Aller au contenu

papic42

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    302
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de papic42

  • Rang
    Ice
  • Date de naissance 02/04/1969

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF
  • Service
    INFRA
  • Métier & Lieu
    CREQ INFRALOG LYON

Visiteurs récents du profil

4 458 visualisations du profil
  1. Biensûr que j'ai essayé , je suis patient mais pas trop bête non plus Il y a pas de problème, je vais attendre et si j'ai pas accès ce n'est pas grave , c'était pour participer au forum entre cheminot et voir si il y a des personnes que je connais . Cela fait plusieurs années que je suis plus revenu ici et apparement beaucoup ne sont plus là
  2. Bonjour, Toujours aucune nouvelle de ma demande faite sur le mail gmail avec le pass carmillon et dernière fiche de paie . j'ai relancé en cliquant sur contactez-nous , personne pour validation ? Bonne journée
  3. Bonjour, J'ai envoyé ma demande hier , merci d'y jeter un oeil . Merci
  4. ok merci , malheureusement chez moi cela ne fonctionne pas j'ai vista 64bit mdrmdr
  5. hello source: Reuters Attaque d'un train de marchandises à Marseille [2008-04-26 12:43] MARSEILLE (Reuters) - Un convoi ferroviaire de 700 m de long a été attaqué dans les quartiers nord de Marseille par une bande organisée qui s'est emparé du contenu de plusieurs wagons. Les voleurs ont opéré jeudi à la tombée de la nuit à Saint-Louis, dans le 15e arrondissement de la ville, dit samedi le journal La Provence, information confirmée par la police. Ils ont empilé traverses de bois et barrières métalliques sur la voie pour forcer le train à s'arrêter. Tandis que le conducteur s'enfermait dans sa cabine, ils ont fait sauter les serrures d'une dizaine de conteneurs entreposés sur les wagons. Le butin emporté par les malfrats était toujours samedi en cours d'évaluation. Les voleurs semblaient avoir tout prévu, sauf l'arrivée d'un second convoi qui les a prématurément mis en fuite. Jean-François Rosnoblet
  6. Encore un refus de Nains bigbisous
  7. Moi je suis de sainté controleursncf
  8. pour les trains de l'infra MA100 ... En effet la masse freinée du y8000 est en régime V Si celui ci est engin de remoque aucune annotation sur le bulletin de freinage , par contre pour les véhicules le plus grand nombre doivent être en continu marchandises .ils peuvent comporter des véhicules ne comportant que le frein continu voyageurs.la sommes des masses freinées au frein continu voyageurs ne doit pas depasser 200 tonnes et là le bulletin de freinage est alors annoté sous la forme : "Masse freinée voyageurs : xxx tonnes"
  9. Bonjour Accro au web mais pas du cheminot nonmais
  10. a voté (157) merci de cliquer sur ma Miniville pour un coup de pouce http://papicland.antiville.fr/ mdrmdr
  11. Source : Reuters Bernard Thibault met en garde le gouvernement [2007-11-25 22:19] PARIS (Reuters) - Une nouvelle grève dans les transports est possible si les négociations sur la réforme des régimes spéciaux de retraites n'avancent pas mais la CGT est opposée à un mouvement "par principe" à Noël, a déclaré Bernard Thibault. "Le conflit n'est pas totalement achevé, il y a encore beaucoup de travail devant nous", a déclaré le secrétaire général de la CGT lors du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro. "La grève est suspendue, les mots ont un sens. Suspendue ça veut dire qu'elle peut reprendre si les négociations n'avancent pas concrètement et réellement", a-t-il mis en garde. L'ensemble des salariés de la SNCF et de la RATP "a accepté ce processus de négociations en les mettant sous surveillance" et ils seront consultés par les syndicats au terme des négociations, a-t-il expliqué. Après une grève de neuf jours dans les transports publics, les négociations sur les mesures d'accompagnement de la réforme ont débuté dès vendredi à la SNCF et doivent durer jusqu'au 18 décembre. S'il le faut, elles pourraient cependant s'étaler sur le mois de janvier, a laissé entendre Bernard Thibault. A la RATP, le calendrier approuvé lors de la première réunion tripartite syndicats-direction-Etat mercredi étale les négociations de lundi au 13 décembre. Une nouvelle grève est possible "si les circonstances nous y amènent même avant la fin des négociations", a prévenu le dirigeant cégétiste, estimant qu'il était "tout à fait prématuré" de dire que la réforme était "faite, terminée". "Tout comme j'entends des directions dire '(voici) la somme que nous mettons sur la table pour négocier' en disant ça va coûter tant. C'est tout à fait prématuré", a-t-il ajouté. SUD-RATP a déposé un préavis de grève pour le 18 décembre et la CFDT pour le 20 décembre à la SNCF. "Nous ne sommes pas du côté de la CGT dans l'état d'esprit de prendre la période de vacances scolaires de fin d'année comme prétexte à déclencher par principe un autre mouvement", a souligné le dirigeant syndical qui a démenti toute brouille avec le leader de la CGT-Cheminots, Didier Le Reste. "On entend dire que nous serions opposés. C'est totalement faux puisque cela fait trois semaines que nous travaillons plusieurs fois par jour ensemble chacun dans ces responsabilités. Il n'y a eu aucun problème de stratégie entre nous durant toute cette période", a-t-il fait valoir. Il a également précisé avoir eu "des conversations téléphoniques" Nicolas Sarkozy pendant la grève.
  12. Bisous à tous aussi ;-)

  13. salut à toi ainsi qu'à L.L et toute la famille.

  14. tout a fait mais quand il y a le feu il faut l'éteindre et là le gouvernement et les syndicats laissent le feu se propager !
×
×
  • Créer...