Aller au contenu
Le Web des Cheminots

problème de mutation


Messages recommandés

bonjour,

j'ai besoin d'aide car j'ai effectuer une période d'essai dans un poste en province, a partir du 21 avril et je devais signé mon 630 le 1 juillet mais le dpx ma convoqué le 29 juin a 16h40 et m'a congédier comme ça verbalement.

n'y a t'il pas une durée aux bout de laquelle la mutation est d'office, car mon adresse interne elle a changé aux profit de la région en province.

merci pour votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

d'abord n'importe quel "congé" verbal n'a aucune valeur

à moins d'avoir eu un CDD 21/4 --> 29/6, on doit te signifier PAR ECRIT la rupture du contrat

ensuite, entre 29 juin ou le 2/7 et maintenant, tu n'as pas eu le temps de contacter ta direction RH ?

Tu es considéré comment par ta commande au niveau local/régional ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai passé 2 mois et 9 jours sur le poste et je cherche le rh qui précise la durée maxi de la période probatoire.

sur des forums des collègues parlent d'une attente de 2 mois avant de signer le 630. par rapport aux écrits mon responsable local fait lettre morte et je n'ai que des paroles malheureusement et en plus de mon duo de mon ancien poste

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tant que le 630 n'était pas signé, la nouvelle affectation n'avait rien d'officiel ni de définitif. Administrativement, tu étais considéré en détachement. Soit à la charge de l'établissement preneur, soit peut-être même toujours à la charge de l'établissement cédant (condition parfois sine qua non pour que le preneur accepte le mouvement de personnel afin justement de faire un essai sans frais ni risque avec l'agent).

En l'absence d'écrits et de contractualisation pour fixer par écrit tout ça, difficile d'invoquer le non respect de quelque chose qui aurait été convenu... ou peut-être seulement pensé.

Le problème de fond, c'est pourquoi le DPX n'entend pas finaliser l'opération ? Et ce DPX ne saurait être seul décisionnaire. Peut-être à l'initiative du refus mais a minima couvert.

Ce genre de chose se discute utilement avec intervention des délégués du personnel (ceux de l'établissement cédant dont tu es le mandant et ceux aussi de l'établissement prenant). Se priver d'un agent le 29 juin, soit il n'y a pas trop de besoins sur l'établissement (mais dans ce cas le mouvement de personnel ne se serait normalement jamais fait), soit l'établissement se met dans la difficulté. Il doit nécessairement avoir, de son point de vue du moins, une bonne raison pour ça. Et c'est de cela qu'il faudrait discuter. Avant le 29 juin, il y a dû y avoir déjà des alertes. Sinon, c'est incompréhensible.

Modifié par PLANONYME
Mot manquant
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tant que le 630 n'était pas signé, la nouvelle affectation n'avait rien d'officiel ni de définitif. Administrativement, tu étais considéré en détachement. Soit à la charge de l'établissement preneur, soit peut-être même toujours à la charge de l'établissement cédant (condition parfois sine qua non pour que le preneur accepte le mouvement de personnel afin justement de faire un essai sans frais ni risque avec l'agent).

En l'absence d'écrits et de contractualisation pour fixer par écrit tout ça, difficile d'invoquer le non respect de quelque chose qui aurait été convenu... ou peut-être seulement pensé.

Le problème de fond, c'est pourquoi le DPX n'entend pas finaliser l'opération ? Et ce DPX ne saurait être seul décisionnaire. Peut-être à l'initiative du refus mais a minima couvert.

Ce genre de chose se discute utilement avec intervention des délégués du personnel (ceux de l'établissement cédant dont tu es le mandant et ceux aussi de l'établissement prenant). Se priver d'un agent le 29 juin, soit il n'y a pas trop de besoins sur l'établissement (mais dans ce cas le mouvement de personnel ne se serait normalement jamais fait), soit l'établissement se met dans la difficulté. Il doit nécessairement avoir, de son point de vue du moins, une bonne raison pour ça. Et c'est de cela qu'il faudrait discuter. Avant le 29 juin, il y a dû y avoir déjà des alertes. Sinon, c'est incompréhensible.

 

"soit l'agent ne donne pas satisfaction dans le poste", est aussi une possibilité.

@+ nelsonlink

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

peut être

mais auquel cas on lui propose un reclassement (ou une porte) de façon officielle

la première chose à faire --> siège (physique) du bureau des RH pour connaître ton "utilisation" actuelle

là en plus on pourra pas te reprocher de laisser pourrir la situation en ne t'en occupant pas

parce que 3 semaines de "congés" (du 30/6 à aujourd'hui), sans en détailler le contenu, pour 3 mois de boulot, c'est un peu trop.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

"soit l'agent ne donne pas satisfaction dans le poste", est aussi une possibilité.

@+ nelsonlink

Oui, c'est bien ce à quoi je pense.

La notion de satisfaction donnée au DPX est  toutefois quelque chose qui est parfois à géométrie variable. C'est pourquoi il vaut mieux élargir le périmètre de décision. Mais au bout du bout, entendre ce qu'il y a à entendre, ce qui n'empêche pas de s'en défendre s'il y a lieu.

A mon avis, le litige ne s'est pas noué le dernier jour sans indicateurs avant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour info, le DPX m'a tenue se discourt; j'ai une écriture comme a l'époque du cp, j'écrit de plus en italique, le DPX ma dit texto " le prend pas mal tu a une belle écriture mais d'habitude les hommes qui écrive comme cela sont éfémminé et de la jaquette " ses remarques ont été continue et incessante sans témoin.

est-il normal qu'un DPX arrive a faire pleurer un agent a force de ces remarques, sachant que je cherche juste a travailler

et j'ai appris après avoir été remercier que le poste est pris par un ami du DPX, est-ce normal.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un comportement normal, un supérieur n'a pas à juger et catégoriser ses agents de la sorte. Je ne suis pas de la boite, mais il doit bien y avoir un moyen de signaler à la hiérarchie ce genre de dérapage ? Après, la difficulté serait de trouver des preuves, vu qu'il faisait ça en l'absence de témoin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

 

Ce n'est pas un comportement normal, un supérieur n'a pas à juger et catégoriser ses agents de la sorte. Je ne suis pas de la boite, mais il doit bien y avoir un moyen de signaler à la hiérarchie ce genre de dérapage ?

Oui, c'est même recommandé par l'entreprise.

Dans la boîte à outils pour ce type de situation : http://www.sncf.com/fr/direction-ethique-sncf

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.