Aller au contenu
Le Web des Cheminots

CRL: Test psychotechniques à distance SAVILLE/SNCF


Messages recommandés

Bonjour,

Je dois effectuer des tests psychotechniques via Saville et SNCF. J'ai reçu des liens par mail. Pour un poste de CRL.

Certains d'entre vous ont-ils déjà eu l'occasion de les passé? A quels type de test doit-on s'attendre? Je suppose du psychomoteur mais quoi d'autre. Je présume qu'il n'y a pas trop de site ou de solution pour se préparer...

Si vous avez des conseils ou un retour je serais preneur...

 

Merci 😉

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à toi, effectivement je les ais passés il y a peu.

Officiellement, les agents SNCF n'ont pas le droit de révéler le contenu exact des tests, je ne te dirai donc pas ce qu'il y a précisément.
Mais tu peux t'attendre à des tests de logique, de réflexion, de calcul, de compréhension, etc.
Rien d'inaccessible, il suffit d'ailleurs d'aller faire un tour sur le web pour trouver des tests relativement similaires.

Le mieux honnêtement pour t'y préparer, c'est de bien dormir la veille pour les passer en étant au top de tes capacités, et d'essayer de ne pas trop stresser même si ce n'est pas évident. Et garder à l'esprit qu'une réponse juste vaut toujours mieux qu'une réponse très rapide (sans pour autant prendre trop de temps à répondre).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci...

Je me suis lancé du coup.

3 exercices via Saville. Je suppose qu'il y a plusieurs tests et qu'on a un panel de trois exercices lors de notre sessions... Ou alors tt le monde est a la même enseigne...

1 exercice de lecture et de lecture de graph...

1 Exercice d'analyse logique. Triangle - rond - carré -?? - rond - carré

1 Exercice de raisonnement abstrait. Oo =>(X)=> oO il faut déduire ce que (X) a fait... ou ?? =>(X) =>oO il faut retrouver la proposition du début. 

Pour l'exercice SNCF c'est un test type code a trouver, en tt cas celui que j'ai eu...

Grosse contrainte temporel. Les tâches sont plutôt simple en soit mais il faut trouver une manière de raisonné efficacement et rapidement.

Rien en psychomoteur, ça m'a surprit... Pas de calcul... Bref c'est plutôt bien fait et il faut juste garder son calme sous la pression temporel... Et pour s'entrainer à ça c'est pas facile 😉 A la rigueur le test SNCF ça vaut le coup de se mettre au master mind 🤣

 

  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est là tout le but: vérifier si le candidat reste apte à réfléchir sous la pression ou s'il perd ses moyens. On a besoin de têtes froides même quand c'est la grosse mouise.
Pas de calcul? Étrange, de mémoire j'en avais eu. Mais en effet c'est principalement de la réflexion, il faut savoir réfléchir vite et surtout bien.

On ne peut pas dire que tout le monde est logé à la même enseigne, pré Covid la totalité des tests se faisaient sur site, avec la pression des recruteurs derrière le dos, alors que là tu peux faire tes tests à ton aise chez toi, quand tu as l'envie... Bref.

Les tests psychomoteurs se feront lors de la session à Paris. Perso je les ais eus le matin, avec visite médicale et passage à la psycho l'après-midi, mais cet ordre n'est pas garanti. En revanche ce que je te garantis, c'est que ça va être une toute autre pression (plusieurs ne passent pas cette étape) même si je ne peux pas te dire en quoi ça va consister. Normalement tu passeras également un questionnaire psychologique sur PC lors de cette journée à Paris.

Modifié par Colargol
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui alors en calcul c'était un pourcentage et une somme... Donc bon...

 

Par contre la suite du processus se fera en ligne de mon côté... RDV téléphonique et l'étape d'après visite médical.... Peut être que les psytech se feront à ce moment... Le covid ça a mis une belle pagaille dans une machine bien huilé ont dirait 🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah oui voilà, c'était infime mais c'était là haha!

Effectivement, si l'entretien téléphonique (ou vidéoconférence pour certains) est satisfaisant, la suite se fera à Paris comme je te l'ai dit plus haut.

Et oui, le Covid est arrivé de manière inattendue en bouleversant l'ordre établi, et le temps de trouver une solution correcte applicable à tous et tenant compte de certains minimas de sécurité nécessaires pour l'embauche, ben les recruteurs sont débordés et ont un peu de mal à rattraper le retard pris.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, les tests ne sont pas compliqués en soit, c'est le chronométrage qui fait la différence comme tu l'as dit. Le but n'est pas de répondre à tout, mais de répondre juste.

Je pensais avoir planté, mais en fait non. J'avais perdu du temps au début avec le test SNCF, mais heureusement, ma mémoire visuelle m'a permis de rattraper le retard. Cependant j'ai répondu à peine plus de la moitié des questions...

Si les résultats sont positifs, ce sera rdv visio avec psy et référent métier. Il faut bien préparer sa présentation (2 minutes maxi) avec exemples en adéquation avec le poste, refaire un tour sur le mooc, car des questions précises sur le métiers vont être posées. Des questions déstabilisantes peuvent arriver. Par déstabilisantes, je veux dire des questions dont tu ne connais pas la réponse. Dans ce cas, je n'ai pas de conseil à te donner parce que c'est ce qui me plante en général... 🤣

J'avais passé des tests psychomoteurs lors d'une session chez Captrain (réflexes, précision, stress, attention, vigilance, réflexes, etc.). C'est pas compliqué sauf si tu as des problèmes connus de ce côté là.

Bonne chance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour les conseils sur l'entretiens téléphonique. Je n'ai pas beaucoup d'expérience avec cette démarche et je suis pas de naturel a faire des tirades ni à être un bon commercial pour me vendre 😮

Faudra que je fasse le l'affaire.

Le premier entretiens j'étais surpris aussi de devoir "ressortir par coeur le mooc". Les questions étaient déguisé mais au final c'était ça le but... Sécurité/5 dangers ferroviaires/ Une journée type et les qualités pour être conducteur...

Je suppose que ça sera ça mais en plus poussé...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Plus on est préparé, mieux c'est. Il faut viser la première place car il faut toujours avoir en tête qu'on n'est pas le seul candidat. J'ai l'air d'enfoncer des portes ouvertes mais pas tant que ça...

Et même si il y a une part de chance, mieux vaut ne pas y compter hein ! Lors de mon premier entretien téléphonique il y a 2 ans, la chargée de recrutement qui m'avait sèchement écartée, était presque mielleuse cette année. Des questions sur le mooc il y a 2 ans et pas cette année...

En revanche des questions plus précises en entretien d'embauche. Des mises en situation : que faire en cas d'obstacle ? portes qui s'ouvrent ? Quel est le circuit électrique entre le pantographe et le moteur ? Mise en concurrence TER (gloups, je l'ai pas encore digérée celle-là 🤣). Citer une expérience vécue de stress.

Une question sur ta stratégie lors de la formation : important car il y aura 12 mois de formation intensive alternée 50/50 école/terrain par tranche de 3/3 semaines, 6 modules. Avoir minimum 8/20 pour passer au module suivant et 12/20 à l'examen final. 6 mois de formation en "situation normale", 6 mois en "situation perturbée". Un référentiel de procédures et de réglementation à ingurgiter façon première année de médecine.

Bref, il y a tant à dire et chaque entretien est unique ! Cependant, ne viens pas stressé, c'est l'ennemi n°1. Un peu de charisme, de conviction, une connaissance fine du métier et des enjeux et ça devrait aller.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 20 minutes, RDT a dit :

Merci pour ces précieuses information. Anticipé un minimum les questions ca permet d'être plus convaincant. N'hésite pas @ Colargol  si tu as un retour a me faire sur ton entretiens téléphonique 🙂

Aucun retour particulier, globalement l'important a été dit ci-dessus. D'autant que le retour sur mon entretien ne te serait d'aucune utilité, étant déjà salarié de l'entreprise ce ne serait pas comparable à un entretien fait avec un candidat externe.

Il faut avoir potassé un minimum en quoi consiste réellement le métier et les missions dont un conducteur est responsable dans le monde moderne. Avoir une pensée axée sécurité et service. Ne pas paraître trop sûr de soi non plus, car tous les métiers liés à la sécurité nécessitent de savoir se remettre en question en permanence.
Après question "savoir se vendre", je te conseille juste d'être naturel. Montrer une motivation profonde, pas seulement pour le métier mais pour intégrer l'entreprise et suivre une formation longue et difficile, montrer que tu es conscient et que tu acceptes les inconvénients qui viennent avec ce métier.

C'est pas grave de ne pas avoir les réponses à toutes les questions, tu seras justement là pour apprendre. Si tu leur montres que tu es prêt pour ça, pas de raison que ça n'aille pas.
Et dans le pire des cas, si ça passe pas tu retentes dans un an, ce n'est pas un refus définitif.

Modifié par Colargol
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...