Jump to content

Mak

Membre
  • Content Count

    5187
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Mak

  1. Le problème du diesel, c'est le même que jadis celui du super avec plomb: en ville les concentrations de poison sont beaucoup plus fortes qu'en rase campagne, de ce point de vue que la ville soit visée en priorité est logique.
  2. Je ne vois pas tellement ce que cet OFP pouvait faire d'autre ! Dans cet OFP il y a des gens qui ont pris de gros risques financiers, à moins d'être candidats à la ruine, ils ne pouvaient pas prendre le risque de laisser la maîtrise commerciale à Fret SNCF, une entité dont le moins qu'on puisse dire est que ses résultats commerciaux sont.... .... "contrastés"
  3. Ta théorie est parfaite sauf qu'en pratique lorsqu'il y a 100 Km de parcours sous caténaire pour parcours total de 400 km, il n' y a jamais de relais de traction, mais diesel sur tout le parcours. Souviens toi du Jules Vernes pour Nantes qui faisait 210 km en diesel sous caténaires...
  4. D'après certains chercheurs, c'est pas les voitures qui fument le plus les plus polluantes : - fumées blanches : vapeur d'eau - fumées noires des vieux diesel: grosses particules de suie - absence de fumée des diesels modernes :particules fines encore plus dangereuses que les grosses !
  5. On parle pas tout à fait bibi : bimode/bicourant mais plutot juste bimode quoique la machine CFF du message 2 est bibi puisqu'elle est diesel et électrique 25Kv ET 15 Kv 16,7 Hz :Smiley_01:
  6. Le problème du diesel c'est pas le Co² : il en produit moins que les voitures à essence ! Son problème, c'est les particules fines. En gros le diesel participe (un peu) moins au réchauffement climatique, mais il flingue nos poumons comme l'amiante...
  7. Ok On arrête tout et on continue de rouler en diesel sous caténaires. C'est mieux ?
  8. Il faut pas exagérer et voir le mal partout y compris sur une amélioration purement technique. Personne ne peut soutenir qu'au lieu d'avoir un autorail bimode, ce serait mieux d'avoir une rame avec changement de locomotive aux points de transition, comme ça se faisait avant !
  9. Je ne vois pas très bien le rapport ? Personne ne se plaint des AGC bimodes, pourquoi n'en serait t'il pas de même avec les locos ? Quant au locotracteur, il fait peut être l'affaire sur un EP, mais il ne peut pas tirer le train sur la moitié du parcours non élecrifiée...
  10. Quand on fait 50% du parcours sous caténaire, la machine bimode c'est quand même le rêve !
  11. "Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, a demandé vendredi, jour d'ouverture de la conférence environnementale, qu'il soit, dans trois ans, interdit de circuler avec des voitures diesel dans les grandes villes". http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/jean-vincent-place-interdire-le-diesel-en-ville-dans-trois-ans-14-09-2012-2164623.php
  12. Pour l'instant il y a ça aux CFF : Vl 100, mais deux essieux ça semble léger pour un MA100...
  13. Avec l'arrivée de la concurrence, il était évident que les EF privées se positionneraient sur les trains complets, techniquement d'ailleurs elles ne pouvaient faire que cela. Fret SNCF avait une carte à jouer :c'était le wagon isolé et les trains de lotissement où Fret SNCF avait l'infrastructure et le personnel, mais les pathétiques sous doués de la stratégie Fret SNCF ont décidé de laisser tomber ce créneau où ils avaient pourtant l'avantage, de casser l'infrastructure (gares marchandises et triages) pour se positionner sur celui où leurs concurrents, ont eux l'avantage. Grossière erreur de stratégie. Après avoir sabordé par leur incurie le créneau porteur, ils ont fait le constat que les trains complets (ceux sur lesquels ils avaient tout misé) partaient malgré tout à la concurrence. Quand on est nul, malhonnête et incompétent on le reste jusqu'au bout ! Faute de pouvoir reconquérir les clients des trains complets par l'excellence des prestations, ils se sont comportés selon leur nature profonde, en tricheurs et ont proposés des prix truqués. ...Dans une manœuvre désespérée pour sauver les meubles du désastre provoqué par leur propre médiocrité.
  14. C'est très triste pour eux, mais par rapport aux millions de personnes qui vont être tuées par le réchauffement climatique, dû en grande partie à la combustion du charbon, les mineurs ne représentent qu'une infime partie des victimes passées et à venir du charbon...
  15. Infraction c'est le terme générique pour tout ce qui est interdit par la loi : traverser en dehors des clous est une infraction (contravention) voler une voiture est également une infraction (délit), commettre un meurtre également. (crime) Ceci étant dit le problème avec la mise en danger d'autrui c'est que cette définition est suffisamment vague pour qu'on puisse y mettre n'importe quoi. Par exemple remplacer des trains par des autocars, est-ce mettre la vie d'autrui en danger, ? Sachant qu'il y a deux fois plus de tués par voyageurs kilomètres en autocar que par train.. Implanter une centrale nucléaire dans une zone sismique ou inondable est-ce mettre la vie d'autrui en danger, ? Ce qui place l'autocar parmi les moyens de transport les plus sûrs
  16. Gensac a bien résumé le problème dans son message numéro 46 ! Emprunter le réseau secondaire, ça implique souvent de doubler le temps de trajet, sans compter que ça ne devrait durer qu'un temps avant que ce réseau ne soit interdit aux poids lourds en transit. Si tu prends le trajet Paris Tours par exemple, emprunter l'ex nationale 306, relativement large mais avec beaucoup de rond-points, c'est déjà pas terrible, après Chartres Tours par le réseau secondaire, tu peux le faire, mais ce sont des toutes petites routes où déjà deux voitures ont du mal à se croiser
  17. On peut dire ce qu'on veut de cette mesure, on peut être pour ou contre, mais on ne peut certainement pas dire qu'il s'agit d'une mesure en trompe-l'oeil ! Réfléchir à aux modalités de mise en oeuvre de cette mesure ,élaborer un texte de loi et créer un système de perception représente un travail important, étant donné que la majeure partie de la population est hostile à cette loi pourtant nécessaire, il fallait aussi un réel courage politique, on est ici à l'opposé de la démagogie. Certes en repoussant la mise en application à 2012 c'est une patate chaude que Sarkozy lègue à Hollande. J'attends avec impatience sa mise en application et ceux qui, d'aventure, feront passer cette loi à la trappe pourront dire adieu, pour toujours, à mon bulletin de vote.
  18. En simplifiant à l'époque :non. C'était du ressort de l'État. Le problème c'est qu'à chaque fois qu'une ligne était supprimée c'était le tollé général, avec manifestation des élus locaux en tête. En reversant les économies réalisées aux régions, plutôt que comme auparavant au budget de l'État, cela a permis très astucieusement, de calmer le mécontentement des élus locaux, tout heureux de transformer leur région en désert ferroviaire pour le prix d'un feu rouge ou d'un rond point...
  19. Tout à fait par exemple effectuer le parcours Paris Chartres en évitant la nationale 10 et l'autoroute à péage, c'est possible en empruntant l'ex nationale 306 qui passe par la vallée de Chevreuse : profil difficile et accidenté ronds-points tous les 3 km… Pour l'instant ce n'est pas interdit aux poids lourds mais dans le cas où cette route touristique deviendrait un itinéraire de délestage pour radins,, il est probable que les maires des communes traversées (résidentielles et friquées) prendraient des arrêtés d'interdiction aux poids lourds en transit
  20. Tous les poids lourds y compris étrangers,plus qu'à croiser les doigts pour que cette mesure politiquement courageuse ne soit pas détricotée, au simple motif qu'elle a été lançée par l'ancien exécutif...
  21. Le développement du rail peut se financer sans impôts nouveaux, il suffit d de lui affecter le produit de la future Écotaxe Poids Lourds Nationale (TPLN) Cependant ça contredit la règle de non-affectation, qui interdit l’affectation d’une recette fiscale à une dépense déterminée. Elle implique de verser toutes les recettes dans une caisse unique où l’origine des fonds est indéterminée http://www.as24.com/...jg'affecter
  22. Un système particulièrement pervers avait été mis en place pour favoriser les fermetures de lignes : les régions étaient incitées à demander des fermetures de lignes, les économies réalisées étant reversées à la région et non à la SNCF.
  23. bleu bleu, il était repris dans le règlement en 1973, j'avais demandé à un mécano où il y en avait il m'avait dit qu'il n'en restait plus qu'un seul à la sortie du dépôt de Levallois (sur une voie de service) je crois que la cible était triangulaire, peut être un signal pour traction électrique ?
×
×
  • Create New...