Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Contrôleurs en grève à la SNCF


Messages recommandés

« Le management déraille, la SNCF s'engage sur une mauvaise voie. » A l'appel de la CGT et de la CFTC, « près de 70 % » des contrôleurs alsaciens devraient débrayer de ce soir 20 h à samedi matin 8 h. Evoquant « un flicage constant », ils dénoncent « des pressions managériales jugées inacceptables ».

Selon la SNCF, le mouvement ne devrait pas perturber demain les lignes Strasbourg-Bâle, Colmar-Metzeral et Mulhouse-Kruth, ni les navettes assurées par les cars TER-Alsace. En revanche, seuls deux trains sur trois devraient circuler sur les autres liaisons régionales. Les trains grandes lignes (TGV et Corail) ne seront pas touchés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

« Le management déraille, la SNCF s'engage sur une mauvaise voie. » A l'appel de la CGT et de la CFTC, « près de 70 % » des contrôleurs alsaciens devraient débrayer de ce soir 20 h à samedi matin 8 h. Evoquant « un flicage constant », ils dénoncent « des pressions managériales jugées inacceptables ».

Selon la SNCF, le mouvement ne devrait pas perturber demain les lignes Strasbourg-Bâle, Colmar-Metzeral et Mulhouse-Kruth, ni les navettes assurées par les cars TER-Alsace. En revanche, seuls deux trains sur trois devraient circuler sur les autres liaisons régionales. Les trains grandes lignes (TGV et Corail) ne seront pas touchés.

Tiens ça me rappelle un mouvement récent sur l'ECT de CR! :blush:

A oui, c'est vrai ceux sont les nouvelles méthodes managériales nationnales. revoltages Vraiment, l'humain fout le camp.

Bon courage à vous. okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci à toi

Nous étions 70,3 % (ASCT seuls) grévistes !

Si nous comptons l'ensemble avec les administratifs 41 %

@+ Marc

Modifié par marcarrick
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

« Le management déraille, la SNCF s'engage sur une mauvaise voie. » A l'appel de la CGT et de la CFTC, « près de 70 % » des contrôleurs alsaciens devraient débrayer de ce soir 20 h à samedi matin 8 h. Evoquant « un flicage constant », ils dénoncent « des pressions managériales jugées inacceptables ».

Selon la SNCF, le mouvement ne devrait pas perturber demain les lignes Strasbourg-Bâle, Colmar-Metzeral et Mulhouse-Kruth, ni les navettes assurées par les cars TER-Alsace. En revanche, seuls deux trains sur trois devraient circuler sur les autres liaisons régionales. Les trains grandes lignes (TGV et Corail) ne seront pas touchés.

J'ai entendu que les contrôleurs alsaciens étaient de nouveau en grève aujourd'hui.

Quelqu'un a les chiffres de la participation ?

Aubin parle sur son blog http://aubin.blogs.nouvelobs.com/archive/2...ntestation.html (d'un évènement grave et récent). Qui est au courant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut voix libérée,

La participation à la grève sur Strasbourg est de 26 % environ.

En effet il y a eu un évenement très grave.

Le départ donné par une RET (Responsable Equipe Train) sur voie unique, sur sémaphore fermé, alors que c'est au CS (Chef de Service) de donner le départ.

Heureusement le conducteur s'est arrêté à temps evitant ainsi une catastrophe, en gare de soultz sous forêt.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En effet il y a eu un évenement très grave.

Le départ donné par une RET (Responsable Equipe Train) sur voie unique, sur sémaphore fermé, alors que c'est au CS (Chef de Service) de donner le départ.

Heureusement le conducteur s'est arrêté à temps evitant ainsi une catastrophe, en gare de soultz sous forêt.

@+ Marc

Ouaahhh!!! C'est chaud comme erreur quand même, bref personne n'est à l'abris.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouaahhh!!! C'est chaud comme erreur quand même, bref personne n'est à l'abris.

en même temps c'est le signal qui prévaut sur le coup de sifflet, non ? *

C'est parce qu'on me klaxonne au c... que je démarre au feu rouge ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en même temps c'est le signal qui prévaut sur le coup de sifflet, non ? *

C'est parce qu'on me klaxonne au c... que je démarre au feu rouge ....

Sans connaître l'affaire, le coup de sifflet ne fait rien à l'affaire en effet.

Les Asct sont informés des gares où ils doivent donner le départ et celles où il y a un agent sédentaire "chef de service" : donner le départ alors que ce n'est pas prévu comme tel dans cette gare est une erreur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans connaître l'affaire, le coup de sifflet ne fait rien à l'affaire en effet.

Les Asct sont informés des gares où ils doivent donner le départ et celles où il y a un agent sédentaire "chef de service" : donner le départ alors que ce n'est pas prévu comme tel dans cette gare est une erreur.

C'est si grave que ça ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est si grave que ça ?

Je connaissais un cas. Il me semble que c'était à Bernay (Eure). De lundi à samedi, le départ était donné par un chef de service et le WE c'était l'ASCT. Quand ça change ainsi on peut se planter (l'affaire est ancienne, je ne suis pas certain que ce soit encore ainsi).

Modifié par kerguel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est si grave que ça ?

Oui et pour deux raisons :

1/ elle donne le départ alors que ce n'est pas à elle de le faire (si tout le monde se met à donner le départ des trains, partout et n'importe quand, il faut quand même s'attendre à des problèmes ; chacun respecte ses directives sinon on va dans le mur)

2/ elle donne le départ sur carré fermé (ça : trèèèèèèèèèèès grave).

En même temps il est possible que ce soit la raison pour laquelle il soit prévu un agent sédentaire : l'Asct ne peut pas forcément voir le carré et n'a pas de moyen d'obtenir du poste la confirmation qu'il est ouvert...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je connaissais un cas. Il me semble que c'était à Bernay (Eure). De lundi à samedi, le départ était donné par un chef de service et le WE c'était l'ASCT. Quand ça change ainsi on peut se planter (l'affaire est ancienne, je ne suis pas certain que ce soit encore ainsi).

l'EAS va simplifier les choses lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'EAS va simplifier les choses lotrela

Les économies de personnel sont passées par là... Exemple dans des gares pas vraiment petites comme Vichy, Beaune, Béziers...

Dans ces gares, il n'y a plus de personnel sédentaire pour donner de départ... Les trains partent d'eux-mêmes, et en cas d'engin équipé EAS, l'ASCT n'intervient pas non plus dans la procédure de départ. Tout repose sur le seul ADC pour les X73500 et AGC par exemple

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est si grave que ça ?

Oui c'est grave surtout dans le cas d'une gare de voie unique. Si le mécano ne s'aperçoit pas que le signal de sortie est fermé, il y a risque de nez-à-nez.

Les britanniques nomment ce type d'incident le "Ding-ding and away" : signal de départ par un ASCT et franchissement du signal par l'ADC (SPAD signal passed at danger)

un rapport d'accident de ce type est disponible ici (Glasgow, 1989, 2 morts dont un ADC)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui c'est grave surtout dans le cas d'une gare de voie unique. Si le mécano ne s'aperçoit pas que le signal de sortie est fermé, il y a risque de nez-à-nez.

Les britanniques nomment ce type d'incident le "Ding-ding and away" : signal de départ par un ASCT et franchissement du signal par l'ADC (SPAD signal passed at danger)

un rapport d'accident de ce type est disponible ici (Glasgow, 1989, 2 morts dont un ADC)

Je comprends bien ... il y a eu Flaujac dans des circonstances différentes... Mais si le signal est fermé, c'est quand même ce qui prime... D'ailleurs il semble que le conducteur ait réagi ainsi.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Ce que je ne comprends pas bien dans l'affaire:

(...)

Le départ donné par une RET (Responsable Equipe Train) sur voie unique, sur sémaphore fermé, alors que c'est au CS (Chef de Service) de donner le départ.

Heureusement le conducteur s'est arrêté à temps evitant ainsi une catastrophe, en gare de soultz sous forêt.

@+ Marc

c'est que le conducteur serait donc reparti, puis "arrêté à temps".

Il ne voyait pas le signal lui non plus ?

Et la grève, c'est parce que le mode de fonctionnement de l'entreprise n'empêche pas les erreurs individuelles cumulées?

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le signal est en courbe et on ne voit donc pas le signal.

En fait dans cette gare à voie unique, il y a un croisement à cette heure ci.

Sinon voici un tract du syndicat CGT concernant cette affaire

@+ Marc

Communiqué_ASCT_ADC__Incident_du_04_12_2009_.pdf

Modifié par marcarrick
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, et merci, Marcarrick, pour ces précisions.

Je ne me souvenais plus que la gare de Soultz était en courbe! Il est vrai que je n'y suis passé qu'au moment de mon service militaire à Drachenbronn, il y a ... très longtemps.

Si j'ai bien compris le tract, l'auteur(e) de la boulette est cadre... tout s'explique! Enfin surtout le déchainement syndical...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, bon... D'après le tract syndical, le conducteur avait bien recontré l'avertissement avant d'entrer en gare et il était attentif au danger... vue de l'extérieur, cette situation fait ressortir deux éléments :

- le fait que le sémaphore soit implanté à un endroit où on ne le voit pas en raison de la courbe, une répétition de l'avertissement paraitrait nécessaire, ou bien une modification de l'implantation du signal. La sécurité vaut bien qu'on y réfléchisse et qu'on agisse.

- le fait qu'à l'heure de la technologie il n'y ait pas eu un échange radio entre le conducteur et la RET parait incompréhensible . Le RS lui, au moins peut se porter en tête du train...

- Si c'était au RS de donner le départ, où était il en fait ?

Bon, voila, la charge contre la RET me parait un peu lourdaude. En tout cas, le conducteur a agi avec professionnalisme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Bonjour, et merci, Marcarrick, pour ces précisions.

Je ne me souvenais plus que la gare de Soultz était en courbe! Il est vrai que je n'y suis passé qu'au moment de mon service militaire à Drachenbronn, il y a ... très longtemps.

Si j'ai bien compris le tract, l'auteur(e) de la boulette est cadre... tout s'explique! Enfin surtout le déchainement syndical...

Parce que cette RET et toute la hiérarchie ne se serait pas déchainée contre un "simple" ASCT qui aurait commis cette lourde faute?

Et s'il y avait eu catastrophe, les journalistes ne se seraient pas déchainés? On continue à avoir beaucoup de chance, surtout la chance d'avoir encore des agents attentifs et professionnels comme le conducteur qui a senti venir le couac...

RET ou pas, lorsque l'on exerce une fonction de sécurité il faut la maitriser et assumer les conséquences de ses actes. Certains s'amusent à "jouer" au petit train les jours de grève, certains qui sont habituellement d'une intransigeance féroce envers leur équipe et qui croient que çà marche tout seul... font n'importe quoi en toute impunité ces jours là.

L'arrêté d'aptitude est le même pour tous, cadre ou pas... le chemin de fer c'est un métier, pas un jeu.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Oui, bon... D'après le tract syndical, le conducteur avait bien recontré l'avertissement avant d'entrer en gare et il était attentif au danger... vue de l'extérieur, cette situation fait ressortir deux éléments :

- le fait que le sémaphore soit implanté à un endroit où on ne le voit pas en raison de la courbe, une répétition de l'avertissement paraitrait nécessaire, ou bien une modification de l'implantation du signal. La sécurité vaut bien qu'on y réfléchisse et qu'on agisse.

- le fait qu'à l'heure de la technologie il n'y ait pas eu un échange radio entre le conducteur et la RET parait incompréhensible . Le RS lui, au moins peut se porter en tête du train...

- Si c'était au RS de donner le départ, où était il en fait ?

Bon, voila, la charge contre la RET me parait un peu lourdaude. En tout cas, le conducteur a agi avec professionnalisme.

Pour les deux premiers tirets il faut en parler à RFF ou encore mieux à l'EPSF.

Pour le troisiéme: si l'agent chargé de l'autorisation de départ n'était pas là c'est qu'il avait sûrement une autre tache à accomplir (manœuvre des signaux, opérations de block, vérification de la présence de la signalisation de queue, ...). Et çà ne peut en AUCUN cas justifier que l'agent d'accompagnement donne le départ de sa propre initiative. Et oui, le conducteur est un professionnel attentif et qualifié.

Les installations sont ce qu'elles sont, il faut faire avec, c'est pour cela que les opérations de sécurité ne doivent jamais êtres prises à la légère. Quand on prends la clé du "ding-ding", ce n'est pas pour faire n'importe quoi, même l'habilitation des cadres doit être entretenue... d'autant que certains ne font ce genre d'exercice que tous les 36 du mois...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'erreur peut arrivé à tout le monde, chez moi y'a déjà eu les différents cas de figure :

- Départ donné par l'agent circu alors que le sémaphore est fermé.

- Départ donné par l'ASCT alors que c'est à l'gent de service de le donner (et sémaphore fermé).

- Départ seul (eas) alors que c'est à l'agent circu de le donner.

Le risque est le même dans tous les cas : nez à nez, prise en écharpe.

Que ce soit un RET ici ne change rien à l'affaire, si ce n'est que ça fait plus de bruit.

Que le signal soit non visible, que l'agent de cicrcu soit occupé et donc invisible lui aussi ou je ne sais quoi ne change rien : des procédures existent justement pour couvrir ces cas.

Aussi au pire des cas, il reste deux systèmes : le KVB ou le DAAT. Seulement ils n'éviteront pas totalement le risque de catastrophe mais le réduiront sérieusement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour les deux premiers tirets il faut en parler à RFF ou encore mieux à l'EPSF.

Pour le troisiéme: si l'agent chargé de l'autorisation de départ n'était pas là c'est qu'il avait sûrement une autre tache à accomplir (manœuvre des signaux, opérations de block, vérification de la présence de la signalisation de queue, ...). Et çà ne peut en AUCUN cas justifier que l'agent d'accompagnement donne le départ de sa propre initiative. Et oui, le conducteur est un professionnel attentif et qualifié.

Les installations sont ce qu'elles sont, il faut faire avec, c'est pour cela que les opérations de sécurité ne doivent jamais êtres prises à la légère. Quand on prends la clé du "ding-ding", ce n'est pas pour faire n'importe quoi, même l'habilitation des cadres doit être entretenue... d'autant que certains ne font ce genre d'exercice que tous les 36 du mois...

Enfin, bon faut pas pousser non plus. Il me semble qu'il y a des ASCT saisonniers ; je dis ça c'est par rapport à ton avis sur l'habilitation des cadres.

Si ce n'était que des tartes, ça se saurait lotrela (je parle des cadres).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.