Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[CH] Collision frontale entre deux trains de fret à Brigue (Valais)


IGS4

Messages recommandés

Collision de trains entre Brigue et l'entrée du tunnel du Simplon

Deux trains de marchandises sont entrés en collision ce matin vers 02h40 entre Brigue (VS)

et Iselle di Trasquera (I) sur la ligne du Simplon. Aucun blessé n'est à déplorer mais la ligne

ferroviaire Brigue-Domodossola est bloquée. Des enquêteurs sont sur place.

Les trains, qui ne transportaient pas de matière dangereuse, se sont heurtés frontalement entre

la gare de Brigue et l'entrée du tunnel du Simplon. Plusieurs wagons de marchandises ont déraillé.

Le Bureau fédéral indépendant d'enquête sur les accidents ferroviaires est sur place.

Il tentera de déterminer les causes de la collision.

La ligne Brigue-Domodossola est interrompue pour une durée indéterminée.

Une situation qui entraîne des retards et suppressions de trains, notamment

sur la ligne Bâle-Milan et Genève-Milan.

Le Temps

Photo : 20 minutes

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Collision de trains entre Brigue et l'entrée du tunnel du Simplon

Deux trains de marchandises sont entrés en collision ce matin vers 02h40 entre Brigue (VS)

et Iselle di Trasquera (I) sur la ligne du Simplon. Aucun blessé n'est à déplorer mais la ligne

ferroviaire Brigue-Domodossola est bloquée. Des enquêteurs sont sur place.

Les trains, qui ne transportaient pas de matière dangereuse, se sont heurtés frontalement entre

la gare de Brigue et l'entrée du tunnel du Simplon. Plusieurs wagons de marchandises ont déraillé.

Le Bureau fédéral indépendant d'enquête sur les accidents ferroviaires est sur place.

Il tentera de déterminer les causes de la collision.

La ligne Brigue-Domodossola est interrompue pour une durée indéterminée.

Une situation qui entraîne des retards et suppressions de trains, notamment

sur la ligne Bâle-Milan et Genève-Milan.

Le Temps

Photo : 20 minutes

salut tu peux nous en dires + bon c'est frais , Franchissement de signal fermer,héreur d'éguillage.

Merci

A+ Garcimore

Modifié par Garcimore
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut tu peux nous en dires + bon c'est frais , Franchissement de signal fermer,héreur d'éguillage.

Merci

A+ Garcimore

Bonjour Garcimore,

Pour le moment je n'en sais pas plus que toi

Malgré que je connais bien cet endroit, je ne suis pas encore

Capo di movimento (Chef du mouvement) en gare de Brigue, ni au

Matterhorn-Gotthard-Bahn (MGB) non plus, et encore moins au BLS bigbisous

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Garcimore,

Pour le moment je n'en sais pas plus que toi

Malgré que je connais bien cet endroit, je ne suis pas encore

Capo di movimento (Chef du mouvement) en gare de Brigue, ni au

Matterhorn-Gotthard-Bahn (MGB) non plus, et encore moins au BLS revoltages

Mi dispiace, ma Brig non é in Cantone Ticino :-), in Brig man spricht Deutsch (partie germanophone du Kanton Wallis / Canton du Valais)

Contrairement à ce que l'appellation BLS pourrait faire croire, c'est SBB /CFF qui a les derniers kilomètres sous le Simplon jusqu'à l'Italie...

le tout sous le contrôle de notre ami de Genève

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Capisco okok

Bien entendu qu'on est pas dans le canton du Tessin

On s'en rapproche tout de même sérieusement via Domodossola (Centovalli)

Mio nonno nativo di Locarno :Smiley_15:

A presto

de toutes façons, Tessin, Nord Italie ou Valais, c'est beau en ferroviaire, c'est beau tout court, et il y a plein de gens sympathiques : donc, un jour peut-être, sur les quais de Brig, deux photographes affairés se proposeront d'aller prendre un petit Fendant....:-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Beaucoup de dégâts, mais pas de blessés; c'est l'essentiel.

L'incident implique deux compagnies privées (BLS et Crossrail)

Tout laisse à penser que la collision est due au franchissement intempestif d'un signal fermé; mais l'enquête ne fait que commencer.

D'autres photos ici :

http://railsuisse.cheminots.com/t1851-Deux-tra...n-collision.htm

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, c'est arrivé en gare?

Je ne connais pas trop Brig; mais en étudiant les photos on dirait entre les voies de la gare voyageurs, la voie A4 ou A5 et le faisceau de voies en direction du dépôt. Sur une photo, je crois deviner le poste 2.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 mois plus tard...

Le rapport final est sorti, disponible ici (en allemand)

Je vous conseil de l'ouvrir pour comprendre ce qui suit, rien que pour aller voir les annexes (Beilage).

Comme je suis de bonne humeurs et que j'ai le temps, étant malade, je vous fait une rapide traduction de l'essentiel.

Rappel des faits, la collision a eu lieu en gare de Brig RB, le 28 janvier 2010 à 2h40 environ, et impliquait deux trains: le 40162 Crossrail tracté par deux locs en DT, une Re 436 et une BR 185 pilotées chacune par un mécano, et le 43695 BLS tracté par une Re485. Le Crossrail roulait sud-nord et montait depuis Domo II tandis que le BLS descendait en direction de cette même gare.

Le mécano de tête du 40162 avait demandé par natel un arrêt exceptionnel à Brig suite à une défaillance de sa radio, tant en GSM-R qu'en Analogique, et de se fait souhaitait faire un reset complet en gare de Brig pour pouvoir emprunter le LBT (tunnel de base du Lotschberg, équipé en ETCS Lvl2 et nécessitant une radio fonctionnel).

Course du BLS

Peu avant son arrivée à Brig le BLS a reçu un appel du chef-circulation comme quoi normalement il n'aurait pas à s'arrêter à Brig. Le signal avancé 97A* de Brig présentait l'img 2* (annonce 40) et a été quittancée sur l'arrêt auto. Le train a été ralenti à la vitesse réglementaire puis au franchissement du 97A (également M*, car combiné avec l'annonce des signaux de voies de Brig) qui présentait l'avertissement l'arrêt auto a de nouveau été quittancé.

Le train a alors été aiguillé sur H39 et a ralenti à 28km/h. Au passage de l'aiguille 27 le double-clique a été activé (cela lance le décompte de la longueur du train et active au dégagement du point choisi une sonnerie), puis le mécano a ouvert sa fenêtre et préparé ses pages RADN pour la suite du trajet. Le double-clique a alors sonné, indiquant le dégagement de l'aiguillage 27. Le mécano n'a pas vu le signal de voie fermé de la H39.

Arrivé à la hauteur du poste 3 (le dernier avant le tunnel) le mécano a vu le signal de groupe de sortie présentant l'arrêt et un train arrivant en sens inverse sur l'aiguille 179. Un serrage rapide a immédiatement été déclenché par le mécano, la vitesse était alors de 37 km/h et la collision à eu lieu à un peu plus de 5km/h.

Course du Crossrail

Au milieu du Simplon le second mécano a coupé le traction. L'image 2* (annonce 40) présenté par le signal avancé d'entrée OII * a été correctement quittancée, le répétiteur OII **, situé peu avant la sortie du tunnel, indiquait lui aussi 2* et le train est arrivé au signal d'entrée qui a été franchi à 40 km/h. Le OII est implanté sur le même mât que le signal avancé E** qui présentait lui l'avertissement qui a été quittancé et le train a conservé sa vitesse pour entrer sur la H40. Le mécano a alors aperçu un train dans le faisceau qui se dirigeait en sens inverse. Après contrôle de la position des aiguilles le mécano s'est rendu compte que le train arrivait sur lui est a déclenché un serrage rapide avant de se réfugier dans le compartiment machine. Le train roulait à environ 30 km/h au moment de la collision.

Aucun mécanicien n'a été blessé. La Re 436 a été fortement endommagée et deux wagons du Crossrail se sont chevauchés.

Système de sécurité en gare de Brig

Brig est divisée en plusieurs secteurs dirigés par trois postes. Brig voyageur se trouve dans le groupe A, Brig H comprend les voies de Brig RB (marchandise donc).

Il est possible de traverser BRig en direction du Simplon uniquement par H39, H40, A1 et A3.

Le poste 3 commande les groupes E – H – G – O et ne peut être télécommandé. Il utilise un système Integra Vertical pour la signalisation en gare de Brig, lequel ne permet pas d'enclencher les itinéraires de manoeuvre ce qui se caractérise par la présence de lanterne d'aiguille et l'absence de signaux nain. Par ailleurs plusieurs aiguilles ne sont pas centralisée. Le block automatique des deux tunnels du Simplon est également commandé depuis le poste 3.

Pour une traversée de la gare, une entente avec le poste 1 est impérative, elle a lieu par téléphone. Selon les infos fournie par les CFF il est très courant de voir une entrée et une sortie simultanée côté tunnel.

Au niveau des voies, les signaux des voies H ne sont PAS équipés de l'arrêt automatique des trains. Le signal de groupe MBH (celui aperçu par le mécano BLS) est lui par conte équipé des patins du Signum, lesdits patins sont situés environ 20 mètres après le signal, ceci est dû, suite à la présence de nombreuse aiguille dans le secteur, à un manque de place. Le rapport souligne le fait que le patin ne permet pas d'assurer l'arrêt du train avant collision en cas de franchissement, la distance de glissement étant insuffisante jusqu'à l'aiguille.

Conclusions

1) Les systèmes de sécurité ont correctement fonctionné (les signaux étaient fermés, les aiguilles positionnées, aucun dérangement n'était présent à l'appareil d'enclenchement)

2a) Le mécano du 40 BLS a accéléré après le dégagement de l'aiguille alors qu'il roulait en direction d'un signal présenté comme fermé. Ledit mécano était se sentait en forme, sortait d'un repos de plus de 17h et présentait un taux de 0.0 pour mille d'alcool.

2b) Le SEA considère que le mécano n'était pas concentré et qu'il a activé par automatisme ou par inadvertance le décompte de la distance et qu'au dégagement la sonnerie du double-clique l'a influencé de telle manière qu'il oublie complètement qu'il arrivait sur un signal à l'arrêt, ce qui explique qu'il ai ré-accéléré

Le SEA, comme mesure immédiates et en l'attente des travaux prévus en 2018 en gare de Brig, décide d'interdire toute entrée/sortie simultanée par le groupe H.2

Modifié par likorn
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ce compte-rendu précis. Je suis supris qu'un axe majeur comme le Simplon ne soit pas (à moins que j'ai mal compris) couvert par le ZUB, au moins les signaux protégeant des itinéraires, sur les voies principales.

Au passage, peux-tu nous expliquer comment fonctionne le dispositif indiquant le dégagement de zone (le fameux "dong" en cabine). Il est activé manuellement par le mécano au franchissement du point de dégagement par la tête du train, c'est cela ?

Christian

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le ZUB ne couvre que les points dangereux et non pas une ligne entière (et la notion de point dangereux est relativement vague mais apparement ne comprends pas ce genre de voie), et ce n'est pas lui dont parle le rapport mais de l'arrêt automatique, un autre système qui lui ne garantit que le déclenchement du freinage en cas de franchissement et ne le prévient pas. Si les signaux des voies H ne sont pas équipés de l'arrêt auto c'est parce que Brig est une gare ancienne et que les signaux franchissables uniquement à 40km/h, comme c'est le cas ici, n'avaient pas besoin d'être protégé par ce système à l'époque de leurs implentation (en tous cas c'est ce qu'on m'a dit lors de ma formation).

Cela revient donc à dire que ces signaux ne sont tout simplement pas protegé, par aucun système.

Et de toute façon Brig c'est une gare ... spéciale ;) , c'est ancien et bof ça ne épond pas à l'idée que l'on se fait d'une gare importante. On y manoeuvre presque sans signaux, et aucun parcours de manoeuvre ne peut être verouillé. Et y allant souvent je dois dire que c'est toujours assez freestyle la manoeuvre là haut, j'ai beau parler l'allemand ils ne parlent que le haut-valaisan et cela n'a rien à voir ... En général tu comprends uniquement "Train Y reculer E12" et le reste tu laisses tomber.

Le double-clique est un système qui fonctionne à partir des données entrées par le mécanicien, il s'active par un double appui rapide sur la pédale de l'appareil de sécurité (veille automatique) et aussi, comme c'était le cas ici, par un double clique sur le bouton situé sur le manipulateur tractrion/freinage.

Son lancement calcul le dégagement du point situé au moment de son actionnement et utilise pour se faire les données fournies par le mécanicien, en général celle du bus train ou celle de ZUB.

Le son émis au dégagement n'est pas en fait une sonnerie (j'ai écris ça mais non en fait) mais un "bip-bip".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces explications complémentaires. La fontionnalité d'arrêt automatique, cela renvoie au Signum ou c'est encore un dispositif différent ? Pour le ZUB, je faisais référence à la protection des itinéraires, i.e. l'équivalent des carrés (et de leurs signaux d'annonce) en France. La couverture de ce type de signaux est plus impérative que celle des signaux n'assurant qu'une fonction de cantonnement (c'est du moins le raisonnement appliqué en France lors de l'implantation du KVB).

Christian

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'arrêt auto c'est bien le Signum oui.

Aucune idée pour l'implentation du ZUB, la signalisation ne faisant aucune différence entre le cantonnement et la protection d'itinéraire (nous n'avons que des signaux infranchissables sans ordre écrit); mais en général on rencontre le ZUB dans les parties principales des gares d'importances ainsi que près de diagonales et courbes dangereuse et si je comprends le sens "d'itinéraire" alors non pas forcément, certains faisceaux de Genève qui permettent de rentrer directement sur des voies principales ne sont pas protégés par le ZUB.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils donnent des prénoms à leurs locomotives? il me semble voir "Marianne" sur la rouge.

D'autre part, j'ai une 185 Crossrail au 1/160 et elle s'appelle "Christine".

Modifié par tram38
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...