Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Réserve opérationnelle gendarmerie / Cheminot


Messages recommandés

Salut !

Je viens vers vous pour une question bien particulière.

Je suis en poste sur un technicentre depuis maintenant 6 mois, je travaillais auparavant dans une boite de la chimie. (pour ne pas dire Air Liquide)

Je suis également réserviste de la gendarmerie depuis maintenant 6 ans.

Dans mon ancienne entreprise l'employeur nous mettait à disposition 5 CP supplémentaire afin de faire mon devoir de réserve.

J'ai donc demandé à mon service RH mais impossible d'avoir une réponse sur l'existence d'une telle pratique (ou un truc du genre)

Je voulais donc savoir si parmi vous il y avait des réserviste et des cheminot (fière de faire ces deux métier ^^) et surtout savoir si il avait plus d'information que moi.

Merci a vous !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

RH0143 Chapitre 3
 

Citation


46.4 - Les agents ayant signé un engagement à servir dans la réserve militaire
bénéficient des dispositions prévues à la convention en vigueur signée entre le
Ministère de la Défense et la SNCF.
Pendant la période d’accomplissement de l’activité dans la réserve militaire
opérationnelle, leur situation est régularisée de la façon suivante : congé
supplémentaire sans solde avec octroi d’une indemnité égale à la différence
entre la rémunération SNCF et la rémunération militaire si celle-ci est inférieure.

 

 

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 heures , fabrice a déclaré:

RH0143 Chapitre 3

Je suis de l'époque du service national obligatoire. Je l'ai fait avant d'entrer à la SNCF. Et lorsque je suis entré à la SNCF, je n'ai pas fait l'objet d'une affectation collective de défense comme c'était la règle pour 90 % des cheminots et donc l'exception pour les 10 autres pour cent. 

Autrement dit, en cas d'ordre de mobilisation générale, il  était prévu sauf exception que les cheminots restent à leur poste pour assurer la continuité du fonctionnement de l'entreprise. Les cheminots réservistes passaient quand même sous l'autorité militaire.

Pour ma part, avec mon affectation individuelle de défense (rien demandé à ce sujet), j'ai été régulièrement rappelé pour des exercices (jusqu'à la limite d'âge de 35 ans si je me souviens bien).

Et effectivement, le service paie faisait les comptes pour vérifier si la solde que m'avait versée l'armée compensait au moins ma perte de salaire car pour la SNCF c'était des congés supplémentaires sans solde imposés. Et pour l'anecdote, je n'ai jamais rien touché comme complément SNCF, ce qui veut dire que la solde militaire correspondant à mon modeste grade dans la Marine nationale était supérieure à ma rémunération de mon tout aussi modeste grade de l'époque à la SNCF.

Le RH0143 de l'époque sans doute... Dans les bureaux administratifs, il y avait des gens qui maîtrisaient parfaitement tout ça. Apparemment, les RH d'aujourd'hui sont moins calés. 

En 2012, il y a eu un sujet similaire : 

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 55 minutes, PLANONYME a déclaré:

Les cheminots réservistes passaient quand même sous l'autorité militaire.

Et je me rappelle avoir signé un papier juste avant ou juste après l'examen de conducteur comme quoi j'étais (comme tous les conducteurs, je suppose) désormais considéré comme réserviste.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 1 heure , PLANONYME a déclaré:

Je suis de l'époque du service national obligatoire. Je l'ai fait avant d'entrer à la SNCF. Et lorsque je suis entré à la SNCF, je n'ai pas fait l'objet d'une affectation collective de défense comme c'était la règle pour 90 % des cheminots et donc l'exception pour les 10 autres pour cent. 

Autrement dit, en cas d'ordre de mobilisation générale, il  était prévu sauf exception que les cheminots restent à leur poste pour assurer la continuité du fonctionnement de l'entreprise. Les cheminots réservistes passaient quand même sous l'autorité militaire.

Pour ma part, avec mon affectation individuelle de défense (rien demandé à ce sujet), j'ai été régulièrement rappelé pour des exercices (jusqu'à la limite d'âge de 35 ans si je me souviens bien).

Et effectivement, le service paie faisait les comptes pour vérifier si la solde que m'avait versée l'armée compensait au moins ma perte de salaire car pour la SNCF c'était des congés supplémentaires sans solde imposés. Et pour l'anecdote, je n'ai jamais rien touché comme complément SNCF, ce qui veut dire que la solde militaire correspondant à mon modeste grade dans la Marine nationale était supérieure à ma rémunération de mon tout aussi modeste grade de l'époque à la SNCF.

Le RH0143 de l'époque sans doute... Dans les bureaux administratifs, il y avait des gens qui maîtrisaient parfaitement tout ça. Apparemment, les RH d'aujourd'hui sont moins calés. 

En 2012, il y a eu un sujet similaire : 

 

 

 

 

Idem, SNA + normalement à la réserve, et lors de la suppression du régiment (24 GC)  affecté à la gendarmerie de Colmar . Lorsque j'ai été déclaré à la gendarmerie de Chelles mon changement d'adresse, ils m'ont bien spécifié que vu mon emploi, je ne serais jamais rappelé.

Par contre, dans l'équipe où j'étais un a été rappelé pour une semaine

 

Ce petit bout de papier

SNA.jpg

 

 

mais pour lui, si je ne m'abuse, il s'agit de la réservé opérationnelle, que l'on peut comparer à la Garde Nationale aux USA

 

Modifié par fabrice
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...