Aller au contenu

viveletrainavierzon

Membre
  • Compteur de contenus

    697
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

1 050 Explosif

À propos de viveletrainavierzon

  • Rang
    INFRA:sécurité,fondamentaux,mes pr

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF
  • Service
    INFRA
  • Métier & Lieu
    Adjoint cellule formation, formateur SES, Infrapôle PSO

Visiteurs récents du profil

6 850 visualisations du profil
  1. Ce que j'adore dans ce genre de délire c'est que la métropole Orléanaise a fait complètement l'inverse. Elle a rebaptisé la gare des "Aubrais Orléans" en "Les Aubrais" pour soit disant éviter la confusion entre les deux, certains touristes croyant être à Orléans lorsqu'ils decendaient à Les Aubrais orleans! C'est parfaitement expliqué dans le blog de la ligne (lien ci dessous) http://maligne-ter.com/orleans-tours/la-gare-des-aubrais-orleans-devient-les-aubrais/
  2. viveletrainavierzon

    Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge

    Et même , dire NON en justifiant par exemple un point du règlement est une chose qui "depuis 4 ou 5 ans" n'est pratiquement plus remis en cause surtout quand on parle de sécurité des circulations (en tout cas dans mon établissement)
  3. viveletrainavierzon

    Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge

    Ok, c'est très bien, Mais lire les 149 pages et notamment les posts d'agents de terrain permet aussi d'avoir une bonne vision de "l'INFRA de l'intérieur"
  4. viveletrainavierzon

    Déraillement d'un train Intercités à Brétigny-sur-Orge

    Ca suffit! On ne va pas refaire le débat!, lire depuis la page 1 jusqu'à la 149. Pour info, je suis toujours sur l'établissement... et ça cause ça discute, ça réagit, et je peut vous dire que l'ambiance est lourde chez les DPX en poste actuellement. Et mon discours n'a pas changé. La sécurité des agents, la sécurité technique, les fondamentaux et la formation technique doivent primer sur tout le reste. Le reste...c'est pas mes priorités.
  5. Les politiques "vieux monde" y croient toujours! (plutot que de faire pression pour avoir une POLT fiable)
  6. Qui existe toujours à PAZ. Avantage de A + BJ sur un S Cli, fluidification du trafic, le comportement du conducteur n'étant pas le même mais il ne faut pas en faire une généralité, il y a aussi des particularités locales. Exemple: Parfois. A+ BJ peut indiquer dans certain cas une voie occupée (chapitre 11.2.1 mesures particulières avec voies en impasses équipées de zones isolées courtes!) Il existe aussi des cas multiples comme précisé par Vérane 12. Les cas particuliers sont tellement nombreux qu'il est préférable, pour ceux qui souhaitent creuser le sujet de se reporter au chapitre 11 de l'IN 3267.
  7. Ca fait plaisir un peu d'humour en cette fin d'année! Plus sérieusement: une offre plutôt assez bonne sur POLT? Tu dois confondre avec une ligne LGV. Parce que vu l'état du matériel, les ralentissements , les retards, le faux cadencement, les suppressions pour travaux, les horaires modifiés tous les 3 mois...bref, c'est au top! Il y a une offre super actuellement (avec un succès fou auprès des jeunes que je fréquente) c'est blablacar! Pour les autres, c'est la cata, et ça dure depuis des années! Edit: pour ceux qui me connaissent un peu: Mon établissement a déménagé vers MONTPARNASSE. Je pratique depuis quelque temps TER+TGV (SELLES SUR CHER SPDC puis SPDC PMP) et bien 1 seule fois un retard supérieur à 5mn! Je regarde souvent par curiosité les trains POLT VIERZON PAZ en parallèle, c'est édifiant tous ces retards et ce temps de trajet qui augmente au fil des mois!
  8. viveletrainavierzon

    Transilien : tout va mieux et ira encore mieux demain

    Par "chance", il est maintenant possible de remonter le temps avec la ligne C et de vivre la ligne avec les terminus respectifs d' INVALIDES et ORSAY avant le percement du tunnel TRG dans les années 70. Les touristes vont adorer! https://malignec.transilien.com/2018/11/30/service-annuel-2019-votre-ligne-c-evolue/ Un extrait ci dessous: Le chemin de fer, c'est un éternel renouveau! La mairie de PARIS ferme depuis plusieurs années des tunnels routiers (voies sur berges, Arc de triomphe, une partie des souterrains de Chatelet) et n'en fait rien. Fermer les notres et y mettre des eco machin truc...et des boites de nuit, ça serait bien; tendance; bobo; écolo; c'est ça l'avenir! (et ça rapporte des sous!)
  9. Non! à coté de la pancarte G du RR+A+G ! Vive le G! Un grand classique!
  10. Bonjour, Pour l'exemple, je cite la DES des principes de signalisation . Je parle de régime d'exploitation en block absolu ou permissif, je ne cite pas un type de cantonement (BAL BAPR, BM) Mon intervention se limite aux principes techniques. Le reste ce n'est pas mon domaine de compétence. Je ne connais que l'article 221du S1A.
  11. Et oui Jacky, la différence est mince, mais les ingénieurs ayant conçu le BAL 78 on pensé au cas ou il y a un report en cas d'extinction d'une des lampes du RR+A. En formule ant 71 et 71 report à S sans oeilleton donc délivrance d'un bulletin (on est en block absolu). Avec un report à S+oeilleton en formule 78, on rend le block permissif (procédure de franchissement plus simple) et donc ouverture à RR+A +oeilleton pour garder la cohérence du régime d'exploitation en block permissif. Le signal de VIERZON était en formule 71 voire même probablement antérieure à 71 et le report étant prévu sur S sans oeilleton, il est logique d'ouvrir le signal sans oeilleton.(on ouvre sur block absolu donc on reporte sur block absolu dans ce cas) Petit HS: Pour la formule BAL 83 les cas d'allumage d'oeilleton en cas de report pour une indication ouvrant sur block absolu existe: Pour les SE, utilité du pont de programmation "H" permettant dans certains cas un report au S avec allumage de l'oeilleton (en fonction du régime d'exploitation) , mais uniquement pour l'indication S présentée suite à report et non pas pour un S présenté suite à l'occupation du canton aval du signal (ça devient complexe je l'avoue). Un exemple: ouverture d'un signal vers A en block permissif et vers B en block absolu . Si le canton aval est occupé. vers A on a S+oeilleton, vers B S sans oeilleton. Supposons que le signal s'ouvre vers B avec l'indication RR. On aura RR sans oeilleton. Si la lampe du RR grille repport à S. Dans ce cas, on allumera l'oeilleton car le S est du à un report et non pas par l'occupation du canton. Comme le signal s'est ouvert précédemment à RR le canton est bien libre. Dans ce cas, pour faciliter l'exploitation, on allumera l'oeilleton afin que le franchissement du signal puisse se faire Cela implique la MAV jusqu'à la fin du canton donc ce cas se présente uniquement si il existe un intérêt pour l'exploitation et que le block absolu est avec canton court ou que l'on accepte un report à S+oeilleton sur canton long. Amicalement.
  12. Bonsoir, tout a fait d'accord avec toi loc sauf sur la conclusion (mais c'est un détail) Les formules de BAL, de part leur conception et l'équipement des relais de commande jouent bien dans la possibilité ou non des reports prévus et de l'ouverture vers des directions de régimes de blocks différents. l'IN 3267 étant sur ce point générale dans les principes mais comme tu le sais: toutefois et néanmoins. Mais ton intervention a le mérite de poser les bonnes bases des généralités et citer une notice bien écrite. Un peu HS : la différence entre les formules de BAL ant 71 et 71 par rapport à la formule 78 vient du fait qu'en formule 71 et ant 71 on utilisait 2 relais CC (commande carré) alors qu'en 78, par simplification, un seul est utilisé pour l'exemple cité car justement, dans la formule de BAL78, par rapport aux formules antérieures, un oeilleton est présenté à l'ouverture vers des VS "annoncées" par RR+A+G car un repport à S+oeilleton est prévu. (on ne considère pas l'accès au VS comme un canton long à partir de la formule 78 mais on a considéré cela comme un accès à un canton court. DES 194 article 111 paragraphe 2). L'exemple de l'IN 3267 traite des cantons long mais ne précise pas le cas d'accès à des VS avec RR+A+G. Je ne suis pas à l'ingénérie, un copain d'IG pourra préciser si il passe par là. Pour nos amis conducteurs la formule de BAL est transparente: on obéit aux signaux. Le post de loc est donc parfait pour justifier ou non l'allumage de l'oeilleton. Amicalement. PS: j'aime ce genre d'échange, technique, cordial et courtois. La signalisation, c'est passionnant!
  13. Bonsoir, Le cas du RR+A+G est particulier (mais au moins je relis les DTS et c'est bien pour préparer les "perf signalo" ) En effet, selon la formule de block et les reports autorisés, l'oeilleton sera présenté ou non. Je vais essayer de faire simple (pour rappel les évolutions du BAL sont nommées par l'année de mise en service des nouveaux principes: antérieur à 71,71,78 et 83) Si un signal de BAL ouvre vers une direction ou l'indication S n'est pas prévue (c'est le cas d'un RR+A+G vers des voies de service), il peut y avoir problème en cas de report d'indication en cas d'incident. Par définition , pour RR+A si une lampe du RR ou celle du A grille report à S ( petit HS je vois venir certains du service SES...si si, la lampe de A est contrôlée si elle est présentée conjointement avec RR ou RR cli dans toutes les formules de BAL mais pour les formules ant 71 71 et 78 si A présenté seul et la lampe grille, panneau éteint pour le 83 la lampe grille report à S ) mais dans le cas ou le S n'est pas prévu c'est report à C. Il était donc prévu, dans les formules de BAL ant à 71 et 71 que le signal présentant RR+A+G s'ouvre avec oeilleton éteint (cas du signal de VIERZON donné en exemple) car en cas d'extinction, report à C donc pas d'oeilleton et donc jamais d'oeilleton à l'ouverture pour une direction ou le report à S n'est pas prévu. Lors de la création de la formule de BAL nommée 78, on a considéré que finalement, le report à S pour cette situation n'était pas gênant car on peut assimiler un accès à des VS à un canton court et on a limité la présentation de l'oeilleton uniquement pour les cantons long (report à S interdit) car on est en block absolu dans ce cas. Pour ceux qui ont accès à la doc interne : DES 194 article111. ici, j'ai vulgarisé et ne décris pas les principes techniques retenus, code de déontologie oblige.
  14. Bonjour, Ci dessous les principes d'équipement des signaux. ( Pour le signal version ancienne , la formule de BAL n'est pas une formule 83.) Extrait: En application du Règlement S1A, certains signaux d’arrêt sont munis d’un oeilleton permettant de déterminer l’indication la plus impérative qu’ils peuvent présenter. Lorsqu’un panneau est susceptible de présenter l’indication S (normalement ou par report) et l’indication C, il est équipé d’un oeilleton. Les conditions d’installation et d’allumage des oeilletons sont indiquées au tableau ci dessous
×