[Z 5300] Sujet Officiel

1,975 posts in this topic

Posted

.

Bonjour à tout.

Enfin une Z 5300 en HO, dire que je l’attend depuis 1968, dès qu’elle est en vente je prend !

Et une Z 5100 serait la bienvenue aussi. Du matériel banlieue inox on en manque tellement.

Je profite pour dire que ces matériels méritent une bonne place au musée de Mulhouse.

Gilbert

Gilbert

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

.

Bonjour à tout.

Enfin une Z 5300 en HO, dire que je l'attend depuis 1968, dès qu'elle est en vente je prend !

Et une Z 5100 serait la bienvenue aussi. Du matériel banlieue inox on en manque tellement.

Je profite pour dire que ces matériels méritent une bonne place au musée de Mulhouse.

Gilbert

Gilbert

En Z.5100, il y a bien eu la <Jouef>... mais ce n'est pas du modélisme!

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Il restait, tout récemment encore, une remorque intermédiaire de Z 5100 tout au fond du dépôt de Saint-Pierre des Corps, parmi des 63 000 réformés, et visible de la voie principale vers Orléans

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Il restait, tout récemment encore, une remorque intermédiaire de Z 5100 tout au fond du dépôt de Saint-Pierre des Corps, parmi des 63 000 réformés, et visible de la voie principale vers Orléans

laquelle ?

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Pour en revenir aux trains réels, j'ai bien lu et entendu les critiques de beaucoup sur les Z 5300 et leurs utilisations d'infortunes et de contraintes quotidiennes. C'est vrai que tout le monde n'y a pas que de 'doux souvenirs' comme je signe dans mon premier texte. Mais alors vous qui pensez que cela n'a aucun intérêt, posez vous la question:

Ne faut il sauvegarder que les choses de prestiges, parce qu'elles ont été belles et formidable ??

Moi je pense que non car sinon cela serait un peu comme ne voir volontairement que la motié du monde.

Ne dit on pas à juste titre d'une foret est pauvre quand elle ne possede qu'une seule essence d'arbres et cela si grands et si beaux soient ils... et qu'une foret est riche lorsqu'elle possède une miriade d'essences grandes et petites, chétives et résistantes mais toutes complémentaires les unes aux autres ? Il y a un terme à la mode pour cela: La bio-diversité, et c'est bien réel.

C'est pareil pour une civilisation qui ne conserverait que ses beaux exemplaires avec beaucoup de vanité et qui occulterait toutes les petites choses, celles qui pourtant lui ont donné sa véritable ossature.

Que serait par exemple Airbus sans le maillage industriel des milliers de petites entreprises sur lesquelles s'appuie pour ses fournitures ? Eh bien: RIEN

Pareil pour les monuments, synonymes de richesse et d'histoire chacun individuellement mais qui pris collectivement n'enrichissent pas spécialement un patrimone collectif. Monuments que l'on conservera beaucoup plus aisément qu'un simple petit lavoir ou une petite usine sous prétexte simplement que ce qui est beau et grand doit forcement avoir une place dans l'histoire mais surtout pas ce qui est astreignant au quotidien.

""Oh mon dieu trop de mauvais souvenirs ici, passons notre chemin...""

Plutot médiocre comme raisonnement.

Cela me fait penser à une histoire, celle de la grande cathedrale de Meaux et des moulins de cette même ville:

En deux mots, avant que ces moulins qui dataient de 1660 et qui étaient situés sur un pont ne brulent peu après la première guerre mondiale, ceux ci reçevaient bien plus de visiteurs anonymes que la superbe cathédrale bien plus belle et plus ancienne....

Explications:

-Combien y a t il de belles cathédrales ou de belles églises grandioses en France ??

-Et combien y avait il de batiment industriels de cette époques en France ??

Cherchez l'erreur................

Et oui messieurs, c'est comme la foret... les cathédrales, les usines ou les trains; si l'on ne conserve qu'une partie grandiloquante de notre partimoine, eh bien on s'appauvrit bien sur. Et un jour on fini toujours par s'en rendre compte, mais ce jour là est invariablement trop tard.

A MEDITER pour ceux qui ne voient pas l'interet de conserver les modestes Z 5300. Modestes mais tellement inscrites dans l'histoire ferroviaire.

Quand au coup de maintient en circulation pour les journées du patrimone par exemple, cela est une autre paire de manche. Mais je pense que c'est réalisable tout de même par une ou plusieurs associations.

A plus les amis, et tous ensembles: Une belle Z 5300 première série au musée de Mulhouse.

Z 5300

Didier

Les Z5300 sont des rames qui sont d'un autre temps. Elles rendent un service quotidien indéniables et, je me répète, j'espère bien être muté pour finir leur 10 ans d'entretient restant à faire avant de tirer ma révèrence moi aussi... Par contre, maintenir en état un tel engin me semble impossible à faire, car vraiment trop couteux. Rien que le JH (dispositif de mise en vitesse) repose aussi bien sur de l'horlogerie suisse que de la grosse artillerie. Je me répète, en ces moments de crise, il faudrait mieux préfèrer une RIB de n'importe quel programme... Quelque soit le degré de véracité recherché dans n'importe quel film, il sera possible de "faire" un service banlieue que ce soit en 25 kV ou en 1.5 kV, comme du diesel, chose que ne pourrait faire une 5300 même poussée. CE SONT LES MEMES BRUITS, ODEURS ET VEHICULES. Par contre, à maintenir en état, ce ne sera pas la même facture, ce qui rend le dossier présentable à une autorité... Et je me répète encore, il y a infiniment moins d'amiante à respirer à entretenir une RIB qu'une 5300, donc encore une facture en moins...

Dernière chose, Mulhouse est plein, les réserves sont pleines, et pas le moindre véhicule TEE présenté alors qu'il y en a au moins 3 préservés, dont 2 en état de présentation et le 3e, j'attends que l'on me laisse le faire...

Edited by gomen
Correction de balises
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Il restait, tout récemment encore, une remorque intermédiaire de Z 5100 tout au fond du dépôt de Saint-Pierre des Corps, parmi des 63 000 réformés, et visible de la voie principale vers Orléans

ZR 5122....... On a fait récemment la rcherche avec 5121, et réponse via un pote de Tours....

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

la ZR 15122 n'est pas une remorque intermédiaire, mais d'extrémité, c'est pour ça que je demandais la précision. Mais il est possible que ce soit la même en fait. Les remorques intermédiaires n'ont pas de cabine de conduite .... évidemment

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

C'est donc une "ZRx"!

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

C'est donc une "ZRx"!

exact Chef ! ... même une ZRABx mais ce fut une ZS (BCtmyfp) d'abord ! :)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Bonjour,

J'ai remarqué que les 5300 qui roulent encore sont presque toutes de la première série, celles sans suspension pneumatique.

Autrement dit, les plus anciennes.

Curieux ce choix.

Vous avez une explication?

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Bonjour,

J'ai remarqué que les 5300 qui roulent encore sont presque toutes de la première série, celles sans suspension pneumatique.

Autrement dit, les plus anciennes.

Curieux ce choix.

Vous avez une explication?

N'est-ce pas une sombre histoire d'EAS (engins équipés pour conduite à agent seul)? Console-toi quand même: la Z 5425, une des plus récentes, fait encore vaillamment des navettes entre Tours et SPDC!

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Les 5301 à 5372 sont des ex-Villeneuvoises qui ont été munies de l'EAS dans les années 85-90.

Toutes les autres rames à portes rouges ont été modifiées après leur retrait de la Ligne C (mars 2003).

Les 5300 ont toutes une suspension métallique, même celles dont des remorques accidentées ont été remplacées par des caisses de RIB. Ce sont les 6120 à 6185, les RIB76 et les 6400 qui ont une suspension pneumatique.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

N'est-ce pas une sombre histoire d'EAS (engins équipés pour conduite à agent seul)? Console-toi quand même: la Z 5425, une des plus récentes, fait encore vaillamment des navettes entre Tours et SPDC!

.. ainsi que la 5426 qui roule toujours à Montrouge.

Il s'agit bien en effet d'une question d'EAS. Les 5300 de PSO (5373 à 5445 sf 5426) n'ont pas été équipées pour des raisons peu claires. C'est probablement leur remplacement rapide par les 20900 qui a motivé cette décision, les autres lignes équipées en 5300 étant amplement fournies en matériel EAS et n'ayant pas besoin d'elles. Une trentaine ont émigré en province. Le reste a été purement et simplement démoli.

Curieusement, alors que les éléments province ont perdu une remorque intermédiaire (celle déséquipée du WC), ces remorques ont elles aussi été détruites alors que les 6 ex-RIB sont toujours en service. Toujours une question d'EAS, leur câblage aurait dû être refait.

Pour ce qui du boggie Bruhat mécanique qui malheureusement, équipait les remorques : j'ai ouï dire à l'époque que les dirigeants du SO n'avaient pas voulu de cette complication qui n'amenait qu'un confort relatif. Des essais à 180 km/h ont eu lieu en 1967 avec une compo très spéciale : BB-9531 + B10 UIC + ZR 29548 + ZR 29520 + ZR 25334 + Z 5323, avec la ZR 29520 équipée de boggies pneumatiques (je mettrai une photo dès que j'aurai mis la main dessus) . Les résultats ne leur ont pas paru assez convaincants pour que la 2° série sortie à partir de 1972 ( 5362 à 5445 ) en soit équipée. Pourtant les 6120 sorties à partir de 1969 en ont agréablement profité. Mais il aurait fallu un compresseur nettement plus puissant et il paraît qu'il n'y aurait pas eu la place sous la caisse des 5300. (???)

Edited by 5121
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

T'es trop fort, 5121.

Merci.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

T'es trop fort, 5121.

Merci.

pas de quoi, j'ai le privilège de faire partie du CVCF ! lotrela

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

pas de quoi, j'ai le privilège de faire partie du CVCF ! okok

Le site du CVCF

lotrela

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Des essais à 180 km/h ont eu lieu en 1967 avec une compo très spéciale : BB-9531 + .........

ça montre ce que des BB 9400 auraient pu faire : des rames blocs aptes à V 200, mais de compo très réduite, genre 4 ou 5 voitures, avec une desserte cadencée...

au lieu de ça, la SNCF a privilégié les rames lourdes et peu fréquentes, avec des (jolis !) monstres de 115 T et 8000 Ch.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

ça montre ce que des BB 9400 auraient pu faire : des rames blocs aptes à V 200, mais de compo très réduite, genre 4 ou 5 voitures, avec une desserte cadencée...

au lieu de ça, la SNCF a privilégié les rames lourdes et peu fréquentes, avec des (jolis !) monstres de 115 T et 8000 Ch.

je te rappelle que les 9533 et 35 ont été utilisées à la remorque/pousse de rames Cyclope tracées à 160 ... c'était bien tout ce qu'on pouvait demander à ces pauvrettes .... et surtout à leurs conducteurs !

Edited by 5121
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

je te rappelle que les 9533 et 35 ont été utilisées à la remorque/pousse de rames Cyclope tracées à 160 ... c'était bien tout ce qu'on pouvait demander à ces pauvrettes .... et surtout à leurs conducteurs !

les 9531 à 9535 avaient des réducteurs à double rapport 120/180, et de multiples essais ont montré une bonne stabilité à ces vitesses, avec une agressivité bien moindre qu'une CC de 115 T...

sans doute trop simple au goût de certains... nonmais

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

je te rappelle que les 9533 et 35 ont été utilisées à la remorque/pousse de rames Cyclope tracées à 160 ... c'était bien tout ce qu'on pouvait demander à ces pauvrettes .... et surtout à leurs conducteurs !

Photo de la rame Cyclope ici : http://www.cheminots.net/forum/index.php?/topic/21512-unite-multiple-et-push-pull/page__view__findpost__p__278241

Photo postée par.... 5121....

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

les 9531 à 9535 avaient des réducteurs à double rapport 120/180, et de multiples essais ont montré une bonne stabilité à ces vitesses, avec une agressivité bien moindre qu'une CC de 115 T...

sans doute trop simple au goût de certains... :blush:

pour avoir subi les sauts de carpes que nous imposaient ces machines déjà à 100, j'ai du mal à imaginer à 180 .... d'ailleurs, si les 9531 à 35 sont restées 5, ce n'est pas pour des prunes. Comme déjà souligné, seules les 33 et 35 ( une seule en roulement) ont dépassé un jour les sempiternels 130 ....

et puis parler du réducteur 120/180 sans mentionner qu'on était littéralement assis dessus au point de ne même pas entendre le passage sur les aiguilles, pardonne moi, mais les Vespas méritaient bien leur surnom .....

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

Photo postée par.... 5121....

oserais-tu insinuer que je me répète ??? :blush:

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

boggies pneumatiques [...] les 6120 sorties à partir de 1969 en ont agréablement profité.

les 6100 (deuxième série) sont bien plus confortables que les 5300.

sauf quand elles doivent aller au reprofilage, mais qu'en attendant elle roulent toujours en se baladant d'un rail à l'autre (ce qui fait un réveil violent après un retour de découché CYV)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Des essais à 180 km/h ont eu lieu en 1967 avec une compo très spéciale : BB-9531 + B10 UIC + ZR 29548 + ZR 29520 + ZR 25334 + Z 5323, avec la ZR 29520 équipée de boggies pneumatiques (je mettrai une photo dès que j'aurai mis la main dessus) .

précision après avoir revu mes documents : la 29548 avait ses boggies B eux aussi modifiés pneumatiques, la 29520 étant montée sur boggies A (ça aurait dû me venir à l'esprit ...). Les deux photos auxquelles je pensais sont indignes, on ne voit rien de ce très étonnant attelage qui préfigurait les 5316 et 5339 avec leur ZRx ex RIB .....

Edited by 5121
0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted

(...) au point de ne même pas entendre le passage sur les aiguilles, pardonne moi, mais les Vespas méritaient bien leur surnom .....

Tu devrais essayer les 7200 et 22200 à 200 km/h..... 100 db dans les oreilles!!!

oserais-tu insinuer que je me répète ???

Nan.... c'était juste un clin d'oeil entre ton post d'hier et ta citation d'il y a un an.....

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now