Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    5 187
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Mak

  1. Tous les poids lourds y compris étrangers,plus qu'à croiser les doigts pour que cette mesure politiquement courageuse ne soit pas détricotée, au simple motif qu'elle a été lançée par l'ancien exécutif...
  2. Le développement du rail peut se financer sans impôts nouveaux, il suffit d de lui affecter le produit de la future Écotaxe Poids Lourds Nationale (TPLN) Cependant ça contredit la règle de non-affectation, qui interdit l’affectation d’une recette fiscale à une dépense déterminée. Elle implique de verser toutes les recettes dans une caisse unique où l’origine des fonds est indéterminée http://www.as24.com/...jg'affecter
  3. Un système particulièrement pervers avait été mis en place pour favoriser les fermetures de lignes : les régions étaient incitées à demander des fermetures de lignes, les économies réalisées étant reversées à la région et non à la SNCF.
  4. bleu bleu, il était repris dans le règlement en 1973, j'avais demandé à un mécano où il y en avait il m'avait dit qu'il n'en restait plus qu'un seul à la sortie du dépôt de Levallois (sur une voie de service) je crois que la cible était triangulaire, peut être un signal pour traction électrique ?
  5. Il y avait aussi des feux bleus sur panneaux lumineux, jusque dans les années 70 sur certaines voies de service de la banlieue 3°rail
  6. "Reste qu'Andros demande des engagements de la part des collectivités. Notamment sur la pérennité de l’exploitation de la ligne sur au moins 20 ans par le biais d’une concession ou d’un contrat de longue durée." Pour le coût le "berger des fruits" n'a pas tort ! Il n'a pas envie d'acheter un loco tracteur et de rénover son embranchement particulier si la ligne sur laquelle il est raccordé à vocation à être transformée en piste cyclable par des écologistes fous...
  7. Les verres de fanaux à pétrole des locos étaient teintés en bleu ,ce qui transformait la lumière jaunâtre de la flamme en blanc.
  8. Bizzarre, Andros réclame la gratuité des péages alors que c'est pas grand chose par rapport aux investissements en matériel qu'il va faire...
  9. Impossible, la" mise en danger de la vie d'autrui," est une infraction, donc c'est le procureur qui décide de poursuivre ou non. Le conducteur peut porter plainte en estimant qu'il y a eu mise en danger de la vie d'autrui,mais sa plainte ne sera pas obligatoirement suivie, en revanche au civil il peut demander des dommages et intérêts pour le préjudice subi...
  10. Oui, un trolleybus ça grimpe très bien et beaucoup plus vite qu'un train à crémaillère...
  11. On rencontre cette situation sur des voies principales de traversées de triage limitées à 40/50 où les signaux sont toujours à l'avertissement ,même lorsque le dernier (et suivant) est vert...
  12. Encore aujourd'hui les Pk des gares entre Saintes et Bordeaux partent de Paris Montparnasse.... Saintes PK 252 de Nantes /Saintes et PK 491 de Paris Montparnasse / Bordeaux via Chartres
  13. Au tribunal correctionnel, c'est un collège de 3 juges, il faut que les 3 juges , malgré le défilé des experts qui attestent qu'un dépassement de 3 Km/ n'a pas d'incidence, aient tous les trois l'intime conviction "que cet excès de vitesse est la cause de l'accident" Vu la controverse qui ne manquerait pas de s'établir, c'est directement cour d'appel...
  14. Le juge instruction instruit à charge et à décharge, primo pour que cette bande atterrisse dans les pattes du juge il faut qu'il y ait eu un accident. Admettons un accident particulièrement dramatique à un passage à niveau, le conducteur du train est en excès de vitesse de 3 km h, de surcroît il fume du tabac, alors qu'il est interdit de fumer dans la cabine de conduite . Cependant il a sifflé et freiné correctement. L'avocat de la partie civile va tout faire pour charger au maximum le conducteur et évidemment la moindre de ses fautes va être exploitée, c'est son rôle, éventuellement
  15. Je vois mal un juge s'intéresser à un excès de vitesse de deux ou 3 km. Là où le juge intervient, c'est, par exemple, à la suite d'un accident où la vitesse est en cause comme le déraillement d'une rame de métro à cause d'un excès de vitesse d'une vingtaine de kilomètres heures http://www.liberation.fr/societe/0101350387-deraillement-de-metro-une-mise-en-examen
  16. C'est quand même une ligne à signalisation simplifiée dans la mesure où il y a un seul signal lumineux en 50 km, celui de l'entrée sur la gare principale...
  17. Désolé, mais quelque soit la réponse de Gernigon, je roulais sur cette ligne dans les années 1980 et ça clignotait , donc si Gernigon te dit que ça clignote plus depuis 1973, je suis bon pour la psycho ? C'est ça ? :Smiley_16:
  18. Si c'était en 1963 le tronçon Bordeaux - Saintes faisait partie de la radiale sans doute encore en DV Chartres-Saintes Bordeaux, affluent de cette radiale :Nantes-Saintes...
  19. Il me semble bien que jusqu'à la fin de la traction vapeur les locomotives britanniques n'étaient équipées ni d'enregistreur, ni même d'indicateur de vitesse ! Un bon "british driver" devant être capable d'estimer sa vitesse sans ces instruments superflus. Sur des itinéraires parallèles exploités par des compagnies concurrentes comme Londres vers l'Écosse certains trains arrivaient à gagner près d'une heure sur la marche.... Il y eu aussi quelques accidents dus à une vitesse excessive.
  20. Le plus écoeurant c'est que ça vient d'une soit disant écolo. Pas étonnant qu'après avoir fait presque 10 % les faux écolos plafonnent maintenant à un peu plus de 2 % !
  21. Oui ben je peux te garantir qu'il y en avait encore après 1981 bif de Saint-Martin d'Ecublei comme cité plus haut.8
  22. Il me semble que tu te trompes à la bifurcation de Saint-Martin d'Ecublei (ligne de Mortagne à l'Aigle) les feux du carré de la petite ligne clignotaient aussi ! En revanche les grandes gares étaient équipées avec des unités lumineuses électriques, donc ne clignotant pas
  23. Étonnant ! Tu es sûr de ça parce que j'ai un vieux RT de février 2008 où la traversée de la gare de Cravant, bien que toujours d'arrêt général est déjà (en 2008) équipée en bloc automatique du carré 96 Pk 192,6 au carré 2 Pk 190,3, difficile de croire qu'ils aient laissés les vieux carrés PLM mécaniques en bout des voies banalisées....
×
×
  • Créer...