Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Florent PRI SP ESSAIS

Membre
  • Compteur de contenus

    80
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Florent PRI SP ESSAIS

  1. La plaque PR t'indique que le block vers lequel tu te diriges est à Permissivité Réstreinte. Ce qui implique que les cantons de Block font des longueurs pouvant atteindre 15 km (voir plus, en région parisienne on en a pas donc j'ai un peu oublié ). Ainsi, un signal de BAPR fermé à S implique un arrêt de 15 min devant le Signal, s'il reste à S, la marche à vue est à entreprendre sur toute la longueur du canton ce qui est très long... pour le reste je ne connais pas ce principe de signalo... désolé
  2. J'ai du mal à visualiser ce que tu dis. Tu aurais un plan de voie ou schéma de signalisation? Tu ne parlerais pas d'ITCS et non pas d'IPCS?
  3. La banalisation comme tu dis est l'IPCS riche. Ceci implique une signalisation beaucoup plus rapproché (cantonnement classique avec des signaux à plaque F) que sur des cantons D'IPCS (cantonnement par Carré en block absolu Avec des cantons longs). Concernant l'IPCS, les conditions de prise de sens sont : Sens inverse non pris, itinéraire depuis le Signal origine formé, dernier transit de sens inverse en amont du signal origine libéré, l'intervalle doit être libre. En tant qu'intervalle j'entends la partie de voie banalisée entre 2 postes ou aucune manoeuvre ne peut etre réalisée. Cela est
  4. Bah s'il arrive à appuyer à temps, le Signal de DAA se ferme et le Signal amont l'annonce. Mais tout dépend du moment de l'appui. Il se peut que le mécano puisse arriver directement sur le carré fermé. Je rebondis là dessus justement, sur le Signal évoqué au début du post, lorsque le Signal de DAA se trouve en amont d'un PN, on met en place une rétention par carré fermé. On crée ce qu'on appelle une ZAP PN (Zone approche du PN qui est en réalité une zone d'approche du signal Carré de DAA), qui démarre 500 m en amont du 1 er signal d'annonce (si préannonce par (A) ou (VL) on prend donc ce
  5. Tu as déjà eu à les déclencher ? De ce que je connais des DBC, en LGV cela te met un RRR rouge cabine. Tout dépend du niveau de l'alerte. Il existe plusieurs seuils. Sur CNM, les DBC n'influencaient pas la sig et cela envoyait juste une alarme au Poste recevant le train et une alerte au SIAM. Tout dépend du programme de signalisation et de la demande de l'EIC je pense.
  6. STEM et DAA ont la même fonction Fabrice. La particularité de la STEM est qu'elle est mise en oeuvre dans des "gros Postes" où les AC n'ont pas forcément de visu directe sur les voies. Ainsi, des systèmes aidés de caméras se déclenchent lors du passage d'une circulation (en couplage avec la programmation auto des trains, qui permet de signaler bien en amont qu'un train arrive). Ainsi, L'AC observe son écran qui affiche le train en circulation. Il me semble qu'il a également un bouton de déclenchement mais pas sûr... L'autre différence est que la STEM est mise en oeuvre dans les gares ne
  7. Oui exactement. J'ai une meilleure photo. Ce signal se situe sur le bal corbeil melun, la zone aval de ce panneau est la zone courte du PN16... c'est une véritable usine puisqu'il y'a une rétention qui ne s'effectue que dans certaines conditions, avec une minuterie très particulière. Tu en as sur le dernier signal qui donne accès à un canton de BAL généralement. Si le poste voit un chargement mal effectué, une bâche trainante ou autre, il appuie sur un bouton poussoir qui arrête le train avant qu'il puisse accéder au BAL Et qu'il ne soit plus en mesure de le stopper autrement qu'à la
  8. J'ouvre ce sujet pour savoir si certains d'entre vous (mécanos) avaient déjà été arrêtés à un carré de Dispositif d'Arrêt Aval ? Et si oui, quel en était le motif ?
  9. Oui comme tu dis. Malheureusement, les lignes nouvelles, les essais sont souvent confiés à des boîtes privées. Nous ne pouvons faire les essais des postes encadrants uniquement.
  10. Raté... c'est une boîte privée qui l'a réalisée. À savoir Saferail. J'imagine que tu parles de l'aiguille prise en dévié à 168 km/h alors que c'était 100 max (il me semble).
  11. Bon je crois que je suis mal parti dèsle début. Mon but n'était pas de faire la leçon à tout le monde et mes propos ont été parfois hautains et je m'en excuse sincèrement. À tous les utilisateurs que j'ai pu froisser, je vous présente mes excuses. J'aimerais repartir sur de bonnes bases avec chacun. Ok ? Je fais en effet partie d'une chaîne de vérification appelée cycle en V, et j'en suis le dernier maillon. Ce que je voulais juste dire, c'est qu'aux essais nous devons remettre toute l'étude en cause, en faisant quasiment la nôtre de notre côté. Et on compare enfin. À présent je
  12. Mdr je pinaille pas. C'est juste que vous êtes à côté de la plaque. Toute la signalisation a été vérifiée dans les règles de l'art. Malheureusement pour toi
  13. Alors déjà pour commencer, sache qu'en essais dynamiques comme dans le cas que tu cites, il s'agit de valider la ligne à différents palliers de vitesse jusqu'au maximum de +10% De la vmax de la LGVEE2 soit 320 + 32 = 352 km/h. Toutes les boucles de rattrapage doivent être désactivées sinon le TGV serait pris en charge et n'atteindrait jamais cette vitesse et la ligne ne serait pas validée. La seule boucle de rattrapage dans ce cas ce sont les mécaniciens et le cadre traction qui indique les PK auxquels freiner et MAINTENIR le freinage. Ce qui n'a pas été réalisé lors du déraillement coup
  14. Tout ce dont je parle, se retrouve dans des référentiels sur lesquels nous nous appuyons pour établir nos cahiers d'essais. On fait toujours référence à des documents de base (IN, DES, Plans techniques, schémas de principes généraux et particuliers). Aux yeux de la loi, ces documents sont des éléments auxquels nous ne pouvons pas nous soustraire ou ne pas faire appliquer. Nous pouvons aller en prison dans le cadre d'un accident ou contraire à la sécurité si l'application stricte et à la lettre d'un de ces référentiels n'a pas été appliquée et manquée lors de la réalisation de nos essais.
  15. Alors ? On passe pour une quille un peu maintenant ? Excuse moi de te dire, tu es certainement très bon dans ton domaine, en ce qui est d'appliquer tes règlements. Mais en signalisation tu es loin du sujet.
  16. Je vois pas en quoi j'ai utilisé des termes approximatifs. Justement à l'inverse. Mais bref
  17. Juste pcq je suis tout nouveau sur le forum ? Ah... c'est petit et réducteur. Dommage je comptais avoir un point de vue exploitant sur certains aspects de signalo. Mais c'est mal parti. Pourtant je monte souvent en cabine sur le rer C et je ne me suis jamais pris la tête à ce point pour un pauvre oeilleton et une réponse mal formulée.
×
×
  • Créer...