Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Florent PRI SP ESSAIS

Membre
  • Compteur de contenus

    80
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages publiés par Florent PRI SP ESSAIS

  1. Le 31/12/2020 à 11:31, loc a dit :

    Bonjour,

    Je ne suis pas tout a fait d'accord avec ce que tu écris ou je ne comprend pas bien. Si ton TIVR est à BB cela veut dire que l'itinéraire est formé et enclenché du coup le carré supportant le TIVR est commandé a l'ouverture si le Carré est commandé a l'ouverture et le TIVR à BB tu n'as plus le TIVD de présenté. En gros pour avoir ce cas la il faudrait que l'itinéraire soit formé mais que l'on ne commande pas l'ouverture (il ne s'agit pas de l'ouverture mais bien de la commande) du signal et ce cas la doit etre tres rare par exemple en cas d'incident.

    S'il ni a pas d'itinéraire de formé derriere le signal carré portant le TIVR le caisson est eteind.

    Amicalement

    Il peut-être commandé à l'ouverture et non établi de par une condition d'ouverture non remplie lors d'un dérangement par exemple. 

    • J'aime 1
  2. il y a 14 minutes, jackv a dit :

    oui si le carré est fermé le TIV a distance et le TIV de rappel sont présentés quel que soit la position de l'aiguille.

    si le carré s'ouvre le TIV de rappel prend la position qui correspond a la position de l'aiguille. Celle ci pouvait etre déjà dans cette position lorsque le carré était fermé.

    Absolument pas. Le TIVR dépend uniquement de la formation de l'itinéraire. L'établissement de l'itinéraire depuis le signal origine portant le TIVR a bien une influence sur le TIVD. Tu peux très bien avoir C + BB tandis que tu auras le TIVD fermé. Je te renvoie à la DES 183.

    • J'adore 1
  3. Il y a 5 heures, wladimiro gaiotti a dit :

    Un T.I.V. il peut avoir deux aspects, la vitesse réduite ou "|", selon l'état de l'aguille.
    Il est possible que le T.I.V. affiche l'indication la vitesse réduite quel que soit l'état de l'aguille si le carré de protection de l'aguille est fermé?
    Je demande parce que dans une vidéo, j'ai vu le T.I.V. afficher «100» et le tableau suivant groupé avec le carré afficher l'indication «|», et je ne pense pas qu'il soit possible que l'aguille ait changé de position entre-temps.

    C'est plutôt une histoire de direction vers laquelle il y'a ou non un changement de vitesse de ligne. La bande blanche correspond à la direction où tu ne changes pas de vitesse de ligne, l'ind de vitesse correspond à la direction où la vitesse affichée sera à adopter non seulement au franchissement des aiguilles à partir du Chevron, mais sur tout le reste du parcours même à la fin du franchissement de la dernière aiguille. Tu peux avoir un TIVD fermé tandis que le TIVR présente la BB uniquement dans le cas ou6un signal est intercalé entre le TIVD et le TIVR. Afin que l'indication rencontrée par une 2 ème circulation et arrêtée devant le signal intercalé ne rencontre pas une indication de vitesse qui ne lui était pas adressée (la 1ère circulation rencontre la BB et n'a pas encore détruit son iti).

    • J'adore 1
  4. Le 24/10/2020 à 00:12, futur-conducteur a dit :

    Ce carre precis je le maudis une nuit avec le porte auto j’etais arrete devant.  Jai appelle melun ils etaient perdu . À lheure demande jai du appliquer la consigne et dc la visite du train 600m aller 600m retour dans la caillasse  par -0 degres   Jai appuye sur le  bouton le pn s est ferme et le carre au bout de 30 sec s’est ouvert sinon c t cba parce que javais eu melun a la radio et tel.   Si javais eu personne pas de cba. Je men rappelle comme si c t hier 

    En effet, ça n'est pas toujours confortable. Surtout si ça t'arrivait de jour. Faudrait intercepter la voie contigüe... l'essentiel ait que ça ait marché en tout cas ;)

  5. Le 15/01/2017 à 17:41, CedricG a dit :

    En fait, il n'y a pas de "PAI 1983". Tu as différentes formules de BAL. Celle qui est la plus "moderne" aujourd'hui est la formule 83.

    Tout poste peut utiliser la formule 83, ou une formule plus vieille.

    Par défaut, sur le PAI 2006, on utilise un équivalent de la formule 83 (en effet, la gestion du report n'est plus dans les relais, mais dans l'informatique).

    Mais un poste d'une technologie plus ancienne peut très utiliser la formule 83 ou une formule plus vieille.

    C'est cela. On parle même de formule 83 bis en PAI 2006 puisque l'on va avoir un report à S directement lorsque le panneau présente (A) et que le fusible du cli claque. De plus, on aura jamais d'eclair d'avertissement puisque l'on temporise le basculement de l'indication du signal d'annonce qu'à l'issue d'une tempo de 3 secondes. En gros, au panneau N la lampe du VL claque, on a VL au panneau N-1, report à avertissement au panneau N et toujours VL au panneau N-1.

    Le 20/01/2017 à 19:10, viveletrainavierzon a dit :

    Bonjour Fby

    Merci de la précision effectivement pas de rappel de ralentissement 30 ou 60 mais rappel 30 ou 60 au S1A

    Par contre, le signal est bien appelé au départ rappel de ralentissement 60 dans les textes INFRA "principes de signalisation" ( IN 3267 page 54) ou l'on précise qu'il est nommé rappel 60.

    J'ai tellement l'habitude de dire RR cli! dans mon metier!

    J'ai fait le rectif 1

     

    Je dis exactement la même chose. C'est propre au SE. En essais avec des agents c'est pareil.

  6. il y a 18 minutes, viveletrainavierzon a dit :

    En formule 78 le report à A est généralisé pour toutes indications moins impératives que A donc en cas d'extinction du VL report à A (sauf si bien entendu le signal ne peut présenter le A).

    C'est à partir de la formule 71 que le report à A a été introduit pour tous les panneaux pouvant présenter  R (R) ou (A) et donc pour ces panneaux, report à A si extinction du VL ou (VL). Pour résumer en formule 71 pour un panneau présentant S A VL, la lampe de VL grille : panneau éteint. Un panneau pouvant présenter S A (A) VL, la lampe de VL grille, report à A du fait qu'un report à A est prévu car l'indication (A) existe.

    Pour l'éclair de A au panneau amont si celui ci présente VL dans le cas d'une lampe de VL grillée sur le panneau aval , il est effectivement lié au temps d'allumage de l'indication A en substitution de VL, cette indication étant commandée via le relais de contrôle détectant l'extinction de la lampe de VL, ce même relais commandant également immédiatement au panneau amont l'indication A. Comme le relais d'extinction contrôle aussi l'extinction de la lampe du A, dès que A en report de VL est présenté (temps de l'ordre de la seconde), le relais de contrôle valide ce report et le signal amont présentera l'indication correspondant à un A  en aval (de nouveau VL ou (A) voire A dans le cas d'une double annonce par A). Le système est très bien conçu car si par exemple la lampe de VL grille et que le report à A ne peut se faire (cas ou par exemple la lampe de A grille à ce moment là ou défaut dans le circuit de report) le A amont sera maintenu. le signal aval étant éteint.

    J'ai volontairement vulgarisé les termes, dans la réalité, il y a toute une chaine de relais de contrôle et de report.

     

    Merci de la précision. J'me suis mélangé les pinceaux entre formules 71 et 78... 

  7. il y a 4 minutes, assouan a dit :

    Non : ce sont des textes SNCF. Sinon il y a les textes EPSF et là, ok.

    Lorsque j'étais dans le privéchez SYSTRA, qui est une filiale de la SNCF, mes supérieurs hiérarchiques avaient accès à digidoc. Il faut être réaliste, les cheminots retraités partent dans le privé avec tous les documents SNCF... Si je dis pas de connerie, il y'avait un projet de filer un accès digidoc même aux boîtes privées.

  8. Il y a 11 heures, assouan a dit :

    Bonsoir,

    Il me semble que d’autres ont déjà attiré ton attention sur le fait que renvoyer les gens - sur un forum public - vers des IN, des EFx ou autres textes réglementaires ne présentait, en gros, aucun intérêt puisque la majorité des lecteurs n’y a pas accès ? 
    Ce serait gentil de commencer à prendre en compte les remarques... 

    Tu crois sincèrement qu'ils n'y ont pas accès ou quoi ? Tu vis dans quel monde ?

    Je vais passer sur le forum privé ça sera mieux alors. Ou sup mon compte pcq ça commence à être chiant de se faire réprimander 

    • J'aime 2
    • J'adore 1
  9. Pour faire simple, les oeilletons servent à différencier un Carré fermé avec la lampe du C HS d'un signal présentant juste Sémaphore . Pas d'indication carré, cumulée avec l'indication S, pas d'oeilleton et vice versa. Cependant, sur des portiques, l'utilisation de l'oeilleton sert à attirer l'attention du mécanicien dans le cas d'un signal avec la lampe du S HS. On coupe les oeilletons en IPCS sur du cantonnement long. Le mieux à faire est de se référer à l'EF5B12 en ancien franc, IN3268 en franc et IG93267 en euros. Y'a un paragraphe page 30 (de mémoire qui détaille avec exactitude son emploi en fonction du type de cible, du type de plaque d'id°, et du cantonnement utilisé ).

  10. Le 10/11/2015 à 22:11, Invité JLChauvin a dit :

    Pour un conducteur, il n'y a pas à se poser la question en effet. Mais pour celui qui installe le signal si... :rolleyes:

    Mais c'est symptomatique du laisser-aller qui sévit depuis maintenant pas mal d'années, il y a des règles et on s'assoie dessus, qu'est-ce que c'est chiant les notices. Et encore, ce n'est qu'un "détail" par rapport à d'autres situations et installations connues depuis une éternité pour n'être pas conforme aux principes de signalisation du RFN. Mais pas de soucis, la "simplification" est en marche et tout ce fatras de paperasse n’intéresse déjà plus que les vieux co... lectioneurs, pourquoi s'encombrer des fondamentaux et d'unification.

    Monsieur Jean Alias, au secours, ils sont devenus fous...

    IN 0577 pour la disposition des feux sur l'ensemble des cibles existantes à la SNCF. Si je me souviens bien du numéro de l'IN... 

    Le 29/10/2012 à 23:04, ADC01 a dit :

     

     

     

    Les signaux de sorties des voies 1 à 8, et les signaux de mi-quais lorsqu'ils existent sur ces mêmes voiies sont aussi équipées de ces mêmes flèches et libére le conducteurs de la limitations de vitesse à 30 dés leur allumage.

    Il me semble qu'il y'a les mêmes à Saint Laz. Il me semblait qu'elle permettait d'indiquer aux mécanos quand est ce qu'ils pouvaient tirer à fond sur la ficelle , sans tout faire disjoncter. Notamment à Saint Laz avec la plateforme 27 voies, si tout le monde tire à fond en même temps tout disjoncte... Donc cette flèche symbolisait l'endroit où l'on pouvait tirer à fond. Enfin à prendre avec des pincettes... Je vérifierai au bureau en rentrant de vacs

  11. il y a 27 minutes, jackv a dit :

     

    même pas besoin de penser, c'est juste un constat

    Il n'existe pas de vidéo. Enfin pas à ma connaissance. Il s'agit de gestes métiers qui sont appris lors de formation ou sur le terrain directement. Il existe cependant des fascicules métiers référencés en tant qu'IN et à la disposition de la maintenance. Si tu es de la SNCF tu devrais trouver facilement ces documents sur digidoc.

    • J'aime 1
    • J'adore 1
  12. Le 12/04/2017 à 20:34, bruyerois a dit :

    Sur Paris à part Gennevilliers en 2021 il n'y a rien jusqu'a 2022.

     

    Sur Paris à part Gennevilliers en 2021 il n'y a rien jusqu'a 2022.

    Toulouse P4 et P6 ainsi que Artenay c'est pour 2020

    On met en service un PAI à Orly (SLOK 2006) en remplacement des bons vieux Postes R et BV. Rungis reste tel quel...

    Un PAI est prévu pour 2024 En remplacement du P4 de Villeneuve (projet du grand Villeneuve).

  13. il y a une heure, jackv a dit :

    oui mais la chute d'un véhicule ,de rochers , de pierres dans un tunnel est beaucoup plus facilement détectable et il y a peu d'ambiguité par rapport a un véhicule ou un 2 roues ou un piéton qui traverse un pn fermé je crois que c'est là le probleme la détection..

    La maintenance concernant le remplacement des torches peut expliquer cela. Puisqu'elle n'est utilisable qu'une fois. Sans compter le risque incendie (utilisation de plaques afin d'éviter de foutre le feu dans un champ proche). Sans compter le risque d'intervention d'un tiers qui pourrait faire n'importe quoi avec.

    il y a une heure, jackv a dit :

    oui mais la chute d'un véhicule ,de rochers , de pierres dans un tunnel est beaucoup plus facilement détectable et il y a peu d'ambiguité par rapport a un véhicule ou un 2 roues ou un piéton qui traverse un pn fermé je crois que c'est là le probleme la détection..

    Au Japon il me semble qu'ils experimentaient un système avec un quadrillage infrarouge qui jouait sur la signalisation... avec de supers résultats compte tenu du fait qu'ils sont de base, beaucoup plus respectueux des règles.

    • J'aime 1
  14. Il y a 4 heures, jackv a dit :

    oui mais entre pas de système et un système qui pourrait arrêter bon nombre de train meme si cela m'est pas possible pour tous les trains ,il serait peut être bon de trouver qq chose..

    qq sait il pourquoi le système de détection avec allumage de torches à f r qui existait dans les années 80/90 sur certains PN a été abandonné ( je crois pour manque de fiabilité de la détection) , les progrès de la technique depuis cette date ne permettrait il pas de créer ce genre de système..

    Elles existent toujours. J'en ai mis en service sur un projet en 2017 qui permettait de signaler au mécano qu'un véhicule avait chuté d'un pont (via le DCV). Seulement, le DCV jouait au Carré sur le sens normal, mais en contre sens, les signaux carrés étaient situés trop loin du point à protéger. Donc ils avaient mis ce système 

  15. Il y a 3 heures, Albert-00 a dit :

    En voie banalisé les signaux sont toujours implanté gauche ou au-dessus des voies auxquelles ils s'adressent mais en IPCS si les signaux sont effectivement implantés a droite, ils ne sont pas fléchés (ceci valable sur les lignes a circulation en gauche - majorité des cas dans notre pays)

    Oui en effet. De mémoire que les carrés de sortie  mais pas les autres.

  16. Il y a 3 heures, assouan a dit :

    Difficile de conseiller à un conducteur, Suisse de surcroît, de consulter un document réglementaire peut-être interne mais à coup sûr incompréhensible pour le commun des mortels non SE...

    Stp : on n’est pas sur un forum pro de la signalisation... 

    Il me semble que l’implantation des signaux est une donnée importante (en Ipcs ils sont à droite alors qu’en bana ils sont à gauche ?).  Mais on va attendre les pros :)

    PS : ah merde tu parles des enclenchements... ok je me rendors... 

    Les IPCS sont moins coûteuses que de banaliser 2 voies. En termes de signaux à implanter (cantonnement classique avec des longueurs largement moins importantes qu'en IPCS), en termes d'exploitation du Poste, cela peut être fait à la demande des EIC si les moyens financiers et techniques le permettent j'imagine. 

    Pour la signalisation, les signaux en banalisés sont implantés à gauche quelque soit le sens de circulation (impair ou pair) et quelque soit la voie puisque la définition même de "banalisé" est qu'il n'y a pas de sens prédominant. En IPCS, il y'a une notion de contre sens d'où l'implantation des signaux à droites et flèchés. Tu n'as pas d'ETCS ni de TSCS en banalisation puisque , la notion de contre sens n'existe pas.

    En termes d'enclenchement j'ai déjà répondu.

  17. Le 02/12/2007 à 11:33, totos 1 a dit :

     

     

    Je n'ai jamais entendu que les barrières de PN étaient ou allaient être équipées de fil à l'intérieur.

    Je suis du SE, et sur mon parcours d'entretien et d'astreinte, il y a 7 PN Sal 2 ou 4 et 3 PN FC. Les barrières sont quelconque , sans fil interne.

    Ils mettent en place un fil en coupure sèche qui permet de contrôler le bris de barrière. Beaucoup de dérangements et de ratés de fermeture à  cause de fils mal passés qui bloquaient la fermeture de la barrière.

    Certains infrapoles n'en veulent plus (je pense à IPSE) mais les DEX les mettent tjs dans leurs schémas.

    Normalement cela ne joue pas surla sig mais envoie une alarme à la supervision via la TSV.

    • J'aime 2
  18. il y a 20 minutes, likorn a dit :

    Ce n'est pas mon questionnement.

    Mon questionnement, c'est - d'un point de vue de la technique d'enclenchement - qu'est-ce qui différencie une ICS en block permissif (BAL et plaque F) d'avec une banalisation (Toujours en BAL et plaque F)

    Consulte la DES 078 qui reprend tous les principes du PRS. Tu peux consulter le Rétiveau aussi à titre consultatif.

  19. Il y a 10 heures, viveletrainavierzon a dit :

    Bonjour,

    De retour de vacances, je relis les sujets signalisation.

    Quelques remarques pour Florent.

    Tu travailles à PRI Sud PARIS, c'est très bien, le coté "essais " permettra d'éclaircir certains points dans le forum. Je passe parfois voir les collègues au PRI Sud  pour discuter signalo à MOUCHOTTE. C'est toujours intéressant d'échanger entre la maintenance et la conception (et faire du REX sur des solutions techniques parfois curieuses) mais...

    Je lis ce post: tu cites les principes des annonces de PN voisins d'établissement avec utilisation d'une ZAP liée à une minuterie (principe retenu pour "garantir" le "temps moral" quand la situation l'impose) mais je trouve que tu vas trop loin dans les détails et les principes. Tu cites "la 3267". Moi aussi je l'utilise dans les échanges avec les collègues mais uniquement en citant des "principes généraux" Je te mets en garde, tu est très limite avec le code de déontologie de l'entreprise. On est dans cet exemple en analyse d'un programme schématique d'annonce ! Tu cites même les relais (KBrF,...)  et j'ai même cru lire dans un de tes post, une description complète du circuit du CSR!

    Nous (les "forumeurs" en général) ne doutons pas de tes compétences mais je te mets en garde, il y a des principes de signalisations à ne pas divulguer sur un forum public.

    Je vois aussi que tu reprends des sujets parfois anciens pour y apporter la "touche essais". C'est très bien mais il faudra faire attention avec les certitudes, il ne faut pas oublier les fondamentaux: conception, essais, mise en service, maintenance, c'est pour que les collègue de la traction puissent "faire le job" en toute sécurité.

     

     

    Bonjour, je ferai dorénavant plus attention à ne pas en dévoiler davantage. Je n'ai pas fait cela avec de mauvaises intentions ou quoi que ce soit, mon but était de partager certaines spécificités remarquables mises en oeuvre à la SNCF.

    • J'adore 1
  20. il y a 20 minutes, fby a dit :

    Je ne suis plus BAPR , mais j’ai reçu une note de sécurité qui dit :

    « Après arrêt devant un sémaphore de BAPR par compteur d’essieux fermé et impossible de se faire reconnaître ,le conducteur doit s’efforcer d’obtenir des instructions d’un agent du SGC

    Si après un délai de 15 minutes ,il est impossible d’obtenir ces instructions , attendre sur place que celles-ci lui parviennent »

    Le compteur d'essieux est il à libération conditionnelle ou directe ? 

×
×
  • Créer...