Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TGV: deux sœurs handicapées obligées de voyager séparées


Messages recommandés

Selon le Figaro du 29 mars 2010

Le train que les deux jeunes femmes voulaient prendre ne peut accueillir qu'un seul fauteuil électrique. «Malheureux concours de circonstances», se défend la SNCF.

La règle, c'est la règle. Laetitia et Céline, deux sœurs de 27 et 25 ans, handicapées depuis toutes petites par une maladie génétique, viennent d'en faire l'amère expérience. Alors qu'elles cherchaient à acheter deux billets de train pour se rendre à Paris, depuis Albertville, et assister au concert de Mika le 27 avril prochain, les deux jeunes femmes se sont heurtées de plein fouet à la rigidité du règlement de la SNCF : un seul fauteuil électrique par rame de TGV, alors que celle-ci comporte plus de 400 places.

Les deux sœurs devront donc prendre deux trains distincts, à deux horaires différents. «Il me paraissait évident de pouvoir partir avec ma sœur dans un même train, s'indigne Laëtitia au micro de RTL. Et bien non je n'en ai pas le droit parce que je suis une personne handicapée.» Cette discrimination déçoit aussi beaucoup Céline qui se faisait une joie de voyager avec sa sœur : «Ça me révolte, ça nous remet encore une fois en face de la maladie qui est là et passe avant le reste», témoignait-elle sur la même radio.

«Nous ne pouvions rien faire»

A la SNCF, on assure toutefois être en présence d'un «malheureux concours de circonstances». Sur les rames de TGV rénovées, il y aurait maintenant deux places réservées aux personnes en fauteuil électrique. Et même trois sur les TGV estampillés «Lacroix» (rouge et violet). Seules les rames non-rénovées, dont on assure qu'elles sont en voie de disparition, poseraient encore problème. Il serait d'ailleurs impossible de chiffrer leur nombre «dans l'immédiat».

«Nous reconnaissons que sur ce trajet particulier, nous ne pouvions rien faire. Nous nous engageons à essayer de trouver une solution. A une autre heure peut-être, ou la veille s'il le faut, auquel cas nous prendrions en charge les frais d'hébergement», promet-on pieusement à la SNCF. Mais du côté de Laëtitia et Céline, on attend maintenant du concret avant de pouvoir profiter pleinement du concert.

L'affaire survient deux jours seulement après l'histoire de cette jeune paraplégique débarquée de son avion par la compagnie à bas prix EasyJet sous prétexte qu'elle n'avait pas d'accompagnateur. La succession de ces deux affaires met en lumière de vrais dysfonctionnements dans la prise en charge des personnes à mobilité réduite. Le président de l'Association des paralysés de France, invité ce midi sur RTL, ne décolérait pas après cette nouvelle affaire : «J'ai écrit ce matin à Dominique Bussereau (ministre des Transports, ndlr) pour lui demander de réunir les dirigeants des sociétés de transport afin que ce genre de choses s'arrête dés maintenant.»

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/20...r-separees-.php

Modifié par kerguel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon le Figaro du 29 mars 2010

Le train que les deux jeunes femmes voulaient prendre ne peut accueillir qu'un seul fauteuil électrique. «Malheureux concours de circonstances», se défend la SNCF.

La règle, c'est la règle. Laetitia et Céline, deux sœurs de 27 et 25 ans, handicapées depuis toutes petites par une maladie génétique, viennent d'en faire l'amère expérience. Alors qu'elles cherchaient à acheter deux billets de train pour se rendre à Paris, depuis Albertville, et assister au concert de Mika le 27 avril prochain, les deux jeunes femmes se sont heurtées de plein fouet à la rigidité du règlement de la SNCF : un seul fauteuil électrique par rame de TGV, alors que celle-ci comporte plus de 400 places.

Les deux sœurs devront donc prendre deux trains distincts, à deux horaires différents. «Il me paraissait évident de pouvoir partir avec ma sœur dans un même train, s'indigne Laëtitia au micro de RTL. Et bien non je n'en ai pas le droit parce que je suis une personne handicapée.» Cette discrimination déçoit aussi beaucoup Céline qui se faisait une joie de voyager avec sa sœur : «Ça me révolte, ça nous remet encore une fois en face de la maladie qui est là et passe avant le reste», témoignait-elle sur la même radio.

«Nous ne pouvions rien faire»

A la SNCF, on assure toutefois être en présence d'un «malheureux concours de circonstances». Sur les rames de TGV rénovées, il y aurait maintenant deux places réservées aux personnes en fauteuil électrique. Et même trois sur les TGV estampillés «Lacroix» (rouge et violet). Seules les rames non-rénovées, dont on assure qu'elles sont en voie de disparition, poseraient encore problème. Il serait d'ailleurs impossible de chiffrer leur nombre «dans l'immédiat».

«Nous reconnaissons que sur ce trajet particulier, nous ne pouvions rien faire. Nous nous engageons à essayer de trouver une solution. A une autre heure peut-être, ou la veille s'il le faut, auquel cas nous prendrions en charge les frais d'hébergement», promet-on pieusement à la SNCF. Mais du côté de Laëtitia et Céline, on attend maintenant du concret avant de pouvoir profiter pleinement du concert.

L'affaire survient deux jours seulement après l'histoire de cette jeune paraplégique débarquée de son avion par la compagnie à bas prix EasyJet sous prétexte qu'elle n'avait pas d'accompagnateur. La succession de ces deux affaires met en lumière de vrais dysfonctionnements dans la prise en charge des personnes à mobilité réduite. Le président de l'Association des paralysés de France, invité ce midi sur RTL, ne décolérait pas après cette nouvelle affaire : «J'ai écrit ce matin à Dominique Bussereau (ministre des Transports, ndlr) pour lui demander de réunir les dirigeants des sociétés de transport afin que ce genre de choses s'arrête dés maintenant.»

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/20...r-separees-.php

Heureusement que se ne sont pas des soeurs siamoises...

plus sérieusement, c'est un problême insoluble car il arrivera toujours une fois où le transporteur, quel qu'il soit, se heurtera à une impossibilité de satisfaire la demande.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nan mais on va dire la vérité ou pas un de ces jours ???

Sur Duplex : 1 place handicapé pour fauteuil roulant et c'est tout... !

Sur Sud Est et Réseau aussi à ma connaissance...

Sur Lacroix : première nouvelle mais j'irai vérifier

Bref : nos trains ne sont pas équipés pour accueillir, en général, plus d'un fauteuil roulant électrique : pourquoi ne pas le dire tout simplement ???

(je précise "électrique" car ce n'est pas la même chose qu'une personne handicapée que l'on peut placer dans un siège bien évidemment ; les personnes handicapées en fauteuil électrique voyagent dans leur fauteuil sans être déplacées)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nan mais on va dire la vérité ou pas un de ces jours ???

Sur Duplex : 1 place handicapé pour fauteuil roulant et c'est tout... !

Sur Sud Est et Réseau aussi à ma connaissance...

Sur Lacroix : première nouvelle mais j'irai vérifier

Bref : nos trains ne sont pas équipés pour accueillir, en général, plus d'un fauteuil roulant électrique : pourquoi ne pas le dire tout simplement ???

(je précise "électrique" car ce n'est pas la même chose qu'une personne handicapée que l'on peut placer dans un siège bien évidemment ; les personnes handicapées en fauteuil électrique voyagent dans leur fauteuil sans être déplacées)

parce qu'il faudrait en accueillir 50 ou 60 !

Malheureusement en écoutant RTL, c'est un peu ce qui est exigé au sévice public repaire de fainéants nantis privilégiés cheminots.

Un handicapé témoignant en direct m'a permis de constater la très grande amélioration depuis le siècle dernier: malgré son handicap et le tracas de dernière minute, il peut voyager sur tout le territoire par train ce qui étati impossible en 1990. Tracas avec des gares non équipés d'ascenceur, mais est-ce bien à la SNCF qu'il faut réclamer ?

Ah si, on a évoqué le service AccésPlus qui permet d'organiser le voyage d'handicapés en FRance, mais en oubliant le @, l'effort de la SNCF sur décission de G.Pépy et la particaipation active des cheminots (et filiale Effia).

En écoutant RTL, j'en sera arriver à la conclusion que pour un vol ParisNice sur EasyJEt, meiux vaut faire appel auservice d'AccesPlus du "ministère des handicapés" qui n'exite pas.

Encore un coup médiatique: un problème sur un vol EasyJet qui se métamorphose en 2j en encore un souci avec la SNCF (malgré ses efforts pour les voyageurs handicapés).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nan mais on va dire la vérité ou pas un de ces jours ???

Et ce que je craignais est arrivé : la com' de la SNCF a répondu en parlant d'un "malheureux concours de circonstance"... Comme si c'était la seule rame équipée d'une seule place "fauteuil électrique".

On n'a pas fini de nous casser du sucre sur le dos avec des réactions comme celle-ci...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et ce que je craignais est arrivé : la com' de la SNCF a répondu en parlant d'un "malheureux concours de circonstance"... Comme si c'était la seule rame équipée d'une seule place "fauteuil électrique".

On n'a pas fini de nous casser du sucre sur le dos avec des réactions comme celle-ci...

Ca s'arrange. Un 2ème rame qui tombe du ciel :

http://www.lepost.fr/article/2010/03/31/20...e-meme-tgv.html

"La SNCF leur avait signalé qu'il n'y a qu'une seule place handicapée par train, elle va finalement affreter une seconde rame. "

Modifié par kerguel
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.