Jump to content

Bibloc

Membre
  • Content Count

    2208
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    14

Everything posted by Bibloc

  1. c'est effectivement une R. Le fourgon derrière est un ex-PLM métallisé, on devine du coup la tranche destinée à la gare de Lyon par un JJ destination Vintimille ?
  2. exemple même d'argument idiot : on n'a qu'un attelage à faire pour un train de 50 wagons, pas 50 !!!!
  3. je ne sais pas d'ailleurs pourquoi, une fois les isolateurs changés, on ne pourrait pas lancer du 25000 dans une caténaire 1500. Avec les sections de cuivre en place, on n'aurait pratiquement plus de pertes en ligne ..
  4. Les Hollandais ont songé un temps à passer du 1500 V au 25 kV. Transformation repoussée sine die. Les Belges n'ont aucune intention d'abandonner leur 3 kV. Pour passer du 1500 au 25000 sur nos lignes, le travail titanesque est surtout sous les ponts et tunnels pour dégager les distances d'isolation . d'autant plus que les engins polycourant se sont considérablement simplifiés par rapport aux premiers prototypes d'une SNCF qui a fait là un travail de pionnier en la matière. Grâce évidemment à l'électronique qui permet, de circuler sous tous les types présents en Europe.
  5. parle donc aux Allemands, aux Suisses, aux Suédois et Norvégiens d'abandonner leur système obsolète de 16,7 Hz avec convertisseurs de fréquence ou génération autonome et réseau particulier. Déjà que les STI ne les ont pas obligés à raccourcir leurs archets de panto, alors que la SNCF s'est fendue d'un allongement des palettes monophasées ...
  6. on ne t'a pas attendu !! RIC, RIV, INTERFRIGO, TEEM, pools EUROP et MC matériel unifié (à commencer par les marchandises) pour pouvoir le réparer dans n'importe quel pays ... et ce, bien avant que la CE s'en mêle avec des STI à la noix
  7. il y aura une autre normalité. On a commencé à vivre sans tous ces gadgets ruineux, la richesse disponible pourrait être mieux répartie (et entre les gens, et entre les catégories). Certains sociologues (comme Jean Viard sur France Inter) estiment que les confinés commencent à réaliser le degré de servitude au boulot dans lequel on était tombés... et dans lequel ils ne veulent pas vraiment retomber. Alors, travailler moins pour vivre mieux ??? et du coup, la dette et les conséquences économiques dont nous menacent Le Maire et le patronat, on s'assoira dessus
  8. c'est une chose hélas très courante ! mais il y a pire : https://www.corsematin.com/articles/destruction-de-ruches-le-syndicat-dapiculture-2b-condamne-fermement-cet-acte-odieux-108652
  9. différence notable avec l'époque précédente où les voitures du Cisalpin appartenant aux CFF étaient évidemment immatriculées en 61 85 au lieu de 61 87. (idem d'ailleurs pour les 61 88 des TEE inox belges)
  10. si ton employeur t'a repris avec bonne volonté, que l'ambiance est bonne et que le boulot te plait, reste dans cette place. Tu pourras toujours consacrer ton temps libre à arpenter les quais de gare ou adhérer à une assos de préservation de matériel. Il faut te méfier de toi, une passion n'est pas forcément facile à vivre quand elle devient une obligation quotidienne, comme tu le dis, prêt à travailler les week-ends, nuits et jours fériés ... La réalité est parfois cruelle ! D'autant que, comme souvent dit ici, à la SNCF (et autres) on n'aime pas spécialement les passionnés du rail. On considèrerait plutôt que ferrovipathie désigne une maladie, comme cardiopathie, neuropathie etc ...
  11. ça se faisait il y a un moment. Évidemment, ça ne simplifiait pas la lecture, de même que les numéros doubles pour les TGV Toulouse laissant le 2° élément à Bordeaux (par exemple) . A l'affichage, on avait deux trains partant à la même heure sur la même voie ....
  12. à moins de trouver des pilotes bénévoles, rien ne dit qu'elles survivront à l'épisode !
  13. mais ce n'est pas CFF et 85, c'est CH et 85 !
  14. sur quelle photo ? sur l'une on a F-CFF et 87 , sur la 2°, on a CH-FPC et 85 sur la 3°, D-DB et 80
  15. je suis très très très étonné qu'un ancien ADC ne sache pas comment est constitué le numéro UIC qui est en application depuis maintenant 56 ans !!!!!
  16. de ce que j'ai cru comprendre, pour diminuer le pas des sièges et gagner en capacité, on en a mis des nouveaux, dont les dossiers ont été amincis et les assises raccourcies.
  17. les sièges, pas sûr, ils sont soumis à un régime minceur pour la haute densité Ouigo. Par contre, ceux qui sont déposés sont peut-être stockés pour remplacer leurs homologues trop fatigués dans les autres TGV
  18. tu comprends un peu trop l'entreprise, et pas assez (ou pas du tout) ceux qui la font vivre par leur travail !
  19. le contraire m'aurait étonné. Tu comprends qu'une boutique préfère fermer que de prendre les dispositions pour protéger ses salariés et continuer à distribuer des produits de première nécessité. Bravo !!! Félicitations !!
  20. les chiffres 3 et 4 ont changé de signification avec l'ouverture, ils sont maintenant le code du pays qui enregistre le matériel. Le 87 de la SNCF est devenu F. Le 85 de SBB-CFF est devenu CH sinon, les numéros données par TSO sont les numéros dits d'exploitation. Ils sont repris et complétés pour donner le numéro UIC : 384011 -> 93 87 0384011-x d'ailleurs en Allemagne, le numéro d'exploitation est en général inscrit en noir, les chiffres complémentaires en gris clair (si sur fond blanc), ici un ICE-3 lire 93 80 5 403 053-2 D-DB. Le 5 au lieu du 0 chez nous tient à ce que la DB utilisait le chiffre d'autocontrôle et a souhaité le garder.
  21. la seule chose qui doit changer, c'est F-CFF au lieu de F-SNCF. Le numéro reste en 93 87 0384011-x et 012-y ça compense quelques engins immatriculés en 85 tels que les WL Paris-Moscou : (FPC est la filiale longs parcours des RZD)
  22. d'une manière plus générale, les CFF étaient propriétaires de 2 rames PSE-tricourant. A leur amortissement, j'imagine qu'ils ont "acheté" une rame pour les remplacer et participer ainsi au capital de Lyria. La 4406 ?
×
×
  • Create New...