Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Deutsche Bahn accuse la SNCF de dumping dans le fret


fby

Messages recommandés

LA LETTRE A N°1433 - 20/11/2009 Deutsche Bahn accuse la SNCF de dumping dans le fret L'Autorité de la concurrence a été saisie d'une plainte de la Deutsche Bahn dénonçant les tarifs prédateurs de la SNCF dans le fret. Malgré un récent réchauffement de leurs relations, la guerre des nerfs entre les deux mastodontes européens du ferroviaire ne fait que débuter. Alors que la SNCF se prépare à exploiter des trains de voyageurs en Allemagne, c'est dans le transport de marchandises que la Deutsche Bahn (DB) s'apprête à répliquer. D'après nos informations, le PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, a été informé par son homologue allemand Rüdiger Grube du dépôt d'une plainte en France auprès de l'Autorité de la concurrence. La filiale française de la DB, Euro Cargo Rail, dénonce des pratiques anticoncurrentielles dans le fret, où elle est désormais l'unique challenger depuis la cession de Veolia Cargo. Les tarifs sont tout particulièrement montrés du doigt. La SNCF, qui devrait afficher 600 millions d'euros de déficit en 2009 et dont les coûts de production seraient 25 à 30% plus élevés, pratiquerait des tarifs sur lesquels ses concurrents ne parviendraient plus à s'aligner. Autrement dit, elle est accusée de vendre à perte.

La plainte mentionne également l'inégalité de traitement dans l'attribution des sillons (les droits de passage sur les rails), un vieux grief des nouveaux entrants, qui lui reprochent sa double casquette d'opérateur ferroviaire et de gestionnaire d'infrastructures délégué pour le compte de RFF (qui lui sous-traite au quotidien l'élaboration des horaires).

Suspectant des pratiques déloyales, le Conseil de la concurrence avait ordonné, le 20 novembre 2008, une série de saisies de la DGCCRF au siège de la SNCF, ainsi que dans plusieurs filiales. A ce jour, le dossier n'a donné lieu à aucune procédure, mais la plainte de la Deutsche Bahn pourrait changer la donne. Pour l'heure, l'Autorité de la concurrence n'a pas encore officiellement notifié la plainte à la SNCF. Ce qui devrait être fait dans les prochains mois.

http://www.lalettrea.fr/Identification/log...81&Rubrique
=

Modifié par fby
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bizarre, la sncf dit être en déficit parce que pas assez chère

et les concurrents disent que les prix sont trop bas

c'est pas un appel du pied à une entente sur les prix ça, comme dans les magasins spécialisés ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si la DB doit encore baisser ces couts ça promet !!!!

du moment que la baisse des coûts ne s'exerce que sur la chair à canons ... pardon, les salariés, la CE ne trouve rien à redire. c'est quand même infernal.

Parce qu'on ne me fera pas croire, à un moment où les géants industriels reprennent de plus belle les concentrations au prétexte de faire des économies d'échelle, que le morcellement d'entreprises intégrées en mille briques est économiquement viable.

Ce n'est que sur le dos de salariés à rallonge (d'utilisation, pas de salaire !!!) qu'on trouve de quoi tondre.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Salariés d'ECR, vous travailliez déja 7 jours d'affilée,

préparez vous a travailler 14 jours d'affilée désormais. lotrela

Treves de plaisanterie, la guerre etant déclarée,

tous les coups sont permis maintenant, et plus ils seront bas, mieux se sera...

P.Blayau disait que toutes les EF sont en déficit,

donc, la SNCF doit porter plainte contre ECR et Véolia egalement pour vente a perte ????

Ca ne fait que commencer ce genre d'affaires,

vous verrez que ca affluera de tous les cotés et de toutes les EF les unes envers les autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca ne fait que commencer ce genre d'affaires,

vous verrez que ca affluera de tous les cotés et de toutes les EF les unes envers les autres.

ils vont embaucher des cohortes d'avocats au lieu de tractionnaires. C'est beau le progrès dans cette société de "concurrence"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca se terminera dans quelques années de la même manière que pour les télécoms. lotrela

Entente illicite sur le dos des clients, avec des prix exagèrés et un service rendu vraiment "minimum".

Et tout le monde dira, mais un peu tard, que c'était mieux et moins cher du temps de cette garce de SNCF infestée de gauchistes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.wk-transport-logistique.fr/actu...oncurrence.html

<h1 class="refH1titrearticle">Euro Cargo Rail attaque Fret SNCF devant l'Autorité de la concurrence</h1>

<h2 class="refH2chapo">Un nouveau front s'ouvre dans la guerre qui oppose les opérateurs de fret ferroviaire en Europe. Euro Cargo Rail, filiale de la Deutsche Bahn, s'estime lésée dans l'accès au rail français et dépose une plainte contre la SNCF, sa grande concurrente. </h2>

Euro Cargo Rail (ECG), filiale française de fret ferroviaire de la Deutsche Bahn, a annoncé le 23 novembre avoir déposé une plainte auprès de l'Autorité de la concurrence concernant les modalités d'accès au réseau ferré français. Elle confirme ainsi une information publiée dans le quotidien Les Échos, citant La Lettre A.

Euro Cargo Rail "considère que les modalités d'accès au réseau ferré français entravent le développement de la concurrence sur le marché du fret ferroviaire", explique l'entreprise dans un communiqué.

Halte aux "prix prédateurs"

Selon Les Échos, la plainte d'ECG vise Fret SNCF à qui elle reproche de vendre ses prestations à des prix "prédateurs", c'est à dire bien inférieurs à ses prix de revient. Le journal écrit que la plainte porte également sur la question de l'égalité d'accès aux sillons (créneaux de circulation des trains) pour les nouveaux opérateurs de fret.

Euro Cargo Rail indique qu'elle "ne souhaite pas faire de commentaire supplémentaire sur sa plainte à ce stade", pour ne pas interférer avec le travail des rapporteurs de l'Autorité de la concurrence.

Interrogée de son côté, la SNCF n'a pas souhaité commenter ces informations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'hopital qui se fout de la charité :blink:

Bientôt, la libéralisation de tout ça, c'est à dire la définition pratique de la concurance libre et non faussée, chantre de la réalisation de " super monopoles " mais privés ceux là et n'appartenant plus aux citoyens. Bien plus facile cette combine pour faire marner le prolo et enrichir ces enc..és lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'hopital qui se fout de la charité :blink:

Bientôt, la libéralisation de tout ça, c'est à dire la définition pratique de la concurance libre et non faussée, chantre de la réalisation de " super monopoles " mais privés ceux là et n'appartenant plus aux citoyens. Bien plus facile cette combine pour faire marner le prolo et enrichir ces enc..és lotrela

.. hélas, ça n'est pas encore clair pour tout le monde ....... mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous n'avez pas tort, sinon ce forum regorgerait de monde...

Les trains, une grande majorité s'en contrefoutent royalement....l'exemple des PN est trés révélateur sur ce point.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Halte aux "prix prédateurs"

Selon Les Échos, la plainte d'ECG vise Fret SNCF à qui elle reproche de vendre ses prestations à des prix "prédateurs", c'est à dire bien inférieurs à ses prix de revient.

Soit on est stupide et on peut gonfler nos devis de 25% ce qui arrangerait bien les comptes du Fret, soit une EF concurrente fait un appel du pied pour que nos 2 compagnies s'entendent sur une tarification homogène raisonnable de nos services. En gros, faire comme en téléphonie mobile où les opérateurs ont été pris la main dans le sac par les autorités de la concurrence pour entente sur les tarifs (sur le dos des cons-sommateurs).

Que va dire le gendarme ferroviaire au sujet d'une plainte du style "Monsieur, il vend moins cher que moi, c'est pas juste" ?

Ben mon gars, c'est bien toi qui a voulu cette sainte concurrence pour t"en mettre plein les poches, alors assume...

Au final, je me demande bien ce que gagnera le transport ferroviaire avec cette dérégulation.

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au final, je me demande bien ce que gagnera le transport ferroviaire avec cette dérégulation.

rien, c'est clair. Sans la crise, ça aurait pu faire illusion quelques années parce qu'on vit sur le potentiel et les investissements accumulés depuis des décennies, mais ce crédit est pratiquement déjà épuisé. Et ce ne sont pas les investissement du privé qui compenseront, eux qui louent même leurs locos.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.