Aller au contenu
Le Web des Cheminots

SNCF: Menace de grève nationale pour le 3 février


Messages recommandés

La CGT-cheminots, majoritaire, a indiqué avoir proposé vendredi lors d'une réunion intersyndicale un appel national à la grève le 3 février pour dénoncer les suppressions d'emplois prévues en 2010 et la diminution de la part de l'Etablissement public dans le groupe SNCF.

"La CGT propose une nouvelle mobilisation avec un appel tous services à la grève, conçu comme un ultimatum (au Pdg) Guillaume Pepy pour obtenir de réelles négociations sur l'emploi, les réorganisations et les salaires", a déclaré à l'AFP Didier Le Reste, secrétaire général CGT-cheminots.

La CFDT/Fgaac et Sud-Rail ont indiqué réserver leur position pour la semaine prochaine, afin de mener une consultation en interne.

Selon la CGT, l'Unsa, deuxième organisation syndicale à la SNCF, est favorable à une grève. Ses responsables n'étaient pas joignables vendredi après-midi.

Alors que le budget 2010 doit être présenté au conseil d'administration le 20 janvier, les syndicats ont dénoncé les premiers éléments faisant état de 1.400 suppressions de postes selon la direction et de 3.600 selon la CGT et Sud-Rail.

Les syndicats CGT et Sud-Rail ont aussi critiqué la diminution du chiffre d'affaire de l'Etablissement public (Epic, 155.000 cheminots au statut) au sein du groupe SNCF (230.000 salariés) qui comprend aussi les filiales.

"La part de l'Epic dans le chiffres d'affaires total passe de 72% à 59% entre 2009 et 2010, on voit bien que l'Epic est de plus en plus dilué dans le groupe et qu'à terme le statut de cheminot est menacé", a commenté vendredi Alain Cambi, délégué Sud-Rail.

"On est en train de diluer, d'assécher la SNCF au bénéfice du groupe dont le fil conducteur est le libéralisme et la rentabilité", a estimé Didier Le Reste. "Nous nous opposons aux nouvelles suppressions de postes et aux restructurations internes qui désorganisent la production ferroviaire en allant vers un fonctionnement très verticalisé" entre les branches (fret, grandes lignes, proximité, gares, infrastructures).

La CGT appelle aussi les cheminots à se joindre aux manifestations de fonctionnaires organisées en France le 21 janvier notamment pour la défense des services publics.

Source

[http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i_5f8h7CeSGXOpouNEaFPOcUB9IQ]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je ne devais soulever qu'un point de ce communiquer ce serait celui là :

"la diminution de la part de l'Etablissement public dans le groupe SNCF."

Ils veulent quoi la CGT ? Une sncf qui se résume à une seule entreprise, l'entreprise historique et rien d'autre ?

Ou alors plein d'entreprises dans le groupe mais tous cheminots ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La CGT-cheminots, majoritaire, a indiqué avoir proposé vendredi lors d'une réunion intersyndicale un appel national à la grève le 3 février pour dénoncer les suppressions d'emplois prévues en 2010 et la diminution de la part de l'Etablissement public dans le groupe SNCF.

"La CGT propose une nouvelle mobilisation avec un appel tous services à la grève, conçu comme un ultimatum (au Pdg) Guillaume Pepy pour obtenir de réelles négociations sur l'emploi, les réorganisations et les salaires", a déclaré à l'AFP Didier Le Reste, secrétaire général CGT-cheminots.

La CFDT/Fgaac et Sud-Rail ont indiqué réserver leur position pour la semaine prochaine, afin de mener une consultation en interne.

Selon la CGT, l'Unsa, deuxième organisation syndicale à la SNCF, est favorable à une grève. Ses responsables n'étaient pas joignables vendredi après-midi.

Alors que le budget 2010 doit être présenté au conseil d'administration le 20 janvier, les syndicats ont dénoncé les premiers éléments faisant état de 1.400 suppressions de postes selon la direction et de 3.600 selon la CGT et Sud-Rail.

Les syndicats CGT et Sud-Rail ont aussi critiqué la diminution du chiffre d'affaire de l'Etablissement public (Epic, 155.000 cheminots au statut) au sein du groupe SNCF (230.000 salariés) qui comprend aussi les filiales.

"La part de l'Epic dans le chiffres d'affaires total passe de 72% à 59% entre 2009 et 2010, on voit bien que l'Epic est de plus en plus dilué dans le groupe et qu'à terme le statut de cheminot est menacé", a commenté vendredi Alain Cambi, délégué Sud-Rail.

"On est en train de diluer, d'assécher la SNCF au bénéfice du groupe dont le fil conducteur est le libéralisme et la rentabilité", a estimé Didier Le Reste. "Nous nous opposons aux nouvelles suppressions de postes et aux restructurations internes qui désorganisent la production ferroviaire en allant vers un fonctionnement très verticalisé" entre les branches (fret, grandes lignes, proximité, gares, infrastructures).

La CGT appelle aussi les cheminots à se joindre aux manifestations de fonctionnaires organisées en France le 21 janvier notamment pour la défense des services publics.

Source

[http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5i_5f8h7CeSGXOpouNEaFPOcUB9IQ]

Encore une grève de 24h qui va menée a rien......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si je ne devais soulever qu'un point de ce communiquer ce serait celui là :

Ils veulent quoi la CGT ? Une sncf qui se résume à une seule entreprise, l'entreprise historique et rien d'autre ?

Ou alors plein d'entreprises dans le groupe mais tous cheminots ?

L'intégration des entreprises des filiales dans l'EPIC

Le statut pour tous les salariés du groupe

mais aussi la réintégration des activités sous-traités et donc des salariés dans la SNCF, entreprise public ferrovaire de service public y compris le Fret...

Avez vous remarqué que le nombre de Cheminots de l'EPIC SNCF ne cessent de diminuer alors que le nombre de salariés du reste du Groupe SNCF augmente régulièrement

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une grève de 24h qui va menée a rien......

On est d'abord dans le cadre d'un conflit social de grande ampleur qui dure depuis bien longtemps...

avec plusieurs thèmes importants : emplois, salaires, éclatement de l'entreprise SNCF et dilution des activités dans les filiales.

Il me semble qu'il y a eu récemment une grande manifestation à Paris à la mi-décembre. J'y étais.

Dans les jours à venir il y a tout un tas d'actions prévues en régions, il y a le CCE du 19 et le CA du 20 janvier

La CGT propose une perspective de mobilisation nationale tous services pour le début février.

Peut être faudrait-il l'étendre à toutes les entreprises et filiales du groupe mais peut être aussi aux autres entreprises ferroviaires.

Qu'ont proposé les autres OS à cette intersyndicale ?

Manifestement les conditions ne sont pas réunies pour une grève générale illimitée sinon les cheminots et les autres salariés y seraient déjà...

Mais peut être as-tu une autre proposition ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le constat est alarmant ... pour ceux qui tiennent au service public et aux garanties sociales à la SNCF. Ils sont combien ceux ci ? Quel est leur poids électoral ?

Pour les autres, ceux qui sont aux manettes, au contraire, c'est plutôt un signal positif : le libéralisme progresse... et le capital public, qui gaspille des possibilités de profits, s'ouvre aux investisseurs...

Une illustration ici : CDG EXpress : les rôles sont inversés puisque la SNCF sera prestataire d'un donneur d'ordre privé dont l'intérêt est de faire baisser la facture ...

L'autonomie de décision du CA de la SNCF est bien mince dans cette situation, sa capacité de résistance éventuelle est nulle, puisque l'actionnaire public, le GVT, veut alléger la charge salariale dans le domaine ferroviaire... la baisse du poids relatif des cheminots au statut par rapport aux cheminots de droit privé sous la nouvelle convention est donc pour l'Etat une évolution très positive, et c'est la feuille de route de G.Pépy.

Maintenant, s'il faut galérer en février pour faire savoir qu'on n'en veut pas, ce sera noble et ce pourrait être efficace si une information nourrie était délivrée en direction de l'opinion publique et des usagers...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...............................

Qu'ont proposé les autres OS à cette intersyndicale ?

....................................

Alors , on peut faire "court " et sans se tromper ,en disant :

- Rien

- mais observent ......

Comme elles font depuis 35 ans surtout quand le sujet est lourd de conséquence ! !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[...]

Manifestement les conditions ne sont pas réunies pour une grève générale illimitée sinon les cheminots et les autres salariés y seraient déjà...

Si tenté que l'ensemble des salariés, et l'opinion publique, s'opposent à ces orientations :

....plusieurs thèmes importants : emplois, salaires, éclatement de l'entreprise SNCF et dilution des activités dans les filiales

Après tout, c'était presque clair dans les promesses électorales de notre Président.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme à chaque "grèvounette" de 24h, la même question : qu'est-ce qui a été obtenu de probant lors d'une grève de 24h ? Qu'est-ce qui nous prouve que cette fois, il y aura plus à obtenir que les autres fois ? Et donc, quelle est l'utilité de poursuivre dans ce mode de contestation ?

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors , on peut faire "court " et sans se tromper ,en disant :

- Rien

- mais observent ......

Comme elles font depuis 35 ans surtout quand le sujet est lourd de conséquence ! !

Bonsoir à tous,

Le 04/01/10, SUD-Rail publiait sur son site Internet : voir ici

Lors de l’interfédérale du 21 décembre : CGT, UNSA, SUD-Rail, CFDT ont décidé de déposer unitairement une DCI le 4 janvier. Chacun a fait le même constat : il faut un mouvement très fort et tous services pour faire stopper l’éclatement de l’entreprise.

Préparons, dès maintenant, un mouvement reconductible à compter du 19 ou 20 janvier, jours où se réuniront le Comité Central d'Entreprise, puis le Conseil d'Administration consacré au budget 2010 de la SNCF".

réaffirmé le 13/01/10 ici.

Par ailleurs, la CGT-Cheminot appelle à un mouvement reconductible "à sa manière", puis qu'elle conclut son communiqué au sujet du 3 février de la manière suivante :

Si la Direction reste sourde aux revendications, dès le lendemain, la CGT proposera aux autres fédérations syndicales de cheminots, le dépôt d’une nouvelle DCI.
voir ici

On notera qu'il fût plus aisé de reconduire dès le lendemain un mouvement en AG, dans le cadre d'un préavis, plutôt que de laisser retomber la mobilisation (illustré par la grève en octobre 2007... puis en novembre).

M'enfin, à chacun des cheminots de choisir leur stratégie pour mettre en oeuvre leurs revendications...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

Qu'est-ce qui nous prouve que cette fois, il y aura plus à obtenir que les autres fois ? (...)

Gom

Avec un déficit comme nous ne voudrions plus jamais en avoir à annoncer ?

Plusieurs milliers d'agents payés alors qu'ils sont sans poste (Fret au hasard) ?

Des agents (sur les qualifs les plus hautes) qui ne partent pas en retraite puisque la loi le permet maintenant ?

Tu veux dire que, cette fois, il y aura encore bien moins à obtenir que les autres fois !!!

La boîte ne va pas bien... ce n'est pas (ou plus) un puits sans fond dont on peut toujours obtenir plus... mais chacun fera, comme toujours et c'est bien normal, ce qui lui semble important.

(Gom : je réponds à la question que tu poses mais en aucun cas ne te prend à parti :) )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Des agents (sur les qualifs les plus hautes) qui ne partent pas en retraite puisque la loi le permet maintenant ?

Ils ont eu une carrière tellement pénible qu'ils sont mieux au boulot qu'avec leur moitié et/ou leurs petits enfants .

Quand aux loisirs , comme ils ont tjrs été indispensables à la sncf (24/h/24h)....ils n'en ont jamais eu ... !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi rien ne va plus à la SNCF? lapleunicheuse Pourquoi l'entreprise se transforme? lapleunicheuse Pourquoi casses t'on nos contreparties, les conditions de travail et surtout, le service public? lapleunicheuse

Parce que nous avons une direction chapeautée par un gouvernement abruti par des réformes débiles issues d'un traité que l'on nomme Maastricht lotrela . Voila. On n’en a pas besoin. Il faut que la SNCF redevienne ce qu'elle était okok . Que l'Etat s'implique (il le fait bien pour les banques) et que l'on cesse de nous coller des directives Européennes destinées à semer le chaos et à favoriser une rentabilité économique qui n'est rien aux yeux de la population.

C'est mon point de vue de stupide TGM et de montagnard ignard :blush:

Oui au retour de bonnes conditions de travail, de transport pour les gens. Et non au tout rentable. Le train doit rester un moyen de transport sur, de proximité, et pas un schéma ferroviaire découpé, déchiré, partagé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité metrique21

Et pourquoi rien ne va plus à la SNCF? lapleunicheuse Pourquoi l'entreprise se transforme? lapleunicheuse Pourquoi casses t'on nos contreparties, les conditions de travail et surtout, le service public? lapleunicheuse

Parce que nous avons une direction chapeautée par un gouvernement abruti par des réformes débiles issues d'un traité que l'on nomme Maastricht lotrela . Voila. On n’en a pas besoin. Il faut que la SNCF redevienne ce qu'elle était okok . Que l'Etat s'implique (il le fait bien pour les banques) et que l'on cesse de nous coller des directives Européennes destinées à semer le chaos et à favoriser une rentabilité économique qui n'est rien aux yeux de la population.

C'est mon point de vue de stupide TGM et de montagnard ignard :blush:

Oui au retour de bonnes conditions de travail, de transport pour les gens. Et non au tout rentable. Le train doit rester un moyen de transport sur, de proximité, et pas un schéma ferroviaire découpé, déchiré, partagé.

Enfin quelqu'un qui a un cerveau !!

Pour les autres .............................

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et pourquoi rien ne va plus à la SNCF? helpsoso Pourquoi l'entreprise se transforme? helpsoso Pourquoi casses t'on nos contreparties, les conditions de travail et surtout, le service public? helpsoso

Parce que nous avons une direction chapeautée par un gouvernement abruti par des réformes débiles issues d'un traité que l'on nomme Maastricht koiquesse . Voila. On n'en a pas besoin. Il faut que la SNCF redevienne ce qu'elle était :Smiley_20: . Que l'Etat s'implique (il le fait bien pour les banques) et que l'on cesse de nous coller des directives Européennes destinées à semer le chaos et à favoriser une rentabilité économique qui n'est rien aux yeux de la population.

C'est mon point de vue de stupide TGM et de montagnard ignard :Smiley_33:

Depuis une trentaine d'années, le modèle économique libéral s'étend et on en voit les conséquences sur la distribution des richesses... La profitabilité de l'actionnaire a pris le pas sur l'intérêt général. Très sincèrement, je ne pense pas que l'Europe n'ait fait autre chose que de donner une cohérence à cette évolution. Bien sûr, nos partenaires européens n'avaient pas pour la plupart une expérience d'activités de service public à l'image de ce qui existait en France, mais la France n'a jamais rien fait pour vendre son modèle...

Oui au retour de bonnes conditions de travail, de transport pour les gens. Et non au tout rentable. Le train doit rester un moyen de transport sur, de proximité, et pas un schéma ferroviaire découpé, déchiré...

Ce n'est malheureusement pas ce que la démocratie a souhaité depuis 30 ans après le sursaut de 1981... Parce que la gauche embourgeoisée a largement trahi le pacte social sur lequel elle s'était engagée.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Et pourquoi rien ne va plus à la SNCF? helpsoso Pourquoi l'entreprise se transforme? helpsoso Pourquoi casses t'on nos contreparties, les conditions de travail et surtout, le service public? helpsoso

Parce que nous avons une direction chapeautée par un gouvernement abruti par des réformes débiles issues d'un traité que l'on nomme Maastricht helpsoso . Voila. On n'en a pas besoin. Il faut que la SNCF redevienne ce qu'elle était helpsoso . Que l'Etat s'implique (il le fait bien pour les banques) et que l'on cesse de nous coller des directives Européennes destinées à semer le chaos et à favoriser une rentabilité économique qui n'est rien aux yeux de la population.

C'est mon point de vue de stupide TGM et de montagnard ignard helpsoso

Oui au retour de bonnes conditions de travail, de transport pour les gens. Et non au tout rentable. Le train doit rester un moyen de transport sur, de proximité, et pas un schéma ferroviaire découpé, déchiré, partagé.

Quoi donc, un dangereux anarchiste?

Mais es tu fou, ou bien? Remettre en doute l'intégrité et surtout la compétence de ceux qui tirent les ficèles, vouloir impliquer l'état? Mais quel état, il n'existe plus l'état... pulvérisé dans l'allégresse générale des pigeons qui se réjouissent du malheur des "fonctionnaires" koiquesse ! Et c'est leur tour, de passer à la casserole maintenant qu'ils on si bien contribué à la fin des "fonctionnaires". :Smiley_20:

Mais si finalement, si tu n'étais pas loin de la vérité? Et si plutôt qu'un dangereux révolutionnaire tu n'exposait pas le simple bon-sens depuis longtemps oublié? :Smiley_33:

Combien de temps cela prendra avant que la conscience collective ne bascule? Là est la question...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

...

Ce n'est malheureusement pas ce que la démocratie a souhaité depuis 30 ans après le sursaut de 1981... Parce que la gauche embourgeoisée a largement trahi le pacte social sur lequel elle s'était engagée.

Parfaitement, d'ailleurs comment la gauche (?!) embourgeoisée ose-t-elle encore se prétendre "de gauche"? Tous ces apparatchiks se sont bien gardés de toucher au système, tout simplement parce qu'ils en sont les avatars et parmi les principaux bénéficiaires! Et quand j'écris "gauche embourgeoisée", croyez moi je ratisse large.

Ils ont trahi le pacte social sur lequel beaucoup avait fondé un immense espoir, pour garder leur petit culs bourgeois bien au chaud en se foutant pas mal des crétins qui leur avait donné leur voix...

Regardez un peu ce qu'a produit la "gauche embourgeoisée" en Europe: des Anthony Charles Lynton "Tony" Blair qui a perfectionné les méthodes de la célèbre "Dame de Fer" qu'il a remplacé, des Gerhard Schöder qui dirige ou a dirigé le conseil de surveillance de Gazprom alors qu'il avait décidé du temps ou il était Chancelier de confier la gestion du gazoduc Russie-Allemagne... à Gazprom, des Lionel Jospin anciens "trotskiste" qui a été le plus grands "privatiseurs" en tant que premier ministre... La liste est longue, très longue, trop longue, beaucoup trop longue, vous ne croyez pas?

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin quelqu'un qui a un cerveau !!

Pour les autres .............................

Oui les autres écoutent ???? Exprime toi clairement plutôt que d'abuser du point de suspension, on t'écoute okok

Sinon désolée mais je n'ai pas envie d'entrer dans un grand débat autour de "patrons, dirigeants, politiques libéraux tous pourris"... et autres "c'était mieux avant" ! Je ne dis pas cela va en s'arrangeant mais ce n'est pas en crachant sur tout le monde et surtout les autres que le schmilblick avance... On peut regarder derrière et c'est même conseiller pour prendre du recul mais il faut bien avancer non ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Oui les autres écoutent ???? Exprime toi clairement plutôt que d'abuser du point de suspension, on t'écoute revoltages

Sinon désolée mais je n'ai pas envie d'entrer dans un grand débat autour de "patrons, dirigeants, politiques libéraux tous pourris"... et autres "c'était mieux avant" ! Je ne dis pas cela va en s'arrangeant mais ce n'est pas en crachant sur tout le monde et surtout les autres que le schmilblick avance... On peut regarder derrière et c'est même conseiller pour prendre du recul mais il faut bien avancer non ???

Tu appelle çà avancer toi, ce qui se passe? Alors surtout ne te retourne pas ou tu l'auras dans le... dos! revoltages

okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu appelle çà avancer toi, ce qui se passe? Alors surtout ne te retourne pas ou tu l'auras dans le... dos! revoltages

okok

JL nous ne serons jamais d'accord mais la différence de fond entre nous c'est notamment que j'ai encore une quinzaine d'années à faire dans cette entreprise : excuse moi d'essayer de garder le moral, de travailler avec une certaine conscience professionnelle, de ne cracher sur personne et de vouloir que ça continue comme ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

JL nous ne serons jamais d'accord mais la différence de fond entre nous c'est notamment que j'ai encore une quinzaine d'années à faire dans cette entreprise : excuse moi d'essayer de garder le moral, de travailler avec une certaine conscience professionnelle, de ne cracher sur personne et de vouloir que ça continue comme ça.

Ne t'inquiète pas, je compatis totalement et je ne donnerais ma place à personne!

Mais j'ai quand même donné pas mal de mon temps et de mon énergie, en y laissant pas mal de plumes, pour faire ce que je pouvais à ma modeste échelle pour que cette boite (que d'aucuns s'acharnent à détruire) fonctionne. Malheureusement cela n'a pas servi à grand chose, malgré toute la bonne volonté et la conscience professionnelle que j'ai taché de garder à son plus haut niveau durant toute ma carriére... alors j'ai aussi le droit de dire tout le bien que je pense des zozos qui nous ont amenés là. Je ne crache sur personne, j'écris simplement ce que plus de trente ans d'expérience m'ont permis de constater.

Et puis désolé si ta carriére s'est vue rallongée récemment, mais ce n'est certainement pas à moi qui ai combattu jusqu'à la fin qu'il faut venir pleurer là dessus... tu sais très bien ce que je pense de la (non) combattivité de ceux qui sont toujours restés en retrait des actions mais qui ont toujours su profiter des acquis des dites actions, sans trop se mouiller!

Et ce n'est pas fini, les oufs qui nous gouvernent sont en train d'en remettre une couche... bon courage, et ne te retourne surtout pas. okok revoltages

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

des Lionel Jospin anciens "trotskiste" qui a été le plus grands "privatiseurs" en tant que premier ministre... La liste est longue, très longue, trop longue, beaucoup trop longue, vous ne croyez pas?

Jospin a répondu samedi soir sur ce sujet .Il s'est expliqué face à Zemmour et Nauleau .Il n'a pas privatisé ...l'état restait actionnaire majoritaire à 51 %.......................comme la sncf d'antan !Donc finalement...... !

Et à propos de Jospin , je n'ai pas de nostalgie mais j'aimerais que tous les z'ommes politiques aient tous sa droiture.Car on a bien éssayé de lui trouvé qlq chose ...mais rien ! Hormi , son passé Trotskystes , ce qui n'est pas une tare...à mes yeux .

Et je me souviens des propos pour déglinguer Jospin :

- homme auster

- tjrs à parler boulot

je dirai que ce sont presque des qualités ...à mes yeux quand on a ce type de responsabiltés

Et que tous ceux qui ont été désavoué fassent comme lui .... se retire définitivement et assume leurs responsabilités .Cela nous ferait du bien.Et contrairement à beaucoup de ses homologues , il ne s'est reconverti nulle part .......Et je suis certain qu'il y a bien eu des tentatives de certains , donc l'homme ne devait pas être si mauvais ! !

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... je n'ai pas envie d'entrer dans un grand débat autour de "patrons, dirigeants, politiques libéraux tous pourris"... et autres "c'était mieux avant" ! Je ne dis pas cela va en s'arrangeant mais ce n'est pas en crachant sur tout le monde et surtout les autres que le schmilblick avance... On peut regarder derrière et c'est même conseiller pour prendre du recul mais il faut bien avancer non ???

Et cependant ... ne faut il pas avoir une vision de l'avenir ?

Le libéralisme n'a plus de limite depuis le constat de l'échec de l'alternative socialiste au sens de ce qui s'est mis en place autour de l'empire soviétique.

Les conséquences en en sont en France la dégradation accélérée des solidarités collectives, des régimes sociaux... et sans doute la régression du salariat au profit du contrat de service...

L'économie sociale (secteur coopératif, mutuelles ....) présente une alternative, participe à la croissance économique, mais ne rémunère pas d'actionnaire. Ce peut être intéressant.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Jospin a répondu samedi soir sur ce sujet .Il s'est expliqué face à Zemmour et Nauleau .Il n'a pas privatisé ...l'état restait actionnaire majoritaire à 51 %.......................comme la sncf d'antan !Donc finalement...... !

Et à propos de Jospin , je n'ai pas de nostalgie mais j'aimerais que tous les z'ommes politiques aient tous sa droiture.Car on a bien éssayé de lui trouvé qlq chose ...mais rien ! Hormi , son passé Trotskystes , ce qui n'est pas une tare...à mes yeux .

Et je me souviens des propos pour déglinguer Jospin :

- homme auster

- tjrs à parler boulot

je dirai que ce sont presque des qualités ...à mes yeux quand on a ce type de responsabiltés

Et que tous ceux qui ont été désavoué fassent comme lui .... se retire définitivement et assume leurs responsabilités .Cela nous ferait du bien.Et contrairement à beaucoup de ses homologues , il ne s'est reconverti nulle part .......Et je suis certain qu'il y a bien eu des tentatives de certains , donc l'homme ne devait pas être si mauvais ! !

et il a même refusé les propositions de Sarko...

ceci dit qu'est-ce qu'il a réellement fait avec son gouvernement PS-PC-Verts de 1997 à 2002

alors même que si la gauche a gagné les législatives de 97 c'était bien sur la base du mouement populaire de Novembre-décembre 95...

S'est-il attaqué aux mécontentements qui s'exprimaient : salaires, pensions, emplois, licenciements, délocalisations...etc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui les autres écoutent ???? Exprime toi clairement plutôt que d'abuser du point de suspension, on t'écoute cartonrouge

Sinon désolée mais je n'ai pas envie d'entrer dans un grand débat autour de "patrons, dirigeants, politiques libéraux tous pourris"... et autres "c'était mieux avant" ! Je ne dis pas cela va en s'arrangeant mais ce n'est pas en crachant sur tout le monde et surtout les autres que le schmilblick avance... On peut regarder derrière et c'est même conseiller pour prendre du recul mais il faut bien avancer non ???

Y'a des Sakozystes dans la salle! koiquesse Faut de tout pour faire un monde, même le pire cartonrouge Je respecte tout de même.

Avancer à reculon, pourquoi pas? Avancer en brisant 70 ans de travail, en augementant les prix sans augementer la qualité de service, mais bien sur! J'ai du mal à croire que cette voie n'est pas sans issue et que nous allons tous nous trouver sur la voie de garage, même les chef d'escale.

Dangereux anarchiste, peut être pas quand même, mais pour être franc, je suis largement et même carrément du côté de Besancenot et autres, ce qui explique mon indélicat point de vue et ma fougue envers ce gouvernement et cette politique défavorisant... tout sauf les riches (les vrais).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...