Aller au contenu
Le Web des Cheminots

NEMO94

Membre
  • Compteur de contenus

    2 933
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de NEMO94

  • Date de naissance 13/02/1972

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

19 623 visualisations du profil

NEMO94's Achievements

  1. 7811 (le 1er Ouigo Lyon/Marseille) annoncé avec un retard de 5h à l'arrivée à Marseille, ça repart ensuite en 7822 vers Paris retard annoncé de 4h30 au départ Rien de dispo en réserve à Marseille (même des rames non Ouigo) pour faire partir ces éclopés ?
  2. Pareil, en avion il y a aussi des voyageurs pro sur Volotea, Ryanair, ou Easyjet et tant pis pour Flying Blue. Avec 3 A/R par jour sur Paris/Lyon, Trenitalia ne peut pas rivaliser avec SNCF et ses 18 ou 20 A/R par jour, et ne vise pas en priorité le marché domestique, mais il peut s'entraîner pour le jour où il prendra 50 % des sillons disponibles....
  3. La question la plus importante est de savoir si cette offre répond aux attentes de la petite niche de clients à haute contribution présente sur Paris/Lyon. On pompe sur l'avion, mais on est tout de même loin des délires Picar(d)esques. Il y aura du champagne au salon Trenitalia ???
  4. Eh oui, là haut ils ne doivent pas savoir que certaines opérations d'après-vente ne sont pas réalisables sur les automates ou en ligne ! Et que les derniers accros du guichet pas encore désintoxiqués de force ne sont pas que des sans CB ou des ferrovipathes pervers.
  5. En post COVID le contexte a changé, et certains clients Affaires voyageront moins qu'avant, l'idée est sans doute d'augmenter la recette par voyageur (les tarifs ne sont ni plafonnés ni encadrés en 1re) et de proposer quelques services décalqués sur ce que proposent les compagnies aériennes aux voyageurs à haute contribution. Mais avant que les salons SNCF proposent une offre de petite restauration, ou des boissons soft ou alcoolisées comme dans les aéroports il faudra attendre quelques années. Il n'y a plus que 2 paliers dans le programme Voyageur, et seul le niveau le plus élevé donne l'accès salons, reste à voir quel sera le seuil de dépenses annuel pour le conserver, avant c'était 2200 €/an Comme l'année dernière, la carte Liberté est bradée à 269 € et la promo a été prolongée, signe que les clients Pro se sont quand même certainement un peu évaporés !
  6. Il y a certainement des amateurs, quand on est un client à haute contribution qui paie plein pot on n'a pas le même traitement que les sans dents.... Et pour la clientèle Business l'effet fréquence est important, les billets sont complètement flexibles, un contretemps, et le billet est échangé pour le TGV suivant, dans 30 min ou dans 1h.
  7. C'est en lien avec le lancement de la nouvelle offre Business Première au 18/10 et l'engagement des rames Océane Reçu par mail : Bref, encore du pompé sur l'avion pour donner quelques machins en plus à une clientèle exigeante qui paie (ou se fait payer) les tarifs les plus flexibles et les plus chers en 1re ! La vraie concurrence sur cette route vache à lait ce sera quand l'opérateur venu chatouiller le grand-père proposera un peu plus que 2 A/R par jour.
  8. OL à Gerland forcément ça devenait évident....
  9. Je ne sais pas si il y a une dénomination officielle pour les rames 200 mises au type Océane
  10. Des bleues il en reste encore, ce sont toutes celles qui vont passer en Océane Like ! Les 700 non Ouigo sont aussi une denrée rare.
  11. Ce texte (la fameuse directive Bussereau) plombe énormément les projets de réouvertures de lignes au service voyageurs, la suppression des PN et une passerelle avec ascenseurs dans chaque gare, ça chiffre très très vite....
  12. C'est le même principe que dans les 3 fonctions publiques...
  13. Sous l'ère Pépy la SNCF a "investi" dans de très nombreuses activités parfois très éloignées de son métier de transporteur ferroviaire. Rares sont ces danseuses qui ont permis de gagner de l'argent, le fiasco le plus connu étant l'aventure désastreuse des Ouibus. Ces 28 millions d'euros auraient sans doute été bien mieux utilisés que dans cette diversification hasardeuse dans la location de voitures entre particuliers ou le VTC
  14. Quand on lit les articles de presse c'est le gentil Railcoop face au méchant SNCF-R qui ne veut pas donner de sillons ou veut des sous pour faire ouvrir des postes d'aiguillage... Sans savoir ce qui se passe en pratique, je pense que c'est un peu plus compliqué que ça ! Et puis il reste le problème du matériel, après avoir envisagé des rames tractées, ils sont revenus aux 72500 ex TER AURA ?
  15. Qu'ils publient les sillons proposés par SNCF Réseau, et on pourra constater si ils sont de qualité ou pas....
×
×
  • Créer...