Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Votre Examen De Cheminot.


Invité ibrahima

Messages recommandés

Invité ibrahima

J'ouvre ce sujet pour raconter içi comment c'est passé votre examen, concours ou constat... Ecrit, pratique, oral, râté ou réussi. Partageons içi nos souvenirs d'un jour qui compte dans la vie d'un cheminot.

Ibrahima

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ouvre ce sujet pour raconter içi comment c'est passé votre examen, concours ou constat... Ecrit, pratique, oral, râté ou réussi. Partageons içi nos souvenirs d'un jour qui compte dans la vie d'un cheminot.

Ibrahima

Concours d'entré en Apprentissage 800 postulants environs pour 16 places . J'ai fait 25 é à 16 ans

2 ans d'apprentissage , + CAP

1 an de SNA

puis 1 ans d'essai mais commissionné avec effet retroactif au jour du depart au SNA

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

Concours d'entré en Apprentissage 800 postulants environs pour 16 places . J'ai fait 25 é à 16 ans

2 ans d'apprentissage , + CAP

1 an de SNA

puis 1 ans d'essai mais commissionné avec effet retroactif au jour du depart au SNA

J'ai plus ouvert ce sujet dans la rubrique "Histoire des cheminots" pour raconter içi comment ce sont passées les épreuves, qui ne doivent pas manquer parfois de détail amusants ou de surprises.

Je n'ai pas le temps d'écrire le mien pour l'instant car çà va être long à raconter.

Ibrahima

Modifié par ibrahima
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

alors pour ma part:

examen écrit : très long, mon poignet en avait mal tellement il fallait écrire. Un BS à remplir avec 4 trains dont 3 ont eu des incidents. Entre autre : un franchissement de carré, un signal qui répète fermé vu à voie libre et un incident de frein sur la rame... Après l'épreuve, nous avons fait notre dernier repas de promotion ensemble, d'une manière assez confiante pour la suite

examen pratique : une journée de service montée avec 1 train commercial suivi immédiatement d'un W puis 3 trains commerciaux. Vous imaginez bien que le train W (vide voyageur) était parfaitement adapté à faire du dépannage. Sur le premier train commercial : une marche prudente pour un PN faussement dérangé. Sur le W, le CTT m'a fait apparaître le drapeau de panne de l'IV, je suis resté pendant une dizaine de kilomètres avec la main sur la commande de fermeture des portes et sans indicateur de vitesse. A l'arrivée, application du guide sans souci, la panne étant connu. Il y avait 1 heure de dépannage ensuite, tout y est passé : une suspension qui fuit, une PC de l'engin, pannes du confort voyageur... Sur les autres trains rien de spécial si ce n'est qu'a repasser 4 fois au même endroit, j'ai signalé 4 fois des ouvriers qui bossaient sur une maison et qui passaient via une piste depuis un PN pour apporter du ciment... Et sur le dernier train, deux cadres (cartes rouges) en costar cravatte se présentent pour monter en cabine, chose que j'ai évidement refusé (un jour d'exam en plus). Il y a quand même eu quelque chose de pas très drole, en sortie d'une gare que je pratiquais peu, j'ai roulé à 30 km/h sur les appareils de voie (Montsoult, pour les connaisseurs) et mon ctt me demande pourquoi ? Je lui explique l'article du règlement justifiant de ma démarche et là, il n'est pas au courant de l'existence de cet article... Grand silence en cabine, à l'arrivée, je me suis précipité sur mon référentiel, ouf cet article existait bel et bien !

examen oral : durée 1H30, le minimum syndical en fait. Au bout d'une heure, c'était joué ; a traiter : préparation de journée, le FLH et FLASH en détail, la fiche DELTA (qui était en projet), puis trois scénarios : une cascade de feux permanente au franchissement avec engagement d'un point dangereux, un serrage sur du matériel spécialisé en gare origine avec un plat aux roues supérieur à la longueur d'une clé de berne, une rupture d'attelage reconstituable (tout ça, c'était la première heure)... J'ai vu la tête de mon ctt qui était satisfait (ainsi que les délégués sur le côté qui était satisfait) et il est revenu sur des questions plus basiques : j'ai alors eu le droit aux pannes astérisquées de mon engin de base, puis aux shémas électriques haute et basse tension, avec, à la prime, un tracé des fils avec leur différentes tensions ainsi que ceux secourus et non par les CVS. Seul moment de détente, mon imitation de Z2N avec une suspension pneumatique de motrice HS (ça fait basculer dans un coin la Z2N, je vous laisse imaginer hein).

A la sortie de l'exam, les syndicats m'ont dit être hyperconfiants pour moi. Mais ils avaient dit cela à 4 d'entre nous et espéraient pour le 5ème (le 6ème ayant fait une faute de sécu se savait cuit). Le jour des résultats, le délégué sort et nous dit que nous sommes seulement 3 à l'avoir (à ce moment, j'ai repensé à ce fameux article que le ctt ne connaissait pas et je me demandais s'il n'allait pas me planter la dessus), quand le délégué a annoncé mon nom, j'ai poussé un gros soupir de satisfaction (même si très vite, on regrettait de n'être que 3 à avoir notre exam).

Pour les notes, à l'écrit, 19 (mais le coefficient est très faible), à la pratique et à l'oral je ne sais plus non plus (juste compréhension des systèmes où j'avais eu 18), et à l'arrivée, une moyenne de 15,72, premier du groupe...

Yaya

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un examen commercial en 1998 pour devenir vendeur de billets, et là je suis en pleine formation d'AMV (reconvertion) avec un autre examen à passer.

Pour le premier ce sera un peu long à raconter et de plus mes souvenirs se sont quelque peu estompés, par contre je pourrait vous détailler volontiers celui d'AMV cet été. controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les examens controleursncf !!!

J'adore!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu n'avais pas trop fait l'âne au train d'essai ?

Entendrais tu par là divaguation d'animaux de taille supérieure ou équivalente à celle de moutons... cartonrouge

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu vas finir ministre des transports cartonrouge

tu parles d'une progression sociale! lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Entendrais tu par là divaguation d'animaux de taille supérieure ou équivalente à celle de moutons... lotrela

Fabrice

Monsieur connait son manuel des incidents !!!!!!!!! lotrela

Tu as oublié un mot important cela dit (ben tiens hein fallait pas frimer non plus hihi) : animaux... d'élevage !!!!!

La distinction est importante (parce que du coup tu es supposé traiter par le mépris tout animal sauvage meme d'une taille équivalente ou supérieure à celle d'un mouton : la vie n'est qu'un long calvaire et les réglements aussi !!!)

Pour revenir au sujet, j'ai bien réfléchi mais j'ai tellement souffert le jour de mon examen (certification sécurité) que, après réflexion, j'ai pas envie d'en reparler (si je l'ai eu bande de soupçonneux !!!!) cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

rectif N°1 de la taille d'un kébab cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

Seul ou en troupeaux, Assouanne. Il en manquait un bout.

J'ai eu 5 exemples d'obstacles à citer à l'oral et en ayant récité intégralement tout le principe de l'article F44.11, je crois qu'ayant commençé par celui là, les 4 autres ne m'ont jamais été demandés... Faut dire que c'est un article qui se récite comme une fable de La Fontaine...

Ibrahima

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous !

Au cours de ma longue carrière (6 ans :Smiley_01: ), j'ai eu à passer pas moins de 4 constats/examen, tous passés avec succès heureusement :

- juin 2001 : constat AE (agent d'exploitation), à l'issue de 2 semaines de formation théorique et pratique. 1 constat pratique, rien de très compliqué la base du métier à la manoeuvre.

- décembre 2001 : examen AMVM (agent mouvement spécialité manoeuvre et manutention ou chef de manoeuvre), de nouveau 2 semaines de formation alternée terrain/salle. Un peu plus poussé, 2 oraux (manoeuvre et signalisation) et un pratique sur la direction d'une manoeuvre de A à Z. J'ai fait pour la première fois connaissance avec le feu rouge fixe et le distributeur (pas la machine à café) !

- décembre 2002 : examen AMV (agent mouvement), 3 mois de formation alternée. Exam relativement coton, 4 oraux (aiguillage, formation des trains/manoeuvre, circulation des train ou AC DV, PS9/connaissances générales) et un test sur simulateur PRS (p... de zone au rouge)

- mai 2007 : examen ETT2 (conducteur de ligne élève), 10 mois de formation alternée. Le pire de tous tant au niveau de l'étendue des connaissances que du niveau attendu, il mériterait un sujet à lui tout seul !! Par ordre de passage un écrit (rédaction d'un BS, utilisation de divers documents de métier), un train d'essai (pour moi ce fut un aller-retour Mulhouse-Bâle en patachon et UM 37000, moi qui n'avait jamais touché d'UM...) et un oral où l'on passe en revue une tournée de la prise à la fin de service ponctuée de divers incidents et autres questions techniques.

Voili voilou je ne pense plus passer d'examen avant un moment, si des précisions sont attendues je suis tout ouïe !

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Monsieur connait son manuel des incidents !!!!!!!!! bigbisous

Tu as oublié un mot important cela dit (ben tiens hein fallait pas frimer non plus hihi) : animaux... d'élevage !!!!!

La distinction est importante (parce que du coup tu es supposé traiter par le mépris tout animal sauvage meme d'une taille équivalente ou supérieure à celle d'un mouton : la vie n'est qu'un long calvaire et les réglements aussi !!!)

Pour revenir au sujet, j'ai bien réfléchi mais j'ai tellement souffert le jour de mon examen (certification sécurité) que, après réflexion, j'ai pas envie d'en reparler (si je l'ai eu bande de soupçonneux !!!!) :Smiley_35:

Non, non, tu as raison, car contrairement à l'animal sauvage, libre comme l'air, celui d'élevage reste bétement sur place a attendre sa pitance, ou l'arrivée de l'homme. Il ne connait ses limites que dans celles definies par l'homme par moult clôtures, haies, portails.

Dès que celles ci viennent à manquer, la perte de repéres est telle, que ces bestioles peuvent arriver sur les voies, en déshérence...

L'homme arrive bien, mais en train....et paf.

Mais question troupeaux, quid des sangliers en nombre toujours plus nombreux..... quoi que eux ils filent...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...
Invité ibrahima

Histoire que m'a raconté un mécano d'un dépôt auvergnat (histoire qui va plaire à Pouilladin).

J'ai fait mon stage à l'époque avec un vieux de la vieille qui m'avait dit : "gamin, pour te rappeler combien tiennent les RP d'une BB67000, ce n'est pas difficile, çà tient 18 chopines".

Le jour de l'oral, question de l'inspecteur Traction : "quelle est la capacité des RP d'une BB67000 ?".

"-J'aurai bien une réponse, mais celà ne va pas vous plaire...

- Vas-y toujours.

- 18 chopines.

- ...

- Je vous avez pourtant prévenu.

- Certes, mais en litres ?

- Je ne connais pas l'équivalence...

- On va dire que tu as donné la bonne réponse."

Modifié par ibrahima
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Histoire que m'a raconté un mécano d'un dépôt auvergnat (histoire qui va plaire à Pouilladin).

J'ai fait mon stage à l'époque avec un vieux de la vieille qui m'avait dit : "gamin, pour te rappeler combien tiennent les RP d'une BB67000, ce n'est pas difficile, çà tient 18 chopines".

Le jour de l'oral, question de l'inspecteur Traction : "quelle est la capacité des RP d'une BB67000 ?".

"-J'aurai bien une réponse, mais celà ne va pas vous plaire...

- Vas-y toujours.

- 18 chopines.

- ...

- Je vous avez pourtant prévenu.

- Certes, mais en litres ?

- Je ne connais pas l'équivalence...

- On va dire que tu as donné la bonne réponse."

Et si je la sortait en autorisation 17000?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

Et si je la sortait en autorisation 17000?

Une chopine, çà fait combien en picon bière ? Faut convertir pour Saint-Lazare...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

Il faudrait soumettre un sondage mais je pense qu'une chopine vaut 2 picons bière :Smiley_43: (la pouille après un picon)

On vérifiera tel Blaise Pascal et son beau-frère au sommet du Puy-de-dôme, on commandera un RP de BB67000 auprès du serveur, effet garanti.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la chopine c'est la moitie d'un pinte

vas y ! montre leur qu'un ancien est irremplaçable à ces ptits jeunes !!!! :Smiley_43:helpsoso mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité ibrahima

vas y ! montre leur qu'un ancien est irremplaçable à ces ptits jeunes !!!! :Smiley_43:helpsosomdrmdr

Au lieu de déclamer tes habituelles sornettes tu ferais mieux de nous payer une chopine !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vas y ! montre leur qu'un ancien est irremplaçable à ces ptits jeunes !!!! :Smiley_22:bigbisousrevoltages

De plus les petits jeunes sont insolents et de mauvaise foi!!

Je remercie le sieur bruyerois de cette précision!

Donc les RP feraient 18 fois 25 cl = 4,5 L ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...