Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Mouvements locaux : les sédentaires aussi parfois...


assouan

Messages recommandés

Juste pour relancer l'habituel et virulent débat sur l'investissement des uns et des autres lors de grèves nonmais

Hier, sur Paris-Sud-Est il y avait un préavis régional Sud et Cgt.

88% de grévistes à 6h à l'accueil de Paris-Gare de Lyon : les sédentaires ne se remuent jamais ???

(pure provocation je sais puisque ce sont pour des raisons très locales mais quand même... 88% de sédentaires en grève ça mérite bien un sujet :Smiley_35: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'etait quoi le sujet "mobilisateur" ?

C'était en rapport avec la baisse du budget du CE Paris-Sud-Est due à la création du CE Fret.

Mode roulants Vs sédentaires : fight ! on

Il faut dire que les tracts parlaient de menaces de fermeture de cantines, voilà un sujet mobilisateur pour les sédentaires !

Hin hin...

Off

:blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(rouk tu es un vilain hihi - rien vu sur les cantines moi et d'ailleurs on n'y va pas à l'accueil et toc !)

Alors : deux sujets dans le préavis régional :

- création de l'EIC (mais très peu de grévistes à l'Infra allez comprendre)

- Plan Fret (et là, la traction a suivi avec des perturbations sur lignes R et Ter, un peu moins à la ligne D)

et (bizarrement ?) des tracts locaux ciblés sur l'Escale par exemple, qui portaient essentiellement sur les conditions de travail, les sanctions disciplinaires, etc... --> très suivi à l'accueil comme je le disais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(rouk tu es un vilain hihi - rien vu sur les cantines moi et d'ailleurs on n'y va pas à l'accueil et toc

Donc quand je vois une casquette bleue à la cantine, je dois me dire d'aller consulter un ohtalmo ? (sifflote)

Alors : deux sujets dans le préavis régional :

- création de l'EIC (mais très peu de grévistes à l'Infra allez comprendre)

- Plan Fret (et là, la traction a suivi avec des perturbations sur lignes R et Ter, un peu moins à la ligne D)

En aparté, tu peux expliquer ce que la création d'un EIC changerait (pour ma culture personnelle) ?

Quant à la traction, la différence de perturbations s'explique par un transfert des agents prévus sur des journées ligne R vers la ligne D (comme d'hab, quoi).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En aparté, tu peux expliquer ce que la création d'un EIC changerait (pour ma culture personnelle) ?

Peut-être qu'à terme, quand tout sera ouvert à la concurrence, que seuls les agents des EIC resteront dans le giron public pour qu'il y ait sur le RFN une INFRA totalement indépendante ne bossant pour le compte d'aucune EF.

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être qu'à terme, quand tout sera ouvert à la concurrence, que seuls les agents des EIC resteront dans le giron public pour qu'il y ait sur le RFN une INFRA totalement indépendante ne bossant pour le compte d'aucune EF.

Ou peut etre que l'infra sera tronçonnée en ligne et concédée à des sociétés privées (en attendant une privatisation comme pour les autoroutes). Je suis peut etre parano .... ou visionnaire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ou peut etre que l'infra sera tronçonnée en ligne et concédée à des sociétés privées (en attendant une privatisation comme pour les autoroutes). Je suis peut etre parano .... ou visionnaire

On verra... mais j'opte pour la vision parano : dans l'aviation, par exemple, la Dgac est restée publique...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On verra... mais j'opte pour la vision parano : dans l'aviation, par exemple, la Dgac est restée publique...

Oui.... la DGAC, c'est presque une entité du ministère des transports.... Ils définissent les règles d'exploitation des aéronefs et installations aéroportuaires.... C'est une sorte d'EPSF revisitée....

L'infra, par contre, je le vois plus comme le controle aérien (régulation et poste d'aiguillages) et la gestion au sol des avions et des infrastructures (travaux de voies, sillons, etc...), bref comme "l'exécutif" et non comme le législateur à l'image de ce qu'est la DGAC.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui.... la DGAC, c'est presque une entité du ministère des transports.... Ils définissent les règles d'exploitation des aéronefs et installations aéroportuaires.... C'est une sorte d'EPSF revisitée....

L'infra, par contre, je le vois plus comme le controle aérien (régulation et poste d'aiguillages) et la gestion au sol des avions et des infrastructures (travaux de voies, sillons, etc...), bref comme "l'exécutif" et non comme le législateur à l'image de ce qu'est la DGAC.

Suis pas assez calée mais... les contrôleurs aériens sont encore employés du public non ??? (simple question sans provo)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis pas assez calée mais... les contrôleurs aériens sont encore employés du public non ??? (simple question sans provo)

Il me semble que les centre de controle en vol sont bien tenus par la DGAC , puisque je m'etais renseigné a une epoque pour

les concours d'entrée et c'etait des papiers a entete DGAC .

Moi je dirais que tout ce qui est exploitation du reseau devrait etre RFF.... ( aiguillage , regul, accueil en gare... ) mdrmdr

Est ce le destin prévu par les hautes spheres... c'est un autre debat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis pas assez calée mais... les contrôleurs aériens sont encore employés du public non ??? (simple question sans provo)

Il me semble que les centre de controle en vol sont bien tenus par la DGAC , puisque je m'etais renseigné a une epoque pour

les concours d'entrée et c'etait des papiers a entete DGAC .

Moi je dirais que tout ce qui est exploitation du reseau devrait etre RFF.... ( aiguillage , regul, accueil en gare... ) mdrmdr

Est ce le destin prévu par les hautes spheres... c'est un autre debat.

En France, c'est encore du service public, mais plus dans d'autres pays européens.... Ce sont des boites privées qui assurent le controle aérien. Pour le détail, je vais demander à Fabr ( mdrmdr ) de passer par là, il connait le sujet bien mieux que moi!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi je dirais que tout ce qui est exploitation du reseau devrait etre RFF.... ( aiguillage , regul, accueil en gare... ) koiquesse

Pour faire simple, les seules obligations européennes sont la séparation comptable de l'activité de gestionnaire d'infrastructure et le traitement non discriminatoire des EF par le GI. Séparer l'ancien réseau intégré en deux établissements séparés, l'un chargé de toutes les tâches de GI, l'autre devenant une EF parmi d'autres, n'est pas obligatoire.

A l'expérience, les divers pays de l'union européenne se sont organisés de façon différente, puisque les textes européens ne fixent pas les détails. La solution sur le réseau ferroviaire national français (dont il faut se souvenir qu'elle est arrivée "à chaud" après la grève de 1995) a conduit à une loi disant on crée un GI nommé RFF et on confie à la SNCF une mission de "gestionnaire d'infrastructure délégué".

RFF a été voulu comme une structure à petits effectifs par rapport à ceux de la SNCF, et dont le personnel embauché directement par RFF n'a pas de Statut particulier. A ma connaissance, RFF n'a jamais fait de déclaration cherchant à modifier l'une ou l'autre de ces deux caractéristiques. Cela dit, les détachés à RFF en provenance des corps de l''Etat, ou de la SNCF, ou de la RATP, conservent leur statut d'origine. Il faut mentionner que ce n'est pas le cas dans les Services de certaines Autorités Régionales, qui imposent une démission de la SNCF pour accéder à des fonctions dites de "direction" au sein de leur direction des transports.

Le GID SNCF conserve la plupart des tâches liées à l'exploitation et à l'infrastructure du réseau ferré national, et les "grands effectifs" Mouvement et Infra qui vont avec. Ces personnels sont pour la plupart sous statut SNCF, et leur professionnalisme technique n'est à ma connaissance pas contesté. Il appartient à la SNCF et à elle seule de s'organiser en interne de façon à ce que son activité de GID ne puisse à aucun moment être suspectée de favoriser l'EF SNCF. Elle sera évidemment surveillée de ce point de vue (comme elle l'est, parfois depuis longtemps, sur de nombreux autres sujets ferroviaires ou de concurrence). Et on verra bien ce qui se passera s'il y a une plainte contre la SNCF GID de la part d'une EF autre que la SNCF.

A mon avis, çà peut durer très longtemps comme çà. Pour la confidentialité, on n'interdit pas aux juges de se marier avec des avocats, ou aux militaires de se marier avec des civils. Cela dit, aucune organisation n'est éternelle, et tirer de temps à autre les leçons des montages existant en France et à l'étranger n'est ni interdit, ni absurde.

Modifié par PN407
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En France, c'est encore du service public, mais plus dans d'autres pays européens.... Ce sont des boites privées qui assurent le controle aérien. Pour le détail, je vais demander à Fabr ( controleursncf ) de passer par là, il connait le sujet bien mieux que moi!!

Je ne vais donner qu'un avis, celui effectivement du service public, en France, du Contrôle Aérien, donc de la DGAC.

En europe, d'autres services du contrôle Aérien sont rendus par des sociétes privées, et l'ensemble est géré par Eurocontrol, grand dispatcheur de "sillons" aériens à longue distance.

Ceci est un post-apparté.... cestachier

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.