Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Futur terminal de l'autoroute ferroviaire de Tarnos (Landes)


Messages recommandés

Commune de Tarnos (canton de Saint-Martin-de-Seignanx)

Landes : 200 personnes à Tarnos contre le terminal de l'autoroute ferroviaire

Les manifestants souhaitaient apostropher le préfet des Landes Claude Morel et le président du
Conseil général socialiste Henri Emmanuelli. Mais les deux hommes ne se sont pas déplacés.

Environ 200 personnes ont répondu ce samedi matin à l'appel de l'association "Contre le terminal
de l'autoroute ferroviaire à Tarnos" (Ctaft), en se réunissant devant la crèche Saint-Exupéry, où
le préfet des Landes Claude Morel et le président du Conseil général Henri Emmanuelli étaient
théoriquement attendus pour l'inauguration. Les deux hommes n'étaient finalement pas présents.

La suite dans Sud-Ouest du samedi 11 octobre.

quelqu11.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cuvilliers étant parti, ce nouvel axe est-il encore d'actualité?

Qui est chargé de la traction de cette autoroute?

Ce projet a été torpillé par Cardo le patron de l'ARAF (autorité de régulation de l'activité ferroviaire qui devrait plutôt s'appeler autorité de régression de l'activité ferroviaire compte-tenu de ses prises de position).

D'autre part l'abandon de l'écotaxe (merci Ségolène) rend tout projet de ce type totalement irréaliste.

La traction aurait du être assurée par la SNCF (du moins sur le papier).

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

quelqu11.jpg:Smiley_44:

:Smiley_41:

Aaaaaaaahhhhhhhhhhh, c'est sûr, les camions, c'est tellement mieux nonmaisnonmaisnonmais ...

Bizarrement, personne n'en parle, de ce qu'un camion tue, défonce et pollue :Smiley_39: :jesuisdehors: ...

Je nuancerais toutefois. Eux, à Tarnos, les camions ils les auront tous...

Arrêter l'autoroute ferroviaire vers l'Espagne à Tarnos? Quelle merveilleuse idée, on n'est qu'à une petite quarantaine de kilomètres de la frontière...

Dans une vie antérieure, les containers passe-frontière changeaient de "monture" à Hendaye ou Irun. Là une partie fera le trajet jusqu'à l'Espagne par camions, moralité deux ruptures de charge au lieu d'une... à oui, on ne peut plus, il faut faire un vaste terminal Modalohr et son "fabuleux" système de chargement/déchargement. Les petites installations simples qui existaient et qui pouvaient être multipliées avec tous les terrains disponibles des ex-installation marchandises, çà fait trop ringard...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On a compris qu'il faille sauver le soldat Modalhor.. ce, par SNCF interposé...

On ne sait pas encore qui Lohr "arrose" dans la grande maison, mais vu le temps que celà dure, c'est un ou des piliers....

Evidement, qu'il existe moults autres systémes bien plus pragmatiques que cette usine à gaz.....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

En gros et comme toujours, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, comment faire semblant de réinventer ce que l'on a détruit la veille mais en pire et comment vouloir faire prendre des vessies pour des lanternes...

Nous en France on n'aime ni les petites roues suisses, ni les petits portiques à container, ni refaire au gabarit quelques tunnels déjà refaits plusieurs fois sciemment au "petit gabarit". Développer l'intermodal, c'est ç'làààà, oui...

Mais au fond il y a longtemps qu'on a compris que d'aucuns cherchent à tout prix à torpiller le rail au profit du goudron, il y a encore sacrément de blé à se faire sur la bête ferroviaire quand on fait partie de la coterie des "initiés" arrosés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.