Aller au contenu
Le Web des Cheminots

CE de mauvaise augure au FRET ...


km315

Messages recommandés

source : Fo Cheminots

FRET SNCF : Un premier CE de mauvais augure !

Le 21 avril 2009 se tiendra le premier Comité d’Établissement de Fret SNCF au

cours duquel des annonces catastrophiques en termes d’emploi devraient être

faites par le Directeur de Fret SNCF.

Le 16 avril, l’entreprise a déjà laissé entendre qu’elle envisageait une réduction

de près de 10 % de l’effectif Fret d’ici la fin de l’année.

Près de 30 % des agents de conduite seraient reversés aux autres

activités dans le cadre, pour certains, du respect des parcours professionnels.

Le Président de la Branche Transports et Logistique a missionné ses collaborateurs

pour dresser un plan drastique sur l’emploi dans un document intitulé « Management de la crise ».

La CRISE a des retombées néfastes considérables sur toutes les entreprises ferroviaires, certains

de nos concurrents utilisant le chômage partiel comme variable d’ajustement des effectifs.

Dans un tel contexte, le CE du 21 avril s’annonce sous les plus mauvais auspices.

À peine intégrés la famille Fret, les cheminots vont être contraints de quitter cette

activité. Force Ouvrière condamne cette gestion « yo-yo » de l’entreprise SNCF

même si la dégradation du tissu économique n’était pas prévisible il y a quelques mois.

Force Ouvrière participera à ce Comité d’Établissement grâce aux votes des cheminots

qui lui ont permis d’obtenir deux élus , un titulaire et un suppléant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'un autre côté, le cadencement nécessite des besoins supplementaires en effectifs "conduite"...

Il risque d'y avoir plus de CRML en transformation CRL, me semble t'il !!

Le problème est tout autre pour les autres personnels Fret.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je vous encourage tous à garder à l'esprit la "note" de Pierre Blayau intitulée "Management de la crise" qu'il ne reconnait pas comme officielle mais dont les données chiffrées et les pistes à explorer sont reprise par la Direction dans les différentes instances nationales, régionales ou locales.

Attendons les premiers compte-rendus de ce premier CE placé sous le signe de la fameuse "crise"!!!

Modifié par Pepe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs, on m'a fait clairement comprendre (à moi et à tous ceux qui sont dans le même cas) qu'un éventuel changement d'activité n'est pas pour tout de suite. J'essaie de comprendre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela tiendra compte de la situation particulière de chaque dépôt.

Voilà..laisser le temps au temps. Et les négociations de se faire...

Celà présente un certain nombre de garanties et aussi un certain nombre de contraintes...et retards.

Donc tout dépends de quel côté de la balance l'on analyse une situation. Et quand on multiplie les intervenants à l'analyse.... celà peut paraitre trés long.

C'est tout le probleme d'une trés grosse structure.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

À peine intégrés la famille Fret, les cheminots vont être contraints de quitter cette

activité.

Ah non moi j'ai rien intégré du tout ...Mais je dirais plutôt que tout c'est désintégré autour de nous...(et ça continu d'ailleurs)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ils veulent réduire les effectifs de 10%, pourquoi recrutent-ils alors ?

J'ai entendu dire qu'ils veulent recruter encore du CRML, et moi aussi je me demande bien pourquoi ?

Dans certain endroit, chez eux aussi certain se tournent déjà les pouces...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai entendu dire qu'ils veulent recruter encore du CRML, et moi aussi je me demande bien pourquoi ?

Dans certain endroit, chez eux aussi certain se tournent déjà les pouces...

je confirme.il y a vraiment de quoi se faire du souci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les CRML c'est l'avenir :Smiley_48:;) ... pourquoi ils recrutent je sais pas , enfin un exemple chez moi : ils font une école pour respecter leurs engagements en matière de passerelles pour nous permettre de revenir au voyageur vu qu'on a presque tous demandé ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai entendu dire qu'ils veulent recruter encore du CRML, et moi aussi je me demande bien pourquoi ?

Dans certain endroit, chez eux aussi certain se tournent déjà les pouces...

Je confirme j'entre en formation CRML prochainement.

J'imagine que "cette crise" va imposer des quotas, ce qui veut dire que le moindre faux pas en formation et ça sera la porte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que la formation CRML et devenue l'étape obligatoire avant de passer CRL...

Donc logiquement , une absence de formation CRML bloquera les évolutions possibles vers CRL .

Et comme dans les années a venir une forte population des CRL prétendra a la retraite , meme avec

les quelques années supplémentaires après 50 ans dues a la réforme, une absence de formation CRML

serait la cause d'une pénurie CRL et d'un manque de prévoyance de la part de la SNCF .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que la formation CRML et devenue l'étape obligatoire avant de passer CRL...

Donc logiquement , une absence de formation CRML bloquera les évolutions possibles vers CRL .

Et comme dans les années a venir une forte population des CRL prétendra a la retraite , meme avec

les quelques années supplémentaires après 50 ans dues a la réforme, une absence de formation CRML

serait la cause d'une pénurie CRL et d'un manque de prévoyance de la part de la SNCF .

Donc à l'avenir plus de recrutement direct CRL si j'ai bien compris ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc à l'avenir plus de recrutement direct CRL si j'ai bien compris ?

C'est dans la logique de la boite..... transfert de charge accru TB (CRL) vers TA (CRML), qui passera quasi inaperçu avec les départ en retraite massif dans les 5 prochaines années.

Rien n'empêche de croire que les régions n'adopteront pas un grade équivalent à "Conducteur Tram-Train" pour assurer leurs services (connaissance 1 engin / 1 ligne, titre 2 c'est à dire sans RHR)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous !

Il faut bien dire que le contexte économique actuel n'arrange rien à la situation des entreprises de transport et plus particulièrement à celle de FRET SNCF.

Mais il faut bien dire également que l'état dans lequel se trouve cette branche de l'entreprise n'est pas uniquement du à la "conjoncture économique". Certes elle n'arrange rien, mais d'une certaine façon, elle ne fait qu'amplifier les résultats auxquels on devait s'attendre avec la politique des transports adoptée dans ce pays et imposée de fait à la SNCF, et cela depuis des années déjà. Aujourd'hui, la "crise" est même plus un prétexte pour abandonner encore des traffics et mettre en oeuvre d'n ièmes restructurations que ne conduisent toujours qu'à la même chose : la baisse du traffic fret, la fermeture de chantiers, la baisse de l'activité de ceux qui restent et la baisse des effectifs. ;)

Par ailleurs, il apparait intéressant d'observer que certains traffics ont du être abandonnés par FRET SNCF car jugés non rentables et que ces même liaisons bénéficient désormais des bonnes augures des pouvoirs publics (qui se traduisent entre autres par des subventions) pour être reprises, mais par toutes autres entreprises que FRET SNCF... :blink:

A méditer... quoique les conclusions ne sont pas bien difficiles à tirer ! mdrmdr

Sur ce, bonne journée malgré tout !

@ +!

Bye! :Smiley_48:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On aura beau ressasser et se lamenter sur le passé, le FRET se casse la gueule depuis déjà très longtemps et continuera.

Ce qu'il faut surtout garder à l'esprit, c'est qu'on a des concurrents, et que si les clients se tournent vers eux aujourd'hui, c'est pour une raison simple : moins chers !

Le client s'en bat les *ouilles de savoir si untel ou untel a X chantiers, si le mécano qui ramène sa rame a bien dormi ou pas, il regarde surtout une chose : le prix, et que le client soit sérieux (= sa rame sur place en temps et en heure).

Ce qui est certain, c'est qu'en ne changeant rien du tout, on continuera de couler.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On aura beau ressasser et se lamenter sur le passé, le FRET se casse la gueule depuis déjà très longtemps et continuera.

Ce qu'il faut surtout garder à l'esprit, c'est qu'on a des concurrents, et que si les clients se tournent vers eux aujourd'hui, c'est pour une raison simple : moins chers !

Le client s'en bat les *ouilles de savoir si untel ou untel a X chantiers, si le mécano qui ramène sa rame a bien dormi ou pas, il regarde surtout une chose : le prix, et que le client soit sérieux (= sa rame sur place en temps et en heure).

Ce qui est certain, c'est qu'en ne changeant rien du tout, on continuera de couler.

Sauf que ce qui est changé , empire la situation .

Exemple :

Chez nous , seuls les crml peuvent faire du fret même si un crl est disponible .......Donc , un malade de dernière minute et hop on supprime le train ........................vécu ! !

Pas de diesel fret, par contre un diesel TER est dispo de 9h00 à 16h et "se glande au dépôt ", donc on supprime le train.................vécu! !

Un ADC est de réserve , le crml est malade .......................l'assistant ne peut envoyé cette réserve car elle est TER ou GL...vécu ! !

Et puis , quelle véritable mesure a pris le grenelle de l'environnement ?

Non , pas tous !

!

___________

I

I

I

lotrela

Certains pinguoins se

foutent de la banquise!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.