Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

bonjour,

 

j'ai été embauché par la DCS (creation des sillons), j ai du passer l AMV, je suis parisien , ma formation était a nantes

je n ai pas payé l hotel , la dcs s en ai chargé , par contre je n 'ai recu aucun defraiement pour les repas.

je n ai malheureusement pas réussi mon amv, du coup licenciement immediat , enfin fin de la période d essai

j ai demandé qu on me paye mes frais de repas, la dcs m a dis que je n avais le droit a rien , cela m etonne un peu quand meme

j aimerais savoir si j avais le droit a quelque chose, 2 mois de formation a 15e par jour de repas ca peut faire une somme quand même surtout que la je suis au chomage

pouvez vous m eclairer ou me donner un contact pour avoir une information claire car la dcs semble un peu "amateur" sur ce domaine

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

N'as tu pas toucher une allocation de déplacement, payé à M+1 ?

Modifié par ADC01
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

non rien du tout, je n ai rien touché, juste ma paye normale

j ai eu ma formation du 21 juillet au 4 septembre, donc j ai eu une paye pour juillet ,une pour aout et mon solde pour septembre

j ai réclamé a la DCS mais ils m ont dis que je n avais le droit a rien, ils m ont dis que je pouvais manger a la cantine de la sncf, mais je n ai eu mon carmillon que en septembre donc pas droit au tarif sncf, et de toute façon il fallait bien payer la cantine et mon repas du soir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est toujours délicat de s'engager dans une réponse quand on n'a pas sous les yeux tous les éléments mais à première vue, la réponse de la DCS pourrait s'expliquer comme suit :

- elle a payé l'hébergement en hôtel, ce qui prive le bénéficiaire de l'allocation de déplacement dit complet puisqu'il a obtenu un avantage en nature similaire (peut-être même ayant un coût plus élevé que l'allocation),

- normalement, elle aurait toutefois dû  laisser le choix au stagiaire de pouvoir faire son affaire personnelle de son hébergement (à ses frais) et percevoir alors les allocations de déplacement que de droit (puisque n'étant ni sur son lieu de résidence habituel ou sa zone normale d'emploi).

Bon, la DCS a payé l'hôtel. C'était sans doute le plus commode et le plus intéressant.

Reste la question des repas. Je ne me souviens plus trop des termes (tarabiscotés de mémoire) de la réglementation, mais la situation lorsque l'agent est logé est différente selon qu'il y a ou pas une "cantine SNCF". Une hérésie réglementaire, car de "cantine SNCF", il n'y a pas, plus depuis longtemps ! Au mieux une offre de restauration gérée par le Comité d'Etablissement territorialement compétent. Un truc qui est resté comme ça dans la réglementation alors que ça aurait dû être réécrit depuis longtemps pour tenir compte que ce n'est plus l'entreprise qui gère les activités sociales sur ses propres deniers. Un sujet régulier de querelle, de chamaillerie et de lecture différente des textes sans les instances représentatives du personnel là où en s'en préoccupe (et quand un nouveau cas, signalé par un agent qui a priori lésé, se présente).

Normalement, à un jeune embauché qui n'a pas encore son Pass Carmillon, les services RH doivent penser à lui remettre un justificatif quelconque (ne serait-ce que pour circuler dans les emprises) et qui lui permettra également de justifier de sa qualité d'agent SNCF à la caisse du restaurant d'entreprise afin de bénéficier du tarif prévu (subventionné par le C.E.). Cela dit, un agent DCS est peut-être considéré comme un "extérieur" (au tarif majoré idoine) par le C.E. régional qui gère le restaurant d'entreprise ? Si le C.E.R. ne touche rien  comme subvention ou compensation du C.E. auquel est rattaché un agent DCS (C.E. du gestionnaire d'infrastructure dit CEGI ? c'est une question, je ne sais pas...), il a pu être amené à faire payer plus cher les agents relevant de cet autre C.E. A noter, s'il s'agit du C.E. du Gestionnaire d'Infrastructure que c'est l'un des C.E. à distribuer des titres restaurant (en fait c'est sa direction qui les finance). Et, on arrive sans doute là où mine de rien je voulais venir pour répondre à la question : comme il y a un restaurant d'entreprise sur site, il n'est peut-être pas accordé de titre repas. Sauf que ce n'est pas le restaurant du CEGI (je continue avec ce C.E. sans savoir si c'est bien celui de rattachement).

Sinon, sur le principe, même à l'essai il n'y a aucune raison de ne pas donner du titre repas à un agent en formation et toujours à l'essai (ne pas le faire serait discriminatoire).

En l'absence de titre repas, la question de l'allocation pour le repas reste entière (par contre il  ne saurait y avoir de cumul).

Je crois qu'il serait bon de prendre langue avec un représentant du personnel ou une organisation syndicale.

Les RH mélangent parfois tout ! A décharge, il est vrai que tout cela devient compliqué.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour cette réponse , ca semble vraiment compliqué

le truc c est que la DCS ne m a pas paru d une compétence énorme, a part me donner 2 billets pour nantes et debrouilles toi, on n a pas eu beaucoup de contact, vu que je suis licencié ils n ont plus trop d interet a se renseigner pour moi, j aurais peut etre plus de chance avec un autre service RH mais je n en connais pas, et je n ai pas de contact au niveau des syndicats

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 et je n ai pas de contact au niveau des syndicats

Toutes les organisation syndicales présentes à la SNCF ont un site Internet avec en général un lien "contact" ou une page Facebook permettant de laisser un message, de poser une question, d'obtenir un correspondant pour répondre à une question précise, porter un témoignage, vérifier un point de réglementation...

Le cas échéant, venir nous donner la réponse.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour,

As tu seulement fait un relevé de déplacement ? si non, rien d’étonnant que tu n'ai rien reçu.....................

Tu auras dû au moins prétendre à un repas par jour MAIS il faut aussi voir ton contrat, ce qu'il est noté à ce sujet.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.