Aller au contenu

Recommended Posts

et oui le français cela doit faire paysan

la Social Room de SNCF change la nature des conversations

SNCF avait jusqu’alors une présence sur les médias sociaux plutôt limitée en termes de conversation. Une personne était en charge du compte Twitter corporate, une autre de la page Facebook, et une équipe était en charge de l’infotrafic.Nous recevons en moyenne 60 000 sollicitations par mois sur les médias sociaux. nous étions convaincus qu’apporter davantage de conversation nous permettrait de “twister” la tonalité des messages qui nous sont adressés.. Une autre ambition pour le 1er semestre 2017 est d’utiliser la Social Room comme un catalyseur des potentiels interne, en formant au programme ambassadeurs.

.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

d’utiliser la Social Room comme un catalyseur des potentiels interne.. Nous avons 160 000 collaborateurs.ho! putaing! c'est beau comme du Verlaine..il ne manque que le sanglot long des violons.. il y en a qui ne s’écoute pas ecrire... :Smiley_32:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, jackv a déclaré:

Nous recevons en moyenne 60 000 sollicitations par mois sur les médias sociaux. nous étions convaincus qu’apporter davantage de conversation nous permettrait de “twister” la tonalité des messages qui nous sont adressés..

Que signifie twister dans la bouche de Mme Chavanel ?

Pour moi (et, accessoirement, pour le dictionnaire) cela veut dire danser le twist (ils n'ont rien d'autre à foutre à la SNCF ?) ou effectuer un saut périlleux arrière compliqué d'une demi-pirouette (j'ignorais cette seconde acception). En anglais, le dico confirme mes connaissances : tordre ou tornade (US english).

J'imagine que cette dame veut modifier la tonalité des messages reçus.

 

Un entretien qu'on ne comprend pas dès les premières phrases est aussi agaçant que les informations et affichages d'entreprise (REX...) bourrés de fautes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le principe de ces années. On sait communiquer,enchanger avec tout le monde,mais on ne sait plus parler avec ceux qui sont à côté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures , TintinGV a déclaré:

C'est le principe de ces années. On sait communiquer,enchanger avec tout le monde,mais on ne sait plus parler avec ceux qui sont à côté.

Mais ce terme ne s'adresse pas aux usagers ou aux autres cheminots non issus de l'activité com/commerciale market' de la boite.

ça s'adresse à ceux qui fréquentent assiduement les réseaux sociaux et qui sont capables de faire  la pluie et le beau temps.

ça s'adresse également à la com et journaleux économiques et spécialisés...

en tous cas pas à la mére michu qui prend son "TER ou son banlieue"  tous les matin/soirs pour aller gagner de quoif aire bouillir la marmitte....et qui elle s'épancher le facebook de je ne sais quelle assos, groupe de voyageurs en terme proche de celui d'un charretier.....

je carricature mais tout le monde aura compris le sens de mon propos....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 10/01/2017 at 09:49 , TintinGV a déclaré:

C'est le principe de ces années. On sait communiquer,enchanger avec tout le monde,mais on ne sait plus parler avec ceux qui sont à côté.

 

Il y a 13 heures , capelanbrest a déclaré:

Mais ce terme ne s'adresse pas aux usagers ou aux autres cheminots non issus de l'activité com/commerciale market' de la boite.

ça s'adresse à ceux qui fréquentent assiduement les réseaux sociaux et qui sont capables de faire  la pluie et le beau temps.

ça s'adresse également à la com et journaleux économiques et spécialisés...

en tous cas pas à la mére michu qui prend son "TER ou son banlieue"  tous les matin/soirs pour aller gagner de quoif aire bouillir la marmitte....et qui elle s'épancher le facebook de je ne sais quelle assos, groupe de voyageurs en terme proche de celui d'un charretier.....

je carricature mais tout le monde aura compris le sens de mon propos....

le web et anonymat des pseudo n' a pas fait ressortir que le meilleur de l’âme humaine ...

Umberto Eco ne manquait donc pas d’exprimer son malaise. Et à coup de formules choc. C’est bien lui qui, en 2015, a parlé d’«invasion des imbéciles» pour qualifier les réseaux sociaux:

«Ils ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel.»..

 et oui c'est un vrai constat mais c'est triste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures , jackv a déclaré:

«Ils ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel.».

Pas tout a fait, en fait, c'est justement l'un de cotés intéressants de notre époque.

 

Modifié par Lyntern

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×