Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[RATP] - Infos générales


Iker

Messages recommandés

Invité metrique21

Il serait judicieux de consulter les anales de la Belgique( Bruxelles) en matière de transports de masse ou TRAM et Pré Métro sont identiques, alors que le métro entité réelle fonctionne aussi. Ferroviaire quand tu nous tiend !!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

si tu regardes les caractéristiques techniques du métro parisien à ses origines, il s'agit bien d'un tram et pas d'un chemin de fer normal : d'abord conçu à voie métrique, il se caractérise par des rayons de courbure (30 m) sans aucun rapport avec ce qui se faisait déjà sur le grand chemin de fer. Sa construction sous la voirie est du même ordre d'idées, c'est d'ailleurs ce qui entraîne un tracé plus que tordu.

en fait le chemin de fer souterrain rapide est apparu à Paris seulement avec le RER.

Le tramway souterrain n'était rapide que par rapport à ses homologues de surface englués dans les encombrements hippiques.

Quelques éléments de réflexion : le métro est bien appelé Chemin de Fer Métropolitain l’autre compagnie s'appelait d'ailleurs aussi Chemin de Fer Nord-Sud.

Dans les stations, jusqu'à il y a une quinzaine d'années c'est bien le décret de 1942 sur la police des chemins de fer qui était affiché, comme dans les grandes gares de la SNCF, ce décret donnait entre autres les règles d'utilisation des fenêtres.

Pour les tramways et autobus parisiens, c'est un arrêté préfectoral de 1914 "omnibus ouverture et fermeture des fenêtres" c'est donc bien deux législations différentes une. Chemin de fer pour le métro et Voirie,( la même que pour les autobus), pour les tramways.

Au point de vue règles de circulation, les tramways doivent s'arrêter au feu rouge comme les automobiles et doivent observer les signaux des agents de police.

La voie des tramways est munie d'un rail spécial à gorge et le plus souvent établie sur chaussée et partagée avec les automobiles et autres véhicules, en outre le Wattman manoeuvre lui-même les aiguilles, pour le métro elles sont manoeuvrées à distance par un poste comme pour le grand chemin de fer.

Les organes de roulement des tramways ne sont pas aux mêmes normes que ceux des trains : les tramways ne peuvent pas emprunter un aiguillage de train sans dérailler.

Dans certaines courbes et certains aiguillages la table de roulement des roues des tramways ne touche plus le rail et c’est le boudin qui supporte le poids du véhicule, ce n'est ni le cas pour le métro ou pour le train.

Le métro comme le train est muni du frein automatique, alors que les tramways sont freinés au frein direct.

En langage populaire on dit un wagon de métro, pour les tramways urbains on parle de remorques.

Le métro urbain est assuré par des trains de plusieurs voitures, les tramways sont souvent composés d'une seule motrice avec une ou exceptionnellement deux remorques : on est loin des trains du métro ou du chemin de fer.

Bien que de gabarit plus réduit que le train, les organes de roulement du métro lui permettent d'être acheminé sur ses propres roues en marchandise roulante sur les rails du grand chemin de fer, ce qui n’est pas le cas du tram.

En Espagne jusque dans les années 70, à chaque démarrage d'une station, le train et le métro sifflaient, ce n'était pas le cas des tramways.

C'est sans doute une question de point de vue, mais pour moi le chemin de fer métropolitain, est bien un chemin de fer d'intérêt local et non pas un tramway souterrain.

Modifié par Mak
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il serait judicieux de consulter les anales de la Belgique( Bruxelles) en matière de transports de masse ou TRAM et Pré Métro sont identiques, alors que le métro entité réelle fonctionne aussi. Ferroviaire quand tu nous tiend !!!!

Un bon exemple à suivre: le pré-métro de Charleroi ! On parle là de "métro léger".

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tro_l%C3%A9ger_de_Charleroi

Certains en parle comme un "grand travail inutile" !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quelques éléments de réflexion : le métro est bien appelé Chemin de Fer Métropolitain l’autre compagnie s'appelait d'ailleurs aussi Chemin de Fer Nord-Sud.

et le RER, Métro express ... donc le RER est un métro ..

Au point de vue règles de circulation, les tramways doivent s'arrêter au feu rouge comme les automobiles et doivent observer les signaux des agents de police.

les métros s'arrêtent aussi aux feux rouges, ainsi qu'aux injonctions de agents de terrain (chefs de station quand il y en avait)

La voie des tramways est munie d'un rail spécial à gorge et le plus souvent établie sur chaussée et partagée avec les automobiles et autres véhicules, en outre le Wattman manoeuvre lui-même les aiguilles, pour le métro elles sont manoeuvrées à distance par un poste comme pour le grand chemin de fer.

tu n'es pas sans ignorer, d'abord qu'un minimum d'aiguilles sont installées, qu'ensuite elles sont d'une manière générale prises en talon, qu'enfin, avant l'apparition assez récente des commandes centralisées, elles étaient manoeuvrées à la main en cas de besoin (demi-tour par refoulement)

Les organes de roulement des tramways ne sont pas aux mêmes normes que ceux des trains : les tramways ne peuvent pas emprunter un aiguillage de train sans dérailler.

Dans certaines courbes et certains aiguillages la table de roulement des roues des tramways ne touche plus le rail et c’est le boudin qui supporte le poids du véhicule, ce n'est ni le cas pour le métro ou pour le train.

quid alors du métro sur pneus ? c'est un autobus guidé ???

C'est sans doute une question de point de vue, mais pour moi le chemin de fer métropolitain, est bien un chemin de fer d'intérêt local et non pas un tramway souterrain.

tu remarqueras que les 6 premières lignes ont été construites avec des boucles de retournement R = 30 m, jusqu'à ce que la possibilité de compositions réversibles les rende inutiles. Si ce n'est pas une disposition caractéristique d'un tramway !

d'ailleurs, Jean Robert, le Pape du métro écrit dans la version 1983 de son livre écrit page 40 : "ce mode d'exploitation type tramway ...." à propos de l'exploitation par motrice remorquant deux voitures .... ou moins si la charge prévue le permettait

mais il y a beaucoup plus important que ça : c'est l'optique dite métro qui prévaut à la RATP qui privilégie les dessertes entièrement omnibus et préfère la référence d'intervalle à celle de respect de l'horaire. Ces deux options qui sont parfaitement valables sur le domaine métro le sont déjà moins en mode RER, et encore moins en mode chemin de fer classique.

d'où une divergence de pratique entre la RATP et la SNCF, que l'interconnexion a eu bien du mal à surmonter

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi, côté Ouest, la desserte marchandise de Rueil, depuis Nanterre-U.

Et en sens inverse maintebnant, les mouvements "voie" de la RATP qui vont au nouveau parc installé au Nord de Nanterre-U sur la ligne du groupe III.

La desserte de Rueil est abandonnée depuis belle lurette et d'ailleurs le faisceau est en train d'être refait actuellement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

de toute évidence sous couvert de la SNCF ... avec l'entente qui remonte aux débuts de l'interconnexion de la B, les rames SNCF et RATP sont exploitées sans distinction et maintenues par la RATP, même en territoire SNCF à Mitry. Maintenant, ce sont aussi les conducteurs RATP qui circulent sur la ligne, après mise à niveau.

Il est à noter que cet acord prévu initialement pour la B a été étendu avec succès à la A, où roule même du matériel purement RATP (MI-84 et MI-09)

pour une fois que les deux entreprises marchent ensemble ...

Pour l'instant sur la A, la "frontière" de Nanterre est bien gardée. Mais on risque bien de voir Cergy et les mécanos de Saint-Lazare et d'Achères de voir les grandes zoreilles de Mickey bientôt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La desserte de Rueil est abandonnée depuis belle lurette et d'ailleurs le faisceau est en train d'être refait actuellement.

Exact, le faisceau est en train d'être refait, mais pourquoi puisque la desserte parait en effet abandonnée ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 10 mois plus tard...

Quelqu'un me dit que la RATP vit sans les contributions des impôts, comme le prouveraient ses bilans. Cela m'étonne beaucoup, ayant intégré l'idée qu'aucun transport en commun ne peut vivre sans aide de la collectivité. Alors qui a raison?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Joli déterrage...

G**gle est ton ami ! Voici ce que l'on trouve notamment en tapant "financement Ratp"

http://www.stif.info/organisation-missions/volet-economique/financement-transports-publics/131.html

La question d'après est "d'où le Stif tire ses revenus pour financer les transports" je pense qu'on doit pouvoir trouver aussi sur le net...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a fondamentalement la contribution des entreprises, depuis la carte orange (entre 1 et 2,5 % du chiffre d'affaires selon l'endroit , valeurs réelles à préciser) et puis ... les impôts locaux . de manière anecdotique, je crois que les bus de la RATP sont dispensés de carte grise (du moins ceux qui n'ont pas de n° civil)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

La RATP veut se lancer à Berlin

La RATP a expliqué mercredi 20 mars 2013, vouloir se lancer sur le marché des transports publics allemands en se portant candidate à un appel d'offres pour exploiter une partie du réseau RER (S-Bahn) de la capitale Berlin ...

à lire ici :

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/20/97002-20130320FILWWW00551-la-ratp-veut-se-lancer-a-berlin.php

Edit : Serait-il possible d'enlever le point d'interrogation qui figure dans le titre du sujet ? ... d'avance merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ratp Dev rachète une société de bus au Royaume Uni

Ratp Dev vient de se payer Selwyns Travel, un autocariste britannique qui assure des services de transport interurbain et à la demande pour les villes de Manchester, Runcorn et St Helens. Le montant de la transaction n'est pas connu ...

à lire ici :

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_ratp-dev-rachete-une-societe-de-bus-au-royaume-uni_0_77_2417.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RATP : Une tentative de suicide tous les 5 jours dans le métro

A la RATP, on les qualifie pudiquement « d’accident de personnes » ou « d’accidents graves de voyageurs ».

Véritable hantise des conducteurs de rame, les suicides ou les tentatives de suicide sur le réseau sont un sujet tabou à la Régie ...

à lire ici :

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75005/une-tentative-de-suicide-tous-les-5-jours-dans-le-metro-21-03-2013-2657815.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

petite particularité qui se maintient a la RATP au siège a coté de la gare de lyon

le grand chef de la RATP a toujours son ascenseur personnel pour monter dans son bureau.. alors que cela disparait de plus en plus dans la majorité des entreprises..

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RATP lance un guide sur la laïcité pour ses managers

RATP lance un guide pour ses personnels dirigeants afin de gérer les situations liées aux pratiques religieuses, rapporte mardi 26 mars2013, Europe 1 ...

à lire ici :

http://www.20minutes.fr/societe/1125643-20130326-ratp-lancement-guide-laicite

et ici :

http://www.europe1.fr/France/La-RATP-lance-un-guide-de-la-laicite-1460537/

Ce guide peut être lu ici :

http://fr.scribd.com/doc/132317236/RATP-13-01-31-Guide-Laicite-et-neutralite-dans-lentreprise-charte

Modifié par Pascal 45
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RATP : Le gang des voleuses du métro devant la justice

Vingt-deux personnes comparaissent à partir du lundi 25 mars 2013 au procès du clan Hamidovic, soupçonné d'avoir forcé des mineurs à commettre des vols dans le métro parisien ...

à lire ici :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/le-gang-des-voleuses-du-metro-devant-la-justice_1234652.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A Rouen on parle de "métro" alors que ce sont des TFS qui roulent dessus et qu'il est dehors 95% du temps.

Le tram de Rouen me fait penser au prémétro mais il est toujours plus moderne d'utiliser le terme "metro" qui nous renvoit aux grandes mégalopoles, que le terme "tramway" qui est beaucoup plus vieillot.

Pour l'avoir pris pas mal de temps, je le trouve pas trop mal quand il tape pas un bus ou une voiture.

J'ai un ami qui a fini sa carriére sur Rueil-Nanterre au TTx, ça était un veritable bordéle pour les habilitations sur les 800m de voie RFN SNCF qui rattrape leurs nouveau parc travaux. Et pourtant...

Modifié par CoCo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...