Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Un tram train défonce un heurtoir à Aulnay sous bois


Messages recommandés

Bonjour, je suis à la recherche d'info à propos du tram train qui à défoncer hier (11/08) dans la journée, le butoir en gare de aulnay sous bois. Le conducteur aurait affirmé etre tellement fatigué qu'il c'est endormis entre la gare de rougemont chanteloup et aulnay sous bois, et avoir été réveillé par le choc. Merci d'avance pour vos infos.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Bonjour, je suis à la recherche d'info à propos du tram train qui à défoncer hier (11/08) dans la journée, le butoir en gare de aulnay sous bois. Le conducteur aurait affirmé etre tellement fatigué qu'il c'est endormis entre la gare de rougemont chanteloup et aulnay sous bois, et avoir été réveillé par le choc. Merci d'avance pour vos infos.

Aie aie aie....

Je me souviens de cette ligne que nous faisions an 16500 + rame inox,

7 tours Gargan, ou 4 tours Aulnay, c'etait monotone....

Personnellement, je ne me serai pas vu faire ces missions tous les jours, tout le temps...

Un REX sur les facteurs humain devra determiner les reelles causes.

Lassitude ? manque de sommeil de l'agent ? ou autres...

Les prochaines semaines pour lui vont etre dures... En esperant qu'il n'y ai aucun blessé,

ca c'est le plus important...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il n'y a aucun dispositif de protection prévu à cet endroit ? KVB 000 par exemple ?

Aucun protection sur la partie tramway du tram-train, ou que ce soit sur la ligne, c'est de la marche tramway, reposant uniquement sur la vigilance du conducteur. Il est vrai qu'un 000 aurait peut être limité le choc, mais nous ne sommes pas sur de la signalisation classique malheureusement. Quid de la VA, pourtant réglée à moins de 30 secondes par contre... Cela a aussi prouvé que le "bac à sable" placé avant le heurtoir ne sert en tout cas pas à ralentir la rame, et n'évitera pas ce genre d'accidents.

Par rapport à la lassitude, necroshine tu as tout à fait raison, entre 5 et 7 tours Bondy Aulnay, jour après jour, ça peut devenir lassant si on ne trouve pas des moyens de rendre la journée moins monotone. Par ailleurs il s'agit là d'un accident se produisant en "milieu/fin de matinée" (du point de vue des conducteurs), dons après avoir été tiré du lit aux alentours de 3 heures du matin j'imagine (point restant à confirmer)

Par contre, effectivement non, pas de choc à 70. Un freinage de service avait été effectué dans la ligne droite d'Aulnay, mais l'enquête nous dira à quelle vitesse à eu lieu l'accident.

Bon courage (et rétablissement) au collègue, qui à eu de la chance de ne pas être grièvement blessé (la rame était encastrés dans le heurtoir sur toute la longueur de la cabine de conduite).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aie aie aie....

Je me souviens de cette ligne que nous faisions an 16500 + rame inox,

7 tours Gargan, ou 4 tours Aulnay, c'etait monotone....

Personnellement, je ne me serai pas vu faire ces missions tous les jours, tout le temps...

Un REX sur les facteurs humain devra determiner les reelles causes.

Lassitude ? manque de sommeil de l'agent ? ou autres...

Les prochaines semaines pour lui vont etre dures... En esperant qu'il n'y ai aucun blessé,

ca c'est le plus important...

Monotone

Tu rigoles , desserrage, 4 crans sur le 16500 et tu laisses faire en matant le paysage

Une fois mon CTT qui était venu me voir la dessus avait mis PR au décollage de Gargan.

IL se rappelait du 80 sur la ligne, ca a été long la MAV jusqu'au bout mdrmdrrevoltageshelpsoso

Aucun protection sur la partie tramway du tram-train, ou que ce soit sur la ligne, c'est de la marche tramway, reposant uniquement sur la vigilance du conducteur. Il est vrai qu'un 000 aurait peut être limité le choc, mais nous ne sommes pas sur de la signalisation classique malheureusement. Quid de la VA, pourtant réglée à moins de 30 secondes par contre... Cela a aussi prouvé que le "bac à sable" placé avant le heurtoir ne sert en tout cas pas à ralentir la rame, et n'évitera pas ce genre d'accidents.

Par rapport à la lassitude, necroshine tu as tout à fait raison, entre 5 et 7 tours Bondy Aulnay, jour après jour, ça peut devenir lassant si on ne trouve pas des moyens de rendre la journée moins monotone. Par ailleurs il s'agit là d'un accident se produisant en "milieu/fin de matinée" (du point de vue des conducteurs), dons après avoir été tiré du lit aux alentours de 3 heures du matin j'imagine (point restant à confirmer)

Par contre, effectivement non, pas de choc à 70. Un freinage de service avait été effectué dans la ligne droite d'Aulnay, mais l'enquête nous dira à quelle vitesse à eu lieu l'accident.

Bon courage (et rétablissement) au collègue, qui à eu de la chance de ne pas être grièvement blessé (la rame était encastrés dans le heurtoir sur toute la longueur de la cabine de conduite).

La rame doit etre équipé non pour pouvoir circuler sur le reseau RFF

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monotone

Tu rigoles , desserrage, 4 crans sur le 16500 et tu laisses faire en matant le paysage

Une fois mon CTT qui était venu me voir la dessus avait mis PR au décollage de Gargan.

IL se rappelait du 80 sur la ligne, ca a été long la MAV jusqu'au bout mdrmdrrevoltageshelpsoso

La rame doit etre équipé non pour pouvoir circuler sur le reseau RFF

Bien sur la rame est équipée KVB, RSO et tutti, mais tous ces systèmes n'existent pas sur la ligne T4 et sont inhibés automatiquement, donc inopérants...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouppssss , je manque à mes devoirs mdrmdr

Des blessés ?

Je l'aurai indiqué sinon... Mais je manque également à ce devoir... Aucun blessé heureusement, et même, il n'y avait personne entre le tram et le heurtoir comme c'est devenu la mode ces derniers temps pour gagner quelques secondes lors de la traversée des voies (un vrai miracle)...

Modifié par Maurienne6500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Je rejoins aussi Necroshine. Quand j'ai eu mon examen à Vaires, ils s'étaient empressés de me mettre 3 jours de suites des Bondy Gargan à 7 ou 8 tours par jours.

Quelle galère!!!

Je pense aussi que la lassitude y est pour beaucoup dans cet accident.

Olihqt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

Je rejoins aussi Necroshine. Quand j'ai eu mon examen à Vaires, ils s'étaient empressés de me mettre 3 jours de suites des Bondy Gargan à 7 ou 8 tours par jours.

Quelle galère!!!

Je pense aussi que la lassitude y est pour beaucoup dans cet accident.

Olihqt

Alors tu peux imaginer la lassiture sur des Bondy --> AULNAY à 7 tours par jour revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Alors tu peux imaginer la lassiture sur des Bondy --> AULNAY à 7 tours par jour bigbisous

Ya peut etre aussi des compensations, non ?

Un conducteur Tram de la RATP me disait un jour qu'il serrait souvent des minettes,

c'est peut etre votre cas aussi a vous revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors tu peux imaginer la lassiture sur des Bondy --> AULNAY à 7 tours par jour revoltages

Mais on connait, juste avant mon départ s'était même les avertissements que l'on avait donné au taulier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aucun protection sur la partie tramway du tram-train, ou que ce soit sur la ligne, c'est de la marche tramway, reposant uniquement sur la vigilance du conducteur. Il est vrai qu'un 000 aurait peut être limité le choc, mais nous ne sommes pas sur de la signalisation classique malheureusement.

Y a-t-il une impossibilité technique à cela, ou est-ce que cela serait juste revenu trop cher ? Est-ce qu'un système simplifié (un DAAT ou équivalent) implanté en amont des signaux tramway eut été faisable ?

Quid de la VA, pourtant réglée à moins de 30 secondes par contre...

Signalons qu'un rapport sur un accident de tram semblable (rattrapage en galerie suite à assoupissement du wattman) à Rouen en 2004 n'est guère élogieux pour la VACMA (réglée à 13 secondes sur le réseau urbain en question), les auteurs signalant que celle-ci a « été activée par le conducteur malgré l'état de vigilance dégradée dans lequel il se trouvait, ce qui revient à dire qu'elle n'a pas rempli sa fonction », et n'hésitant pas à écrire que « les diverses études menées à ce jour sur la VACMA en ont montré ses limites, la seule information fiable qu'elle peut délivrer sur le conducteur est la présence effective de ce conducteur sur la rame ! » (p. 39 ; les auteurs ne fournissent pas de sources pour cette affirmation, toutefois).

Bon courage (et rétablissement) au collègue, qui à eu de la chance de ne pas être grièvement blessé (la rame était encastrés dans le heurtoir sur toute la longueur de la cabine de conduite.

Ce qui est rassurant quant à la conception sécuritaire de la rame, au moins (voyons les choses du bon côté)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Tous les conducteurs sont d'accord sur le fait que même en état d'hypovigilance avancée on réarme la VA inconsciemment, sonnerie ou pas.

Je comprends qu'un CRTT puisse en arriver à l'extrême, sa seule distraction doit être de compter les trains jusqu'à la FS, tout en sachant qu'il recommencera le lendemain et que ses possibilités d'évolution se sont pas plus reluisantes... Je déprime déjà quand je sais que je vais me cogner 2 jours à faire du ping pong sur la même ligne !

Ajouté à cela l'abscence totale de filet, le stress de la conduite "semi-routière" et les PS à pas d'heure, difficile de résister.

Bon courage au collègue,

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tous les conducteurs sont d'accord sur le fait que même en état d'hypovigilance avancée on réarme la VA inconsciemment, sonnerie ou pas.

Arf ça fait peur ce que tu dis la Yannick. Je ne suis pas de la SNCF, seulement un passionné. Cependant lors de l'opération "J'aime le train", à St Lazare puisque c'est la gare d'ou j'arrive quand je vais à Paris, on m'avait expliqué que pour éviter les effets de monotonie, les conducteurs faisaient des missions différentes sur une journée. Ainsi ils pouvaient faire par exemple 2 A/R Paris-Ermont, 1 aller Paris-Mantes par Conflans et 1 retour par Poissy, pour finir par 1 A/R Paris-Versailles Rives droite et 1 A/R Paris-St Nom la Bretèche. Ce système de roulement serait donc propre à Paris St Lazare ?

Bon courage au conducteur en tous cas.

Modifié par Lechat78
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ya peut etre aussi des compensations, non ?

Un conducteur Tram de la RATP me disait un jour qu'il serrait souvent des minettes,

c'est peut etre votre cas aussi a vous mdrmdr

Effectivement, ça joue assez il semblerait. En tout cas personne ne se plaint d'être ignoré par ces demoiselles, ça serait même plutôt l'inverse. Attention toutefois, le prestige de l'uniforme, ou ne serait-ce que celui d'être wattman (enfin pardon, CRTT), ne peut être exercé qu'à l'arrêt en station terminus, ou lors des relais conducteurs pour nos pauses mdrmdr

Modifié par Maurienne6500
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Y a-t-il une impossibilité technique à cela, ou est-ce que cela serait juste revenu trop cher ? Est-ce qu'un système simplifié (un DAAT ou équivalent) implanté en amont des signaux tramway eut été faisable ?

Signalons qu'un rapport sur un accident de tram semblable (rattrapage en galerie suite à assoupissement du wattman) à Rouen en 2004 n'est guère élogieux pour la VACMA (réglée à 13 secondes sur le réseau urbain en question), les auteurs signalant que celle-ci a « été activée par le conducteur malgré l'état de vigilance dégradée dans lequel il se trouvait, ce qui revient à dire qu'elle n'a pas rempli sa fonction », et n'hésitant pas à écrire que « les diverses études menées à ce jour sur la VACMA en ont montré ses limites, la seule information fiable qu'elle peut délivrer sur le conducteur est la présence effective de ce conducteur sur la rame ! » (p. 39 ; les auteurs ne fournissent pas de sources pour cette affirmation, toutefois).

Ce qui est rassurant quant à la conception sécuritaire de la rame, au moins (voyons les choses du bon côté)...

À propos des références concernant la Vacma et sa fonction, l'auteur du rapport du BEA-TT sur l'accident de Rouen se réfère aux travaux de Mollard, Coblentz et Cabon. On peut par exemple lire leur article de 1991 "Détection de l'hypovigilance chez les conducteurs de train" paru aux édition Paradigme de Caen. Par ailleurs, pour une approche historique de la Vacma et en particulier pour comprendre que la vacma ne vise pas à améliorer le contrôle de vigilance mais à contrôler la fraude à la veille on peut se reporter à l'article de Georges Ribeill de 1997 "Les conducteurs électriciens : tatonnements et lenteurs autour de la reconnaissance d'un nouveau métier", Revue d'histoire des chemins de fer

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y a-t-il une impossibilité technique à cela, ou est-ce que cela serait juste revenu trop cher ? Est-ce qu'un système simplifié (un DAAT ou équivalent) implanté en amont des signaux tramway eut été faisable ?

Sur le cas précis, tous mes voeux de rétablissement au(x) blessé(s). Le reste est à voir plus tard, après enquête, y compris l'aspect médical éventuel.

La conduite dite "tramway" à la SNCF, type "code de la route" (conducteur maître de son véhicule et réagissant compte tenu de sa connaissance de ligne et des évènements prévisibles) est le principe même des tramways (et des bus urbains). C'est çà qui est "classique" sur le tram. Sinon, c'est pas du tram.

Le réarmement inconscient de la VACMA est un problème commun à tous ceux qui l'utilisent, trains ou trams, malgré le réarmement plus fréquent demandé aux trams : 10 à 15s d'absence en traversant des endroits comme la place de la Comédie à Montpellier à l'heure de sortie des cinémas, c'est évidemment déjà beaucoup, mais l'évènement est suffisamment rare pour ne pas atteindre une forte criticité. Donc, on n'en est pas encore à l'obligation de généralisation de dispositifs vérificateurs de signes avant-coureurs de baisse de tonus.

Sur la monotonie, la navette est peut-être rare sur la SNCF, mais c'est le lot de nombreux conducteurs de tram pendant toute la durée de leur vie professionnelle, et pas seulement quelques années. Mais les lignes de tram ne sont généralement pas clôturées. Là aussi, à voir

Modifié par PN407
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

À propos des références concernant la Vacma et sa fonction, l'auteur du rapport du BEA-TT sur l'accident de Rouen se réfère aux travaux de Mollard, Coblentz et Cabon. On peut par exemple lire leur article de 1991 "Détection de l'hypovigilance chez les conducteurs de train" paru aux édition Paradigme de Caen. Par ailleurs, pour une approche historique de la Vacma et en particulier pour comprendre que la vacma ne vise pas à améliorer le contrôle de vigilance mais à contrôler la fraude à la veille on peut se reporter à l'article de Georges Ribeill de 1997 "Les conducteurs électriciens : tatonnements et lenteurs autour de la reconnaissance d'un nouveau métier", Revue d'histoire des chemins de fer

Georges Ribeill est un historien reconnu des chemins de fer cela ne ne lui donne pas, pour autant, de légimité sur les systèmes de sécurité (j'assume d'autant plus un léger agacement que j'ai cotoyé le monsieur).

Récapitulons sur la Vacma (ou ouvrons un sujet si nous sommes HS) :

la Veille Automatique par Contrôle du Maintien d'Appui a quand même été surnommée (ou nommée tel que à sa création ???) : système homme mort.

L'idée d'origine, si je me souviens bien, est essentiellement de vérifier que le conducteur n'est pas inconscient.

Si depuis, nous sommes passés à une notion de vigilance ou de "contrôle"... c'est une dérive non ????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.