Aller au contenu
Le Web des Cheminots

RETOUR de la CENSURE


jackv

Messages recommandés

bonjour

la préparation de 2012 est en place sur France inter ou il faut supprimer ce qui déplait "au château" (extrait du site du monde)

La rédaction de voter la semaine dernière une motion contre Philippe Val à propos de la grille de rentrée...

Il n'y a pas de grands chambardements à France Inter. La mécanique d'une grille est très compliquée. Il faut bouger car il y a des émissions qui ne marchent pas bien. Val, qui a un projet éditorial et culturel, essaie de trouver des solutions de remplacement pour les journalistes ou animateurs dont les émissions seront supprimées

La saison de France Inter a été ponctuée par les polémiques autour des chroniques de Stéphane Guillon et dernièrement de Didier Porte.

Les auditeurs d'Inter les retrouveront-ils dans la nouvelle matinale de septembre ?

J'ai eu de nombreuses discussions avec Stéphane Guillon à propos de ses chroniques. Si l'humour se résume à l'insulte, je ne peux le tolérer pour les autres mais également pour moi. Quel patron d'une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner. J'ai un certain sens de l'honneur et je ne peux accepter que l'on me crache dessus en direct.

L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans (NDLR amusant ! ). Je prends cette décision non pas sur une quelconque pression politique mais en m'appuyant sur des valeurs minimales d'éducation et de service public. Je considère que cette tranche d'humour est un échec(NDLR ou pourtant a sévi P Val).. Il n'y aura pas de changement d'horaire ni de remplaçants. Ce qui ne fait pas rire à 7 h 55 ne me fera pas plus rire à 3heures du matin. Je sais qu'en prenant cette décision, il y a un risque. Mais j'assume !

Didier Porte confirme à l'AFP que le directeur de l'antenne, Philippe Val, ne renouvellera ni sa chronique dans la tranche info du matin ni sa participation au "Fou du roi".

Et attention ! Il n'y a pas que Guillon et Porte qui "sauteront" à la rentrée. La très agréable (et intelligente !) émission Et Pourtant Elle Tourne est condamnée ! Si vous souhaitez faire pression pour éviter cette suppression, merci de signer la pétition :

http://www.mesopinions.com/Pour-le-maintien-de-l-emission--Et-pourtant-elle-tourne--sur-France-Inter-petition-petitions-9d330b93c67a49d91a451679b5e89119.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Monsieur Le Baron vous rappelera une nouvelle fois ce chiffre : 1941. Mais aussi 1968, souvenons-nous des grandes purges gauliennes opérés dans les médias (notamment dans cette même Maison de la Radio) cette année là, et durant de toutes façons tout le régne du général (et de ses successeurs).

Le monde glisse dans l'obscurantisme avec l'aval de la masse, cette affaire n'est qu'un indicateur de plus que la catastrophe est imminente.

Regardez et souvenez-vous de la géniale réaction du principal intéressé, à l'occasion de son ultime chronique. Ce menestrel a grandement raison : à l'image de ce forum, la France s'est recouverte toute seule, d'une grande burqa.

http://www.dailymoti...er-en-burqa_fun

Modifié par Monsieur Le Baron
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et attention ! Il n'y a pas que Guillon et Porte qui "sauteront" à la rentrée. La très agréable (et intelligente !) émission Et Pourtant Elle Tourne est condamnée ! Si vous souhaitez faire pression pour éviter cette suppression, merci de signer la pétition :

http://www.mesopinions.com/Pour-le-maintien-de-l-emission--Et-pourtant-elle-tourne--sur-France-Inter-petition-petitions-9d330b93c67a49d91a451679b5e89119.html

c'est signé ! Je crains pour Claire Servajean qui nous donne des journaux un peu impertinents à 13 h, avec des infos que personne ne reprend aux autres heures.

alors il faut réagit avant !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et un petit coup avec Didier Porte sur la retraite ...pour demain ou sur .....

http://www.dailymoti...=embed?start=12

http://www.dailymoti...ont-marrons_fun

vous avez raison au secours Pierrefite et les réacs anti 68 reviennent...

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la suite

sur le monde

L'humoriste Didier Porte a annoncé, mercredi 23 juin, qu'il était "licencié" de France Inter. Le patron de l'antenne, Philippe Val, ne renouvellera ni sa chronique matinale ni celle de l'émission du "Fou du roi" dans la prochaine grille de rentrée. "Je suis viré complètement de France Inter, même du 'Fou du roi', contrairement à ce que Philippe Val avait dit à Stéphane Bern [animateur de l'émission]", a déclaré l'humoriste qui a reçu une lettre recommandée signée du directeur de la station publique.

Ce licenciement intervient le même jour que l'annonce, par le patron de Radio France, Jean-Luc Hees, que l'humoriste Stéphane Guillon, auteur également d'une chronique matinale, était lui aussi congédié. Didier Porte avait reçu début juin un avertissement de sa direction à la suite d'une chronique dans laquelle il mettait en scène l'ancien premier ministre Dominique de Villepin insultant le chef de l'Etat. "Ce petit dérapage sur Villepin et Sarkozy reste un prétexte, ça fait dix ans que je fais des chroniques engagées", a réagi le chroniqueur.

"Je sais que Christian Estrosi a récemment écrit à la présidence pour se plaindre d'une de mes chroniques. Je ne veux pas jouer les martyrs politiques mais ça me semble disproportionné. J'ai l'impression qu'on fait le ménage à deux ans des présidentielles", a-t-il commenté. Dans l'entourage de Christian Estrosi, on précise que le ministre de l'industrie avait bien écrit fin avril à France Inter "simplement" pour demander un droit de réponse après les "attaques violentes et les insultes proférées à son égard" par l'humoriste. "A aucun moment" le ministre "n'a demandé la tête" de Didier Porte, a-t-on affirmé, précisant que ce droit de réponse n'avait "jamais été lu à l'antenne".

"NOUS VIVONS DES MOMENTS PÉNIBLES"

Dans son courrier adressé à Didier Porte, Philippe Val explique qu'il souhaite "renouveler et faire évoluer" l'antenne. "La conception d'une nouvelle grille contraint nécessairement la direction à renoncer à certaines émissions ou chroniques", poursuit la lettre, selon l'humoriste, dont le contrat s'arrête vendredi.

"J'ai un contrat de grille qui dure jusqu'à fin juin. Comme ça fait dix ans que je suis dans la maison, c'est comme si j'avais un CDI, donc c'est bien un licenciement qui n'est pas justifié puisque je n'ai eu qu'un seul avertissement", a-t-il expliqué.

"Pour moi c'est chaud, plaisante-t-il tout de même dans une interview à l'AFP, je suis incasable sur une autre radio. Il me reste mes spectacles mais je suis mal. J'ai deux enfants en très bas âge. Je vais les confier à la DASS, pas le choix".

STÉPHANE BERN SOUTIEN DIDIER PORTE ET MENACE DE QUITTER L'ANTENNE

Les humoristes Guy Bedos et Guy Carlier se sont dits "peinés" et "surpris" de cette décision. "Je suis très peiné car j'aime bien Jean-Luc et j'ai de très bons souvenirs de liberté avec lui, mais il a changé", a déclaré Guy Bedos. "C'est un procès fait à l'humour politique. Ils [Jean-Luc Hees et Philippe Val, directeur de France Inter] perdent la tête", a commenté l'humoriste, qui se considère comme le "parrain" de Stéphane Guillon. "Qu'ils veuillent justifier de devoir leur situation actuelle à Sarkozy c'est leur problème. Mais qu'ils tombent à bras raccourcis sur les humoristes, c'est une bêtise, c'est désolant", s'est insurgé l'humoriste.

"Ça ne correspond pas au souvenir que j'ai de Jean-Luc" quand il était patron de France Inter à la fin des années 1990, a réagit Guy Carlier, qui a travaillé il y a quelques années à France Inter. "Lorsque les hommes politiques téléphonaient – à l'époque Jean-Marie Cavada était le patron de Radio France – Jean-Luc venait me voir et me disait de continuer", se souvient Guy Carlier, qui officie actuellement sur Europe 1. "France Inter proclame son irrévérence mais on ne peut pas tenir ce langage pour faire du marketing et faire le contraire", estime Guy Carlier.

Stéphane Bern, qui anime l'émission "Le Fou du roi" sur France Inter, a apporté mercredi à l'antenne son soutien à Didier Porte. Le public du studio a chaleureusement applaudi l'humoriste et copieusement sifflé la direction, certains lançant des "Val, démission !" "Nous vivons des moments pénibles", a conclu Stéphane Bern.,Le présentateur du "Fou du roi" annonce qu'il mettra sa présence à l'antenne dans la balance pour inverser la décision des dirigeants de France Inter. Il dit aussi avoir eu un échange "très tendu" avec Philippe Val lors de la pause durant l'émission de mercredi. "J'ai donné des garanties à Didier Porte et on me désavoue publiquement, je ne le vis pas bien", explique-t-il, ajoutant qu'il a pris rendez-vous avec Jean-Luc Hees pour plaider la cause de Didier Porte.

http://www.lemonde.f...s_id=1375635

ces pratiques ressemblent de plus en plus à celles de certains pays que l'on ne peut pas qualifier de démocratie...

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

70 ans après on retombe dans l'obscurantisme ...

Irrévérence envers les politiques est une tradition française ! De tout temps il ont fait ou défait des hommes ! Laissons nous au moins ça !

S'ils aiment pas ce qu'ils entendent qu'ils coupent la radio, ça ne coute rien !

Aux postes citoyen,

écoutez nos ondes,

censurons, censurons,

qu'une pensée unique

inonde nos neurones ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Avalanche de protestations :

Le site de France Inter croule sous le nombre de protestations émises par courriels , vis à vis du traitement

fait aux humoristes de Inter .

Jean Luc Hess a beau affirmer que les remarques sont à 50% pour et 50% contre , en réalité il en est rien puisque 90%

des écrits dénoncent cette situation de censure , et ce n'est vraiment pas une habitude chez moi de de poster une

réclamation , mais je viens de me fendre d'un certain texte à l'attention de Radio France , qui espérons le restera encore

le dernier espace de liberté d'expression , comparativement à bien des médias hélas soumis au monde de l'argent ou

bien pour certaines personnes ayant des intérêts bien ciblés .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

Un lien pour accéder aux pétitions créées à ce sujet :

http://www.lepost.fr/article/2010/06/25/2129721_guillon-et-porte-remercies-petitions-et-manifestations.html

Modifié par zoreglube
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir

Superbe texte

avec en conclusion

"à la santé de Guillon et Porte, qui, j’en suis certain, sont plus dangereux « morts » au champ de l’honneur du « journalisme » que vivants enchaînés."

quant aux équipes du" 6h30/10h et "du fou du roi ", elles savaient , ou pouvaient deviner depuis longtemps , le coup qui se préparait, mais ce sont des "petites bittes" comme diraient les humoristes, elles n'ont meme pas eu le courage de nos footballeurs ,pourtant peu glorieux ,pour faire comme eux une action de soutient!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

France Inter est une radio GOUVERNEMENTALE qui n'est pas là pour plaisanter mais pour glorifier l'action de notre souverain bien aimé Nicolas le magnifique et de son gouvernement uniquement composé de personnes intègres et désintéressées dont toute l'énergie est au service du bonheur des gens modestes et anonymes (ouf!)

Celui qui n'est pas d'accord fait preuve d'un mauvais esprit intolérable...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

dernière chronique de françois morel...et il n'a pas consommé du gibolin.

http://www.dailymoti..._fun#from=embed

Super édito.....

"3615 Qui n'en veut" Ben, du comme çà, j'en veux tous les jours....

Pour les plus jeunes qui n'ont pas connu cette glorieuse époque de "Nulle part ailleurs" sur Canal:

http://www.youtube.com/watch?v=ZrxoKCZFtww&feature=related

Cà décapait déjà!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...) à l'image de ce forum, la France s'est recouverte toute seule, d'une grande burqa.

Tandis que toi, tu ne reviens que pour nous éclairer et réhausser le niveau de cette engeance qui traîne par ici.

Pfffff.

Ça devient lourd à la longue.

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Monsieur Le Baron

Tandis que toi, tu ne reviens que pour nous éclairer et réhausser le niveau de cette engeance qui traîne par ici.

Pfffff.

Ça devient lourd à la longue.

Monsieur Le Baron citera Maître Chau : "Encensons les censeurs !".

Monsieur Le Baron et Le Club des Vieux Cons en général dérangent alors censurez ! Eliminez ! Aseptisez ! Car tel est votre bon plaisir ! Vous vous en porterez fort mieux, entre "bien-pensants" ! Nous voila en plein dans le sujet, ce qui confirme Monsieur Le Baron dans sa pensée.

Et surtout : n'oubliez pas de mettre un genou à terre en présence de Monsieur Le Baron.

Modifié par Monsieur Le Baron
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monsieur Le Baron citera Maître Chau : "Encensons les censeurs !".

Monsieur Le Baron et Le Club des Vieux Cons en général dérangent alors censurez ! Eliminez ! Aseptisez ! Car tel est votre bon plaisir ! Vous vous en porterez fort mieux, entre "bien-pensants" ! Nous voila en plein dans le sujet, ce qui confirme Monsieur Le Baron dans sa pensée.

Quel sujet ? Celui du radotage ? Ou du disque rayé ?

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

la préparation de 2012 est en place sur France inter ou il faut supprimer ce qui déplait "au château" (extrait du site du monde)

La rédaction de voter la semaine dernière une motion contre Philippe Val à propos de la grille de rentrée...

Il n'y a pas de grands chambardements à France Inter. La mécanique d'une grille est très compliquée. Il faut bouger car il y a des émissions qui ne marchent pas bien. Val, qui a un projet éditorial et culturel, essaie de trouver des solutions de remplacement pour les journalistes ou animateurs dont les émissions seront supprimées

La saison de France Inter a été ponctuée par les polémiques autour des chroniques de Stéphane Guillon et dernièrement de Didier Porte.

Les auditeurs d'Inter les retrouveront-ils dans la nouvelle matinale de septembre ?

J'ai eu de nombreuses discussions avec Stéphane Guillon à propos de ses chroniques. Si l'humour se résume à l'insulte, je ne peux le tolérer pour les autres mais également pour moi. Quel patron d'une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner. J'ai un certain sens de l'honneur et je ne peux accepter que l'on me crache dessus en direct.

L'humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans (NDLR amusant ! ). Je prends cette décision non pas sur une quelconque pression politique mais en m'appuyant sur des valeurs minimales d'éducation et de service public. Je considère que cette tranche d'humour est un échec(NDLR ou pourtant a sévi P Val).. Il n'y aura pas de changement d'horaire ni de remplaçants. Ce qui ne fait pas rire à 7 h 55 ne me fera pas plus rire à 3heures du matin. Je sais qu'en prenant cette décision, il y a un risque. Mais j'assume !

Didier Porte confirme à l'AFP que le directeur de l'antenne, Philippe Val, ne renouvellera ni sa chronique dans la tranche info du matin ni sa participation au "Fou du roi".

Et attention ! Il n'y a pas que Guillon et Porte qui "sauteront" à la rentrée. La très agréable (et intelligente !) émission Et Pourtant Elle Tourne est condamnée ! Si vous souhaitez faire pression pour éviter cette suppression, merci de signer la pétition :

http://www.mesopinio...79b5e89119.html

À lire dans "le Canard" de cette semaine : tout l'argumentaire de Hees (ou Val ?) pour se justifier ; on y trouve tout et son exact contraire ! nonmaislotrelaokok beurk

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

réaction d'auditeur sur france inter

y aura-il encore des auditeurs à la rentrée ?

Par Marie B.

C'est la question qui hante France inter. Suite à l'éviction de Didier Porte et de Stéphane Guillon, on ne compte plus les milliers de messages d'auditeurs qui continuent d'arriver pour dire leur colère et jurer qu'ils n'écouteront plus jamais cette radio.

Mais que fait la direction devant cette hémorragie sans précédent ?Seul, barricadé dans son bureau, le directeur se frotte les mains. Oui, il est ravi, il se sourit à lui-même, tout fier de la mission accomplie. Une mission très claire : faire fuir le plus d'auditeurs possible.

La mise à pied brutale des deux humoristes n'est pas une gaffe stupide, c'est l'exécution d'une feuille de route bien précise. Aux yeux du pouvoir actuel, France inter est un repère de bobos socialistes et d'islamo- gauchiste, c'est surtout et avant tout un bastion de l'anti sarkozysme.Or, à l'approche des présidentielles, pas question de négliger le moindre détail. Il faut restructurer cette antenne « de façon plus objective » selon l'Elysée.Conseillé par sa compagne Carla Bruni, le Président lui-même a esquissé une nouvelle grille : Jean-Marie Bigard pour la matinale, Serge Dassault pour les banlieues, Alain Finkielkraut et Michel Sardou pour les grandes idées, Etienne Mougeotte pour le rire, Liliane Bettencourt pour parler d'amour...Un bien beau projet mais de longue haleine.

Le temps pressait, et - on l'a vu - les auditeurs n'apprécient guère que l'on change leurs habitudes.Donc une autre idée s'est imposée. Pour lutter contre la propagande socialo-communiste, le moyen le plus efficace c'est de faire baisser l'audience. Mais encore fallait-il trouver celui qui l'appliquerait. Prendre une entreprise en bonne santé et la conduire dans le mur n'est pas à la portée du premier venu. Sauf à trouver quelqu'un de suffisamment incompétent et qui serait prêt à tout pour se voir dans le miroir du pouvoir. C'est ainsi que s'imposa le nom de Philippe Val. C'est, dit-on, Carla Bruni en personne qui suggéra le patron de Charlie hebdo, célèbre pour n'avoir pas hésité en juin 2008 à faire accuser d'antisémitisme le vieux dessinateur Siné dont il voulait se débarrasser. Le tribunal reconnut la complète innocence de Siné et les lecteurs laissèrent tomber ce journal comme un fruit pourri. Coup double pour Val qui, en un temps record, réussit à perdre à la fois un procès et un journal. Cette prouesse allait lui ouvrir les portes de France Inter. C'est Carla qui lui annonça la bonne nouvelle.

Pour masquer sa parfaite ignorance de la radio, il eut l'idée de faire appel à son vieil ami Jean-Luc Hees, ancien grand professionnel de la profession retiré dans le bocage normand à cultiver ses tomates, ses choux et son cheval. Contre un bon salaire et une belle auto (avec chauffeur), Hees accepta le job de Président que lui offrit Nicolas Sarkozy, sur lequel il avait écrit un livre passé inaperçu. Etait-il à jeun en signant son engagement ? On l'ignore.

Le lendemain, une fois dissipées les brumes matinales, il s'aperçut qu'il n'y avait pas de marche arrière ni même de frein dans son contrat. Et il comprit que jusqu'à la fin du film, il porterait le chapeau avec écrit en gros « Sarkozy » dessus. Oui, jusque dans son cercueil, sur son chapeau de cow-boy il y aurait, indélébiles, les sept lettres « Sarkozy ».

L'ordre d'éliminer les auditeurs ne fut jamais formulé par le pouvoir. On savait que ces deux-là ne manqueraient pas la première occasion pour combler les attentes de l'actionnaire-Président. On reconnaît les grands professionnels à ce qu'il n'est plus nécessaire de leur donner des ordres. Une petite tape sur le derrière de temps en temps leur suffit, ou une décoration.

En juin 2010, la façon de congédier les deux humoristes les plus populaires du pays et qui assuraient une excellente audience a surpassé toutes les attentes : la brutalité, la mauvaise foi, l'arrogance.

Tous les ingrédients pour enrager l'auditeur et le faire fuir vers d'autres radios, Europe 1 par exemple, la radio de l'ami Lagardère. « Barrez-vous, tas de cons ! Barrez-vous ! » répétait tout seul le directeur enfermé dans son bureau en voyant sur l'écran le nombre de messages et de signatures au bas des pétitions.

Certes, pensait-il, il reste des émissions auxquelles les auditeurs sont attachés. Il faudra les déplacer à des horaires confidentiels, les gommer de la une du site de la chaîne, leur refuser toute promotion... Et puis, après tout, pourquoi France inter échapperait au sort de tous les Services Publics ? Nous sommes dans une époque de rigueur et de réduction des coûts. Il y a là des économies à faire et des bouches à faire taire.Mais voilà qu'il est interrompu par la rumeur d'une manif sous ses fenêtres. Entre les lamelles du store il aperçoit sur le parking de la maison de la radio, la foule des auditeurs venus protester contre la mise à pied des deux chroniqueurs à l'appel de l'intersyndicale. Il les entend faire rire la foule en promettant du goudron et des plumes pour la direction, c'est-à-dire lui-même ! Et là, seul dans son bureau, il glousse de plaisir. Se faire haïr par une foule d'imbéciles est une rare jouissance pour un esthète.

Il sent son portable vibrer dans sa poche. C'est un message de félicitation, signé Nicolas. Il pense que c'est son ami Nicolas Demorand, l'animateur vedette de la chaîne, qui le félicite d'avoir viré Didier Porte. On se souvient en effet comment Demorand, sur Canal+, le 5 juin, avait condamné Didier Porte et approuvé son renvoi.

Mais non, le message est signé « Nicolas S. »S. comme ... heu...

Le directeur ressent comme une bouffée de chaleur, il lui semble même éprouver une légère érection.

Malgré le tremblement de sa main, il parvient enfin à lire le message :« Cass'toi pauv'con ! t' es viré ! »

Marie B.

La-bas.org

3 Juillet 2010

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Kikou,

Je suis auditeur fidèle de France Inter, mais je me demande si je vais continuer à le rester... Il y avait déjà eu la disparition de la Bande à Bonnaud il y a quelques années, ne reste plus que Là-bas si j'y suis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...
Invité Gnafron 1er

Salut ,

Ici l'ombre :

" Radio Val ment , radio Val ment , radio Val ment , radio Val est à la botte du gouvernement " ...

olé , étonnant non ? .

Excellent................. !

Quand je pense qu'à une époque j'étais friand du duo Font et Val qui écumaient toutes les fêtes populaires des partis d'extrême gauche , voir libertaires .

Si on m'avait dit que j'applaudissais un futur pédophile (Font) et un futur patron nommé par un Sarko....j'aurais bien ri .Et pourtant !

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Kikou,

Je suis auditeur fidèle de France Inter, mais je me demande si je vais continuer à le rester... Il y avait déjà eu la disparition de la Bande à Bonnaud il y a quelques années, ne reste plus que Là-bas si j'y suis.

moi pareil, j'ai déjà pris oreille du côté de Farnce-Info à certaines heures, ça devient difficilement tenable le matin, avec l'humoriste commandité qui est le seul à rire des 3 mn qu'il faut le subir, sans parler du contenu du journal. Mais passer sur Europe-1 ou RTL avec leurs pubs infâmes ... :blink:

Pour l'instant, Claire Servajean tient toujours le 13 h où il y a nettement plus de nouvelles intéressantes. Pour combien de temps ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il reste deux émissions sur France Inter qui méritent d'être écoutées:

- celle de Daniel Mermet de 15h00 à 16h00 (et celle d'aujourd'hui sur les retraites est particulièrement instructive)

- le Fou du Roi de S Bern à 11h00. Didier Porte y est (re)venu ce matin faire la promo de son tout dernier bouquin. C'était particulièrement jouissif...Hess et Val ont dû faire le gue...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...