Aller au contenu

Inspecteur Derrick

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    420
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Inspecteur Derrick a gagné pour la dernière fois le 11 juillet 2016

Inspecteur Derrick a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

166 Ardent

À propos de Inspecteur Derrick

  • Rang
    Eurostar

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    Traction
  • Métier & Lieu
    CRLP

Visiteurs récents du profil

8 040 visualisations du profil
  1. Inspecteur Derrick

    [SIRIUS] - Sujet officiel

    Tout pareil, vraiment du fric foutu en l'air... C'est d'ailleurs assez étonnant comme ce gadget peut faire la quasi-unanimité contre lui, à travers tout le pays, et quelquesoit la mentalité des CRL interrogés (benis oui-oui ou jamais contents) tout le monde est d'accord : ça n'apporte rien de rien à la conduite.
  2. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Ce que je trouve très intéressant dans ce rapport, c'est que l'incident de Sallanches en 2009 a de sacrés points communs avec la dérive de Serqueux au niveau du comportement des valves de purge. J'ai du mal à croire que personne ne s'en soit aperçu parmi nos dirigeants, et aient "omis" d'exploiter ce REX afin d'éviter que ça se reproduise. Mon coté parano se dit qu'à un moment, un de nos gros bonnets a dit "Allons, on ne va pas modifier 700 rames pour des évènements rarissimes, hein ! Au prix où ça coûte !" Les limites du "risque calculé" sont atteintes, et même dépassées... Pendant ce temps, on serre les fesses jusqu'en 2019 dès qu'on voit quelquechose de plus gros qu'un chevreuil sur la voie :-(
  3. Inspecteur Derrick

    Faute de conducteurs, la SNCF supprime des trains

    J'ai eu l'occasion au cours d'une formation regiolis de former un retraité de retour en CDD. Le collègue était en retraite depuis 2 ans quand la direction de la traction l'a appelé chez lui pour lui proposer de rempiler pour 9 mois, recyclages, formations et études de ligne incluses. Affecté à une UP qui n'était celle d'où il était originaire pour éviter les conflits avec d'autres collègues (ça a l'air d'être le cas pour la plupart des retraités qui rempilent). Coté salaire, payé en déplacement complet + prime de précarité + tous congés payés, le collègue m'a avoué toucher un peu plus de 7000€ net. De mon point de vue perso de conducteur, ça me fait bien ch... de voir qu'on paye à prix d'or des anciens plutôt que d'embaucher des jeunes. La direction sait qu'elle trouvera toujours des volontaires à ce tarif, ils sont tranquilles. On est tout simplement en train de cacher la misère des effectifs à la ramasse en attendant que le privé soit là, et à ce moment là, ils pourront sabrer tant qu'ils voudront dans l'effectif restant. Dans le même domaine des effectifs insuffisants, mon UP a envoyé 5 CRL en déplacement complet à Marseille, mais comme il n'y a pas moyen d'assurer le plan de transport pendant les congés protocolaires le CUP nous a pondu une note dans laquelle il explique que chaque RP décalé à la demande du service sera primé 40€ au CRL qui accepte d'être débricolé de son roulement. On en voit certains devenir bien moins rigoureux sur l'application de leur grille de roulement depuis début juillet, comme par hasard...
  4. Inspecteur Derrick

    Grève reconductible à partir du 31 mai 2016

    Celui qui veut se payer des absences (presque) quand il le souhaite pour améliorer son roulement peut aussi se mettre à temps partiel... 91,4%=20VT par an, et cela sans baiser les collègues, alors que les préavis de "confort" ne baisent que les collègues (et pas forcément les renards), pendant que le DET rigole de voir l'ambiance toujours plus pourrie.
  5. Inspecteur Derrick

    Grève reconductible à partir du 31 mai 2016

    Sns vouloir faire de polémique sur quelle OS a raison ou tort, je regrette simplement que sur la CCN l'ensemble des OS n'aient pas été capables de se mettre d'accord sur un mouvement unitaire, à une date précise. Plusieurs préavis à des dates différentes, à mes yeux ce n'est pas mobilisateur et c'est dommage.
  6. Inspecteur Derrick

    CCN - Convention Collective Nationale Ferroviaire

    Salut tout le monde, Ce matin en AG à ma boutique (Sotteville) à peu près la moitié des ADC du dépôt présents. Le service n'a pas voulu donner les chiffres de grévistes, mais il y a un S1 aujourd'hui et demain en Normandie et S3 prévu pour vendredi vendredi. Ça a beaucoup discuté, surtout sur l'intérêt de faire 2 jours par semaine ou de reconduire en illimité. D'une manière générale, même les collègues inscrits à la CGT ne voient pas trop l'intérêt de faire deux jours la semaine (grève rectangulaire ?), donc ils pourraient poursuivre la greve sur le préavis sud rail. A titre perso (je ne suis pas syndiqué), ça fait bien longtemps que je peste après les grèves carrées qu'on nous ressert depuis des années, et qui n'avancent à rien ou quasi rien, donc vu les enjeux, je suis en grève sur le prévis reconductible de sud rail. L'accord d'entreprise qu'on nous vend est beaucoup trop précaire, et dans 2 ou 3 ans, on pourra s'asseoir dessus, sous prétexte que la concurrence est là, et qu'elle fait du dumping social. Là on se retrouvera aux conditions du décret socle, d'où l'intérêt de le tirer vers le haut au maximum dès maintenant, pendant les négociations. Cela n'engage que moi, mais pourquoi attendre plus longtemps pour se mettre en grève ? L'euro de foot c'est bien beau, mais ce sera trop tard, et là il y en aura pour dire que les congés protocolaires commencent, du coup c'est pas la peine de partir sur un mouvement plus long. Bref, je donne sa chance au mouvement maintenant, sans tenir compte des consignes des centrales ou autres, j'ai juste le sentiment que c'est maintenant qu'il faut faire quelque chose, avant qu'il ne soit trop tard. Si ça ne prend pas, au moins j'aurais essayé au moment qui me semble le plus opportun, mais si ça ne prend pas, il ne faudra pas venir me rechercher courant juin pour poser le sac une fois de plus par-ci par-là. A+ edit pour l'othographe
  7. Inspecteur Derrick

    Adblock, publicité et remise en cause de l'existence du forum...

    Surtout pas ! Je fais (au quotidien) partie des anti-pub plutôt intégristes, j'ai installé sur mon PC adblockplus, µblock et ghostery, et pourtant, je viens sur cheminots.net régulièrement. Ce forum est un des rares sites à être honnête et transparent sur son fonctionnement vis à vis de la pub. Donc, je joue le jeu et je désactive mes bloqueurs, et le petit bug de la page orange, c'est pas le bout du monde à surmonter. Donc merci à l'équipe pour le temps consacré à faire vivre ce forum, ne fermez pas ! (s'il vous plait)
  8. Inspecteur Derrick

    Tour de magie en Normandie !

    Mooouuais, je sais bien... mais quand même ! Pour enfoncer un peu plus le clou j'ai envie de souligner qu'ils annoncent qu'ils vont foutre un peu plus de cars sur la route en pleine COP21, mais peut-être que je fais du mauvais esprit
  9. Inspecteur Derrick

    Tour de magie en Normandie !

    Où l'on renforce la desserte ferroviaire... avec des autocars ! On se doutait qu'on était mal barrés, mais on vient de battre un nouveau record de conn... je pense, en attendant le prochain...
  10. Inspecteur Derrick

    [SIRIUS] - Sujet officiel

    Mise à jour faite (en 18 min, le fichiers ayant été automatiquement téléchargés auparavant). RAS.
  11. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Suite à la réunion extraordinaire du CHSCT de l'Etablissement Traction Normandie quelques annonces ont été faites par la direction : D'après les experts "frein" presents à la réunion, toutes les valves de purge des distributeurs ont été actionnées soit par choc soit par enfoncement du panneau frein, ce qui accompagné de la perte de la CP explique l'absence de freinage consecutif au choc avec les vaches. Les mesures suivantes ont été proposées par la direction : -Installation de pare buffles dans les meilleurs delais -Etudes de modifications techniques (boutons de purge, renforcement des capots des panneaux de frein et des tuyauteries de frein -Circulation des AGC en UM dans la mesure du possible. Ces mesures apportent un certain apaisement, les OS appellent les ADC à ne plus appliquer le droit de retrait. Cette fois-ci je ne poste pas le pdf du compte rendu car celui-ci comporte le nom du conducteur et de l'ASCT du 848973.
  12. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Ci-dessous je vous copie le texte d'un mail envoyé par la direction régionale aux conducteurs de l'Etablissement Traction Normandie. Il fait suite aux premières expertises de la rame avariée. "Lors d’une circulation en unité simple, un AGC a percuté deux bovins en amont de la gare de Serqueux et a subi des dommages qui ont entrainé une longue dérive. Le comportement exemplaire de l’Agent de Conduite et de l’Agent de Sécurité et de Contrôle des Trains a permis de maîtriser la situation. Descriptif sommaire des évènements : En amont de l’évènement, l’engin fonctionnait normalement y compris le frein. Lors de la circulation, l’Agent de Conduite aperçoit des bovins sur la voie à une centaine de mètres devant l’engin qu’il conduit. Il actionne alors le manipulateur de traction pour l’amener en position freinage d’urgence, ce qui a provoqué la mise à l’atmosphère de la Conduite Générale et l’ouverture de la boucle de sécurité de freinage. Le choc intervient quasi au même moment, aucun effet de freinage n’est constaté et l’ensemble de la rame est privée d’alimentation électrique. L’ASCT qui se trouve en cabine arrière enfonce à son tour le BP URG sans effet. Par sa connaissance de la ligne, l’Agent de Conduite prend alors la décision d’attendre que le profil de voie amène l’engin à s’arrêter pour poser des cales et stopper l’engin. Scénario envisageable : A cette heure de l’enquête, les informations disponibles permettent de décrire un scénario probable de l’enchaînement des évènements. Le choc avec les bovins amène à un court-circuit dans le coupleur qui provoque l’ouverture du contacteur de batterie, ce qui coupe instantanément l’alimentation de la motrice de tête et inhibe ainsi les commandes électriques. Cette défaillance électrique a empêché l’abaissement des patinsElectro-Magnétiques ainsi que leur fonctionnement. De plus, les carcasses des bovins provoquent, en passant sous le train sur toute sa longueur, des dégâts majeurs sur de nombreux organes de frein. Les impacts sont importants au niveau de l’ensemble des bogies, touchent de manière différente les bogies porteurs et moteurs : les tuyauteries des différents circuits de frein, les panneaux de frein, les vannesde purge sont touchés. D’une manière globale, ceci a eu pour effet d’annihiler l’action des organes de frein sur l’ensemble des bogies. La vitesse de l’engin relevée sur l’ATESS était de l’ordre de 138 km/h au moment de l’impact, soit environ 38 m/s. On peut donc supposer que les carcasses des bovins ainsi que la projection de ballast qui s’en est suivi, ont dû se propager le long de l’engin, et se poursuivre durablement du fait de l’absence de freinage. Autres éléments d’analyse : La violence de l’impact et la configuration inédite de l’incident ont amené une situation jusqu’alors inconnue sur un AGC. Lors d’un incident précédent au cours duquel un véhicule routier était passé sous un AGC, seuls quelques organes avaient été touchés. L’inhibition des freins avait été provoquéepar la purge des réservoirs du fait de la mise en action inopportune des boutons de purge. Le frein électromagnétique était resté opérationnel. Il avait alors été décidé de protéger les boutons de purge par un carter. Cette modification a été réalisée sur l’engin impliqué dans la dérive de Serqueux. Expertises de l’engin : Les premières constatations ont été menées par les agents de la DAS, de l’Ingénierie du Matériel et des agents du Technicentre Normandie, le jour même de l’événement. La rame a été rapatriée sur le site de Sotteville où une expertise approfondie avec des représentants de l’EPSF, du constructeur BOMBARDIER ainsi que des agents SNCF est en cours. Pistes envisagées : Sans attendre l’ensemble des éléments de l’expertise toujours en cours, les équipes de l’Ingénierie du Matériel ont commencé l’analyse de solutions qui pourraient permettre de diminuer les conséquences d’une telle collision. Parmi les pistes envisagées, on notera : - L’adaptation d’un pare-buffle dans la partie inférieure du nez des motrices, - L’ajout d’un dispositif ayant pour objet de diminuer les conséquences sur les systèmes de commande en cas de court-circuit dans l’attelage, - Le remplacement des boutons de purge « impulsionnels » par des boutons de purge de type à appui permanent, - Le renforcement des capotages des panneaux de freinet des tuyauteries des réseaux pneumatiques de frein. Cette liste n’en est qu’au stade d’une étude de faisabilité, et tant leur étude que leur mise en œuvre sur l’ensemble du parc prendront du temps. D’autres solutions pourront éventuellement voir le jour."
  13. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Et les X76500 thermiques ;-)
  14. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Petit rappel technique : Les ZGC sont équipés de 4 distributeurs pour les version tricaisses (1 par bogie). Les BP URG mettent la CG à l,atmosphere mécaniquement. De plus, voici quelques précisions, j'ai eu ces infos ce matin au dépôt de Sotteville, de source syndicale et de l'encadrement : Le relevé ATESS montre que le collègue a bien enfoncé le BP Urg quelques secondes avant le choc. Le relevé ATESS montre également que les batteries se sont isolées dans les secondes qui ont suivi le choc, d'où la "mort" de la rame dans la foulée. En ce qui concerne le dessous de la rame avariée, les premières constatations font état de dégradations encore jamais vues jusqu'à présent de tout ce qui se trouve sous un AGC : purges de distributeurs avariées, manostats et conduites d'air arrachées, distributeurs avariés, etc... L'attelage automatique est également en triste état, toutes les parties électriques et le cablage qui vont avec ont été arrachées sous la violence du choc. La rame est actuellement au dépôt de Sotteville, sera nettoyée cet après midi, et les enquêtes approfondies seront menées dans la foulée. Dans l'attente des résultats de l'enquête et d'éléments de réponses des expertises, les ADC font valoir leur droit de retrait et n'assurent pas les trains prévus en AGC. Voilà tout ce que je peux dire de manière fiable pour le moment.
  15. Inspecteur Derrick

    Derive d'un AGC sur 20 kms...

    Salut, Petite précision : la ligne est bien équipée de radio sol-train, mais comme la rame semble s'être complètement "éteinte" au moment du choc, donc le conducteur n'a pas pu l'utiliser, c'est pour ça qu'il a appelé le régulateur avec son téléphone portable.
×