Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La ligne Bayonne/Garazi abandonne l'électrique pour le diesel


Invité necroshine

Messages recommandés

Invité necroshine

http://www.lejpb.com/paperezkoa/20081031/1...-pour-le-diesel

A l'heure des recommandations du Grenelle de l'Environnement, et de la consensuelle mode du développement durable, la situation paraît pour le moins incongrue. RFF s'apprête en effet à remplacer les locomotives électriques de la ligne Bayonne/Saint-Jean-Pied-de-port par des locomotives fonctionnant au diesel. Le passage au diesel pourrait se faire lors du changement de service hiver/été, le 14 décembre prochain. Une date que ne confirme pas la direction de Réseau Ferré de France (RFF), qui fait état d'une décision prise au niveau étatique et qui devrait être confirmée par le prochain Conseil d'Administration de RFF.

La position de RFF...

Mme Larroque, de la direction de RFF, justifie ce passage au diesel par un mauvais état général de la ligne et des caténaires. «C'est un moindre mal» souligne Mme Larroque. «C'était ça ou fermer la ligne. Pour pérenniser le trafic ferroviaire et ne pas remettre les voitures sur la route, nous n'avions pas d'autre choix.» RFF fait état du coût de l'électrification : «A 1 million d'euros le Km, cela représente 30 ME pour 7 trains. Ce n'est ni rentable, ni raisonnable», souligne la responsable de RFF. Pourtant entre 2002 et 2007, le trafic a augmenté de plus 44 %.

...et du Conseil régional

Du côté du Conseil régional, l'autorité de tutelle sur les questions de transports, c'est la surprise : «Les bras nous en tombent», spécifie Fabienne Cala, la directrice adjointe aux infrastructures et aux transports. La région a créé depuis 2003 des dessertes sur cette ligne et avait inscrit la budgétisation de la première tranche de régénération de la ligne sur le tronçon Bayonne/Cambo à hauteur de 18,5 millions d'euros. Le Conseil cite une étude en cours avec RFF, l'Etat et les collectivités locales sur la desserte de la ligne régénérée et les 146,7 millions d'euros inscrits au Contrat de projet pour la sauvegarde des lignes secondaires, ainsi qu'un audit sur l'état du réseau.

Jean-Louis Carrere, premier vice-président du Conseil, chargé des infrastructures et des transports, est intervenu le 20 novembre en séance plénière pour demander la sauvegarde de la ligne : «Cette annonce marque un coup d'arrêt aux efforts entrepris jusque-là par le Conseil régional». Il s'étonne que RFF et la SNCF, «s'il y a urgence au point de mettre en péril la sécurité» ne les aient pas contactés plus tôt. «Il est intolérable qu'une telle décision qui va impacter le territoire, puisse se prendre sans concertation aucune.» La Région demande donc à RFF et à la SNCF l'ouverture d'une consultation en toute priorité «qui permettra de conserver la traction électrique sur la ligne Bayonne-SaintJean Pied de Port.»

La contradiction avec les objectifs du Grenelle de l'Environnement ne s'arrête pas là. Si une locomotive d'un TER électrique tirait deux wagons, une locomotive diesel ne peut en tirer qu'un. Ce qui obligera RFF à mettre deux locomotives pour deux wagons. De plus, la station-service bayonnaise dédiée aux trains, qui n'était plus aux normes, a été fermée, ce qui va obliger RFF à expédier des camions faire le plein à Pau, ou à envoyer chaque jour, les TER se réapprovisionner à Pau en essence.

Recenser les besoins

Le syndicat Lab des transports, à l'origine d'une pétition sur le maintien de la ligne est indigné de cette décision. «La ligne n'a pas été entretenue par RFF, les politiques n'ont pas agi.» Un constat sur le non-entretien partagé par tous, de la Région à RFF.

Rappelant son attachement à ne pas créer de voies nouvelles et à potentialiser l'existant, le syndicat Lab invite «à ne pas prendre le problème des transports par le petit bout de la lorgnette. L'intermodalité demande une synergie des transports inexistante à ce jour. Les collectivités locales sont sectorisées dans leurs compétences, alors qu'il faudrait une vision transversale recensant les besoins en transports de la population».

Jean-Louis CARRERE Vice-président Conseil régional.

«Il est intolérable qu'une telle décision puisse se prendre sans concertation»

Mme Larroque Direction de RFF.

«C'est un moindre mal. C'était ça ou fermer la ligne»

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Débats de "vierges" effarouchées.... à moinsss que celà ne soit une pâle copie d' " au théatre ce soir "...

Bien entendu, laisser les avantages de la traction electrique, et "regresser" vers le thermique fait tache dans le climat Ecolo actuel.

Mais comment comptabiliser les frais d'entretien d'un systeme d'alimentation electrique, pour quelques circulations/jour... Avec des fonds en surabondance, pourquoi pas ? mais en sommes nous là, tous, de l'Etat au contribuable en passant par RFF, à lorgner nos fonds de tiroir...

Les catenaires, comme les voies et tout systeme en général, necessite entretien, c 'est un fait...mais en absolu pour faire circuler des trains, l'energie electrique ne s'impose vraiment que pour des lignes soit à fort trafic, de manière à mutualiser les coûts, ou si le profil trés sévère le justifie.

Pour des lignes plus modestes, mieux vaut un entretien correct sur les voies, et nous n'en sommes oh combien pas à ce stade, que sur une catenaire veillissante, et la technologie thermique n'est plus celle d'il y a vingt ans, aussi bien en terme de conso, que de bruit, de pollution, etc...

Et propos nuisibles en terme de communication pour le reste des lignes thermiques de France, qui par comparaison, se voient taxé de zones à "pollueurs"...

C'est oublier les millions de vehicules routiers thermiques qui circulent...

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)une pâle copie d' " au théatre ce soir "...

(...)

Fabrice

Les décors sont de Roger Hart, :Smiley_26:

Les costumes de Donald Cardwell :Smiley_26:

La désélectrification de RFF revoltages:blink::Smiley_12::Smiley_11: :Smiley_36:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Débats de "vierges" effarouchées.... à moinsss que celà ne soit une pâle copie d' " au théatre ce soir "...

Bien entendu, laisser les avantages de la traction electrique, et "regresser" vers le thermique fait tache dans le climat Ecolo actuel.

Mais comment comptabiliser les frais d'entretien d'un systeme d'alimentation electrique, pour quelques circulations/jour... Avec des fonds en surabondance, pourquoi pas ? mais en sommes nous là, tous, de l'Etat au contribuable en passant par RFF, à lorgner nos fonds de tiroir...

Les catenaires, comme les voies et tout systeme en général, necessite entretien, c 'est un fait...mais en absolu pour faire circuler des trains, l'energie electrique ne s'impose vraiment que pour des lignes soit à fort trafic, de manière à mutualiser les coûts, ou si le profil trés sévère le justifie.

Pour des lignes plus modestes, mieux vaut un entretien correct sur les voies, et nous n'en sommes oh combien pas à ce stade, que sur une catenaire veillissante, et la technologie thermique n'est plus celle d'il y a vingt ans, aussi bien en terme de conso, que de bruit, de pollution, etc...

Et propos nuisibles en terme de communication pour le reste des lignes thermiques de France, qui par comparaison, se voient taxé de zones à "pollueurs"...

C'est oublier les millions de vehicules routiers thermiques qui circulent...

Fabrice

Si ce sont tres trains tirés et non des automotrices, la technologie thermique n'a pas 20 ans mais 40 ans minimum, donc niveau pollution, bruit, consommation........... :blink:

Concernant la conso :

une rame inox 8 voitures + 67400 = 5 litres au km

un XGC triplette (12 voitures) afin d'avoir la meme capacité de voyageurs = 6 litres au km.

L'AGC a pour sa part des normes d'emissions euro3.

Je comprends ton raisonnement de dire que pour le peu de circulation, il n'y a pas besoin de renover la catenaire.....

mais en faisant cela, on empeche tout developpement futur de la ligne....

un autre exemple : Pourquoi tirer des cables fibre optique alors qu'en filaire l'internet fonctionne....

L'investissement permet a chaque entreprise son developpement. Cela reste mon point de vue.

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ce sont tres trains tirés et non des automotrices, la technologie thermique n'a pas 20 ans mais 40 ans minimum, donc niveau pollution, bruit, consommation........... :blink:

Concernant la conso :

une rame inox 8 voitures + 67400 = 5 litres au km

un XGC triplette (12 voitures) afin d'avoir la meme capacité de voyageurs = 6 litres au km.

L'AGC a pour sa part des normes d'emissions euro3.

Je comprends ton raisonnement de dire que pour le peu de circulation, il n'y a pas besoin de renover la catenaire.....

mais en faisant cela, on empeche tout developpement futur de la ligne....

un autre exemple : Pourquoi tirer des cables fibre optique alors qu'en filaire l'internet fonctionne....

L'investissement permet a chaque entreprise son developpement. Cela reste mon point de vue.

Concernant les locs, tu parles pour ta boutique...type 67200, 72000, 66400..les remotorisations MTU des 69200 et 69400 ont quand même permis une évolution positive pour la pollution: c'est même le théme de la campagne Monoprix et VFLI Combs/gabriel Lamé.

N'oublie pas les récentes 75000 ou les 61000 et 60000, c'est un vrai pas de géant qui "complique" le fonctionnement mais optimise le recours au Diesel.

Quand au TER thermique, celà sera bientôt exit les rames tractées en 67400/67300, puisque désormais les Regions commandent..

De beaux jours pour le materiel bi mode, vous l'avez bien compris.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Concernant les locs, tu parles pour ta boutique...type 67200, 72000, 66400..les remotorisations MTU des 69200 et 69400 ont quand même permis une évolution positive pour la pollution: c'est même le théme de la campagne Monoprix et VFLI Combs/gabriel Lamé.

N'oublie pas les récentes 75000 ou les 61000 et 60000, c'est un vrai pas de géant qui "complique" le fonctionnement mais optimise le recours au Diesel.

Quand au TER thermique, celà sera bientôt exit les rames tractées en 67400/67300, puisque désormais les Regions commandent..

De beaux jours pour le materiel bi mode, vous l'avez bien compris.

Fabrice

69200 pas de chauffage train.

75000 et 69400 prevu pour le chauffage train, mais, proprité de l'entité Fret, donc Impossible.

Concernant les TER thermique, je t'ai donné les mesures plus haut...

on en revient tjrs au meme, une entreprise qui n'investi pas est une entreprise qui se meurt.

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si j'en crois, à tort surement, radio-ballast, il semblerait que certaines 75000 soient prochainement à louer.... donc de 475000, elles passeraient 575000 ou 275000...

d'où l' option cablot d'energie electrique....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est juste un chantage au fric de plus de la part de RRf , ce qui prouve l'inutilité de cet organisme.

Tout à fait d'accord, arretons de suite RFF...moi aussi, j'ai envie de devenir gardien de musée ferroviaire.... :blink:

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout à fait d'accord, arretons de suite RFF...moi aussi, j'ai envie de devenir gardien de musée ferroviaire.... :blink:

Fabrice

Vue la vétustée du réseau, RRF est le " concervateur du musée ferroviaire Français " koiquesse

Manque plus que l'on fonctionne comme une assos de sauvegarde du patrimoine ferroviaire.

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Cette décision est-elle vraiment durablement éco durable dans un environnement de développement durable de durabilité économique s'inscrivant dans l'éco-mobilité durable?

Merci aux chargé(e)s de com' (sic) de m'avoir soufflé cette question.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après la désélectrification de la ligne Pau-Oloron et la disparition des Z7300 (Z2) au profit des X2200, c'est au tour de la ligne Bayonne-St Jean Pied de Port de connaitre le même sort.

De plus, des TER sont prévus de circuler entre Bayonne et Pau (100% électrifié), eux aussi assurés en X2200... cartonrouge

Modifié par Pepe
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble qu'il y a pas si longtemps quand la SNCF etait au commande

de tout et que l'on etait pas en periode de crise " des financements " elle n'hesitait pas

a fermer des lignes sans demander son avis a personne car jugée non rentables ou non

interressantes .

Il me semble également qu'il vaut mieux faire du train thermique plutot que du Bus ....

Je ne vois pas comment une ligne electrifiée de cette taille avec seulement 7 circulations

par jour peu raisonnablement justifier d'un tel investissement alors que des lignes a fort traffic

ont deja du mal a trouver le financement de leur renovation . Les caisses sont vides , il faut gerer

au mieux .

Pour les 75000 je sais qu'ils seront bientot en location via une filiale de la SNCF , je ne sais pas laquelle

d'ailleurs . ( j'attends avec impatience les prix pour comparer avec Angel Train pour le CFVA ... cartonrouge )

Ils sont equipés de la ligne chauffage train, je crois que c'etait a la demande de l'armée pour les

trains militaires ( mais a confirmer egalement ) .Ce serait bien pratique cette polyvalence pour le CFVA pour

l'activite OFP et touristique cartonrouge ...

Il est clair que ces 75000 pourraient certainement remplacer les cc72000 tombant au champ de bataille les

une apres les autres... a moins que la gestion par activité soit l'obstacle infrenchissable cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sympa KM, tu viens d'inventer un néo anglicisme pour definir les tracasseries françaises : in-Frenchy-ssable.. cartonrouge

Sur ton propos, tu t'en doutes, je te soutiens..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

75000 pour faire du voyageur sur de la petite ligne à VL basse, pourquoi pas. Mais pour remplacer les 72000 et 72100 sur des liaisons à 140 ou même 160 pour les plus grands numéros des 72000 par des 75000 limités à 120... Ca risque de ne pas plaire :/

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avant de dire impossible, surtout avec des machines à élements standardisés, il convient de se souvenir des permutations de bogies PV sur les nez cassés 7200/22200. Une becane limitée à 100, se voyait alors autorisée à 160, voire 200.

La conception des bogies des 75000 est prévu pour pouvoir tenir des vitesses autres que 120, à condition de les adapter pour.

Mais l'idée SNCF, donc Alstom, c'était une becane par et pour le Fret uniquement. Et quand on écoute les discours en faveur de la traction electrique, on se dit, concentration sur les lignes electrifiées, que les problèmes de points noirs ferroviaires ne sont pas près de disparaitre....

Quel gachis, un réseau depuis des decennies au mains d'idéologues aux grandes idées mais aux bras cassés.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Un 75000 n'a pas la puissance pour tirer un train a 160,

donc changer son rapport de reduction ne servirait a rien...

Ou faudrait mettre a chaque fois une UM pour tirer un Vorace ???

Tu oublies de dire qu'a l'epoque des engins anciennes generation, la SNCF avait son bureau d'etudes, c'est elle en grande partie qui concevait l'engin...

Concernant les 75000, c'est du Siemens Alstom, commande effectuée a la hate, -6 mois. donc aucune modification possible.... Quand tu vois deja que le pupitre de manoeuvre n'a qu'un frein auto et non un frein direct ca en dit long...

Je reste sur mon opinion, une entreprise qui n'investi pas est une entreprise qui se meurt... Donc meme si aujourd hui ce n'est pas viable economioquement parlant, deselectrifier des lignes, les condamnent...

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

+ 1 ;

de plus, j'insiste, c'est une régression historique.

"Le dogme de l'électrification" koiquesse , Cie des Chemins de Fer du Midi.

V.

NON AUX DESELECTRIFICATIONS cartonrouge:Smiley_36:

Modifié par Vincent le réactivé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon bien les p'tits gars, vous avez raison, et nous allons ouvrir une cagnote...qui commence ?

Fabrice

Bonsoir à tous!

Je serais plus enclin à rejoindre km315 et Fabr, à contre coeur (pas par rapport à eux hein par rapport au sujet :blink: ) peut être mais pour d'autres raisons: corrigez moi si je me trompe mais si l'état de la voie est pas terrible c'est donc la priorité. Desélectrifier peut présenter un avantage au niveau du relevage de la voie non? Je veux dire quand on a une caténaire c'est pas forcèment pratique d'apporter du cailloux en quantité vu qu'il y a des hauteurs à respecter, s'il elle n'y est plus on n'a pas à dégarnir (ce qui coûte un max) on utilise le vieux ballast comme sous- couche et on déverse en quantité en une ou plusieurs passes de relevage, est ce faisable? J'imagine qu'il y a des conditions: s'il y a des PN tous les 500 mètres ça serait joyeux...

J'ai eu l'exemple par très loin de chez moi sur la ligne Brive- Tulle: ligne non électrifiée, entre Aubazine -gare (ça doit pas causer à grand monde) et Tulle il n'y a pas eu de dégarnissage juste de l'apport massif de ballast et du relevage (important).

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous!

... Desélectrifier peut présenter un avantage au niveau du relevage de la voie non? Je veux dire quand on a une caténaire c'est pas forcèment pratique d'apporter du cailloux en quantité vu qu'il y a des hauteurs à respecter, s'il elle n'y est plus on n'a pas à dégarnir (ce qui coûte un max) on utilise le vieux ballast comme sous- couche et on déverse en quantité en une ou plusieurs passes de relevage, est ce faisable? ....

Récemment sur la ligne des Causses, il y a bien eu des travaux importants sous la caténaire, au point qu'il y eu quelque temps un chemin de terre électrifié...

Un rééquipement en 25 kv serait il envisageable, moins cher ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...