Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je suis dans une situation assez inextricable. Je suis en effet en arrêt maladie depuis quelques mois pour cause de dépression. Il est absolument inenvisageable pour moi de reprendre le travail à l'heure actuelle.

J'avais rendez vous avec mon médecin psychiatre pour qu'il prolonge mon arrêt maladie, le souci étant qu'il est lui même absent pour cause de maladie. Il a annulé notre rendez vous. Je me tourne alors vers mon médecin traitant, mais les délais sont ultras longs et je n'ai rendez vous que lundi. Même pas avec lui mais avec son remplaçant. Avec un peu de chance, il essaiera d'arranger les choses. J'ai des preuves comme quoi les rendez vous ont été annulés, également des preuves comme quoi j'ai pris un autre rendez vous très rapidement. À qui dois je transmettre toutes ces informations ? J'ai pu en parler un peu à mon ACM mais la réponse de l'UO est qu'il me faut impérativement un arrêt de travail (ce qui est tout à fait normal, j'en conviens). Mais entre les annulations et les délais très longs, j'ai pas non plus 36 solutions. 

Que me conseillez vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 10 minutes, Lulu50 a dit :

Bonjour à tous,

Je suis dans une situation assez inextricable. Je suis en effet en arrêt maladie depuis quelques mois pour cause de dépression. Il est absolument inenvisageable pour moi de reprendre le travail à l'heure actuelle.

J'avais rendez vous avec mon médecin psychiatre pour qu'il prolonge mon arrêt maladie, le souci étant qu'il est lui même absent pour cause de maladie. Il a annulé notre rendez vous. Je me tourne alors vers mon médecin traitant, mais les délais sont ultras longs et je n'ai rendez vous que lundi. Même pas avec lui mais avec son remplaçant. Avec un peu de chance, il essaiera d'arranger les choses. J'ai des preuves comme quoi les rendez vous ont été annulés, également des preuves comme quoi j'ai pris un autre rendez vous très rapidement. À qui dois je transmettre toutes ces informations ? J'ai pu en parler un peu à mon ACM mais la réponse de l'UO est qu'il me faut impérativement un arrêt de travail (ce qui est tout à fait normal, j'en conviens). Mais entre les annulations et les délais très longs, j'ai pas non plus 36 solutions. 

Que me conseillez vous ?

SOS médecin ou les urgences (en s'armant de patience). en dernière limite, ce que j'ai fait une fois.

  • J'aime 1
  • Etonné 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quoi qu'il en soit si la prolongation de vôtre arrêt de travail n'est pas effectuée par le médecin prescripteur de l'arrêt initial (donc votre psychiatre) ou votre médecin traitant, faites vous prolonger par un autre médecin (SOS médecin ou autre) jusqu'au retour de votre psychiatre.

Joignez un courrier (lors de l'envoi de votre arrêt à la caisse de sécurité sociale) expliquant que vous avez été dans l'impossibilité d'obtenir un rendez-vous avec votre spécialiste et médecin traitant.

Je vous conseille de contacter votre caisse de sécurité sociale pour avoir une réponse complète.

Bonne journée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 30/09/2021 à 14:20, Lulu50 a dit :

 Je suis en effet en arrêt maladie depuis quelques mois 

Quoiqu'il en soit, si vous êtes en arrêt maladie depuis plusieurs mois, pour reprendre vous devriez repasser par la case médecine du travail. Le délai de tolérance pour cette visite de reprise est de 8 jours, mais si vous êtes dans des fonctions peu ou prou de sécurité et compte tenu de la pathologie sous jacente qui a justifié l'arrêt (votre service l'ignore ou est censé l'ignorer mais il voit bien la spécialité du médecin prescripteur de l'arrêt), il n'est pas dit que votre établissement accepterait la prise de risque d'une reprise avant l'avis qui va bien du médecin du  travail.

Ces arguments pour justifier votre absence, avant que vous ne régularisiez l'arrêt de travail. 

En matière RH, comme en tout, il faut savoir faire preuve de discernement. Voilà pour l'absence envers l'employeur qui, l'un dans l'autre, ne devrait donc pas tenir grief du retard au renouvellement de l'arrêt de travail.

Reste la question de son indemnisation. Ci-dessus, un autre commentateur, vous dirige vers la Sécurité Sociale. Ouais... Vous êtes contractuel(le) ? Ce n'est pas dit. 

Sinon au cadre permanent, votre régime spécial d'assurance maladie c'est la caisse de prévoyance du personnel de la Sncf. Un arrêt de travail maladie, ce n'est pas cette caisse qui l'indemnise directement mais la Sncf qui, en tant qu'employeur, maintient la rémunération. Plus simple sans doute pour arranger un trou entre la fin du précédent arrêt et le nouveau. Au moins, vous devriez avoir des interlocuteurs pour voir comment ça peut rentrer, y compris de force, dans les cases. Sinon côté Sécu, je vous souhaite bien du courage.

 

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...