Jump to content

Yohann G

Membre
  • Content Count

    302
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Yohann G last won the day on June 19 2013

Yohann G had the most liked content!

Community Reputation

248 Brûlant

1 Follower

About Yohann G

  • Rank
    Ice

Infos Personnelles

  • Ville
    Sète / Annecy

Recent Profile Visitors

6101 profile views
  1. Aaaah, mais voilà, là et ailleurs se trouvent justement mes limites...
  2. En petit, là, pas évident de voir que la caténaire est du 1500 volts (j'ai bien eu un doute avec les isolateurs et le poteaux en treillis en arrière-plan, mais... de plus il me semblait que la rame 16 était garée à Aytré, donc...), et le panto n'a qu'une palette...
  3. Je suis sans doute largué sur le plan technique mais je n'avais pas suivi que les pantographes double étage (AMDE) avaient été remplacés par ceux-là.
  4. Je suis entièrement d’accord mais je parlais plus globalement : des aspects humains et irrationnels expliquent parfois beaucoup de choses qui ne devraient pourtant être guidée que par le pragmatisme et la responsabilité. Je partage assez les propos de Likorn sur savoir et connaissance. Ce qui me chiffonne le plus, au delà de l’enseignement des savoirs sans souci de les démontrer (qui est à mon avis dramatique et tend à accentuer les inégalités), c’est surtout que ceux qui apprennent ne s’émeuvent que très rarement de cet état de fait, s’accommodant sans rechigner de solutions déjà toutes faites.
  5. C’est juste et cette attitude s’accentue avec les générations actuelles j’ai l’impression : passer la pommade, dire à l’autre ce qu’il a envie d’entendre pour le séduire en surface, l’avoir à la bonne et qu’on vous considère bien tout en vous foutant la paix et en obtenant quelques faveurs. Ça a existé de tous temps mais là ça devient généralisé.... Ce n’est pas seulement “un vague ressenti” de ma part : je suis enseignant et je constate que les étudiants actuels se soucient plus de savoir “ce que les profs attendent” plutôt que de se dépasser et de chercher à raisonner, sans se soucier de plaire ou déplaire.
  6. Tout est dit dans le titre : Suspension des trains du 15 juin au 30 août sur la ligne Toulouse - La Tour de Carol, pour travaux, comme le précise cet article Circulation des trains suspendue en Ariège du 15 juin au 30 août : quand l’été déraille Si des travaux sont, dans l’absolu, une bonne nouvelle, j’avoue ne pas bien comprendre la stratégie et pourquoi la région, qui met sérieusement la main à la poche, n’a pas son mot à dire dans l’organisation du planning. Il y aura sans doute ici des personnes pour pouvoir nous éclairer.
  7. Merci pour le lien. Mais punaise, quelle fabrique à clichés, dans tous les sens du terme. Un document qui nous révèle le grand drame humain contemporain de la pauvreté... intellectuelle
  8. À Marseille Saint-Charles la rotonde a été sauvée mais les voies rayonnantes et le pont-tournant, hors-service, ont été supprimés, et l'accès à l'intérieur de la rotonde a été réaménagé pour que les voies du faisceau TER puissent rentrer à l'intérieur. Sur la vue aérienne Google, les travaux sont en cours et c'est bien visible mais les voies ne sont pas encore reposées : Google maps : rotonde de Marseille Saint-Charles
  9. Non, il ne reste malheureusement pas 1/2 rotonde mais à peine plus d'1/4 du bâtiment initial (voir plan plus bas), et le pont tournant restant ne fait pas 12m mais 24 m (il a remplacé dans les années 50 celui de 12m, voir documents ci-dessous : un x2800 aurait bien du mal à tourner sur un pont de 12m...). Il semble que le troisième pont (disparu) n’a jamais servi (je cite l'AAATV : “Un troisième pont tournant sera implanté en 1954 près des bureaux administratifs pour virer les 141R du dépôt de Vierzon en escale, mais il n’a jamais servi, les virages se faisant sur le pont de la rotonde”). © IGN - 19 août 1955 © IGN - 29 juin 1962
  10. J’avoue que mon dernier passage remonte au début des années 2000... un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître (ouch... )
  11. J’avoue ne pas avoir suivi : depuis quand la rotonde est-elle aussi vide ? Je veux dire, depuis quand n’accueille t-elle plus que du matériel préservé et non plus des locomotives en service courant ? Ça date mais dans mon dernier souvenir elle était remplie comme un œuf alors ça fait tout drôle de la voir comme ça...
  12. Je ne suis pas sûr de comprendre mais je dois confesser une soudaine envie de Maroilles
  13. Je maintiens mon propos et je n'ai jamais dit que tout était mieux ou moins bien avant : c'était différent ! Avoir un tarif dégressif et plusieurs options possibles d'itinéraires, de tarifs et d'horaires sur de grands trajets, avoir du personnel dans les trains et les gares, ça c'était beaucoup mieux en tous cas. Si j'appréciais traverser l'Auvergne en 2800, c'est que j'en tolérais l'inconfort car j'étais passionné de trains depuis gamin, parce que je n'avais pas de voiture et car je me doutais que ces lignes étaient en sursis, donc qu'aucun meilleur confort n'était à attendre : à mes yeux c'était déjà bien que ces lignes existent encore et que des trains les parcourent. En terme de fatigue et de dangerosité, il y avait encore un semblant de concurrence entre le train et la voiture : la N88 entre Albi et Séverac le Château était une route lente et dangereuse, l'A75 n'était pas terminée et l'A89 entre Clermont et Brive n'existait pas. Mais les gens désintéressés de la question ferroviaire préféraient déjà prendre la voiture s'ils le pouvaient, puis ça s'est amplifié quand le réseau d'autoroutes a été terminé, amenant des temps de parcours, une souplesse, et un confort (selon les voitures !...) avec lesquels le train ne pouvait plus rivaliser. Quant aux longs trajets en train, pourquoi devrait-on y renoncer ? Ce n'est pas la même chose que conduire : on peut travailler, lire, se reposer (si c'est confortable...), c'est vraiment bien ! C'est sûr que pour un trajet d'une demi-heure ou une heure, un confort relatif peut suffire mais sur des trajets plus longs ?
×
×
  • Create New...