Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Résultat 2013, la SNCF dans le rouge ?


Messages recommandés

http://actu.orange.fr/economie/la-sncf-en-perte-en-2013-a-cause-des-tgv-afp_2788650.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20140121trib000810687/la-sncf-dans-le-rouge-en-2013.html

La SNCF en perte en 2013 ? C'est ce qu'a annoncé ce lundi soir son président Guillaume Pepy lors de ses vœux à la presse. "Nos commissaires aux comptes nous imposent ce qui s'appelle un test de valeur sur le parc des TGV (...) dont le montant, qui n'est pas aujourd'hui fixé, sera à déduire du résultat de la SNCF", a-t-il indiqué.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

et oui, nous en parlions dans le sujet "interview Guillaume Pépy"....

La boite va mal, le peu de résultats seront anéantis par la dépréciation du parc TGV...

Sachant qu'on en commande encore quelques dizaines d'unités cette année, et qu'ils seront en partie financés par, une réductions de 1400 emplois encore....

Qu'on ne me parle pas cette année du dividende, je l'ai encore plus en travers que les années précédentes....

Modifié par necroshine
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bof, on dit tous ça (nous, les retraités) !

... et chaque année, c'est le rouge !

:Smiley_23:

il faut revenir bosser gratuitement 1j /semaine pour donner un coup de pouce à la boîte ?

Chiche ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et oui, nous en parlions dans le sujet "interview Guillaume Pépy"....

La boite va mal, le peu de résultats seront anéantis par la dépréciation du parc TGV...

Sachant qu'on en commande encore quelques dizaines d'unités cette année, et qu'ils seront en partie financés par, une réductions de 1400 emplois encore....

Qu'on ne me parle pas cette année du dividende, je l'ai encore plus en travers que les années précédentes....

Je ne suis pas un économiste chevronné, mais je suis étonné de lire que la dépréciation du parc TGV va plomber les résultats annuels..... Pourtant, niveau comptable, les biens mobiliers et immobiliers doivent subir annuellement une dépréciation comptable, appelée amortissment.... Donc ce résultat devrait déjà être intégré au bilan annuel.

Pour ce qui est du dividende, si le résultat de l'entreprise est négatif, il n'y a pas de raison qu'on nous en verse.... Un dividende, c'est bien la répartition d'une partie des bénéfices au profit des acteurs de l'entreprise... Donc là....... Que dalle, nada, niente, que chi, des clous.....

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas un économiste chevronné, mais je suis étonné de lire que la dépréciation du parc TGV va plomber les résultats annuels..... Pourtant, niveau comptable, les biens mobiliers et immobiliers doivent subir annuellement une dépréciation comptable, appelée amortissment.... Donc ce résultat devrait déjà être intégré au bilan annuel.

Cela vient des normes comptables IFRS. En résumé, on ne peut plus déprécier « linéairement » la valeur du matériel par un tableau d'amortissement sur X années : la valeur de chaque actif doit à chaque bilan être réévaluée à la hausse ou à la baisse en déterminant sa « juste valeur ». Par exemple on dégradera plus vite la valeur d'un bien qui se révèle plus coûteux à l'usage que ce qu'on escomptait, parce que le prix hypothétique qu'on en obtiendrait si on souhaitait le revendre a baissé.

Ça peut sembler séduisant (prendre en compte un véritable valeur d'usage de l'actif plutôt qu'une valeur théorique dégressive) mais ça conduit souvent à des mouvements assez artificiels qui n'aident pas à mieux refléter dans le bilan financier la « vraie » santé de l'entreprise et de ses biens que le système d'amortissement classique.

Mais on n'a pas le choix, les anglo-saxons ont réussi à imposer IFRS à toutes les grandes entreprises en Europe et dans la plupart des pays développés.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

depuis l'application à la hussarde des normes US IFRS, je me suis toujours demandé si quelqu'un s'y retrouvait dans les bilans comptables:

selon les entreprises on peut interpréter les chiffres et comme par hasard, ceux de SNCF seront forcement mauvais, quelque soit le degré d'utilisation réel des matériels moteurs par exemple.

Ainsi on a entendu un grand directeur annoncer qu'une flotte de 300 TGV suffit: ben voyons et Le Reste des TGV, on en fait quoi? 0€ comptable? on le donne à une autre EF?

En informatique, les normes IFRS ont permis d'agiter le chiffon rouge privant scientifiquement (chiffres) que cela coute et qu'il faut externaliser à grand frais et au grand bonheur des sous-traitants (au final US comme par hasard).

Y-a-t-il un pilote dans l'avion comptable?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La SNCF se comportant aujourd'hui avec le trafic voyageurs comme auparavant avec le Fret, avec le brillant résultat qu'on connaît, on peut envisager le même résultat d'ici 10-20 ans : l'absence de fiabilité et de souplesse, auxquelles on ajoute des grèves trop fréquentes, ont fini par pousser les entreprises à faire confiance aux concurrents ou le plus souvent au transport routier. Aujourd'hui, le fret SNCF est quasiment mort...

Aujourd'hui, on a une clientèle de voyageurs qui attendent de la souplesse (car on ne peut forcément prévoir son voyage trois mois avant !), de la fiabilité et des prix adaptés au pouvoir d'achat en berne : on a comme réponse des prix délirants à quelques jours du départ, surtout là où les gens sont le plus demandeurs (sans blague), des pannes et retards un peu trop fréquents, des grèves qui le sont encore plus, et des modifications d'horaires à la hussarde.

Résultat ? Tandis que le trafic TGV diminue, le trafic aérien low cost se porte bien, et le covoiturage, souple, économique et relativement fiable (avec les bons sites) explose carrément...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Dividende annoncé de 300 euros pour cette année.

donc SNCF n'est pas dans le rouge et va dégager un petit bénéfice sinon je n'y comprend plus rien aux règles comptables.

Si par hasard, SNCF annonce un déficit et donne un dividende, alors il y a un loup dans comptabilité et cela ne peut pas passer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le dividende est un choix de la direction, aussi elle peut très bien décider de donner tout en étant en déficit ...

Et puis moi quand j'étais petit, le dentiste me donnait toujours une petite connerie pour me divertir avant de me faire très mal.

Enfin, y'a des élections qui approchent, faut bien donner du grain à moudre aux OS.

  • J'adore 5
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

donc SNCF n'est pas dans le rouge et va dégager un petit bénéfice sinon je n'y comprend plus rien aux règles comptables.

Si par hasard, SNCF annonce un déficit et donne un dividende, alors il y a un loup dans comptabilité et cela ne peut pas passer.

Les résultats financiers de l'entreprises n'ont pour excuses qu'un mauvais choix de politique d'entreprise, et non pas un mauvais travail des cheminots!!!!! z'ont p'têtre un peu d'appréhension pour les prochaines élections.................................pro!!!!?

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Les résultats financiers de l'entreprises n'ont pour excuses qu'un mauvais choix de politique d'entreprise, et non pas un mauvais travail des cheminots!!!!! z'ont p'têtre un peu d'appréhension pour les prochaines élections.................................pro!!!!?

j'approuve totalement...

Politique dictée par les gouvernants....

Mais personne se rebelle dans cette boite......

C'est hallucinant de voire certains chefs qui prêchent la bonne parole venue d'en haut, mais qui te disent que c'est une décision débile et qu'elle fait couler la boite....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Magnifique concordance d'infos : on annonce ce jour le dividende SNCF et en même temps la perte record suites aux résultats 2013 à la SNCF (entendu à l'instant à la radio). Si ça c'est pas un hasard ... "La SNCF perd énormément mais donne un intéressement à ses agents, agents qui sont déjà gavés de privilèges, ils l ont dit hier avec leur billets gratuits ..."

Pour moi, on prépare l'opinion en vu de grèves éventuelles en lien avec la réforme ferroviaire. Il ne faut surtout pas que l opinion soutienne vaguement les cheminots, car un mouvement de grève important est risqué en ce moment, il pourrait être à l'origine d'une contestation plus vaste.

  • J'adore 4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Salut Nipou,

fallait s'y attendre....

Surtout que les résultats de la boite, sont avant tout des résultats "comptables".... Et non des résultats purs....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la perte pour 2013 se monte au final à 180 millions d’euros après prise en compte des provisions et autres résultats exceptionnels.

Cela augure pour l’Etat, au mieux, un minuscule dividende.

Non, perte = pas de dividende mais demande de capitaux aux actionnaires, ici l'Etat.

D'autant plus que fin 2014, le bilan de la nouvelle SNCF s'annonce catastrophique puisque plombé de +40 milliards € de dette inremboursable.

Pour rassurer les marchés (internationaux) qui scrutent les comptes à la vision des normes IFRS, il est urgent de ne pas verser de dividende et d'obtenir des actionnaires des fonds propres capables de rééquilibrer la balance en 5 ans.

Sinon, c'est faillite assurée, demandée par exemple par une RosCo US lorgnant sur le marché juteux de location de locomotives en Europe (1) et/ou une EF privée européenne se plaignant d'atteinte à la libre concurrence et du commerce par non mise action des règles comptables.

Pourquoi emmerde-t-on Peugeot avec un bilan pourtant bien plus sain que future SNCF avec ses 40 Mrd€ ?

(1) location de locomotives que fait le groupe SNCF, tout en refusant d'affecter un diesel pour sauver le TET/TER Cherbourg/Paris

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On peut y lire ceci :

Ouigo, le TGV lowcost lancé en avril, et qui fait la navette entre Marne-la-Vallée et Montpellier, n'a pas été à la hauteur des attentes. Or cette initiative avait valeur de test pour relancer l'appétit pour le rail. La branche SNCF Voyages, dont le TGV est la locomotive, recule ainsi année après année en rentabilité.

J'aurais plutôt écrit : "la branche SNCF Voyages, dont le TGV est l'unique activité..."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs, conformément aux engagements promis, l'endettement SNCF passe sous la barre des 7,5 milliards d'euros, à 7,39 milliards.

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/02/13/20005-20140213ARTFIG00179-le-tgv-fait-plonger-le-benefice-de-la-sncf.php

:Smiley_40: :Smiley_40: :Smiley_40:

et ces cons vont rajouter 40 milliards € de dette ferroviaire d'ici fin 2014 pour voir si le bateau coule ou flotte encore

:Smiley_40: :Smiley_40::Smiley_40:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.