Aller au contenu
Pascal 45

Mort de Claude Martinand, fondateur et premier président de Réseau Ferré de France

Recommended Posts

Claude Martinand, le premier président de RFF, de 1997 à 2002, est décédé dimanche 10 juin 2012 à l'âge de 67 ans. Emporté par la maladie, le fondateur de Réseaux Ferré de France en était devenu le président d'honneur.

Passionné par les transports et animé d'une volonté farouche de faire aboutir sa vision du rail, il avait fait sa carrière au ministère de l'équipement. Sa mort attriste toute une profession et nous nous joignons à Hubert du Mesnil, président directeur général de RFF et à Nicole Bricq, ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie pour présenter nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Né en 1944, diplômé de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts, Claude MARTINAND a débuté sa carrière au sein du ministère de l'Equipement, puis au groupe central des villes nouvelles de 1977 à 1981. En 1981, il rejoint le cabinet du ministre des Transports et en est le directeur de 1982 à 1984. En 1985, il est nommé directeur général de l'Institut Géographique National (IGN), puis revient au Ministère de l'Equipement en 1989 en tant que directeur des affaires économiques et internationales.

A la création de RFF en 1997, il en devient le premier Président, fonction qu'il occupe jusqu'en 2002. De 2002 à 2010, il est Vice-Président du Conseil général des ponts et chaussées, devenu Conseil général de l’environnement et du développement durable.

Il a également été membre du Conseil économique et social de 1999 à 2004. Il est président de l'Institut de gestion déléguée.

A lire ici :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par Pascal 45

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

est-ce à cet Hômme que l'on doit la situation actuelle ?

Ce serait le premier X-Pont qui aurait enclenché la marche arrière toute du ferroviaire en France...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

est-ce à cet Hômme que l'on doit la situation actuelle ?

Ce serait le premier X-Pont qui aurait enclenché la marche arrière toute du ferroviaire en France...

la décision de la création de RFF lui est-elle imputable ?

ce ne serait pas plutôt le gouvernement français de l'époque qui a interprété la directive européenne 91-440 (qui ne demandait qu'une séparation comptable, à minima) en créant RFF ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

En tous cas il avait tout fait pour être le premier président de RFF car il pensait se trouver à la tête d'une entreprise aux actifs (terrains, batiments...) importants...et financièrement juteux.

Il a vite déchanté.

cela paraitrait étonnant qu'il ait ignoré la dette abyssale qui a plombé RFF dès le départ !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Doit-on faire son procès posthume ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

Doit-on faire son procès posthume ?

malheur à ceux qui osent porter la main sur Sainte SNCF

:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Doit-on faire son procès posthume ?

Est-ce faire un procès de dire ce qui a été?

...ou alors il faut réviser l'Histoire...(vaste programme!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet homme vient de décéder. Ce forum est public, dont accessible à la famille. Par décence, j'estime qu'on pourrait peut être attendre un peu avant de le critiquer. Question de respect envers les proches.

Désolé, j'ai été éduqué de manière un peu étrange peut être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet homme vient de décéder. Ce forum est public, dont accessible à la famille. Par décence, j'estime qu'on pourrait peut être attendre un peu avant de le critiquer. Question de respect envers les proches.

Désolé, j'ai été éduqué de manière un peu étrange peut être.

Merci Gomen.

Nous devons être au moins deux...

Et j'ai eu l'occasion de connaître cet homme : je m'en voudrais de laisser entendre, par le silence, que je cautionne quoique ce soit qui a été dit au-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

tu n'as pas à t'excuser.

Mais même sa famille peut comprendre que RFF est l'iceberg du fier Titanic SNCF.

En tant que modérateur, tu peux purger et clore ce fil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tant que modérateur, tu peux purger et clore ce fil.

C'est bien la difficulté de l'exercice : savoir ce qui relève de sa propre sensibilité et de ce qui doit être modéré...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

il faut trouver un 3e modérateur et voter !

C'est forcement polémique car concernant le début de RFF, du ratage d'une solution intelligente car aucun règlement européen imposait une telle ineptie 120% française, et surtout, surtout, d'un très habile tour de passe-passe politique pour cacher sous le tapis la dette des lignes TGV imposées par l'Etat et non financées.

Grâce à ces turpitudes douteuses, les français ont réussi une entrée dans l'euro avec un franc sur-surévalué, trichant autant que les grecs.

Désolé mais ce grand commis de l'Etat était en plein dedans ce qui crée un malaise.

D'autre X-Ponts ont eu une action plus positive pour le ferroviaire comme François Lacôte, jean-marie Metzler, pierre Izard...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On va s'abstenir car citer François Lacôte.... au hasard, ça me chauffe juste les oreilles très très fort !!!!

Donc : Claude Martinand est mort.

Il s'avère que dans sa vie il a été, notamment, le premier président de Rff : essayons de ne pas le limiter à ça, merci.

(et là il se pourrait que je modère - avec l'avis de mes camarades modérateurs - si on tourne en rond).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il se passe des choses bizarres en ce moment sur ce forum ...

Une pensée envers la famille de Claude Martinand, qui eux sont endeuillés par la perte d'un proche.

Christophe

Modifié par CC 72041

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TRAM21

tu n'as pas à t'excuser.

Mais même sa famille peut comprendre que RFF est l'iceberg du fier Titanic SNCF.

je ne suis pas d'accord !

c'est l’État qui est responsable...

pas le défunt !

qu'il repose en paix...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ici, on parle de Mr Martinand, et de son décès. Ce topic n'est pas là pour débattre de RFF et de ses présidents successifs. Si un tel débat vous intéresse, créez un sujet sur RFF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121

En tous cas il avait tout fait pour être le premier président de RFF car il pensait se trouver à la tête d'une entreprise aux actifs (terrains, batiments...) importants...et financièrement juteux.

Il a vite déchanté.

j'ai connu et côtoyé Claude quand j'étais à la fac, et son parcours en étonnerait plus d'un. A mon avis, il pensait que RFF aurait pu être au rail ce que l'Etat était aux routes, c'est à dire le fournisseur d'infrastructure, ce qui aurait d'une certaine manière mis rail et route sur un pied d'égalité. Surtout sous un gouvernement de gauche. Que Gayssot et lui aient dû ensuite avaler quelques couleuvres, en particulier le renoncement à désendetter complètement RFF est une autre chose. Mais sa sincérité n'est pas à mettre en doute. En tous cas ses convictions l'ont fait débarquer dès que la droite est revenue au pouvoir.

En fait, la réforme s'est avérée nocive dès lors que RFF ne s'est plus mis au service de la SNCF, mais a commencé à mener une politique privilégiant ses propres intérêts. Ce n'était pas fatal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

RFF ne devait être au service exclusif de la SNCF, mais bien à l'ensemble des acteurs du rail en France....

Que parmi ces derniers, nous constations un nombre convenu d'aigrefins, sachant entre autres "profiter" du bon dos de RFF, c'est hélas une réalité mais un autre débat....

Merci des precisions "utiles", 5121.

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×