Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonsoir,

mon collège me permet de faire un stage en entreprise, et comme les métiers de la SNCF m'intéressent beaucoup, j'aimerai y faire mon stage. J'aimerai de préférence, faire ce stage dans la traction. 

 

J'avais fait une première tentative à l'UP traction de Lille, j'avais envoyé une lettre de motivation et 3 exemplaires d'une convention de stage. Après un mois d'attente, je n'ai toujours pas reçu de réponse. Les conventions sont malheureusement restés à Lille, mais mon père a fait quelques photocopies de ces conventions si jamais elles se perdaient dans la nature. Ayant un peu farfouillé sur Internet, j'ai compris qu'après un mois d'attente la réponse devait être négative.

Je me tourne donc vers vous pour continuer la recherche de mon stage, et éventuellement le trouver ici-même. 

J'habite à Rueil-Malmaison en région parisienne ce qui me laisse une large possibilité de gares. Si une suite était donné à ma demande, il faudrait remplir en 3 exemplaires une convention de stage, que je retournerai à mon professeur principal, qui lui-même, les donnera au principal afin de signer ces conventions.

 

J'espère qu'une suite sera donné à ma demande.

 

Bonne nuit.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 7 heures , TGV Lyria a déclaré:

Bonsoir,

mon collège me permet de faire un stage en entreprise, et comme les métiers de la SNCF m'intéressent beaucoup, j'aimerai y faire mon stage. J'aimerai de préférence, faire ce stage dans la traction. 

 

J'avais fait une première tentative à l'UP traction de Lille, j'avais envoyé une lettre de motivation et 3 exemplaires d'une convention de stage. Après un mois d'attente, je n'ai toujours pas reçu de réponse. Les conventions sont malheureusement restés à Lille, mais mon père a fait quelques photocopies de ces conventions si jamais elles se perdaient dans la nature. Ayant un peu farfouillé sur Internet, j'ai compris qu'après un mois d'attente la réponse devait être négative.

Je me tourne donc vers vous pour continuer la recherche de mon stage, et éventuellement le trouver ici-même. 

J'habite à Rueil-Malmaison en région parisienne ce qui me laisse une large possibilité de gares. Si une suite était donné à ma demande, il faudrait remplir en 3 exemplaires une convention de stage, que je retournerai à mon professeur principal, qui lui-même, les donnera au principal afin de signer ces conventions.

 

J'espère qu'une suite sera donné à ma demande.

 

Bonne nuit.

Il faut que tu saches que si tu fais ton stage a la SNCF, tu ne le feras pas a la traction, tu feras certainement une journée de découverte en cabine d'un train mais pas plus, Primo, tu ne peux monter qu'en cabine qu'avec un CTT , et il n'ont pas que ça à faire que d'accompagner les gens en cabine, ils ne sont pas guides touristiques et deuxio, la réglementation est complexe quant aux horaires du stagiaire ce qui complique le fait que tu fasses ton stage a la conduite.

Des stages de 3ème se sont fait dans mon établissement mais j'ai comme l'impression que cela devient de plus en plus rare.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure , ADC01 a déclaré:

Des stages de 3ème se sont fait dans mon établissement mais j'ai comme l'impression que cela devient de plus en plus rare.

Tout comme il devient de plus en plus difficile pour les collégiens (et leurs parents puisque de fait c'est le plus souvent leur carnet d'adresses qui est mis à contribution...) de trouver un lieu d'accueil pour ces stages de troisième qui, de notoriété publique, ne servent strictement à rien ! Mais sont néanmoins obligatoires (en classe de 4ème parfois).

Pour ce qui est de la SNCF, ce sont en général les établissements dont relèvent les gares qui se collent à organiser ces accueils en stage, souvent pour "rendre service" au personnel lui-même demandeur pour ses propres enfants ou connaissances ou, plus noble,  entretenir de bonne relations de voisinage avec les établissements scolaires de son secteur (ce qui permet d'avoir ensuite de meilleures entrées dans ces établissements pour faire de l'information et de la prévention sur les risques ferroviaires ou de présenter les filières menant aux métiers de la SNCF).

Faut-il encore qu'il y ait quelqu'un pouvant être rendu disponible pour organiser ça (de moins en moins apparemment si j'en juge par ma propre expérience avec mes enfants, il y a de cela quelques années déjà).

Là où ça se fait encore, l'établissement prend contact avec les autres établissements du site (matériel, traction, commercial train, circulation...) pour organiser sur la semaine des visites de découverte des différentes facettes et des coulisses de la SNCF.

Je conseille de demander à la gare du coin, les coordonnées de leur établissement de rattachement afin d'envoyer la demande au directeur ou à la directrice qui renverra ça vers son collaborateur en charge soit de la communication, soit de la formation (les uns et les autres ayant souvent de multiples casquettes). Le Collège pourrait aussi prendre contact directement pour préparer le terrain. Un courrier du Principal / Proviseur / CPE, aurait des chances d'être lu par le Directeur ou la Directrice de l'établissement (et d'avoir une réponse) tandis qu'un courrier du collégien risque de se perdre dans les méandres de l'entreprise, faute de quelqu'un bien identifié pour s'occuper de ça en sus de ses autres activités. C'est ce qui explique souvent l'absence de réponse (personnellement j'en retrouvais souvent dans le courrier du Service Relations Clients !).

 

 

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure , PLANONYME a déclaré:

Tout comme il devient de plus en plus difficile pour les collégiens (et leurs parents puisque de fait c'est le plus souvent leur carnet d'adresses qui est mis à contribution...) de trouver un lieu d'accueil pour ces stages de troisième qui, de notoriété publique, ne servent strictement à rien ! Mais sont néanmoins obligatoires (en classe de 4ème parfois).

 

 

Dépend des cas, le gamin a été stagiaire en mairie, l'ouvrier communal a joué le jeu, en entreprise privé, il a servit (d'esclave) main d’œuvre  gratuite et a été écœuré

 

Mais je te rassure, pas mieux en apprentissage, car finalement tu comprends que le futur patron veut bien d'un apprenti, mais il doit savoir déjà tout faire

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures , fabrice a déclaré:

Dépend des cas, le gamin a été stagiaire en mairie, l'ouvrier communal a joué le jeu, en entreprise privé, il a servit (d'esclave) main d’œuvre  gratuite et a été écœuré

 

Mais je te rassure, pas mieux en apprentissage, car finalement tu comprends que le futur patron veut bien d'un apprenti, mais il doit savoir déjà tout faire

Excusez moi, c'est une première fois pour ma participation à ce forum, mais je ne suis absolument pas d'accord avec vos avis sur l'apprentissage. Ou en tout cas mon expérience en la matière m'a prouvé le contraire (ainsi que celle de mes ami(e)s qui furent dans mes différentes classes (BTS et Licence en alternance, aucun soucis sur la 30aine d'élèves)). 

Il reste encore des gens qui savent faire la part des choses, et pour qui un apprenti est plus qu'un salarié à temps partiel (qui maîtrise donc déjà un minimum son métier) et qui représente une jeunesse a qui il faut transmettre un goût du métier, son expérience sans pour autant placer la barre trop haute par rapport à ses capacités d'étudiant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures , fabrice a déclaré:

 en entreprise privée, il a servi (d'esclave) main d’œuvre  gratuite et a été écœuré

pas mieux en apprentissage, car finalement tu comprends que le futur patron veut bien d'un apprenti, mais il doit savoir déjà tout faire

C'est du vécu !

Le mien de gamin : stage de 3ème dans une petite entreprise du quartier (métier de bouche). L'entreprise s'est trouvée au centre d'une enquête sur un double homicide ! Peu de temps après, elle a définitivement fermé, l'enquête ayant accessoirement révélé du travail dissimulé (cette situation étant peu ou prou le mobile du crime, d'après ce que j'ai compris).

Je me souviens avoir attiré l'attention du Proviseur, signataire de la convention de stage, si à envoyer nos enfants dans entreprises qu'on ne connait ni d'Eve, ni d'Adam on ne prenait pas des risques qu'un jour il y ait un gros problème ? Théoriquement, le Collège peut refuser de valider la convention de stage si l'entreprise est trop défavorablement connue mais tant qu'elle ne s'est pas fait prendre (et on sait ce qu'il en est du peu de contrôle), tout passe. Le Collège est bien content que ses élèves trouvent un point de chute (sinon, il les répartit dans les cantines scolaires du coin). Un jour, ça finira peut-être très mal. En tant que parent d'élève, je n'ai jamais eu de cesse de protester contre ces stages de 3ème (qui ne servent à rien, bis repetita). Mais j'étais le seul à râler. Jamais compris que les professeurs ne protestent pas de leur côté. Parce que ça leur fait une semaine sans cours pour la classe concernée ?

Quand on parle de citoyenneté, ce serait plus utile pour ces collégiens de les faire participer à des travaux d'intérêt collectif ou suivre un enseignement civique pendant une semaine.

Ma fille par contre, quelques années avant (à la SNCF, joie !) : m'en parle encore de la pire semaine d'ennui mortel. J'ai moi-même reçu de ces stagiaires dans mon service. On arrive à s'occuper d'eux deux heures (en différant son propre travail). Au-delà, on les met dans un coin à surveiller la pendule.

Bon, je suis sorti du sujet !

 

Modifié par PLANONYME
Correction / reformulation.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme d'autres le disent ici, c'est compliqué pour deux raisons : raisons sécuritaires forcément, mais surtout il faut tomber sur quelqu'un qui comprend que c'est un investissement gagnant/gagnant. Le stagiaire y gagne, qu'on le stage est ben monté. L'entreprise y gagne aussi car ce genre de stage fait bien souvent naître des vocations. Et quand on voit le mal qu'on a à recruter, c'est pas idiot.

J'ai eu des stagiaires de collèges (1/2 journée), lors de stages où le jeunes fait différents services dans l'entreprise. Une fois l'année, c'est acceptable par tous (pas accepté, notez la différence).

Donc oui c'est du temps à passer, oui on a tous beaucoup d'autres choses à faire mais c'est gratifiant de se dire que ce temps, on le "dépense" aussi pour le futur de l'entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures , Tchikow a déclaré:

Excusez moi, c'est une première fois pour ma participation à ce forum, mais je ne suis absolument pas d'accord avec vos avis sur l'apprentissage.

C'est du vécu avec le gamin, pour les patrons que j'ai consulté, pour une bonne partie il voulait bien d'un apprenti, mais il devait savoir déjà bosser et tout faire, alors un qui n'avait pas encore 18 ans, je te raconte pas

Lorsque j'ai commencé l'apprentissage, le mien, on sortait tous de secondes voir de 3éme ( mon cas) on ne savait rien faire si ce n'est les quelques trucs appris en cours de techno ( et à l'époque, quand tu partais sur une 4éme techno, c'était très mal vu car s'est là que se retrouvait les "branleurs")

 

Il y a 3 heures , PLANONYME a déclaré:

C'est du vécu !

 

 Théoriquement, le Collège peut refuser de valider la convention de stage si l'entreprise est trop défavorablement connue mais tant qu'elle ne s'est pas fait prendre (et on sait ce qu'il en est du peu de contrôle), tout passe


Tout à fait, le lycée agricole a une liste blanche, mais aussi une liste noire, malheureusement à ce que j'ai pu constater, elle s'allonge d'année en année

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 20 heures , TGV Lyria a déclaré:

Bonsoir,

mon collège me permet de faire un stage en entreprise, et comme les métiers de la SNCF m'intéressent beaucoup, j'aimerai y faire mon stage. J'aimerai de préférence, faire ce stage dans la traction. 

  ..............

J'espère qu'une suite sera donné à ma demande.

 

 

Bonsoir,

si tu veux un coup de main, faudrait nous communiquer la période envisagée pour ce stage ,

sachant qu'il y a de nombreuses demandes pour ces stages,il aurait fallu déposer  ta demande  en début de l'Année scolaire ,

(si t'avais connaissance des dates de stage bien sur...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Le briquetier

Je pense que tu devrais plus tenter ta chance auprès d'ateliers de maintenance. Comme l'a dit ADC, ils ne prennent pas de stagiaires à la traction: trop de contraintes sécuritaires.

Je me souviens que lors de nos stages de 3ème, un pote avait trouvé au dépôt de la Chapelle. J'ai souvenance aussi, que duant la période ou j'ai travaillé en atelier ("materiel"), il y avait de temps à autre des stagiaires collégiens qui passaient.

Bonne chance, le briquetier.

Modifié par Le briquetier
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dommage j'espérais tant...  

Dans quel atelier me conseillerez-vous de faire mon stage? Faut-il une lettre de motivation? Si oui à quelle adresse l'envoyer?

J'ai oublié de dire que le stage ne devra pas durer moins de 28 h et ne pas excéder 30 h.

Modifié par TGV Lyria
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Lettre de motivation ? Non pas vraiment (à mon avis). A 14 ou 15 ans, il est rare d'avoir une réelle motivation ou un choix d'orientation définitif. C'est "passe ton bac d'abord...", non ? Je vois donc bien la lettre de motivation sonner un peu faux. Quand on a eu à trier des lettres de motivation (pour des recrutements), c'est d'ailleurs fou ce que c'est énervant à la longue de voir que tout le monde écrit les mêmes, avec les mêmes mots, les mêmes phrases. Genre : votre entreprise est une référence, je l'adore, je suis admiratif,  je veux vraiment venir chez vous ! Pour un élève de 3ème, la réalité et la vraie motivation c'est que le stage est obligatoire et la véritable épreuve donnée par le collège c'est de le trouver.

Une lettre fournissant les renseignements utiles (nom prénom, âge, classe, nom du professeur, coordonnées du collège) et mentionnant la nature de la demande (un stage de découverte en milieu professionnel de telle date à telle date) sera bien suffisante.

Le cadrage horaire, pas de problème, la SNCF est censée connaitre puisque ça relève de la législation de ce type d'accueil (même pas la peine d'en parler, ce sera dans la convention).

Anecdote : le référentiel SNCF (s'il est toujours en vigueur, ce que je ne saurais dire avec certitude) prévoit une convention d'un modèle différent de celui fournit par les collèges. C'est parce qu'en son temps il y a eu une convention entre la SNCF et l'Education Nationale pour favoriser ce type d'accueil. Ce que tout le monde a hélas oublié (ou alors c'est caduc maintenant), d'où la difficulté à trouver des oreilles attentives pour organiser l'accueil.

 

 

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre
Il y a 10 heures , TGV Lyria a déclaré:

Bonsoir,

les dates m'ont été données le jour de la distribution des conventions il y a un mois à peu près. Le stage se déroule du 25 au 30 janvier 2016.

Petites précisions...

Je suis tuteur opérateur habilité depuis un peu plus de 20 ans, élu parent d'élève depuis un peu plus...

"Distribution de convention de stage"? Quel est l'idiot n'ayant rien compris qui fait ce genre de trucs? C'est l'exemple type d'initiative pouvant provoquer l'envoi immédiat de la candidature au panier...

Ce n'est pas l'établissement scolaire qui impose SA convention, l'initiative doit être laissé en priorité à l'entreprise, l'établissement ne pouvant proposer la sienne que dans le cas où l'entreprise n'en a pas.

Je reviens sur quelques autres points...

Apprentissage fournisseur officiel de mauvais patrons... Oui, ça n'a jamais fait de mal de nettoyer un peu sa merde en fin de service... Le faire faire par l'apprenti 'qui apprend ainsi les gestes métier" relève plus de l'esclavagisme que de l'enseignement.

Stage 3e ne servant à rien... Non, je ne laisserai pas dire ça... Pour le réussir, il faut un bon tuteur, un bon stagiaire, tout deux ouverts, demandeurs  et réceptifs de l'autre.

J'ai eu des stagiaires disant tout de go qu'ils ne voulaient pas faire ce stage, que ça ne les intéressaient pas, mais qu'ils faisaient ce stage comme une première expérience          professionnelle... La petite copine, elle, a oublié de venir dès le 2e jour... Le principal lui a mis un 0 sur la moyenne brevet... J'ai obtenu un 20/20 pour celle qui s'est accrochée toute la semaine.

Pour tout ce qui est traction, il ne faut plus espérer quoi que ce soit... L'accident du TGV a fixé une bonne fois pour toutes les choses.

Le recours au carnet d'adresse? Malheureusement, cela se généralise...

On ne peut que s'en plaindre, mais il faut bien filtrer les entrées pour maîtriser les risques pris par les différents acteurs de ce stage (stagiaire, entreprise, tuteur...).

Pour info et répondre à Planonyme... Mon père était enseignant... Il a eu à intervenir en 70 pour faire cesser 2 stages qui se passaient pourtant parfaitement bien dans la boutique de la mère d'une des gamines... Elle tenait un sex shop et les 2 gamines mineures vendaient des articles hard à longueur de journée... La fille de la commerçante y était habituée depuis son plus jeune age... L'autre, moins...

Il y avait convention de stage signée par les 3 parties, même si 2 de ces parties n'était que la même personne soit la mère d'une des gamines...

On voit de tout dans ces stages...

Moi, j'ai même eu un apprenti qui ne faisait que vendre ses petites pilules du bonheur... J'ai fait un signalement, avec rapport écrit à sa hiérarchie en m'interrogeant sur l'opportunité de le laisser continuer le processus apprentissage... Il est maintenant commissionné car personne n'était au courant, soit disant...

Mon beau fils a eu toutes les difficultés du monde pour faire le tien l'an dernier et a fini par le faire avec son père, agriculteur vivrier autoentrepreneur...

Je trouve que l'idée de ces stages 3e était pas mal mais qu'elle est dépassée.

Dommage, c'était LA SEULE occasion laissée aux jeunes de rentrer dans le monde du travail sans avoir aucune explication ou travail à rendre à quiconque...

Je prendrai peut-être mon 4e gamin en stage l'an prochain, si ma hiérarchie et sa mère me laissent le faire...

Pour le petit dernier, on verra si je serai encore en service ou alors, je choisirai le tuteur...

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 16 heures , fabrice a déclaré:

C'est du vécu avec le gamin, pour les patrons que j'ai consulté, pour une bonne partie il voulait bien d'un apprenti, mais il devait savoir déjà bosser et tout faire, alors un qui n'avait pas encore 18 ans, je te raconte pas

Lorsque j'ai commencé l'apprentissage, le mien, on sortait tous de secondes voir de 3éme ( mon cas) on ne savait rien faire si ce n'est les quelques trucs appris en cours de techno ( et à l'époque, quand tu partais sur une 4éme techno, c'était très mal vu car s'est là que se retrouvait les "branleurs")

 


Tout à fait, le lycée agricole a une liste blanche, mais aussi une liste noire, malheureusement à ce que j'ai pu constater, elle s'allonge d'année en année

Après j'ai plus fait un retour d'expérience pour ma part et celle de quelques camarades de classes. Mais je n'ai absolument pas contredit votre version des faits et il est vrai que des patrons qui pensent comme ça on en trouve à la pelle. Même aujourd'hui il est vrai que l'apprentissage reste assez mal vu, dans l'éducation nationale même avec des professeurs qui font passer des épreuves et où on entend "ah ça y est voilà la vague d'alternants super..." .

Pour moi l'apprentissage et le contrat pro ne sont pas encore suffisamment valorisés auprès de l'EN et aussi des entreprises. Et c'est fort dommage...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures , technicentre a déclaré:

Le principal lui a mis un 0 sur la moyenne brevet... J'ai obtenu un 20/20 pour celle qui s'est accrochée toute la semaine.

Je suis étonné. A l'échelle de ma mémoire et de mon expérience de parent d'élève, la note de stage en milieu professionnel n'a jamais compté pour le diplôme national du brevet. Peut-être que ça n'a pas toujours été comme ça ?

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur 19/11/2015 08:17:25 , technicentre a déclaré:

Ce n'est pas l'établissement scolaire qui impose SA convention

Bien sûr que si.Sans l'imposer, c'est bien l'établissement qui rédige la convention, charge au stagiaire de la faire ratifier par l'entreprise.

Il y a 19 heures , PLANONYME a déclaré:

A l'échelle de ma mémoire et de mon expérience de parent d'élève, la note de stage en milieu professionnel n'a jamais compté pour le diplôme national du brevet.

Effectivement. Edit : après quelques recherches, ça a l'air plus compliqué que ça. ^^

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 22 heures , PLANONYME a déclaré:

Je suis étonné. A l'échelle de ma mémoire et de mon expérience de parent d'élève, la note de stage en milieu professionnel n'a jamais compté pour le diplôme national du brevet. Peut-être que ça n'a pas toujours été comme ça ?

 

Non effectivement,par contre il y a une annotation en remarque sur les bulletins scolaires, et lors des entretiens, les patrons les demandent

Chaque élève se voit attribué un INE : Identifiant National Etudiant , et est inscrit sur une base de donnée nationale,comportant l'historique de l'élève

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre
Il y a 23 heures , PLANONYME a déclaré:

Je suis étonné. A l'échelle de ma mémoire et de mon expérience de parent d'élève, la note de stage en milieu professionnel n'a jamais compté pour le diplôme national du brevet. Peut-être que ça n'a pas toujours été comme ça ?

 

Sur, mais lorsqu'un élu au CA assiste à la pose de ce 0 sur le dossier de la gamine qui a oublié de venir, et qu'il demande à ce que la copine soit, elle,récompensée, ça aide...

De plus, j'étais représentant aux conseils de la classe...

 

Il y a 3 heures , Roukmoute a déclaré:

Bien sûr que si.Sans l'imposer, c'est bien l'établissement qui rédige la convention, charge au stagiaire de la faire ratifier par l'entreprise.

Effectivement. Edit : après quelques recherches, ça a l'air plus compliqué que ça. ^^

Essaye de faire signer une convention extérieure à la SNCF...

Seules les nôtres sont autorisées.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 2 minutes, technicentre a déclaré:

Essaye de faire signer une convention extérieure à la SNCF...

En cherchant bien, je dois encore avoir la mienne (pas celle de 3e mais plus tard). Elle a bien été rédigée par l'établissement et je me rappelle même que la mention concernant l'assurance de l'entreprise a été amendée manuellement par le service RH SNCF car la SNCF était (encore à l'époque) son propre assureur.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A propos de la convention de stage, lorsque ma fille avait fait le sien à la SNCF (en 2008 par là), je me souviens que j'avais remis au COFO le modèle de convention fourni par le Collège. Et c'est à cette occasion que le COFO m'avait expliqué qu'en raison d'une convention particulière entre la SNCF et l'Education Nationale, il utilisait le modèle prescrit  par un quelconque référentiel RH. Mais comme ça n'allait pas trop au Collège qui voulait que ce soit son modèle de convention qui soit utilisé, finalement on a fait 6 exemplaires au total : 3 du modèle SNCF, 3 du modèle collège ! Moi en matière administrative, j'ai toujours été très pragmatique. Et j'ai toujours pensé qu'on a toujours plus vite fait de remettre le papier demandé que de discuter des heures de son bien fondé ou pas.

Sur le bulletin du dernier trimestre en classe de 3ème (noter que l'orientation est dans les faits pliée et décidée avant l'édition de ce bulletin !), il y a effectivement non seulement la note mais également le cas échéant une évocation du stage dans l'appréciation générale du Principal. Mais dans le collège que mes enfants ont fréquenté, si l'appréciation aborde le stage c'est uniquement pour souligner que ça c'est bien passé, sinon abstention. Et il n'y avait que pour les élèves proche de leur sortie du système scolaire que cette appréciation englobant le stage semblait utile au Principal, histoire d'avoir quelque chose de positif à mettre pour certains. Les collèges n'ont pas forcément tous la même pratique. Mais à mon avis, ils ont des instructions à suivre à ce sujet pour ne pas griller complètement un élève avec un appréciation peu satisfaisante si d'aventure le stage ne s'est pas bien passé (côté élève s'entend). N'importe comment, plusieurs années après en sortie de secondaire, voire de l'enseignement supérieur, j'imagine mal un employeur s'intéresser au bulletin du 3ème trimestre de classe de 3ème !

Je crois que c'est sur ce forum que j'ai lui une fois le conseil donné à un contributeur qui venait chercher des renseignements sur le processus de sélection de s'abstenir de faire valoir son stage de 3ème à la SNCF (ou ailleurs) sauf à faire pouffer de rire les recruteurs.

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.