Jump to content

Yohann G

Membre
  • Content Count

    289
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Yohann G last won the day on June 19 2013

Yohann G had the most liked content!

Community Reputation

236 Brûlant

1 Follower

About Yohann G

  • Rank
    Shinkansen

Infos Personnelles

  • Ville
    Sète / Annecy

Recent Profile Visitors

5938 profile views
  1. Je ne suis pas sûr de comprendre mais je dois confesser une soudaine envie de Maroilles
  2. Je maintiens mon propos et je n'ai jamais dit que tout était mieux ou moins bien avant : c'était différent ! Avoir un tarif dégressif et plusieurs options possibles d'itinéraires, de tarifs et d'horaires sur de grands trajets, avoir du personnel dans les trains et les gares, ça c'était beaucoup mieux en tous cas. Si j'appréciais traverser l'Auvergne en 2800, c'est que j'en tolérais l'inconfort car j'étais passionné de trains depuis gamin, parce que je n'avais pas de voiture et car je me doutais que ces lignes étaient en sursis, donc qu'aucun meilleur confort n'était à attendre : à mes yeux c'était déjà bien que ces lignes existent encore et que des trains les parcourent. En terme de fatigue et de dangerosité, il y avait encore un semblant de concurrence entre le train et la voiture : la N88 entre Albi et Séverac le Château était une route lente et dangereuse, l'A75 n'était pas terminée et l'A89 entre Clermont et Brive n'existait pas. Mais les gens désintéressés de la question ferroviaire préféraient déjà prendre la voiture s'ils le pouvaient, puis ça s'est amplifié quand le réseau d'autoroutes a été terminé, amenant des temps de parcours, une souplesse, et un confort (selon les voitures !...) avec lesquels le train ne pouvait plus rivaliser. Quant aux longs trajets en train, pourquoi devrait-on y renoncer ? Ce n'est pas la même chose que conduire : on peut travailler, lire, se reposer (si c'est confortable...), c'est vraiment bien ! C'est sûr que pour un trajet d'une demi-heure ou une heure, un confort relatif peut suffire mais sur des trajets plus longs ?
  3. Je suis d'accord que des fois c'est consternant de lire ou entendre à quel point des gens font les fines bouches dans des situations où ça n'a pas lieu d'être et acceptent des choses inacceptables ailleurs (en covoiturage c'est flagrant, dans les deux sens...), le tout sur des bases ultra-subjectives... mais sinon, non, je ne suis pas du tout d'accord quand je lis que le confort est subjectif. Confort des assises, souplesse, fermeté et maintien aux bons endroits, réglages possibles, largeur d'assise, place pour les jambes, place entre les voyageurs, confort sonore (bruit de roulement, bruit d'ensemble, bruits bizarres anxiogènes, bruit de fond pénibles tels que des ventilations), vibrations ou accoups, accessibilité et largeur des circulations, place pour les bagages, visibilité des bagages, visibilité du paysage, luminosité, ou possibilité d'occulter les fenêtres pour dormir, et possibilité de se caler pour dormir, température générale, toilettes, état des toilettes et odeur dans la voiture (matériaux des sièges, parois, etc, toilettes, circulation d'air, et là je ne parle pas des passagers et de la promiscuité, ni de l'odeur de vieux cendrier qui existait à l'époque où les espaces fumeurs existaient...), “petits plus” à la place tels que les accessoires (porte-gobelet, tablette, prise, lampe, etc) et services à la place. Bref, ce ne sont que les choses qui me viennent en tête le temps de l'écriture de ce message, mais tous ces éléments sont assez quantifiables, et leur présence, absence, qualité et état est aisément vérifiable et permettent des constats qui n'ont rien de subjectif. On peut faire semblant de ne pas voir les différences en ne se référant qu'à des normes et moyennes standardisées mais les différences se perçoivent pourtant très aisément. C'est vrai qu'on peut se dire que pour quelques heures, ça passe, et c'est vrai, de toute manière que tout peut passer : le boucan et les secousses dans tous les sens des x2800 ne m'ont jamais empêché de me délecter de mes traversées de l'Auvergne quand j'étais étudiant, mais la différence avec les voitures Corail était considérable, même s'il y avait un vrai problème avec la ventilation (on se gelait contre les fenêtres). Les TGV PSE que j'ai pris à l'époque m'ont effectivement semblé beaucoup moins confortables que les voitures Corail.
  4. Et bien les flémards attendent de voir vos faits d’armes et vos solutions. Et puis l’argent n’étant manifestement pas un problème et l’orthographe déplorable relevant des correcteurs automatiques et certainement pas des gens qui écrivent, tout va bien. Tout cela me rappelle étrangement de récents échanges sans fins, copieusement effacés par les modérateurs... à juste titre.
  5. Oui enfin une rame TGV complète c’est une autre paire de manches...
  6. J’espère que le poste d’aiguillage trouvera preneur...
  7. C’est l’article que j’ai posté à la page précédente mais bon...
  8. Je n'arrive pas à saisir si c'est peint ou pelliculé.
  9. Premiers relais médias : SNCF : Patrick, le premier TGV, va prendre sa retraite après 42 ans de service
  10. Mercredi prochain, il va falloir surveiller nos écrans... (voir [TGV Sud Est] Sujet Officiel).
  11. C’est quand même sidérant ces petits narcissismes : tout pour ma gueule, histoire montrer que j’existe, je vais essayer de montrer avant tout le monde ce que certains s’échinent à préparer pour une bonne surprise. Pardonnez-moi la vulgarité suggérée mais ça fait ch... et oui c’est à dégoutter de toute initiative ce manque de respect pour le travail des autres.
  12. Les deux motrices ont en effet été conservées, en “pots de fleurs” sur deux sites différents : TGV 001 Belfort TGV 001 Bischheim
  13. Je voulais éditer le précédent message mais je crois que j’ai été trop long (je voulais ajouter le bilan des préservations de TGV PSE et postaux). En plus de la rame 16 préservée à La Rochelle, sont également préservées par la Cité du train : - la partie cabine de la motrice n°23105 (de la rame TGV n°53) en livrée orange d’origine. - la motrice n°23119 (initialement issue de la rame n°60 mais présentée comme étant la motrice n°23121 de la rame TGV n°61) remise en état d'origine (équipements, livrée orange, etc.) par le technicentre de Bischheim début 2015. - la motrice postale n°923007 (de la rame TGV postal n°954, ex motrice 23076 de la rame PSE n°38). - 2 voitures (voiture première classe et voiture bar) remises en état d'origine (équipements, livrée orange, etc.) par le technicentre de Bischheim début 2015. Au technicentre de Romilly : - la motrice 23064 (de la rame TGV n°53), repeinte en livrée Carmillon. Et au Musée du cheminot, à Ambérieu-en-Bugey : - le pupitre de la motrice 33006 (de la rame TGV n°112). (Dans les informations que j’ai pu trouver je n’ai pas réussi à comprendre si les deux voitures préservées étaient attelées à la motrice n°23119 ou à la motrice postale n°923007) Dites-moi si je me trompe.
  14. Pas tant que ça, enfin je crois : je me demande juste si 12 ans plus tard, les japonais ou d’autres, ont réussi à préserver une rame complète et à la maintenir en état de marche : à l’échelle mondiale les Shinkansen série 0 sont les trains à grande vitesse historiques les plus iconiques, les seuls à mon avis que l’on puisse comparer avec les premiers TGV. Si à ce jour comme je le présume, aucune rame entière n’a réussi à être préservée en statique, et encore moins en état de marche, ce n’est certainement pas pour rien ou faute d’avoir essayé, et ça doit être pris au sérieux car ça veut dire qu’il sera très difficile de préserver nos 2 rames 16 et 325, mais ça, ce n’est pas un mystère. Bref, tout ça pour dire que ceux qui veulent leur préservation vont devoir se battre, et que l’enjeu n’est pas d’espérer garder 2 ou 3 rames de chaque modèles mais bien de réussir à garder les rames 16 et 325, et de trouver le moyen de donner quelques motrices seules ou avec une ou quelques remorques dans quelques musées des transports importants partout dans le monde. C’est un enjeu de mémoire et d’image de l’histoire de l’excellence ferroviaire française, même si je sais bien que ces temps-ci, ce n’est pas (plus) à ça que les gens pensent en premier lorsqu’ils pensent à la SNCF... P.S.: Le musée de Kyoto présente 4 caisses statiques (en état de marche ou non, je n’en sais rien), deux “motrices” encadrantes, une voiture de première classe et une voiture buffet. L’ensemble date de 1964 et a été retiré du service en 1978, à 6 millions de kilomètres, dans un état d’origine ou s’en approchant. Des informations que j’ai pu trouver pour l’instant, ces 4 caisses semblent être le plus long ensemble préservé sur un seul site. Un inventaire, complet ou non existe sur le Wikipédia en anglais : 0 Series Shinkansen
×
×
  • Create New...