Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Certains Vont Tomber De Haut


Messages recommandés

slt a tous,

Au dela de la reforme actuelle, il faut reflechir à son but et à son avenir. Pourquoi cotiser plus longtemps, alors que le conseil d'orientation des retraites a predit l'equilibre du regime des cheminots des 2015 et qu'il serait excedentaire des 2020, a condition de garder environ un taux d'emploi de 160 000 cotisants

Plus longtemps vous allez travailler moins d'embauches il y aura a la SNCF voila le but, tout en donnant une parti de son trafic a ses filialles pour organiser le doping social

Donc moins de cotisants a la SNCF affaiblissant ainsi le regime des cheminots et surtout le statut

-Avez vous lu la page 3 du document d'orientation d'harmonisation du regime special des cheminots

Il est ecrit le systeme evolura en meme temps que celui de la fonction publique (40 ans de cotisation en 2008) Il est a craindre lors de la conference sur les retraites de 2008 que gouvernement et medef s'orientent a 42 ans de cotisations des 2009 et de 45 ans des 2012 donc le soit disant age pivot evolura en meme temps puisque le but de cette reforme c'est de faire cotiser tous les salaries 45 ans en 2012 alors la grande avancee de 2,5 ans gagne est deja remise en cause des 2009 c'est pour cela que toute cette reforme doit etre bouclee au 01/01/2008

Donc un future ADC entre a 20 a + 45 a de coti - 5 a de bonif si il accepte de sacrifier sur son compte epargne temps RP RM RF RG et CA (voir plus loin) retraite a 60 ans QUELLE AVANCEE

-Compte epargne temps ou remise en cause du RH 077 mdrmdr

Mettre de cote des RP et CA, RM non pris tout comme les RF et RG donc plus payes (certains vont faire la gueule) IL faudra des annees de sacrifice pour valider 1 trimestre puique le total part annee serait de 12 jours BRAVO la remise en cause du RH 077 au fait 116 RP - 12 = 104 RP les vieux ont connu

-Compte epargne retraite

Alors la de mieux en mieux La partie non liquidable du salaire soit 12% serait versee sur ce compte donc non donne sur le salaire ba oui ont va pas vous la payee 2 fois (baisser son salaire pour partir plus riche quelle illusion) okok

Attention quand meme les conditions de travaille vont se degrader petites annotations du future RH FRET et pour tous apres (mesure d'equite) (plus de taquets avant et apres RP- conduite de nuit 8h-RHR mini 8h- 104RP comme le prive-augmentation de la productivite de 20 a 30%) ILS vont regreter la retraite a 50ans

-Avez vous penser aussi aux futures notations meme si la direction lache la position 21 moi si j'etais a la place de IDRAC je ne vous la donnerais pas avant 58ans et meme si on peut toujours partir a 50 ans le 18 ou le 19 pas avant 55ans histoire de vous obliger a rester le plus longtemps possible ou en fonction des variations d'emploi que je souhaite

- UN GRAND MERCI A LA FGAAC POUR CES GRANDES AVANCEES pour la reconnaissance de la penibilite

mon oeil

oui je serais en greve le 13 a 20h et jusqu'a ce que le gouvernement cede.QUand on est sur de ne pas ceder on ne le repete pas a tout va c'est de la psychologie pure et de plus on ne cherche pas a acheter un syndicat (sf si celui-ci a les memes idees de droite pour moi cela fait 25ans que je le dit) car je ne croit pas a la naivete de cette fede. (toutes les OS ont compris sf eux) c'est rare de voire quand meme CFTC UNSA CGC reconduire une greve!!! mdrmdr

ALORS n'oublier pas que en 2003 pour les retraites cette fede n'y etait pas deja (on a des garanties que le regime des cheminots ne serait pas touche un jour)

Que cette meme fede c'etait prommener avec LA ROCCA et DE ROBIEN pour voir chez les scandinaves comment les cheminots prennent la retraite la bas

ALORS ATTENTION ON SAIT CE QU'ON PERD ON NE SAIT PAS CE QU'ON TROUVE

Modifié par Jay17
Sujet déplacé dans la bonne rubrique ^^
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

slt a tous,

Au dela de la reforme actuelle, il faut reflechir à son but et à son avenir. Pourquoi cotiser plus longtemps, alors que le conseil d'orientation des retraites a predit l'equilibre du regime des cheminots des 2015 et qu'il serait excedentaire des 2020, a condition de garder environ un taux d'emploi de 160 000 cotisants

Plus longtemps vous allez travailler moins d'embauches il y aura a la SNCF voila le but, tout en donnant une parti de son trafic a ses filialles pour organiser le doping social

Donc moins de cotisants a la SNCF affaiblissant ainsi le regime des cheminots et surtout le statut

-Avez vous lu la page 3 du document d'orientation d'harmonisation du regime special des cheminots

Il est ecrit le systeme evolura en meme temps que celui de la fonction publique (40 ans de cotisation en 2008) Il est a craindre lors de la conference sur les retraites de 2008 que gouvernement et medef s'orientent a 42 ans de cotisations des 2009 et de 45 ans des 2012 donc le soit disant age pivot evolura en meme temps puisque le but de cette reforme c'est de faire cotiser tous les salaries 45 ans en 2012 alors la grande avancee de 2,5 ans gagne est deja remise en cause des 2009 c'est pour cela que toute cette reforme doit etre bouclee au 01/01/2008

Donc un future ADC entre a 20 a + 45 a de coti - 5 a de bonif si il accepte de sacrifier sur son compte epargne temps RP RM RF RG et CA (voir plus loin) retraite a 60 ans QUELLE AVANCEE

-Compte epargne temps ou remise en cause du RH 077 mdrmdr

Mettre de cote des RP et CA, RM non pris tout comme les RF et RG donc plus payes (certains vont faire la gueule) IL faudra des annees de sacrifice pour valider 1 trimestre puique le total part annee serait de 12 jours BRAVO la remise en cause du RH 077 au fait 116 RP - 12 = 104 RP les vieux ont connu

-Compte epargne retraite

Alors la de mieux en mieux La partie non liquidable du salaire soit 12% serait versee sur ce compte donc non donne sur le salaire ba oui ont va pas vous la payee 2 fois (baisser son salaire pour partir plus riche quelle illusion) okok

Attention quand meme les conditions de travaille vont se degrader petites annotations du future RH FRET et pour tous apres (mesure d'equite) (plus de taquets avant et apres RP- conduite de nuit 8h-RHR mini 8h- 104RP comme le prive-augmentation de la productivite de 20 a 30%) ILS vont regreter la retraite a 50ans

-Avez vous penser aussi aux futures notations meme si la direction lache la position 21 moi si j'etais a la place de IDRAC je ne vous la donnerais pas avant 58ans et meme si on peut toujours partir a 50 ans le 18 ou le 19 pas avant 55ans histoire de vous obliger a rester le plus longtemps possible ou en fonction des variations d'emploi que je souhaite

- UN GRAND MERCI A LA FGAAC POUR CES GRANDES AVANCEES pour la reconnaissance de la penibilite

mon oeil

oui je serais en greve le 13 a 20h et jusqu'a ce que le gouvernement cede.QUand on est sur de ne pas ceder on ne le repete pas a tout va c'est de la psychologie pure et de plus on ne cherche pas a acheter un syndicat (sf si celui-ci a les memes idees de droite pour moi cela fait 25ans que je le dit) car je ne croit pas a la naivete de cette fede. (toutes les OS ont compris sf eux) c'est rare de voire quand meme CFTC UNSA CGC reconduire une greve!!! mdrmdr

ALORS n'oublier pas que en 2003 pour les retraites cette fede n'y etait pas deja (on a des garanties que le regime des cheminots ne serait pas touche un jour)

Que cette meme fede c'etait prommener avec LA ROCCA et DE ROBIEN pour voir chez les scandinaves comment les cheminots prennent la retraite la bas

ALORS ATTENTION ON SAIT CE QU'ON PERD ON NE SAIT PAS CE QU'ON TROUVE

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est rare de voire quand meme CFTC UNSA CGC reconduire une greve!!!

Pas encore si sur que ces Syndicats là soient dans l'action, ils négocient activement avec la Direction de la SNCF et si jamais ils décident de ne pas partir en grève, ça sentira encore plus le "roussi" que ça ne le sent déjà !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas encore si sur que ces Syndicats là soient dans l'action, ils négocient activement avec la Direction de la SNCF et si jamais ils décident de ne pas partir en grève, ça sentira encore plus le "roussi" que ça ne le sent déjà !

lorsque des syndicats qui pratique toujours la negotiation appel a la greve reconductible honnetement je crois que sa pue la merde et va falloire aller au charbon dommage que pour la derniere bataille certains dux renonce a envoyer la cavalerie lourde reines des bataille les cataphractaire (conducteur fgaac) heureusement ils reste d autres cataphractaires (conducteurs cgt,sud,fo,cfdt...) nous avons la cavalerie legere numide (controleurs), de nombreuses legions (exploitation,equipement,sedentaires....) de nombreux federe bretons(pecheurs) gaulois(etudiants) wisigothe,francs(edf,gdf....) pour la derniere bataille du 14 campus mauriacus(champs catalauniques)

contre attila (sarko 1) est ces huns (l ump) :) :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur mon lieu de travail, une rumeur circule disant que 40 % des membres de la FGAAC ont "déchiré leurs cates".

Vous entendez la même chose?

Vous avez pu le constater?

À mon avis, c'est de l'intox ça, personnellement, je n'ai rien vu de tel dans mon dépôt (bon c’est sur qu’ils ne sont que 7, dont 4 élus et 1 permanent…). Que certains se posent des questions sur le mouvement, je veux bien, mais affirmer que 40% des mecs ont déchiré leur carte, là ça ressemble plus à du radio ballast qu'à une véritable information...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur mon lieu de travail, une rumeur circule disant que 40 % des membres de la FGAAC ont "déchiré leurs cates".

Vous entendez la même chose?

Vous avez pu le constater?

Dans mon dépôt, un délégué a rendu sa carte au mois d'Août et pour l'avoir vu la semaine dernière, il ne regrette absolument rien, bien au contraire avec ce qui se passe actuellement. Un autre a annoncé la suspension provisoire de ses mandats à l'AG du 19/10 en attendant des éclaircissements.

Mais je dirais que c'est mitigé. Si tu vas sur le forum de la FGAAC, tu verras qu'il y règne une certaine "cacophonie" et un certain malaise, entre ceux qui y croient dur comme fer et les autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous, je voudrais vous apporter une petite réflexion:

Le 14 novembre, une grève qui, comme le pense une grande majorité ici, aurait pu être évité depuis le début, va avoir lieu. Cette grève sera une grève Politique ou Technique.

Je m'explique :

La politique : c'est celui de refuser en bloc les 40 ans de cotisations.

La technique : c'est accepter les 40 ans et ensuite vouloir imposer des négociations pour compenser les décotes.

La réponse est claire : POLITIQUE car la technique n'a pas lieu d'être puisque les négociations ont déjà débutées...

Cela veut dire que temps que la CGT n’aura pas fait plier le gouvernement sur le point des 40 ans de cotisation, elle ne lèvera pas son préavis, car je le répète, elle part contre cela...

JE N' Y CROIS PAS UNE SECONDE. La preuve étant le cri au secours de Thibaut pour la réunion tripartite.

mon opinion:

Messieurs, vous voulez partir en grève, OK.

Mais maintenant vous devez savoir pourquoi vous partez :

- Partir en grève c'est contre les 40 ans de cotisations. Point Barre.

- Vous voulez suivre les confédérés, OK.

- Mais rappelez vous, que si vous partez en grève le 14 novembre:

vous ne devrez pas lâcher avant la capitulation du gouvernement sur les 40 ans de cotisations pour revenir à 37,5 ans.

- Si vous arrêtez avant pour débuter des négociations, c’est que :

1) les confédérés auront la culotte baissée aux chevilles et qu’elles auront acceptée les 40 ans de cotisation. (déjà fait au niveau national, sauf pour sud)

2) 97% DES CHEMINOTS n’auront pas réussi à faire plier le gouvernement (la FGAAC fait 3% des voix)

3) Les négociations qu’attend la FGAAC pour finir de travailler reprendrons alors que les cheminots se seront affaiblit.

4) Que vous aurez perdu X jours de grève pour rien.

Alors chacun fait comme il veut, mais moi, le 14 novembre,

je travaille. je ne ferai pas grève

pour que les confédérés viennent à la table des négociations.

j'ai des compensations, à obtenir de la part de la SNCF, qui doivent contre carré les effets néfastes de cette réforme.

Si les propositions reste en deçà de mes espérances à ce moment et à ce moment seulement,

et si mes collègues n'ont pas usé toutes leurs cartouches dans un bras de fer aussi inutile que dévastateur, je poursuivrai le combat.

ne nous trompons pas de bataille car sinon nous risquons de perdre la guerre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous, je voudrais vous apporter une petite réflexion:

Le 14 novembre, une grève qui, comme le pense une grande majorité ici, aurait pu être évité depuis le début, va avoir lieu. Cette grève sera une grève Politique ou Technique.

Je m'explique :

La politique : c'est celui de refuser en bloc les 40 ans de cotisations.

La technique : c'est accepter les 40 ans et ensuite vouloir imposer des négociations pour compenser les décotes.

La réponse est claire : POLITIQUE car la technique n'a pas lieu d'être puisque les négociations ont déjà débutées...

Cela veut dire que temps que la CGT n'aura pas fait plier le gouvernement sur le point des 40 ans de cotisation, elle ne lèvera pas son préavis, car je le répète, elle part contre cela...

JE N' Y CROIS PAS UNE SECONDE. La preuve étant le cri au secours de Thibaut pour la réunion tripartite.

mon opinion:

Messieurs, vous voulez partir en grève, OK.

Mais maintenant vous devez savoir pourquoi vous partez :

- Partir en grève c'est contre les 40 ans de cotisations. Point Barre.

- Vous voulez suivre les confédérés, OK.

- Mais rappelez vous, que si vous partez en grève le 14 novembre:

vous ne devrez pas lâcher avant la capitulation du gouvernement sur les 40 ans de cotisations pour revenir à 37,5 ans.

- Si vous arrêtez avant pour débuter des négociations, c'est que :

1) les confédérés auront la culotte baissée aux chevilles et qu'elles auront acceptée les 40 ans de cotisation. (déjà fait au niveau national, sauf pour sud)

2) 97% DES CHEMINOTS n'auront pas réussi à faire plier le gouvernement (la FGAAC fait 3% des voix)

3) Les négociations qu'attend la FGAAC pour finir de travailler reprendrons alors que les cheminots se seront affaiblit.

4) Que vous aurez perdu X jours de grève pour rien.

Alors chacun fait comme il veut, mais moi, le 14 novembre,

je travaille. je ne ferai pas grève

pour que les confédérés viennent à la table des négociations.

J'ai déjà lu ce message sur un autre forum, de toz59 et pratiquement au mot près...........

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui le calcul de nos retraites s'effectue sur la base de 37,5 annuités nécesssaires pour partir avec une retraite dite à taux plein :

Pension = Salaire liquidable x 75% x annuités effectuées / 37,5

le départ en retraite s'effectue à 55 ans et les ADC bénéficient de 5 années de bonification d'où la possibilité de partir à 50 ans.

On constate une réduction de la durée des carrières depuis plusieurs décennies du fait d'une entrée dans la vie active plus tardive (études, recherche premier emploi, chômage, politique de recrutement de la sncf):

18/20 ans dans les années 70

25 ans pour le années 2000

Quasiment aucun cheminot entré dans les années 70 et 80 ne parviendra à 37,5 (moyenne plutôt vers 35 ans de carrière bonifications comprises, pour les cheminots des années 90 la moyenne tombe à 32 et pour ceux recrutés depuis le début des années 2000 on tombe à 30 années de carrière en moyenne)

donc le nombre d'années réellement effectuées tend à se réduire

en ajoutant que l'année de service national a disparu depuis quelques années...

Augmenter le nombre d'annuités nécessaire en passant de 37,5 à 40 ans est donc un leurre et n'a qu'un seul objectif : faire baisser le niveau des pensions en euros constants.

Toutes les simulations effectuées le démontrent.

Certains (dans les anciens) dans un premier temps parcequ'ils ont DEJA une carrière assez longue pourront s'en tirer en faisant quelques mois supplémentaires (sur la base des nouvelles propositions de Bertrand) mais ils devront dépasser l'age limite de 50 ou 55 ans.

mais dès 2012 ce sera finit et comme les carrières se réduisent et qu'il sera appliqué une décôte la baisse du niveau des pensions sera systématique.

les cheminots recrutés à 20 ans seront les derniers des mohicans comme pour les salariés du régime général mais ils devront aller jusqu'à 60 ans ou 55 ans si bonifications pour avoir leurs 40 annuités.

Et comme je l'ai dit plus haut l'âge de recrutement est dès aujourd'hui plus proche des 25 ans en moyenne que des 20 ans...

Alors le gouvernement annoncera les 41 annuités, 42 jusqu'à 45...

On voit donc qu'il faudrait inverser la logique et diminuer le nombre d'annuités nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein en allant vers les 35 annuités et non en augmentant à 40 annuités.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous, je voudrais vous apporter une petite réflexion:

Le 14 novembre, une grève qui, comme le pense une grande majorité ici, aurait pu être évité depuis le début, va avoir lieu. Cette grève sera une grève Politique ou Technique.

Je m'explique :

La politique : c'est celui de refuser en bloc les 40 ans de cotisations.

La technique : c'est accepter les 40 ans et ensuite vouloir imposer des négociations pour compenser les décotes.

La réponse est claire : POLITIQUE car la technique n'a pas lieu d'être puisque les négociations ont déjà débutées...

Cela veut dire que temps que la CGT n'aura pas fait plier le gouvernement sur le point des 40 ans de cotisation, elle ne lèvera pas son préavis, car je le répète, elle part contre cela...

JE N' Y CROIS PAS UNE SECONDE. La preuve étant le cri au secours de Thibaut pour la réunion tripartite.

mon opinion:

Messieurs, vous voulez partir en grève, OK.

Mais maintenant vous devez savoir pourquoi vous partez :

- Partir en grève c'est contre les 40 ans de cotisations. Point Barre.

- Vous voulez suivre les confédérés, OK.

- Mais rappelez vous, que si vous partez en grève le 14 novembre:

vous ne devrez pas lâcher avant la capitulation du gouvernement sur les 40 ans de cotisations pour revenir à 37,5 ans.

- Si vous arrêtez avant pour débuter des négociations, c'est que :

1) les confédérés auront la culotte baissée aux chevilles et qu'elles auront acceptée les 40 ans de cotisation. (déjà fait au niveau national, sauf pour sud)

2) 97% DES CHEMINOTS n'auront pas réussi à faire plier le gouvernement (la FGAAC fait 3% des voix)

3) Les négociations qu'attend la FGAAC pour finir de travailler reprendrons alors que les cheminots se seront affaiblit.

4) Que vous aurez perdu X jours de grève pour rien.

Alors chacun fait comme il veut, mais moi, le 14 novembre,

je travaille. je ne ferai pas grève

pour que les confédérés viennent à la table des négociations.

j'ai des compensations, à obtenir de la part de la SNCF, qui doivent contre carré les effets néfastes de cette réforme.

Si les propositions reste en deçà de mes espérances à ce moment et à ce moment seulement,

et si mes collègues n'ont pas usé toutes leurs cartouches dans un bras de fer aussi inutile que dévastateur, je poursuivrai le combat.

ne nous trompons pas de bataille car sinon nous risquons de perdre la guerre.

Facile de faire du copier/coller pour donner son opinion!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui le calcul de nos retraites s'effectue sur la base de 37,5 annuités nécesssaires pour partir avec une retraite dite à taux plein :

Pension = Salaire liquidable x 75% x annuités effectuées / 37,5

le départ en retraite s'effectue à 55 ans et les ADC bénéficient de 5 années de bonification d'où la possibilité de partir à 50 ans.

On constate une réduction de la durée des carrières depuis plusieurs décennies du fait d'une entrée dans la vie active plus tardive (études, recherche premier emploi, chômage, politique de recrutement de la sncf):

18/20 ans dans les années 70

25 ans pour le années 2000

Quasiment aucun cheminot entré dans les années 70 et 80 ne parviendra à 37,5 (moyenne plutôt vers 35 ans de carrière bonifications comprises, pour les cheminots des années 90 la moyenne tombe à 32 et pour ceux recrutés depuis le début des années 2000 on tombe à 30 années de carrière en moyenne)

donc le nombre d'années réellement effectuées tend à se réduire

en ajoutant que l'année de service national a disparu depuis quelques années...

Augmenter le nombre d'annuités nécessaire en passant de 37,5 à 40 ans est donc un leurre et n'a qu'un seul objectif : faire baisser le niveau des pensions en euros constants.

Toutes les simulations effectuées le démontrent.

Certains (dans les anciens) dans un premier temps parcequ'ils ont DEJA une carrière assez longue pourront s'en tirer en faisant quelques mois supplémentaires (sur la base des nouvelles propositions de Bertrand) mais ils devront dépasser l'age limite de 50 ou 55 ans.

mais dès 2012 ce sera finit et comme les carrières se réduisent et qu'il sera appliqué une décôte la baisse du niveau des pensions sera systématique.

les cheminots recrutés à 20 ans seront les derniers des mohicans comme pour les salariés du régime général mais ils devront aller jusqu'à 60 ans ou 55 ans si bonifications pour avoir leurs 40 annuités.

Et comme je l'ai dit plus haut l'âge de recrutement est dès aujourd'hui plus proche des 25 ans en moyenne que des 20 ans...

Alors le gouvernement annoncera les 41 annuités, 42 jusqu'à 45...

On voit donc qu'il faudrait inverser la logique et diminuer le nombre d'annuités nécessaires pour obtenir une retraite à taux plein en allant vers les 35 annuités et non en augmentant à 40 annuités.

Je suis désolé Dom mais tu viens de démontrer qu'il faut augmenter le nb d'annuités !

Tu nous dis, ce qui est exact, que l'entrée dans la vie active est de plus en plus tardive. Donc que le nombre d'années cotisées baisse.

Nous sommes dans un système de retraite par repartition où, je le rappelle, les cotisants payent les retraites actuelles.

Tu voudrais donc baisser la masse des cotisations au moment où le nombre des retraités augmente... Quelque chose m'échappe !

C'est exactement le discours de ceux qui veulent démontrer que le système par répartition n'est plus viable. Et je ne pense pas que tu en fasse partie...

A trop vouloir démontrer...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Facile de faire du copier/coller pour donner son opinion!

-1- je ne savais pas qu'il était interdit d'avoir la même opinion.

-2- j'ai le courage d'affirmer, devant des gens qui ne supportent pas que les autres pensent autrement qu'eux, que je ne ferai pas grève pour que les confédérés s'assoient à la table des négociations.

-3- certains oportunistes préfèrent faire grève le 14 pour avoir une porte de sortie.

-4- lors des négociations avec la sncf on verra ou tu seras

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

-1- je ne savais pas qu'il était interdit d'avoir la même opinion.

-2- j'ai le courage d'affirmer, devant des gens qui ne supportent pas que les autres pensent autrement qu'eux, que je ne ferai pas grève pour que les confédérés s'assoient à la table des négociations.

-3- certains oportunistes préfèrent faire grève le 14 pour avoir une porte de sortie.

-4- lors des négociations avec la sncf on verra ou tu seras

Que tu suives aveuglément ta ligne fédérale est une chose, l'affabulation en est une autre...

Ceci pour dire qu'on peut retourner les choses comme on le souhaite... Ce qui importe réellement, c'est ce que l'on souhaite, et non ce que nos OS respectives souhaitent. À titre personnel, je souhaite le retrait de la réforme, je suis peut-être un fou, mais c'est ainsi, et c'est pour ça que je me joindrai au mouvement, dès ma sortie de repos...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ceci pour dire qu'on peut retourner les choses comme on le souhaite... Ce qui importe réellement, c'est ce que l'on souhaite, et non ce que nos OS respectives souhaitent. À titre personnel, je souhaite le retrait de la réforme, je suis peut-être un fou, mais c'est ainsi, et c'est pour ça que je me joindrai au mouvement, dès ma sortie de repos...

Ta position personnelle est claire et elle est respectable.

Mais contrairement à 95 (toutes les OS en grève l'était pour le retrait), la situation n'est pas claire.

Hormis SUD aucune fédération n'a demandé le retrait pur et simple du projet de réforme. Il est rare d'obtenir ce que l'on demande pas me semble-t-il !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé Dom mais tu viens de démontrer qu'il faut augmenter le nb d'annuités !

Tu nous dis, ce qui est exact, que l'entrée dans la vie active est de plus en plus tardive. Donc que le nombre d'années cotisées baisse.

Nous sommes dans un système de retraite par repartition où, je le rappelle, les cotisants payent les retraites actuelles.

Tu voudrais donc baisser la masse des cotisations au moment où le nombre des retraités augmente... Quelque chose m'échappe !

C'est exactement le discours de ceux qui veulent démontrer que le système par répartition n'est plus viable. Et je ne pense pas que tu en fasse partie...

A trop vouloir démontrer...

Non non, il démontre bien, parce que si le ratio années cotisées/années de cotisation nécessaire baisse, la pension versée baisse d'autant. Si tu augmentes le nombre d'années nécessaires dans un contexte où l'obtention du taux plein est déjà impossible, tu diminues obligatoirement les pensions versées...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non non, il démontre bien, parce que si le ratio années cotisées/années de cotisation nécessaire baisse, la pension versée baisse d'autant. Si tu augmentes le nombre d'années nécessaires dans un contexte où l'obtention du taux plein est déjà impossible, tu diminues obligatoirement les pensions versées...

Non tu confond pensions versées et droits à pension acquis.

Plus tu as de cotisants qui cotiseent longtemps, plus la masse recoltée est importante ce qui te permet de verser les pensions actuelles. Par contre, tu as raison, les droits à pension baissent à taux de cotisation égal.

La demonstration de Dom confirme, bien involontairement, que la réforme est nécessaire pour sauver le régime par répartition car il repose principalement sur la démographie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Que tu suives aveuglément ta ligne fédérale est une chose, l'affabulation en est une autre...

Ceci pour dire qu'on peut retourner les choses comme on le souhaite... Ce qui importe réellement, c'est ce que l'on souhaite, et non ce que nos OS respectives souhaitent. À titre personnel, je souhaite le retrait de la réforme, je suis peut-être un fou, mais c'est ainsi, et c'est pour ça que je me joindrai au mouvement, dès ma sortie de repos...

et bien lit correctement et tu verras ce que je veux "toutes les os en négociations" pour obtenir des compensations aux mesures politiques. ensemble nous obtiendrons ce que la sncf n'a pas encore laché, et à ce moment si il le faut la grève sera utile pour obtenir satisfactions.

faire grève avant d'accepter de négocier et de connaitre les propositions ne me semble pas etre la meilleur solution.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et bien lit correctement et tu verras ce que je veux "toutes les os en négociations" pour obtenir des compensations aux mesures politiques. ensemble nous obtiendrons ce que la sncf n'a pas encore laché, et à ce moment si il le faut la grève sera utile pour obtenir satisfactions.

faire grève avant d'accepter de négocier et de connaitre les propositions ne me semble pas etre la meilleur solution.

C'est ton choix, ce n'est pas le mien. Et je suis bien heureux qu'une autre solution que la tienne soit proposée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous, je voudrais vous apporter une petite réflexion:

Le 14 novembre, une grève qui, comme le pense une grande majorité ici, aurait pu être évité depuis le début, va avoir lieu. Cette grève sera une grève Politique ou Technique.

Je m'explique :

La politique : c'est celui de refuser en bloc les 40 ans de cotisations.

La technique : c'est accepter les 40 ans et ensuite vouloir imposer des négociations pour compenser les décotes.

La réponse est claire : POLITIQUE car la technique n'a pas lieu d'être puisque les négociations ont déjà débutées...

Cela veut dire que temps que la CGT n’aura pas fait plier le gouvernement sur le point des 40 ans de cotisation, elle ne lèvera pas son préavis, car je le répète, elle part contre cela...

JE N' Y CROIS PAS UNE SECONDE. La preuve étant le cri au secours de Thibaut pour la réunion tripartite.

mon opinion:

Messieurs, vous voulez partir en grève, OK.

Mais maintenant vous devez savoir pourquoi vous partez :

- Partir en grève c'est contre les 40 ans de cotisations. Point Barre.

- Vous voulez suivre les confédérés, OK.

- Mais rappelez vous, que si vous partez en grève le 14 novembre:

vous ne devrez pas lâcher avant la capitulation du gouvernement sur les 40 ans de cotisations pour revenir à 37,5 ans.

- Si vous arrêtez avant pour débuter des négociations, c’est que :

1) les confédérés auront la culotte baissée aux chevilles et qu’elles auront acceptée les 40 ans de cotisation. (déjà fait au niveau national, sauf pour sud)

2) 97% DES CHEMINOTS n’auront pas réussi à faire plier le gouvernement (la FGAAC fait 3% des voix)

3) Les négociations qu’attend la FGAAC pour finir de travailler reprendrons alors que les cheminots se seront affaiblit.

4) Que vous aurez perdu X jours de grève pour rien.

Alors chacun fait comme il veut, mais moi, le 14 novembre,

je travaille. je ne ferai pas grève

pour que les confédérés viennent à la table des négociations.

j'ai des compensations, à obtenir de la part de la SNCF, qui doivent contre carré les effets néfastes de cette réforme.

Si les propositions reste en deçà de mes espérances à ce moment et à ce moment seulement,

et si mes collègues n'ont pas usé toutes leurs cartouches dans un bras de fer aussi inutile que dévastateur, je poursuivrai le combat.

ne nous trompons pas de bataille car sinon nous risquons de perdre la guerre.

en parlant de guerre, c'est exactement la position qu'ont pris les "resistants" de la derniere heure en 1945 mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en parlant de guerre, c'est exactement la position qu'ont pris les "resistants" de la derniere heure en 1945 mdrmdr

Si on pouvait éviter les comparaisons historiques douteuses, ce serait pas mal.

Ceci est un premier avertissement gentil, il n'y aura pas de digressions sur ce sujet sans intervention de la modération.

Jay17

Modifié par Jay17
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si on pouvait éviter les comparaisons historiques douteuses, ce serait pas mal.

Ceci est un premier avertissement gentil, il n'y aura pas de digressions sur ce sujet sans intervention de la modération.

Jay17

Il arrive donc que nous soyons d'accord !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...