Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Audimat :

Entre 15h12 et 15h13, 16.66% des effectifs de la CFR étaient sur le forum...

Joli score !!!

tu te rends compte, si la même proportion de cheminots faisait pareil ? 25000 intervenants en même temps ! Heureusement, ils bossent eux .... :rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis là, ami Kerguel...

Ce que j'en pense de tout ceci...ben qu'il me manque une sacré experience en organisation du travail en Brigades.

J'ai toujours entendu que les taupiers aimaient leurs lignes, et que même lors des restrictions budgetaires, des perequations de terrains ont permis dans le giron SNCF, d'eviter de lacher des petites lignes...

je parle là de l'echellon basique, la Brigade, sa baraque à outils, ses petites camionettes bleues, puis blanches, son braserro, son barbeuc..le monde cheminot si attachant....

Helas, le destin global des petites lignes s'est joué bien plus haut, en Direction et Ministère...le sabrage du reseau, terme qui me semble plus approprié que transformation, est un fait politique, celle de la bagnole et du camion.

Pourquoi subitement RFF, desormais en charge de la destinée du reseau, se cherche une virginité de Ferroviphile ?? les politiques auraient à se point changé ??? je ne le crois nullement... c'est juste une façade de communication, du même style que celui du Grenelle....

OFP Fret, ou OFP Infra, trés bien.....c'est certain, techniquement, humainement, ça peut le faire... Et alors, hormis CFR, elles eclosent en nombre, ces fameuses structures ??? je ne crois pas non plus.....l'echange du Fret est en berne, ça reste une notion théorique...

Qui vivra, verra....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi subitement RFF, desormais en charge de la destinée du reseau, se cherche une virginité de Ferroviphile ?? les politiques auraient à se point changé ??? je ne le crois nullement... c'est juste une façade de communication, du même style que celui du Grenelle....

peut être parce que RFF a vu qu'avec 5 M € il était possible de sauver une misérable VUTR, alors que SNCF-GID demandait 17 M € pour la même chose...

entre payer 22 € la traverse, et la payer plus de 60 € (ce que SNCF-GID lui facturait) il y a de la marge pour entretenir, voire même sauver, bien plus de petites lignes avec la même enveloppe budgétaire.

au sein de RFF, il y a cette empression grandissante que SNCF-GID considère RFF comme une vache à lait qu'il faut traire le plus possible.

les vieux taupiers aimaient leurs lignes, certains, un peu moins anciens les aiment tout autant aujourd'hui...

qui sait si certains vieux taupiers montés en grade n'agissent pas dans RFF ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a plus de 15 ans les effectifs des brigades voie permettaient d'entretenir convenablement à peu près tout le patrimoine hormis les voies de service qui sont délaissées depuis déjà quelques décennies. Avec les effectifs actuels pour assurer les régénérations, les travaux autres et la maintenance des VP voyageurs les effectifs c'est devenu bien compliqué. Il est clair que les voies de type trafic restreint en font les frais. Qu'une organisation soit mise en place spécifiquement pour ce type de voie n'est sans doute pas une mauvaise chose, au moins c'est mieux que rien ou presque rien et le risque qu'on dise un jour, on arrête de rouler ça va finir par passer au travers.

Des questions sont malgré tout en suspens, par exemple la maintenance des installations de sécurité en l'occurence les PN à SAL.

Bien sûr il y a aussi le statut de cheminot c'est à dire le transfert des métiers de taupiers vers l'entreprise privée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble que RFF a lancé un nouveau ballon d'essai pour voir s'il peut se débarasser de la SNCF.

Dans le conflit qui oppose RFF et la SNCF, c'est RFF qui tient le bon bout.

RFF peut, à terme, se passer complètement de la SNCF en transférant progressivement les fonctions que celle ci assure actuellement à des entreprises, plus ou moins importantes, créées spécifiquement pour cela.

Déjà, l'entretien et l'exploitation des futures LGV ayant fait l'objet de PPP a échappé à la SNCF.

Les gares nouvelles à construire sur le contournement Nimes-Montpellier seront des gares RFF (ou Bouygues) mais pas des gares SNCF.

Il en sera de même pour toute nouvelle gare à construire sur les futures lignes, qu'elles soient LGV ou pas.

La direction de la circulation et celle des gares ont été organisées de telle façon que le "vrai" patron peut être celui de la SNCF ou celui de RFF sans que cela ne modifie en rien leurs attributions et fonctionnement .

Ne restait donc, effectivement, que l'entretien de l'infrastructue qui soit encore de la responsabilité (même déléguée) de la SNCF.

Un coin vient d'être enfoncé, il ne reste plus qu'a voir à quelle vitesse RFF va agir...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Il me semble que RFF a lancé un nouveau ballon d'essai pour voir s'il peut se débarasser de la SNCF.

Dans le conflit qui oppose RFF et la SNCF, c'est RFF qui tient le bon bout.

RFF peut, à terme, se passer complètement de la SNCF en transférant progressivement les fonctions que celle ci assure actuellement à des entreprises, plus ou moins importantes, créées spécifiquement pour cela.

Déjà, l'entretien et l'exploitation des futures LGV ayant fait l'objet de PPP a échappé à la SNCF.

Les gares nouvelles à construire sur le contournement Nimes-Montpellier seront des gares RFF (ou Bouygues) mais pas des gares SNCF.

Il en sera de même pour toute nouvelle gare à construire sur les futures lignes, qu'elles soient LGV ou pas.

La direction de la circulation et celle des gares ont été organisées de telle façon que le "vrai" patron peut être celui de la SNCF ou celui de RFF sans que cela ne modifie en rien leurs attributions et fonctionnement .

Ne restait donc, effectivement, que l'entretien de l'infrastructue qui soit encore de la responsabilité (même déléguée) de la SNCF.

Un coin vient d'être enfoncé, il ne reste plus qu'a voir à quelle vitesse RFF va agir...

Il n'y a qu'a voir le rapport parlementaire que j'ai posté dans le sujet : les assises du ferroviaire....

Les gouvernants veulent finir la séparation SNCF / RFF !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est absolument vrai, et la direction de RFF se voit déjà calife distribuant les prébendes aux requins privés qui tourneront autour.

le SNCF est le dernier EPIC de cette importance, tant en CA qu'en personnel. La volonté de le casser est évidente

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Je le rappelle, ce genre de délégation a été faite aux CFTA,

ce n'est pas nouveau, et, le résultat est connu.... RFF gardera il un oeil ouvert ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ouep, enfin, en attendant, il y a 3 personnes ex CFTA et nouvellement EPP dont on se demande comment les reclasser si le PGI ne les reprend pas avec lui ???

Quand on a 50 ans passés, on devient quoi ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 10 mois plus tard...
Invité necroshine

Le développement des PGI se poursuit :

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/60927/rff-attribue-un-troisieme-contrat-pour-la-gestion-d-infrastructures-en-bourgogne.html

RFF attribue un troisième contrat pour la gestion d'infrastructures en Bourgogne

Un groupement de trois opérateurs se voit confier par Réseau Ferré de France l'entretien de 150 km de lignes à vocation fret en Bourgogne. Un 4ème contrat de prestataire gestionnaire d'infrastructure devrait suivre début janvier 2013.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est clair que les voies de type trafic restreint en font les frais.

Entre autres, ou les voies touristiques....

Le probléme reste entier, et la tentation de la solution "evidente": la fermeture, énorme ...!!!!

Que va t'il en être desormais avec la fusion ??? va t'on brider ces reprises par le terrain ??? ..

Fabrice

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je le rappelle, ce genre de délégation a été faite aux CFTA,

ce n'est pas nouveau, et, le résultat est connu.... RFF gardera il un oeil ouvert ???

CFTA, anciennement SE existe depuis les années 1890, donc bien plus ancienne que la SNCF.

Ton message serait : seule la SNCF a les compétences, et entreprise nouvelle ou ancienne elle sera toujours moins compétente que SNCF ?

Pourtant pour le volet préservation des infras ,sauvegarde des installations, CFTA (SE) a bien mieux réussi que SNCF : 'une voie verte, une rocade à la place d'une voie ferreé ?Tout de suite M. le Préfet !"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu parles là de quelques grands pontifs, qui executent les souhaits cachés de quelques politiques en mal d'antirail...faut dire qu'on les rabache sur les ratés du ferroviaire, faut pas s'etonner.... et surtout qu'en matière d'economies, on n'est plus capable de faire des autorails simples, pas comme les TGV...du coup les bus, monomoteurs, deviennent argument..

Comparons donc avec des motorisations identiques, et comme le dit Tram, sur un autre fil, on s'aperçoit que le gain par le rail est au moins le double....ce qui est purement logique..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Un nouveau contrat de Prestataire Gestionnaire d'Infrastructure (PGI) vient d'être attribué par RFF pour la maintenance de la ligne Castelsarrasin à Beaumont de Lomagne. L'article de WK-Transport-Logistique :

Un premier contrat pour la gestion d'infrastructures ferroviaires attribué dans le Sud-Ouest

Lancés par RFF en 2010, les contrats de prestataire gestionnaire d'infrastructures (PGI) se multiplient. Dans le Sud-Ouest, le premier vient d'être attribué le 15 janvier 2013 au groupe Egenie/Sferis pour la ligne Castelsarrasin / Beaumont-de-Lomagne

Un contrat de maintenance de six ans

PS : je change le titre du sujet

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Le développement des PGI se poursuit :

http://www.wk-transp...-bourgogne.html

RFF attribue un troisième contrat pour la gestion d'infrastructures en Bourgogne

Un groupement de trois opérateurs se voit confier par Réseau Ferré de France l'entretien de 150 km de lignes à vocation fret en Bourgogne. Un 4ème contrat de prestataire gestionnaire d'infrastructure devrait suivre début janvier 2013.

Adieu le PCI pour la CFR?

Nouvel appel d'offres sur Cercy-la-Tour / Corbigny

Premier PGI français attribué en août 2010, la ligne entièrement rénovée à l'été 2009 de Cercy-la-Tour - Corbigny fera l'objet d'un nouvel appel d'offres début 2013. Les candidats devraient être au rendez-vous d'autant que cette ligne pourrait voir son trafic passer à 600 000 tonnes par an à moyen terme.

Pour Antoine Latouche, Chef de service commercial et gestion du réseau en Bourgogne - Franche-Comté, "le contrat passé avec CFR pour pérenniser et maintenir le niveau de performance de la ligne a été rempli". Et de mettre en avant, "les trois quarts de lignes exclusivement fret qui sont désormais entretenues sous contrat PGI en Bourgogne".

Qu'en pensent les fondateurs?

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 9 mois plus tard...
Invité necroshine

L'entretien de toutes les lignes capillaires fret de Bourgogne Franche-Comté ira à des PGI

Les lignes capillaires fret des régions Bourgogne et Franche-Comté seront les premières en France à être entièrement entretenues par des prestataires gestionnaires d'infrastructure (PGI) à partir de janvier 2015.

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/70974/l-entretien-de-toutes-les-lignes-capillaires-fret-de-bourgogne-franche-comte-ira-a-des-pgi.html#&panel1-1

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On s'est representé pour ce marché ,face a d'autres concurents, et nous avons decroché le marché, toujours pour le perimetre

qui nous concerne de la ligne Cercy Corbigny et Tamnay -Chateau Chinon.

Normalement ils devraient se représenter.... Du moins, cela me semble logique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...
Invité ramazan003

Bonjour à tous,

Je voulais juste vous apporter quelques informations sur le PGI. En effet je travaille sur le PGI EST depuis près 2 ans. Nous avons commencer la première phase sur Mailly-le camps ensuite sur arcis sur aube et la nous sommes a la phase 6 sur Neufchateau...

 

Si vous avez des questions je vous repondrai avec plaisir.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les PGI ,

( si on excepte les CFTA) il semble qu'un des premiers a été conclu en 2010   Corbigny - Cercy / Tamnay-Châtillon - Château-Chinon

en 2012 un autre en Bourgogne

en 2013 sur le S/O et pour 6ans

maintenant qu'il y a un certain recul a t on des éléments pour juger de la pertinence ou non de ce type de contrat..

Modifié par jackv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...