Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Etudes de cas entretien SNCF


Messages recommandés

Bonjour,

J'assiste à une journée de recrutement très bientôt et je flippe un peu :(.... surtout pour l'étude de cas...

Des personnes ayant déjà passé des entretiens au sein de la SNCF pourraient m'exposer leurs études de cas? MP ou sur le forum

J'ai fais quelques recherches sur le net mais wallou.

Je vous en serait très reconnaissant de partager votre expérience.

Merci a tous

Céline L

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre retour Verane 12. Au fait ce n'est pas pour un poste précis. Je suis convoqué pour un entretien de recrutement en tant que cadre dans le domaine de l'ingénierie. 

J'espère que c'est quelques précisions vous aidera pour me répondre.

Merci

Celine

Cordialement 

Modifié par Issy92
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme le dit Arandir, je pense également que ce qui est surtout examiné, c'est la façon dont tu vas réagir devant un cas qui t'es à priori inconnu ! Comment tu gères ton schéma de pensé pour arriver à un résultat cohérent (mais pas forcément bon).

Prendre le temps de tout analyser, analyser les risques et comment faire pour les éviter ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonne année à vous et merci pour vos conseils. C'est vraiment sympa. J'aurai aimé tout de même avoir un exemple au moins pour savoir à ce que cela ressemble. Je n'ai jamais pratiqué ce genre d'exercice... Si une personne peut ce manifester :)....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 23 heures, Issy92 a dit :

 entretien de recrutement en tant que cadre dans le domaine de l'ingénierie

Ce qui veut donc sans doute dire déjà une formation d'ingénieur(e), assimilée ou assimilable ?

L'étude de cas, vous est donc normalement connue. Je dirais même que c'est probablement le B.A.-BA de votre cursus.

Moi je ne suis (n'étais) ni cadre, ni ingénieur mais dans mon domaine de compétence je savais a priori étudier un cas (n'étend pas cadre, je n'avais pas à le résoudre, simplement  le poser,  l'étudier et proposer quelques pistes qui me venaient à l'esprit ; vous verrez bien si dans l'exposé du cas on vous demande seulement de l'étudier ou déjà de le résoudre).

Quel que soit le domaine (que vous en ayez l'expertise ou pas), l'approche est toujours à peu-près la même.

Quelles sont les données du problème ?

Quels sont le ou les problèmes à résoudre ?  Avec le cas échéant, une hiérarchisation s'il y en a plusieurs. Savoir aussi qu'on ne mobilise des moyens que s'il y a un problème à résoudre. Et parfois, l'étude du cas montre qu'il n'y a en réalité "pas de sujet"

Et puis, si sujet il y a, quelles sont les limites techniques, humaines, sociales, financières à la résolution du problème ? Je sais qu'à la SNCF on aime bien tenir compte du "principe de réalité" pour ne pas résoudre totalement un problème parce qu'on n'a pas tous les leviers qu'il faut pour ça. Et qu'on préfère donc une solution intermédiaire, même si pas totalement satisfaisante.

Sur les aspects financiers, on se refusera à dépenser deux euros pour en gagner un. 

Sur les aspects sociaux, on choisit en toute connaissance de cause soit de passer en force très vite (ça passe ou ça casse), soit au contraire de donner du temps au temps. Penser à intégrer l'inévitable résistance au changement. 

Pour contourner les problèmes techniques, on essaye de reposer le problème différemment. On aime bien le reengineering mais c'est le propre de tous les ingénieurs.

Surtout, ne pas flipper ! Ou en tout cas ne pas donner l'impression de flipper. Parce que ça c'est rédhibitoire. Mais d'un autre côté, l'entreprise se méfie aussi un peu "des premiers de la classe" qui risqueraient de la mettre à feu et à sang. Et à choisir, mieux vaut quelqu'un qui s'interroge (un peu) sur la pertinence de sa solution pour résoudre le cas qui lui est soumis que celui ou celle qui ne doute de rien.

 

 

Modifié par PLANONYME
  • J'aime 1
  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

après bien sur comme tous les entretiens ,le comportement general du candidat son "savoir être"  son "adaptabilité" avec en plus le ressenti personnel vis à vis du candidat de celui qui mène l'entretien  et ça  c'est al variable d'incertitude un entretien a une partie qui n'est pas une science exacte..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

L'étude de cas est-elle prévue dans le cadre des examens psychologiques ?

Si oui, elle met en scène plusieurs candidats qui, sous le regard des psychologues, doivent débattre voire résoudre un cas donné.

 

Les écrits de Planonyme et jackv sont justes.

Modifié par Christophe
  • J'aime 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci a tous pour votre soutiens. Merci Christophe pour ton dernier conseil. Vous êtes tous adorable.

il est tout de même dommage que je ne puisse pas trouver des cas concret qui pourraient m'éclairer un peu plus...

Céline

Modifié par Issy92
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour ma part il s'était agit d'une simulation de réunion sur la stratégie à court / moyen / long terme d'une entreprise présentant des caractéristiques (personnel / finances...) spécifiques

 

Et comme je l'ai dit plus haut, plus que le résultat de cette simulation, les observateur ont observé (facile hein ?) notre façon d'être, d'écouter, e relancer, de participer, ... (bref pas du tout basé sur la technique, ni sur ce que l'on dit, mais bien plus sur la forme)

Modifié par Arandir60
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...