Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Incident BB69400 / camion au Nord de Dijon


Messages recommandés

Une UM de 69400 aurait croisé un camion sur un PN au Nord de Dijon en fin d'apres midi

Quelqu'un sait il ce qui c'est passé , Nord de Dijon Porte Neuve , ou Nord de Dijon Ville ?

Quelques images vues ce soir au 20h de France 2. Apparemment, le conducteur du poids lourd est resté coincé dans sa cabine au moment du choc et est grièvement blessé. Aucune info sur les circonstances... (enfin j'écoutais d'une oreille distraite). On doit sûrement trouver le reportage sur le site de France 2.

gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bon, je vois ou c'est

C'est a l'entrée de la voie de la zone industrielle , le train d'essence arrivait de DPY via les voies de la Bresse , juste en sortie de courbe, visibilité

pas terrible pour le train , mais vitesse reduite . Le camion lui allait livrer ou charger Dijon Cereales , sur le site de l'ancienne usine de New Holland .

Je penses que l'on est passé pas loin de la catastrophe avec ce train d'essence ( le fameux train ESSO de Fos sur mer dont on parle sur un autre Post )

qui aurait bien pu suite a cette fuite et la chaleur ... bref n'y pensons pas , surtout que je suis passé la 30 mn avant en voiture... lotrela

Modifié par km315
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet, il s'agissait de la desserte DPY > Raffinerie en Zone de Longvic.

Le train en charge transportait 29 citernes de gasoil. (80 000 litres chacune je crois)

Lors du choc (camion broyé et trainé sur 70 mètres), le premier 69000 de l'UM à commencer à prendre feu.

L'un des agents de desserte à eu le réflexe de vider les 2 extincteurs présents pour tenter de contenir le début d'incendie. Très rapidement des employés de Dijon Céréales sont venus donner un coup de main.

A priori le conducteur du camion n'aurait pas respecté le "stop" (mais attendons l'enquête avant de tirer des conclusions hâtives).

On est passé très près de la catastrophe, sachant que de l'autre coté de la route, est implantée une usine de produits chimiques reprise dans le "plan marchandise dangereuse" local.

Bref une belle frayeur pour tous le monde.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...