Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Les Ferrovipathes


Invité krisamv

Messages recommandés

Salut à tous,

Voilà, le grand esprit m'a envahi et je me pose une question ce soir :

Y a un truc que j'ai du mal à saisir : vous les ferrovipathes, pourquoi êtes-vous si passionnés, et surtout, d'où tenez vous tout votre savoir, car j'avoue que des fois, vous parlez mieux qu'un vrai cheminot okok

Je me vois encore rire doucement lorsqu'un beau jour j'appris qu'un club de passionnés du ferroviaire existait près de chez moi, et que ces passionnés, non-cheminots, allaient jusqu'au-boutisme dans leur passion : réseau minature vec prise de service, travaux, etc etc etc... Je pensais que cela était impossible d'assouvir cette passion à ce point, mais je vois qu'apparemment ça existe bien !

Alors expliquez-nous SVP bigbisous vous lisez les RGS? C'est en trainant avec des cheminots? Dites-bous tout tou tout :Smiley_20:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher KRISAMV,

Je crois effectivement que le grand esprit t’a touché ce soir ou bien serait ce la grâce, qui sait ? car VOILA UNE QUESTION QUELLE EST BONNE.

Tu demande que l’on t’explique une passion de façon rationnelle mais c’est chose impossible ; comment trouver des mots pour dire ce que l’on ressent sans même savoir pourquoi, je vais essayer de comparer avec une femme.

Lorsque tu es amoureux d’une femme : pourquoi celle-là et pas une autre ?

Elle est belle : il y en a d’autre d’aussi voir plus jolies.

Elle est intelligente : il y en a d’autre aussi.

Elle est gentille : pourquoi ? les autres sont méchantes ?

Elle est sexy : les autres sont des glaçons ?

Oui mais je l’aime : peut être que les autres la détestent

Ce petit jeu de question-réponse pour dire que n’importe quel argument peut être démonté.

Pour résumer je citerais Jacques TONAIRE dans son livre « la vapeur »

- « Au fond, lorsqu'on est amoureux, que ce soit d'une locomotive ou d'une femme, on connaît pas le pourquoi, on veut même pas le savoir. On aime, on veut posséder, vivre avec. Une autre vie, c'est impensable. »

Le cœur a ses raisons que la raison ignore…

Après ces quelques lignes de philosophie de comptoir je vais tenter de répondre à la deuxième partie de ta question.

- Quand on s’intéresse à un sujet on se documente, on s’informe et on essaye même de rencontrer des gens qui sont du métier ou alors passionnés comme toi et forcément on apprend beaucoup sans oublier toutes les revues et publications spécialisées qui sont très bien informées sans parler des nombreux sites web qui fleurissent y compris un certain qui sert de forum entre des cheminots et des non-cheminots (mais chut pas de pub).

Pour comparer avec les passionnées d’aviation nombres d’entre eux connaissent tous les types d’avions, leurs caractéristiques ainsi que les méthodes de pilotages alors que certains ne sont jamais monté dans un aéroplane mais ça c’est la passion, d’autres c’est les voitures avec toutes les données techniques du moteur alors qu’ils ne sont même pas capable de nettoyer le filtre à air ou changer les bougies sur leur bagnoles. Il y a aussi les fans de foot qui connaissent toutes les équipes avec tous les joueurs ainsi que les règles et les tactiques alors que dans le lot il y a des gras du bide dont le seul effort physique est d’aller chercher une bière au frigo.

Pour ma part je suis né dans le chemin de fer et j’ai grandi dedans, entre la famille et les voisins (j’habitais dans une citée SNCF) j’étais dans un moule (non je n’ai pas été démoulé trop chaud) alors forcement ça laisse des traces…

Quand j'ai eu l'age d'entrer à la SNCF j'ai multiplié les demandes et aucune n'a jamais aboutie aolrs comme il fallait bien bosser et que dans ma région ce n'était que les travaux des champs je me suis engagé dans l'armée, je n'y été pas particuliérement disposé mais bon.... et j'ai été le premier surpris car je m'y suis intéressé , comme on dit : quand on ne fait pas ce qu'on aime, on aime ce que l'on fait.

Mais maintenant que j'ai fini ma petite carriére dans le métier des armes et que j'ai plus de temps je reviens à mes premiers amours : les trains

J’ai déjà fais un post de ce genre en réponse à MARCARRICK

http://www.cheminots.net/forum/index.php?s...indpost&p=31759

J’espère avoir répondu à tes questions ou du moins en partie.

Modifié par le marsouin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi mon père était un passionné et donc il m'a passé le virus depuis que je suis tout petit, j'avais déja des trains dans mon berceau !

Et puis en grandissant j'ai commencé à faire parti d'associtations, j'ai fais des connaissances qui me présentent d'autres connaissances et ainsi de suite. Et quand deux passionnés se rencontrent, ils discuttent de trains et on fini par apprendre beaucoup de choses. En plus notre curiosité nous pousse à en savoir toujours plus, surtout depuis que le net éxiste, c'est une véritable mine d'or pour les ferrovipathes.

Je crois que c'est une belle chose de vivre à fond sa passion, ça donne un objectif à notre vie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voilà ce qui m'intriguait et m'intéressait surtout, savoir d'où vous pouviez tenir les innombrables connaissances que vous avez.

Le ferroviaire reste quand-même une passion unique en son genre, peu de passionnés, dans quelque domaine que ce soit, peuvent vivre d'aussi près leur passion okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part , les RGS furent mes livres de chevets, mes meilleurs reveillons de fin d'années

se passèrent parfois dans les postes d'aiguillages Dijonnais... ou a faire des aller retour Dijon-Lyon avec mon

abonnement etudiant de l'epoque ( record a battre : 19h de trains consecutif sur Dijon Lyon et retour )

Vadrouiller avec des amis CCRN du VB ou du SES , passer des heures au bord des voies, ou avec des roulants sympas...

Depuis l'age de 3 ans galopper le long des remparts du km315 ( si chers a Henri Vincenot )

Participer a la construction d'un chemin de fer touristique ( reposer 7 km de voies, c'est pas rien .. )

J'allais oublier aussi 20 ans de musique aussi dans une harmonie de cheminots...et parler ou entendre parler de la grande maison.

Bref tout ca fait que j'ai une vision assez fine de la SNCF , certe moins pointue que chaque cheminot dans son domaine, qui est son propre metier...

J'ai le bonheur de connaitre par contre pas mal d'activitées differentes, par rapport a un cheminot qui maitrise son sujet professionnel parfaitement , mais uniquement celui de son metier .. de roulant, d'exploitant ou d'entretien et ne s'interresse pas forcement aux autres fonctions ou n'a pas le temps de s'y interresser...

revoltages voila voila

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... ou a faire des aller retour Dijon-Lyon avec mon

abonnement etudiant de l'epoque ( record a battre : 19h de trains consecutif sur Dijon Lyon et retour )

t'es malade, toi ?? revoltages (je dis ça amicalement...pour dissiper tout doute).

du côté de ma maladie à moi, j'ai fait plusieurs fois (3 ou 4 je sais plus) presque 3 jours consécutifs en train. (mes courtes escales : metz-nice-menton-hendaye-strasbourg-monaco-briançon-lyon-bordeaux-quimper-paris-evian-st gervais-vallorcine-saint claude...). je me suis calmé depuis. heureusement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

revoltages Bonjour krisamv et Bonjour à toutes et à tous,

Je suis nouveau, sur ce forum: je me présente : René, fils de cheminot, j'ai vécu avec mes parents, de ma

naissance jusqu'à l'âge de 22 ans dans une cité de cheminots, après le conservatoire national de musique,

j'ai passé 15 ans dans l'Harmonie de la SNCF et j'ai obtenu le " 1 er Prix du dévouement " de l' UAICF .

La grande maison n'a pas voulu de moi, car j'avais une faiblesse visuelle ( port de lunettes obligatoire )

mais, comme dit l'ami krisamv les ferrovipathes savent parrait - il plus sur les trains que les gens qui en

vivent. C'est tout simple, les ferrovipathes et les ferroviphiles sont des gens qui aiment les chemins de

fer avec amour, par plaisir, comme il y a des gens qui aiment l'histoire ou la géographie, ils sont certainement plus passionné que les professeurs qui enseignent par obligation et non pas par amour

une matière pré-inscrite.

Alors, à tous, n'oubliez pas qu'il y a certainement plus de gens qui sont passionné de chemin de fer

et qui n'en font pas un métier, mais adhèrent ou crééent une association dont l'objet est : le chemin de fer.

le domaine étant si vaste qu'il y a des classes : philatélie, modélisme, photo ou alors faites comme moi:

la sauvegarde du chemin de fer, et cliquez ici : http://www/trains-fr.org/ pour en savoir plus.

Voilà, je dis à toute et tous : Bons Rails. okok

A bientôt

René okok

Salut à tous,

Voilà, le grand esprit m'a envahi et je me pose une question ce soir :

Y a un truc que j'ai du mal à saisir : vous les ferrovipathes, pourquoi êtes-vous si passionnés, et surtout, d'où tenez vous tout votre savoir, car j'avoue que des fois, vous parlez mieux qu'un vrai cheminot okok

Je me vois encore rire doucement lorsqu'un beau jour j'appris qu'un club de passionnés du ferroviaire existait près de chez moi, et que ces passionnés, non-cheminots, allaient jusqu'au-boutisme dans leur passion : réseau minature vec prise de service, travaux, etc etc etc... Je pensais que cela était impossible d'assouvir cette passion à ce point, mais je vois qu'apparemment ça existe bien !

Alors expliquez-nous SVP lotrela vous lisez les RGS? C'est en trainant avec des cheminots? Dites-bous tout tou tout okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Ben le train , c'est passionant en tant que loisir: modélisme, CdF touristiques, etc...

C'est beaucoup moins rigolo de l'intérieur, avec tous les problémes en ce moment d'une entreprise publique soumise aux lois du marché....

Mais les passionnés supportent trés mal les atteintes que subit ce mode de transport et les conséquences funestes et définitives que sont les déferrages....

Tout ceci est malheureusement completement opaque au public que vous transportez. C'est bien dommage, car beaucoup de choses pourraient mieux tourner avec une certaine prise de conscience.

Nous n'avons pas toutes vos compétences professionnelles, mais nous cherchons à nous en inspirer en profitants de documents, revues, d'internet bref toute source, en essayant de faire le tri entre "l'à peu prés" et les documents officiels type RGS, qui est assez obscur pour un débutant ( j'imagine ).

Bon courage à tous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.