Aller au contenu

Femmes conductrices:En ligne avec Stéphanie, conductrice de train à la SNCF


Messages recommandés

Depuis 11 ans maintenant, Stéphanie Larcier est conductrice de train dans le groupe SNCF. Elle nous raconte son quotidien, ses envies et sa place dans un métier encore très masculin.

" Après des études en biochimie écourtées, je me suis orientée vers ma deuxième " passion ", les trains. J'avais déjà eu l'occasion de faire de l'accompagnement en cabine de conduite, et ce métier m'avait toujours inspirée. J'ai donc postulé dans le groupe SNCF. Après une série de tests (logique, français ...) , des examens médicaux, des entretiens de recrutement, ma candidature a été retenue pour intégrer l'école des conducteurs de train du groupe. En juillet 1999, j'ai donc débuté cette formation d'un an. J'y ai appris la conduite mais aussi les mécanismes d'un train, les procédures de sécurité et la réglementation relative au transport ferroviaire de passagers. Je suis donc conductrice de train depuis 11 ans. Je travaille sur la ligne du RER D, en banlieue parisienne. Mon quotidien ? A vrai dire, il n'y a pas de journée type car les horaires ne sont jamais les mêmes. Selon le jour, je travaille très tôt le matin ou en journée, ou encore tard le soir. A chaque début de service, je vais récupérer mon train dans le dépôt d'attache. J'en profite pour prendre les documents relatifs à d'éventuels travaux sur les voies. Bref, tout ce qui peut servir à améliorer les trajets. Une fois les tests de sécurité et de freinage effectués, je commence mon service commercial, l'autre facette de mon métier. Celle qui me place en contact direct avec les voyageurs. Une rame compte au maximum 12 voitures, donc aux heures de pointe, je peux faire voyager jusqu'à 3 000 clients. Durant le service, je suis en charge de la conduite du train mais aussi de la sécurité des passagers, la technique de la machine et le respect des horaires. Je suis en relation permanente avec le centre de régulation et les voyageurs.

Mon métier présente des contraintes, mais l'entreprise met tout en oeuvre pour nous faciliter la tâche. Par exemple, pour concilier ma vie professionnelle et ma vie de famille avec mes deux enfants, le groupe SNCF m'a donné la possibilité de passer à temps partiel. J'ai opté pour un 80 %, tout comme mon mari qui exerce le même métier que moi. Lors de la mise au point des plannings, nos managers tiennent compte de nos impératifs familiaux. Ainsi, il y en a toujours un de nous deux présent pour s'occuper des enfants. Ce métier nécessite d'être ponctuel, rigoureux et extrêmement vigilant. Ce que j'apprécie particulièrement dans ce job ? L'autonomie et la relation client. En cabine, je suis seule, sauf lorsqu'un autre conducteur monte pour rejoindre sa gare de départ, mais j'aime ça. Cela me permet de rester bien concentrée. Avec les clients, je suis en première ligne, la seule à être présente pour répondre à leurs questions, leur donner des conseils et résoudre les problèmes. Cette double compétence technique et commerciale est très valorisante. C'est parfois un métier éprouvant à cause des horaires décalés. Il faut se lever très tôt et parfois se coucher très tôt pour tenir le coup. Mais avec le temps, on prend le rythme.

Le + métier selon Stéphanie

"L'autonomie, le côté technique de la conduite et la relation client. Mettre en oeuvre toutes ces compétences au service du public est très valorisant".

Lorsque les clients découvrent qu'une femme occupe la place du conducteur, ils sont souvent très surpris. Actuellement, le groupe compte 1 % de conductrices de train mais mon expérience prouve que les femmes peuvent accéder sans problème à ce genre de poste. D'ailleurs, l'entreprise y est très favorable et je confirme : il y a vraiment des places pour les femmes dans ce métier. Si les passagers sont parfois vindicatifs, ma présence les apaise un peu. Il y a davantage de respect envers une femme. Certains me proposent même leur aide, par exemple la nuit, si je dois sortir de ma cabine pour réarmer le système d'alarme. En interne, cela n'a pas été trop dur de se faire une place parmi mes collègues masculins même si au départ il faut dépasser quelques réflexions misogynes. Aujourd'hui, la très grande majorité d'entre eux apprécie la présence de femmes dans l'équipe. Tout se déroule bien. Mon métier me plaît énormément. Travailler sur une ligne de banlieue me convient : car cela me permet de m'épanouir professionnellement et de profiter de ma vie de famille, l'éloignement étant plus limité. Et dans l'avenir, le groupe SNCF m'offre la possibilité d'accéder à la conduite d'un TGV ".

Où postuler ?

Le groupe SNCF recrute actuellement des conducteurs et conductrices de trains en Ile-de-France. Créez votre compte de candidature et postulez à l'offre qui vous correspond en cliquant sur le bouton " Rejoignez-nous " du site www.sncf.fr

Cursus

1978 : naissance

2000 : diplômée de l'école des conducteurs du groupe SNCF après une année d'études

2002 : après deux années comme conductrice élève, Stéphanie Larcier est devenue conductrice de train titulaire sur la ligne du RER D. Prochaine étape, l'échelon supérieur : conductrice principale

2003 : naissance de son premier enfant

L'Express.

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"même si au départ il faut dépasser quelques réflexions misogynes"... tu m'étonnes :cool:

Moi j'ai eu de la chance, je n'ai jamais subi ce genre de réflexion. Mis à part ça je me reconnais totalement dans ce témoignage :-)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai eu de la chance, je n'ai jamais subi ce genre de réflexion.

Tu ne risques pas à mon avis, tu as su prouver que tu savais conduire ton train avec aisance devant les yeux effarés de certains mécanos paniqués en voyand des feux rouges qui ne te concernaient pas lotrela

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello! nous aussi au MBE nous avons notre femme conducteur de train, une as! et même la première à prendre la pelle à neige pour dégager son train! courage les filles! ( elle aussi elle a des mêches rouges!!! w o u a r f )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello! nous aussi au MBE nous avons notre femme conducteur de train, une as! et même la première à prendre la pelle à neige pour dégager son train! courage les filles! ( elle aussi elle a des mêches rouges!!! w o u a r f )

Et première de sa promotion si je te dis pas de bêtise !

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avons eu une conductrice qui est devenue CTT. :Smiley_56: .

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Moi ce qui me choque c'est :

conductrice de train dans le groupe SNCF

2000 : diplômée de l'école des conducteurs du groupe SNCF après une année d'études

Ha ha ha ! "l'école des conducteurs du groupe SNCF" ça fait rire (jaune) de telles expressions ...

Christophe

  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

(...)

Ha ha ha ! "l'école des conducteurs du groupe SNCF" ça fait rire (jaune) de telles expressions ...

Christophe

Mais encore ??? Je dois fatiguée mais je ne vois pas ce qui fait rire (éventuellement jaune) ??? :blink:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien que sur la petite annexe d'Étampes on a 3 femmes : 2 mécanottes et notre CTT

Cela fait une sacré moyenne de féminisation, et je compte sur vous pour ne pas leur pourrir la vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Moi ce qui me choque c'est :

Ha ha ha ! "l'école des conducteurs du groupe SNCF" ça fait rire (jaune) de telles expressions ...

Christophe

Je suis bien d'accord avec toi. Ca veut bien dire qu'au sein du groupe il n'y en a qui ne sont pas de "vrais conducteurs SNCF" ... Bref, j'en dis pas plus !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça a bien évolué !

je me souviens d'une gentille petite brune que j'avais pris à mon bord, au 6131, entre Lyon et Avignon.

elle était de Miramas, et le mécano du train précédant l'avait refusée, sans ménagement (pour ne pas dire que selon lui, elle ferait mieux de retourner à ses casseroles !)

au dépôt de Zürich, il y avait une jolie mécanote TGV, ex ACT, et férue de technique (elle est devenue instructrice depuis, je crois)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Concernant la video Japonnaise:

Là, il y a de la verbalisation!!!!Nos CTT doivent en baver en voyant cela. :ph34r:

Madame, c'est pas beau de montrer du doigt. :sleep:

Pour l'uniforme, nos "Top Gun" de la traction devraient prendre exemple. :rolleyes:

Modifié par zoom 45
  • Upvote 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça a été fait... en 2006 ! :tongue:

y en a que ça a fait rire, d'autres moins... controleursncf

Tu m'excuseras mais la tenu "CRL Japonnais" ça a un autre standing que celle "made in Bretagne" :tongue: .

Modifié par zoom 45
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu m'excuseras mais la tenu "CRL Japonnais" ça un autre standing que celle "made in Bretagne" :tongue: .

çCa fait quand même limite militaire leur tenue !!!

Et on ne vas pas comparer leurs méthodes de travail avec les notres, on arrivera jamais à les transférer ici. Quand on les voit bosser, on dirait de vrais robots sans reflexion .... D'un autre coté, on demande pas à un robot de réfléchir !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu m'excuseras mais la tenu "CRL Japonnais" ça un autre standing que celle "made in Bretagne" :tongue: .

Quelque soit l'origine, je suis allergique à la tenue et puis on s'éloigne un tant soit peu du sujet.

Modifié par ADC01
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

çCa fait quand même limite militaire leur tenue !!!

Et on ne vas pas comparer leurs méthodes de travail avec les notres, on arrivera jamais à les transférer ici. Quand on les voit bosser, on dirait de vrais robots sans reflexion .... D'un autre coté, on demande pas à un robot de réfléchir !

Au moins, ils ont déjà les gants pour faire l'attellage lors d'un secours. :ph34r: Quoiqu'avec le Shinkansen ..........

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelque soit l'origine, je suis allergique à la tenue et puis on s'éloigne un tant soit peu du sujet.

Toi quand on te titille, tu as l'art de détourner la conversation. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...