Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Signalisation ancienne


IGS4

Messages recommandés

Signaux des trains

Article 131

Un train signalant un train supplémentaire (1) porte,

le jour, un drapeau jaune sur la (suite sur la page 27)

Référenciel : article 131 - 132 - 133 - 134 du Titre I - Signaux de 1951

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Signaux des trains

Article 131

Un train signalant un train supplémentaire (1) porte,

le jour, un drapeau jaune sur la (suite sur la page 27)

Référenciel : article 131 - 132 - 133 - 134 du Titre I - Signaux de 1951

Bonsoir , je voulais savoir si tu as quelque chose sur l'utilisation des disques vert en tôle émaillée à bord blanc pour le jour et en plastique translucide vert pour les lanternes de nuit , car j'ai la collection complette ( disques en tôle rouge , jaune , blanc et vert , en plastique translucide rouge et vert et les drapeaux rouge , blanc , jaune , vert .) et je voudrais faire un tableau pour bien espliquer leur utilisation respectives dans toutes les combinaisons possibles !

Encore merci pour ces documents et bonne année !

CFPOLO66

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir , je voulais savoir si tu as quelque chose sur l'utilisation des disques vert en tôle émaillée à bord blanc pour le jour et en plastique translucide vert pour les lanternes de nuit , car j'ai la collection complette ( disques en tôle rouge , jaune , blanc et vert , en plastique translucide rouge et vert et les drapeaux rouge , blanc , jaune , vert .) et je voudrais faire un tableau pour bien espliquer leur utilisation respectives dans toutes les combinaisons possibles !

Encore merci pour ces documents et bonne année !

CFPOLO66

Bonsoir,

Bonne et heureuse année à toi lotrela

Bonne et heureuse année à toutes et à tous lotrela

Rien dans le Titre I - Signaux de 1951 concernant les plaques vertes et écrans amovibles

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir , je voulais savoir si tu as quelque chose sur l'utilisation des disques vert en tôle

émaillée à bord blanc pour le jour et en plastique translucide vert pour les lanternes de nuit

Lignes à période de fermeture à la circulation (gardiennage des PN)

Je pense que tu fait allusion au signal de clôture

Le jour : une plaque verte sur la face arrière du dernier véhicule (côté droit)

La nuit : le feu vert de la lanterne "Chef de sécurité" sur la face arrière du dernier véhicule (côté droit)

Souvenirs mémorables de la vallée de l'Arve lorsque j'étais Chef de service en gare du Fayet lotrela

En plus de la vérification de la signalisation d'arrière du dernier train pair de la

journée, en l'occurence le train 614 l'actuel train de nuit 5596 Saint-Gervais - Paris :

pose d'une lanterne "Chef de sécurité" éteinte

Même opération par le Chef de service de la gare de La Roche-sur-Foron

sur le dernier véhicule du train 5633 Lyon - Saint-Gervais

Bon courage au collègue de Cluses qui assurait le croisement des deux trains lotrela

Et qui ne devait surtout pas oublier d'effectuer l'allumage de la lanterne de chaque train

Sinon pas de signal de clôture = pas de fin de service des gardes-barrières

Quelle époque mes enfants !

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Bonsoir , je voulais savoir si tu as quelque chose sur l'utilisation des disques vert en tôle émaillée à bord blanc pour le jour et en plastique translucide vert pour les lanternes de nuit , car j'ai la collection complette ( disques en tôle rouge , jaune , blanc et vert , en plastique translucide rouge et vert et les drapeaux rouge , blanc , jaune , vert .) et je voudrais faire un tableau pour bien espliquer leur utilisation respectives dans toutes les combinaisons possibles !

Encore merci pour ces documents et bonne année !

CFPOLO66

Il me semble me rappeler que la plaque verte (ou un feu vert) était le signal de clôture pour signaler le dernier train sur les lignes désignées , le plaque blanche (ou un feu blanc) signalait un train facultatif sur les lignes désignées. Ces deux signaux pouvaient être présentes ensembles, ce qui signifiat que le premier train circulant à l'ouverture de la ligne serait un facultatif.

Dans tous les cas, la plaque de queue (ou la lanterne) était présentée.

C'est ce qui explique les petits feux à couleur interchangeable (rouge, vert ou blanc) à l'angle de certains fourgons et autorails/remorques d'autorails et d'un seul gros feu rouge de signalisation d'arrière.

PS: IGS4, tu m'a grillé! lotrela

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble me rappeler que la plaque verte (ou un feu vert) était le signal de clôture pour signaler le dernier train sur les lignes désignées , le plaque blanche (ou un feu blanc) signalait un train facultatif sur les lignes désignées. Ces deux signaux pouvaient être présentes ensembles, ce qui signifiat que le premier train circulant à l'ouverture de la ligne serait un facultatif.

Dans tous les cas, la plaque de queue (ou la lanterne) était présentée.

C'est ce qui explique les petits feux à couleur interchangeable (rouge, vert ou blanc) à l'angle de certains fourgons et autorails/remorques d'autorails et d'un seul gros feu rouge de signalisation d'arrière.

PS: IGS4, tu m'a grillé! lotrela

Sur les autorails et remorques "unifiées", il y avait en dotation une plaque ronde translucide verte pour fermer la ligne, s'ajustant au "gros feu" au lieu du translucide rouge habituel. Je connais une ligne bénie par le Sainte Thérèse et le Seigneur, où le spécial tardif ramenant les gens qui étaient allés voir le pape à Lisieux a probablement circulé barrières de PN ouvertes, la ligne ayant été fermée comme tous les soirs....par l'autorail habituel de chaque sens !!! "Attention ce soir c'est pas pareil, attention ce soir c'est pas pareil"....guidon tut tut sur premier intervalle impair. Itou sur deuxième intervalle impair, gare du milieu pourtant prévenue par la gare amont. Croisement, plaque verte transportée du train impair au train pair comme tous les soirs ("tiens, le chef avait dit que ce soir c'était pas pareil" !!!), guidon, tut tut...gare au milieu voit plaque verte (celle qu'elle avait laissée dans le sens impair), la laisse ("puisqu'elle est là il doit y avoir une bonne raison", malgré l'avis train et le registre de commande de VU, très peu chargé, c'était pas La Roche les Sables en été), guidon tut tut. Une heure après, sous protection divine... La version officielle dit qu'un vélocipédiste (probablement l'ange Gabriel) a parcouru 30km de piste pour aviser les gardes de PN. Les photographes fanas de trains spéciaux et rares sont tenus au secret "professionnel", bien sûr...pendant 30ans :-)

Modifié par PN407
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les autorails et remorques "unifiées", il y avait en dotation une plaque ronde translucide verte pour fermer la ligne, s'ajustant au "gros feu" au lieu du translucide rouge habituel. Je connais une ligne bénie par le Sainte Thérèse et le Seigneur, où le spécial tardif ramenant les gens qui étaient allés voir le pape à Lisieux a probablement circulé barrières de PN ouvertes, la ligne ayant été fermée comme tous les soirs....par l'autorail habituel de chaque sens !!! "Attention ce soir c'est pas pareil, attention ce soir c'est pas pareil"....guidon tut tut sur premier intervalle impair. Itou sur deuxième intervalle impair, gare du milieu pourtant prévenue par la gare amont. Croisement, plaque verte transportée du train impair au train pair comme tous les soirs ("tiens, le chef avait dit que ce soir c'était pas pareil" !!!), guidon, tut tut...gare au milieu voit plaque verte (celle qu'elle avait laissée dans le sens impair), la laisse ("puisqu'elle est là il doit y avoir une bonne raison", malgré l'avis train et le registre de commande de VU, très peu chargé, c'était pas La Roche les Sables en été), guidon tut tut. Une heure après, sous protection divine... La version officielle dit qu'un vélocipédiste (probablement l'ange Gabriel) a parcouru 30km de piste pour aviser les gardes de PN. Les photographes fanas de trains spéciaux et rares sont tenus au secret "professionnel", bien sûr...pendant 30ans :-)

Salut

bravo pour ce fil sur la signalisation ancienne.

Au fait, quand on été abrogées ces règles concernant les fanaux et plaques vertes ?

Car je suppose que de nos jours cela n'a plus aucune utilité ?

(la seule plaque que l'on peut encore apercevoir c'est la rouge cernée de blanc, dans de rares occasions...desserte d'Ep depuis une gare ou un port par exemple!)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

bravo pour ce fil sur la signalisation ancienne.

Au fait, quand on été abrogées ces règles concernant les fanaux et plaques vertes ?

Car je suppose que de nos jours cela n'a plus aucune utilité ?

Bonjour Jean-Marc,

Bonne année à toi et merci pour tes appréciations lotrela

En 1971 on parlait encore je cite :

Cas de suspension du gardiennage

Sur certaines lignes, désignées "ligne à période de fermeture à la circulation"

au Livret de la marche des trains, le service de la circulation des trains est suspendu

pendant certaines périodes (notamment la nuit). Durant ces périodes , le gardiennage

des P.N. est suspendu conformément aux dispositions d'un Avis S 10 A

Je pense qu'au fur et à mesure que les P.N. gardiennés ont été automatisés,

sur chaque section de ligne, la notion de signal de clôture à été supprimée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'ancêtre de la signalisation de préannonce (feu vert clignotant)

Signal de préavertissement

non, c'est l'ancêtre du jaune cli qui l'a remplacé sur les panneaux avec un léger changement de comportement, puisqu'il n'y a plus eu de référence de vitesse.

La préannonce (vert cli) est un signal sans aucun précédent. D'ailleurs une très belle astuce, puisqu'il n'y avait pas à modifier les panneaux

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

non, c'est l'ancêtre du jaune cli qui l'a remplacé sur les panneaux avec un léger

changement de comportement, puisqu'il n'y a plus eu de référence de vitesse.

La préannonce (vert cli) est un signal sans aucun précédent.

D'ailleurs une très belle astuce, puisqu'il n'y avait pas à modifier les panneaux

Bonjour et bonne et heureuse année à toi M . . . helpsoso

Mille excuses ! J'ai été un peu trop vite sur ce coup là lapleunicheuse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

non, c'est l'ancêtre du jaune cli qui l'a remplacé sur les panneaux avec un léger changement de comportement, puisqu'il n'y a plus eu de référence de vitesse.

La préannonce (vert cli) est un signal sans aucun précédent. D'ailleurs une très belle astuce, puisqu'il n'y avait pas à modifier les panneaux

J'ajoute que le jaune cli est l'un des signaux intellectuellement intéressants de l'IN1482, car ni ouverts, ni fermés, mais simplement "présentés" : ravi d'avoir fait votre connaissance :-)

La limitation de vitesse au droit de l'"avertissement fermé" a effectivement disparu, le texte actuel donne plus de souplesse en conception de signalisation, puisque le point d'implantation de l'avertissement n'est plus liée à la vitesse des trains en ce point. Il n'y a par exemple que la condition des 500m mini entre l'avertissement porté par le panneau d'entrée d'une gare et le panneau de sortie présentant l'indication "carré fermé". L'ordre donné au conducteur est libellé de la même manière pour avertissement fermé et feu jaune clignotant présenté, la seule nuance est que le jaune clignotant ne peut être utilisé en conception avant un feu rouge clignotant ou un heurtoir, mais uniquement avant un signal d'arrêt.

Le feu jaune clignotant commande au conducteur d'être en mesure de s'arrêter avant le signal d'arrêt annoncé à distance réduite par l'avertissement suivant, cette distance pouvant n'être que de 500 mètres.

L'avertissement fermé commande au conducteur d'être en mesure de s'arrêter avant le ou les signaux d'arrêt : carré ou sémaphore, annoncés ou d'observer un

feu rouge clignotant. L'avertissement peut également annoncer un heurtoir.

Avis aux fanas fins limiers de voir si tel est bien le cas partout :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ligne Limoges-Bénédictins - La Rochefoucauld - Angoulême

Logiquement le dernier voyant de correspondance PO se

situe en gare de La Rochefoucauld (Charente) côté Limoges

Voyants de correspondance

Référenciel : article 138-3 du Titre I - Signaux de 1951

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour ce sujet sur la signalisation ancienne

0 St Pierre des Corps, dans les faisceaux, il y a des panneaux circulaires blancs à bords noirs comportant deux traits horizontaux ou obliques, il semble qu'il y ait leur équivalent en lumineux, y a t'il y rapport avec ces voyants de correspondance ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour ce sujet sur la signalisation ancienne

0 St Pierre des Corps, dans les faisceaux, il y a des panneaux circulaires blancs

à bords noirs comportant deux traits horizontaux ou obliques, il semble qu'il y ait

leur équivalent en lumineux, y a t'il y rapport avec ces voyants de correspondance ?

En fait tu doit avoir raison lapleunicheuse

Ca me revient, il me semble l'avoir vu sur le forum des trains du Sud-Ouest ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...