Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Caténaire arrachée: six TGV bloqués dans le Sud-Est, trafic perturbé


Messages recommandés

Ce qui met deux heures : c'est souvent la possibilité et la décision de faire une VUT par le CRO (Centre Régional Opérationnel) au vu des informations en sa possession.

Là les deux voies étaient plantées et il y avait coupure de la tension sur les deux voies et manifestement au vu des images télé une protection sur la voie contigüe au train arrêté pour effectuer les premières réparations. C'est donc seulement à la reddition de la voie par l'Equipement que la VUT a pu commencer.

L'organisation de la VUT "elle-même" par les deux agents circulation prend entre 10 et 15 minutes (fermeture de voie, dépêches).

Ensuite il faut voir les Installations de Sécurité existantes (commandes sur le terrain ou d'un poste...),

Pour le premier train : l'information des agents travaillant sur la voie de l'organisation de la VUT donc limitation de la vitesse du premier train,

la longueur de la VUT

Les choix de la régulation pour les passages de trains sur la VUT....

Bonsoir,

oui d'accord, euh c'est ça je n'étais pas en mesure de citer tous les détails, par "organiser" je voulais évoquer le temps total; mon terme était imprécis pardon. lapleunicheuse

Enfin , tout ça, ça n' nous banalise pas ces 2 voies là , hein cestachier !

Vincent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 66
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Images publiées

  • 2 semaines plus tard...

Selon la "propa" de la direction (les Infos)

l'accident caténaire serait du à l'emprunt par un TGV d'une voie d'évitement habituellement utilisée par les TER

sur laquelle la caténaire n'était pas réglée pour la largeur des pantographes d'un TGV...

ce qui fait que le panto serait passer au dessus de la caténaire et l'aurait ensuite arraché...

(si un caténéraiste pouvait nous en dire plus...)

Je vous conseille la lecture (critique de préférence...) de cet article, dans lequel il faut tenter de lire entre les lignes...

A priori les délais de rétablissement donné par les équipes caténaires d'astreinte ont été respectés.

Par contre c'est la gestion des passages des circulations sur la VUT d'une longueur de 16km

et donc les retards qui ont été sous-estimés (délais de 20 minutes par circulation)

et cela au moins au minimum au niveau de la cellule de crise CRO/CNO...

(risques de retards estimés à 2/3h alors que certains retards ont dépassés les 5 heures...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Selon la "propa" de la direction (les Infos)

l'accident caténaire serait du à l'emprunt par un TGV d'une voie d'évitement habituellement utilisée par les TER

sur laquelle la caténaire n'était pas réglée pour la largeur des pantographes d'un TGV...

ce qui fait que le panto serait passer au dessus de la caténaire et l'aurait ensuite arraché...

(si un caténéraiste pouvait nous en dire plus...)

Je vous conseille la lecture (critique de préférence...) de cet article, dans lequel il faut tenter de lire entre les lignes...

A priori les délais de rétablissement donné par les équipes caténaires d'astreinte ont été respectés.

Par contre c'est la gestion des passages des circulations sur la VUT d'une longueur de 16km

et donc les retards qui ont été sous-estimés (délais de 20 minutes par circulation)

et cela au moins au minimum au niveau de la cellule de crise CRO/CNO...

(risques de retards estimés à 2/3h alors que certains retards ont dépassés les 5 heures...)

Bonjour ,

En électrification en 25000 volts , des voies de service ou d'évitement peuvent être équipée de caténaires du type

à simple fil de contact , donc un TGV si c'est en plus une rame en UM , peut provoquer des dégâts .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

En électrification en 25000 volts , des voies de service ou d'évitement peuvent être équipée de caténaires du type

à simple fil de contact , donc un TGV si c'est en plus une rame en UM , peut provoquer des dégâts .

Des voies principales aussi... Cf la ligne Bellegarde Annemasse, empruntée par des TGV en périodes de pointe, équipée avec une simple ligne de contact sauf en gare où elle a l'honneur d'être accompagnée d'un câble porteur.

Enfin sauf erreur, Montparnasse est en 1500V, non ?

Ça me fait penser, récemment, un collègue du dépôt avait remarqué que lors de son passage voie d'évitement à Viry (Haute Savoie), ça crépitait un peu au niveau de la caténaire, pourtant refaite tout récemment. Et pour cause, il n'y avait plus que la corne du pantographe qui était en contact avec la caténaire.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour ,

En électrification en 25000 volts , des voies de service ou d'évitement peuvent être équipée de caténaires du type

à simple fil de contact , donc un TGV si c'est en plus une rame en UM , peut provoquer des dégâts .

Plus de dégâts qu'une loc ou 2 ? Pourquoi donc ?

Modifié par devil
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai vu cet été (par 26 ou 27° de température extérieure) à Ivry-sur-Seine des contrepoids qui ne jouaient plus aucun rôle de contrepoids puisqu'ils touchaient le sol. Mais je n'avais aucune idée du service à contacter pour le signaler.

En électrification en 25000 volts , des voies de service ou d'évitement peuvent être équipée de caténaires du type à simple fil de contact , donc un TGV si c'est en plus une rame en UM , peut provoquer des dégâts .

Et même des voies principales sur lesquelles passent quotidiennement des TGV : la section 31018 du RFN, Plaisir-Epône, équipée en caténaire "trolley" ...

Modifié par Stanislas
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai vu cet été (par 26 ou 27° de température extérieure) à Ivry-sur-Seine des contrepoids qui ne jouaient plus aucun rôle de contrepoids puisqu'ils touchaient le sol. Mais je n'avais aucune idée du service à contacter pour le signaler.

Et même des voies principales sur lesquelles passent quotidiennement des TGV : la section 31018 du RFN, Plaisir-Epône, équipée en caténaire "trolley" ...

il y a plein de ces lignes dites à "caténaire simplifiée" (ce qui est d'ailleurs une expression très impropre), sur lesquelles les TGV et autres engins circulent sans incident. De mémoire (mais c'est très partiel) :

- Nantes - Les Sables

- Poitiers - la Rochelle (sauf zones à 160-200)

- Annemasse - Evian

- St-Pierre d'Albigny-Bourg-St-Maurice

- St-Cloud - St-Nom (et Versailles-RD ?) là, il y a du trafic !

et d'autres encore ...

Ce qu'il y a peut-être par contre, c'est l'accumulation de réparations avec griffes pour ne pas remplacer un tir complet. ça, ça accroche !

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a plein de ces lignes dites à "caténaire simplifiée" (ce qui est d'ailleurs une expression très impropre), sur lesquelles les TGV et autres engins circulent sans incident. De mémoire (mais c'est très partiel) :

- Nantes - Les Sables

- Poitiers - la Rochelle (sauf zones à 160-200)

- Annemasse - Evian

- St-Pierre d'Albigny-Bourg-St-Maurice

- St-Cloud - St-Nom (et Versailles-RD ?) là, il y a du trafic !

et d'autres encore ...

Ce qu'il y a peut-être par contre, c'est l'accumulation de réparations avec griffes pour ne pas remplacer un tir complet. ça, ça accroche !

Euh nantes les sables est en cours d'électrification donc bon :Smiley_49:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai vu cet été (par 26 ou 27° de température extérieure) à Ivry-sur-Seine des contrepoids qui ne jouaient plus aucun rôle de contrepoids puisqu'ils touchaient le sol. Mais je n'avais aucune idée du service à contacter pour le signaler.

Je m'auto-cite : on prévient qui, quand on constate un contrepoids qui touche terre et qu'on n'a pas Intranet sous la main ? ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je m'auto-cite : on prévient qui, quand on constate un contrepoids qui touche terre et qu'on n'a pas Intranet sous la main ? ...

Dans le doute : "Pépy..." :Smiley_49:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je m'auto-cite : on prévient qui, quand on constate un contrepoids qui touche terre et qu'on n'a pas Intranet sous la main ? ...

le régulateur Sous station :

-via le Régul ligne pour les ADC

-via un téléphone de voie pour les agents de l'équipement....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai vu cet été (par 26 ou 27° de température extérieure) à Ivry-sur-Seine des contrepoids qui ne jouaient plus aucun rôle de contrepoids puisqu'ils touchaient le sol. Mais je n'avais aucune idée du service à contacter pour le signaler.

Et même des voies principales sur lesquelles passent quotidiennement des TGV : la section 31018 du RFN, Plaisir-Epône, équipée en caténaire "trolley" ...

Tu peux creuser sous le contre-poids, elle s'étirera de plus belle et ce jusqu'à la rupture. Je pense donc (vu l'aptitude du fil de contact à se déformer suivant les températures)) qu'à un moment il ne sert plus à rien de tendre, si la captation devient mauvaise le conducteur applique ses textes réglementaires.

Modifié par devil
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le régulateur Sous station :

-via le Régul ligne pour les ADC

-via un téléphone de voie pour les agents de l'équipement....

Merci lapleunicheuse

Tu peux creuser sous le contre-poids, elle s'étirera de plus belle et ce jusqu'à la rupture. Je pense donc (vu l'aptitude du fil de contact à se déformer suivant les températures)) qu'à un moment il ne sert plus à rien de tendre, si la captation devient mauvaise le conducteur applique ses textes réglementaires.

Le problème d'un contrepoids qui touche terre est qu'il ne tend plus rien du tout puisque la tension T qu'il exerce (et qui, aux frottements sur la poulie près, est égale en norme à son poids P) est exactement compensée par la réaction R du sol. Autrement dit la caténaire n'est plus tendue du tout ... et c'est plutôt gênant.

Modifié par Stanislas
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je crois que pour la caténaire 1500V, le problème est plus subtil que ça. Je voudrais bien qu'un caténairiste donne des précisions. Mais le fait est que j'ai remarqué que pratiquement tous les contrepoids de caténaire 1500V touchent le sol en été, et ce n'est pas pour autant qu'il y a des arrachages à la pelle.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci lapleunicheuse

Le problème d'un contrepoids qui touche terre est qu'il ne tend plus rien du tout puisque la tension T qu'il exerce (et qui, aux frottements sur la poulie près, est égale en norme à son poids P) est exactement compensée par la réaction R du sol. Autrement dit la caténaire n'est plus tendue du tout ... et c'est plutôt gênant.

J'ai bien compris le rôle du contre-poids. A la base le contre poids tend l'ensemble, sous l'action de la chaleur il participe à son élongation. La caténaire sous l'effet de la chaleur se détend, (les molécules s'agitant, leur constitution se modifie et et changent d'état :Smiley_26: ) elle devient donc plus longue. Elle se déforme, devient étirable avec une diminution de la section, le poids du contre-poids participe également probablement à cet étirement.

Il faut donc à un moment arrêter de la tendre sinon le risque de rupture grandi. Au froid c'est l'inverse.

Peut être je me plante, et j'aimerai aussi l'avis d'un caténairiste à ce sujet.

Modifié par devil
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...