Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonsoir,

Je me demande si on ne pourrait pas numéroter les lignes comme cela ce passe en Belgique ? A votre avis est-ce possible ?

Dans mon idée, la numérotation se ferait par régions :Smiley_04:

Alors ?

PS : désolé si ce sujet n' est pas a la bonne place :wacko:

Si c'est du point de vue de l'infra, c'est déjà fait par RFF.

Si c'est du point de vue du voyageur, il y a un petit essai en Ile de France avec des lettres, mais le concept de "ligne" n'est pas clair à la SNCF. Quand je prends le bus 38, je sais ce que c'est du point de vue des arrêts, et quand je vais de A à B, je sais que je pourrai aller de B à A par le même 38 (aux sens interdits près). Pareil sur la ligne de métro N°9. Rien de comparable sur la SNCF. Il est impossible de décrire la ligne C ou la ligne D comme un ensemble de lignes de bus utilisant une infrastructure commune. Cà commence par des noms de "missions" qui ne sont pas les mêmes selon le sens, et qui changent au cours de la journée. Bon, comme çà dure depuis 30ans, on peut supposer que c'est supportable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Livret de la Marche des Trains LMTR

Renseignements techniques

Toutes les lignes sont numérotées

mais je ne m'en suis quasiment jamais servi durant toute ma carrière en tant qu'Agent Circulation-Aiguilleur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Si c'est du point de vue de l'infra, c'est déjà fait par RFF.

Si c'est du point de vue du voyageur, il y a un petit essai en Ile de France avec des lettres, mais le concept de "ligne" n'est pas clair à la SNCF. Quand je prends le bus 38, je sais ce que c'est du point de vue des arrêts, et quand je vais de A à B, je sais que je pourrai aller de B à A par le même 38 (aux sens interdits près). Pareil sur la ligne de métro N°9. Rien de comparable sur la SNCF. Il est impossible de décrire la ligne C ou la ligne D comme un ensemble de lignes de bus utilisant une infrastructure commune. Cà commence par des noms de "missions" qui ne sont pas les mêmes selon le sens, et qui changent au cours de la journée. Bon, comme çà dure depuis 30ans, on peut supposer que c'est supportable.

Déjà fait sur tout les RER parisiens même si peu de monde consulte ce genre d'infos:

A1 St Germain, A2 Boissy, A3 Cergy, A4 Mickey, A5 Poissy

B2 Robinson, B3 CDG, B4 St Rémy, B5 Mitry

C1 Pontoise, C2 Massy, C4 Dourdan, C5 Versailles RD, C6 St Martin Etampes, C7 St Quentin, C8 Versailles Chantier

D1Orry, D2 Melun, D4 Malesherbes

E2 Chelles, E4 Tournan...

On voit bien qu'il reste des destinations non fixées comme B1, C3, D3, E1 et 3... C'est parce que les lignes ne sont pas encore soit construites ou raccordées au réseau RER...

N'oublions pas non plus le réseau EST avec ses lignes numérotées...

Mais on voit bien que même si toutes ces lignes sont numérotées, ça n'empèche pas les clients de les utiliser tout les jours sans savoir pour beaucoup, qu'elles le sont et même les codes missions n'en renseignent pas une grande majorité. Exemple: combien de personnes connaissent la différence entre un ROPA et un ROVA sur le RER D? V (Vallée) de Rova indique que le train va passer par les gares de Ris, Grand Bourg et Evry alors que le P (plateau) de ROPA indique qu'il va passer par Grigny, Orangis, courtcouronne, Bras de Fer... Et pourtant les 2 passeront ensuite à Corbeil...

Non, pour moi, l'immense majorité des clients cherche "le train pour Trifouilly les oies de telle heure" et seuls les pendulaires habitués connaissent LEUR(S) code(s) mission(s). De toute façon, ceux là n'ont quasiment plus besoin d'indications car ils font leurs déplacements par automatisme.

Oui les numérotations d elignes peuvent présenter un intérêt pour les professionnels SNCF mais il est plus simple même pour nous de parler du train pour tel endroit que du prochain train ligne D1... Car sinon, bonjour les mélanges lorsqu'on devra renseigner un client... nonmaiscartonrouge revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur l'Est, la numérotation des lignes (héritage de la compagnie puis de la région Est) est très utilisée par les cheminots et les ferrovipathes. Par contre l'usager lambda ne doit même pas savoir que les lignes sont numérotées...

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Déjà fait sur tout les RER parisiens même si peu de monde consulte ce genre d'infos:

A1 St Germain, A2 Boissy, A3 Cergy, A4 Mickey, A5 Poissy

B2 Robinson, B3 CDG, B4 St Rémy, B5 Mitry

C1 Pontoise, C2 Massy, C4 Dourdan, C5 Versailles RD, C6 St Martin Etampes, C7 St Quentin, C8 Versailles Chantier

D1Orry, D2 Melun, D4 Malesherbes

E2 Chelles, E4 Tournan...

On voit bien qu'il reste des destinations non fixées comme B1, C3, D3, E1 et 3... C'est parce que les lignes ne sont pas encore soit construites ou raccordées au réseau RER...

N'oublions pas non plus le réseau EST avec ses lignes numérotées...

Mais on voit bien que même si toutes ces lignes sont numérotées, ça n'empèche pas les clients de les utiliser tout les jours sans savoir pour beaucoup, qu'elles le sont et même les codes missions n'en renseignent pas une grande majorité. Exemple: combien de personnes connaissent la différence entre un ROPA et un ROVA sur le RER D? V (Vallée) de Rova indique que le train va passer par les gares de Ris, Grand Bourg et Evry alors que le P (plateau) de ROPA indique qu'il va passer par Grigny, Orangis, courtcouronne, Bras de Fer... Et pourtant les 2 passeront ensuite à Corbeil...

Non, pour moi, l'immense majorité des clients cherche "le train pour Trifouilly les oies de telle heure" et seuls les pendulaires habitués connaissent LEUR(S) code(s) mission(s). De toute façon, ceux là n'ont quasiment plus besoin d'indications car ils font leurs déplacements par automatisme.

Oui les numérotations d elignes peuvent présenter un intérêt pour les professionnels SNCF mais il est plus simple même pour nous de parler du train pour tel endroit que du prochain train ligne D1... Car sinon, bonjour les mélanges lorsqu'on devra renseigner un client... nonmaiscartonrougerevoltages

Les codes de type A1, A2 ne sont pas des codes de ligne, mais des codes de terminus, et ne donnent par définition aucune indication sur le arrêts intermédiaires dès lors que tous les trains ne sont pas omnibus. En pratique, ils ne sont pas utilisés pour l'info des voyageurs (bien que recopiés religieusement sur les cartes de réseau de génération en génération). Et il est plus simple d'écrire, comme le font beaucoup de réseaux (dont tous les réseaux de bus ou de tram), le nom en clair du terminus sur le fronton de l'engin de tête, et depuis que la technologie le permet, à proximité de chaque porte.

Les codes-mission RER ont été inventés pour indiquer de façon brève les gares desservies par le train, puisque tous les trains desservant un même quai RER n'ont pas nécessairement ensuite un parcours et une "mission" (liste des arrêts) identique. Pour les habitués (qui le sont à vrai dire dans un sens donné et à une heure donnée), leur utilisation est simple, puisqu'ils mémorisent très vite que c'est ZAZO ou ZIZU qui les emmènent au boulot (ou encore plus simple dans beaucoup de gares, que tout est bon vers Paris), et TOTO ou TOGO qui les ramènent chez eux. Un habitué n'a pas à connaître le catalogue complet des codes-mission.

Le problème est celui du guidage des voyageurs occasionnels (soit utilisateur réellement occasionnel du réseau, soit utilisateur habitué voyageant ocasionnellement à une heure qu'il ne connaît pas). A un arrêt de bus où passent plusieurs lignes, l'expérience a conduit à faire figurer sur le poteau d'arrêt d'une part les numéros des lignes, d'autre part et pour chacune d'entre elles, un schéma de ligne montrant les arrêts et donnant des indications de fréquence ou d'horaires. Quand je sais que c'est le 43 qui me montera Gare du Nord, j'attends le 43, et je me moque du 21.

Ce n'est pas la méthode qui a été retenue sur les RER (qui ne sont pas à vrai dire des lignes, mais des mini-réseaux, les lignes C et D ont la taille et la complexité d'un S-Bahn de grande ville allemande). Les RER s'appuient en tout ou partie sur les "codes-missions".

Le code mission figurant à l'avant d'un train est la seule chose qui l'identifie comme étant le "bon" train pour un voyageur donné (le prochain pour son Trifouilly les oies personnel). Si on veut s'appuyer sur lui pour guider le voyageur, il faut pouvoir donner à ce voyageur, sur le quai, une liste des codes desservant la gare souhaitée. Ce document n'existe que sur la ligne C du RER, mais il n'y est pas fortement mis en valeur (on pourrait viser 8 fois par quai, au droit de chaque voiture par exemple).

Si on ne veut pas s'appuyer que sur le code mission, il suffit d'afficher les gares desservies par le train approchant. Le remplacement des tableaux de type ancien (à lampes, à plots lumineux ou à palettes) par des écrans permet d'une part d'en mettre plus sur chaque quai, d'autre part de faire défiler en 2 ou 3 vues au maximum une liste lisible et complète des points desservis par le train arrivant en gare ou y stationnant.

Modifié par PN407
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il faut pouvoir donner à ce voyageur, sur le quai, une liste des codes desservant la gare souhaitée. Ce document n'existe que sur la ligne C du RER, mais il n'y est pas fortement mis en valeur (on pourrait viser 8 fois par quai, au droit de chaque voiture par exemple).

Sur la D aussi. Même problème de "mise en valeur"...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre
Sur la D aussi. Même problème de "mise en valeur"...
Ils sont affichés sur le D mais illisibles par quelqu'un qui n'est pas habitué. Ils ne servent pas à grand chose non plus pour les initiés qui connaissent LEUR train. Donc, finalement, y-a-t-il une utilité à les afficher? Pour moi, je ne pense pas que ce soit nécessaire. Par contre, les derniers écrans du D montés avec le programme D'maintenant sont épatants. Dommage qu'il ne soit pas créé des visites explicatives des installations et de leurs restrictions: Ainsi, les clients comprendraient mieux que le train venant de Creil ne peut doubler celui qui est devant parce que il n'y a QUE 2 rails et pas de voie de rattrappage. Je milite aussi depuis pas mal d'années pour refaire une opération portes ouvertes au TMV (technicentre de villeneuve) pour montrer nos savoirs faire et métiers. La dernière remonte à 1998 et avait remporté un tel succés que j'ai battu ce jour là le record pour rentrer du boulot (presque 2 heures pour faire 9 km!).
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour pouvoir numéroter des lignes, le mieux est que la desserte sur cette ligne soit homogène (mêmes arrêts, peu d'antennes)

C'est parfait pour des lignes de métro : quand on parle de ligne 7 à Paris, on sait de quoi on parle (même s'il ya deux antennes au sud)

Sur le RER, il vaut mieux se fier au tableau d'affichage : terminus intermédiaires, gares non desservies, etc...

En province il y a dans certaines régions (Limousin par exemple) une numérotation des différentes lignes : le numéro apparait sur les fiches horaires, les affiches travaux etc... Mais la desserte est tellement hétérogène sur chacune des lignes que ce numéro est quasi-confidentiel... De plus les trains n'affichent pas le numéro de la ligne

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les étiquettes d'acheminement des wagons, les gares expéditrices et destinataires sont codifiées par des numéros à 6 chiffres.

Est-ce le même système de repèrage, ou est-ce un système spécifique au Fret ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les étiquettes d'acheminement des wagons, les gares expéditrices et destinataires sont codifiées par des numéros à 6 chiffres.

Est-ce le même système de repèrage, ou est-ce un système spécifique au Fret ?

Il s'agit d'un référentiel UIC (pour être exact, ENEE pour Enregistrement Normalisé des Établissements Européens).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et dire qu'il y a des gens qui savent ça par coeur...

Chapeau bas.

L'EF2A1 n°1 doit être un document précieux pour tous les amateurs de la chose ferroviaire.

Le savoir de notre ami IGS4 vient peut-être de là...entre autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Pour ma part l'an dernier je travaillais en gare de Bretenoux-Biars sur la ligne 719.000 Souillac / Viescamp-sous-Jallès.

Voilà ma petite contribution, mais si vous avez d'autres numéros de lignes je suis intéressé, car je ne sais pas où trouver l' EF 2 A 1 n°1.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà ma petite contribution, mais si vous avez d'autres numéros de lignes je suis intéressé, car je ne sais pas où trouver l' EF 2 A 1 n°1.

L'EF 2 A 1 n°1 est en nouvelle référence l'IN00196 trouvable sur Syspre (intranet).

Toutefois elle ne contient plus la liste des lignes qui est maintenant dans une base de donnée infra.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si c'est du point de vue de l'infra, c'est déjà fait par RFF.

Si c'est du point de vue du voyageur, il y a un petit essai en Ile de France avec des lettres, mais le concept de "ligne" n'est pas clair à la SNCF. Quand je prends le bus 38, je sais ce que c'est du point de vue des arrêts, et quand je vais de A à B, je sais que je pourrai aller de B à A par le même 38 (aux sens interdits près). Pareil sur la ligne de métro N°9. Rien de comparable sur la SNCF. Il est impossible de décrire la ligne C ou la ligne D comme un ensemble de lignes de bus utilisant une infrastructure commune. Cà commence par des noms de "missions" qui ne sont pas les mêmes selon le sens, et qui changent au cours de la journée. Bon, comme çà dure depuis 30ans, on peut supposer que c'est supportable.

Du point de vue voyageur, ça existe également depuis mal d'années dans la région NPDC, et c'est bien pratique ! "Bonjour, j'aimerais avoir une fiche horaire pour la ligne 11", c'est bien plus pratique que "bonjour, j'aimerais une fiche horaire pour la ligne Lille/Calais/Boulogne"

Par contre j'ai déjà tenté ma chance d'employer ces numéros de ligne d'un point de vue boulot en appelant au PC, personne ne connait, ce n'est pas utilisé.

Livret de la Marche des Trains LMTR

Renseignements techniques

Toutes les lignes sont numérotées

mais je ne m'en suis quasiment jamais servi durant toute ma carrière en tant qu'Agent Circulation-Aiguilleur...

Idem en 2 ans: JAMAIS

Malheureusement ce n'est pas très digeste et moins simple que le système info voyageur, mais d'un autre côté, découper toutes les lignes du RFN et donner une signification au classement numéroté de toutes les lignes n'est pas simple.

Quand j'étais AC, idem, à part le numéro de ma ligne que je connaissais, le reste................

Sur l'Est, la numérotation des lignes (héritage de la compagnie puis de la région Est) est très utilisée par les cheminots et les ferrovipathes. Par contre l'usager lambda ne doit même pas savoir que les lignes sont numérotées...

Et c'est fort bien pratique cet usage ! Je l'ai découvert depuis que je bosse avec l'Est, et comme dit plus haut, c'est beaucoup plus digeste que de parler en ligne 2703, etc..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour completer la réponse de Michael02

voici la liste des lignes en Picardie (ferroviaire comme routière)

1 : Paris-Nord ↔ Amiens ↔ Lille Flandre (rail)

2 : Lille Flandre ↔ Amiens ↔ Abancourt ↔ Rouen Rive-Droite (rail)

3 : Lille Flandre ↔ Saint Quentin ↔ Laon ↔ Reims (rail)

4 : Lille Flandre ↔ Hirson ↔ Charleville Mézières (rail)

5 : Hirson ↔ Marle Sur Serre ↔ Laon ↔ Paris-Nord (rail)

5 Bis : Lille Flandre ↔ Hirson ↔ Charleville Mézières (rail)

6 : Laon ↔ Soissons ↔ Crépy-en-Valois ↔ Paris-Nord (rail)

7 : Crépy-en-Valois ↔ Paris-Nord (rail)

8 : Laon ↔ Liart (route)

9 : Reims ↔ Fismes ↔ La Ferté-Milon ↔ Paris-Est (rail)

10 : Bar le Duc ↔ Saint-Dizier ↔ Reims ↔ Château-Thierry ↔ Paris-Est (rail)

11 : Amiens ↔ Tergnier ↔ Saint-Quentin (rail)

12 : Saint-Quentin ↔ Compiègne ↔ Creil ↔ Paris-Nord (rail)

13 : Busigny ↔ Saint-Quentin ↔ Compiègne ↔ Paris-Nord (rail)

14 : Saint Just en Chaussée ↔ Montdidier (route)

15 : Montdidier ↔ Chaulnes ↔ Roisel (route)

16 : Amiens ↔ Montdidier ↔ Compiègne (rail)

17 : Gisors-Embranchement ↔ Paris Saint Lazare (rail)

18 : Creil ↔ Persan Beaumont ↔ Pontoise (rail)

19 : Beauvais ↔ Persan Beaumont ↔ Paris-Nord (rail)

20 : Beauvais ↔ Creil ↔ Paris-Nord (rail)

21 : Tréport-Mers ↔ Abancourt ↔ Beauvais ↔ Paris-Nord (rail)

22 : Amiens ↔ Creil ↔ Paris-Nord (rail)

23 : Creil ↔ Paris-Nord (rail)

24 : Calais Ville ↔ Rue ↔ Abbeville ↔ Amiens ↔ Paris-Nord (rail)

25 : Tréport-Mers ↔ Abbeville ↔ Amiens - Paris-Nord (rail)

30 : Amiens ↔ Beauvais (route)

31 : Creil ↔ Senlis ↔ Roissy (route)

32 : Amiens ↔ TGV Haute Picardie (route)

33 : Saint-Quentin ↔ TGV Haute Picardie (route)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.