Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Grève Effia


Messages recommandés

Bizarrement pas un mot dans la presse du mouvement de grève Effia qui frappe au minimum Paris Gare de Lyon en attendant, si j'ai bien compris, une décision légale plus générale sur la convention collective dont relève les salariés (mardi 17).

Ce week-end de grands départs : pas de prestations "groupes" (charger/décharger les bagages) ; pas de prestations pour les voyageurs handicapés ; pas de dépôt de bagages aux consignes... enfin pas par les grévistes bien évidemment...

Les tracts sont intéressants : 980 euros de revenus pour les agents Effia, des CDD à gogo, peu de reconnaissance.

( et hélas des "dérapages" et "frictions" par rapport aux cheminots qui ont assuré les prestations)

controleursncf

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 74
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Sans etre provoquant , qu'en serait il si un conducteur agrée conduite voyageur Veolia effectuait

le parcours a la place d'un conducteur SNCF, en cas de greve, je penses qu'il y aurait egalement

de belles frictions ...

Mais heureusement pour le moment ce n'est que de la " science friction " ... controleursncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bizarrement pas un mot dans la presse du mouvement de grève Effia qui frappe au minimum Paris Gare de Lyon en attendant, si j'ai bien compris, une décision légale plus générale sur la convention collective dont relève les salariés (mardi 17).

Ce week-end de grands départs : pas de prestations "groupes" (charger/décharger les bagages) ; pas de prestations pour les voyageurs handicapés ; pas de dépôt de bagages aux consignes... enfin pas par les grévistes bien évidemment...

Les tracts sont intéressants : 980 euros de revenus pour les agents Effia, des CDD à gogo, peu de reconnaissance.

( et hélas des "dérapages" et "frictions" par rapport aux cheminots qui ont assuré les prestations)

controleursncf

Saurais tu de quelle CC relèvent les salariés d'Effia ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Austerlitz aussi s'y met aujourd'hui! On fait une tournée express dès que possible pour expliquer pourquoi il faut refuser de briser la grève des copains d'Effia. J'ai entendu comme toi assouan de ces "heurts" à Gare de Lyon entre agents d'Escale et ceux d'EFFIA.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

?!

C'est la direction qui organise la division au sein même des sites, pas les collègues d'Effia qui font le même boulot, à des conditions de travail et de rémunération inférieures au nôtre. Le tout pour tirer les salaires vers le bas et mettre en concurrence les différents salariés des gares entre eux.

Les cheminots, à commencer par ceux de l'Escale, aurait tout à gagner à ce que les salariés d'Effia remporte leur bataille pour aligner leurs salaires, conditions de travail et statut sur les nôtres. A terme, qu'ils soient intégrés au statut au sein de la SNCF, ce ne serait que simple justice et bon sens, vu le travail qu'ils font.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce que font les salariés d'Effia était autrefois un boulot de cheminot, que les cheminots reprennent leur droit tant mieux.

==> Après ce que tu viens d'ecrire , tu veux que le public soit solidaire avec les agents SNCF

lors des greves , et que les gens vous soutiennent ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

==> Après ce que tu viens d'ecrire , tu veux que le public soit solidaire avec les agents SNCF

lors des greves , et que les gens vous soutiennent ?

Non, je ne veux surtout pas du soutien du privé, l'amour qu'ils nous vouent depuis des lustres ne s'efface pas d'un coup de baguette magique.

Concernant ce qui a été écrit plus haut, mon souhait serait plutôt (utopie je sais...) de voir le travail revenir à nouveau aux cheminots comme avant que de soutenir la concurrence qui nous l'a piqué.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, je ne veux surtout pas du soutien du privé, l'amour qu'ils nous vouent depuis des lustres ne s'efface pas d'un coup de baguette magique.

Concernant ce qui a été écrit plus haut, mon souhait serait plutôt (utopie je sais...) de voir le travail revenir à nouveau aux cheminots comme avant que de soutenir la concurrence qui nous l'a piqué.

sur le fond je peux comprendre ton idée,mais sur la forme,ce ne sont pas les pauvres bougres qui n'ont trouvé que ce boulot (à 900 et des meches par mois) qui sont la cause de la perte d'emploi SNCF...

Je ne pense pas que ceux qui travaillent chez EFFIA le font par envie ou par volonté de prendre du boulot à la SNCF mais plutot parce qu'ils n'ont rien trouvé d'autre....

Ceux qui ont pris le boulot à la SNCF ce sont leurs patrons (parce qu'ils les exploitent et les paient une misere) et ceux qui leur ont donné ce sont les notres parce que des qu'ils peuvent tirer vers le bas il ne se gene pas....EFFIA est là parce qu'un jour quelqu'un a décidé de faire au moins coutant...

Apres je peux comprendre que les agents d'escale devant des passagers à mobilité reduite ou à bloc de bagages ne restent pas les bras croisés,c'est juste humain...Ca le deviendra moins si ils le font sur ordre de la direction,la meme qui n'a pas hésité à faire faire à EFFIA ce que des cheminots faisaient avant...

Modifié par CHRIS 13
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, je ne veux surtout pas du soutien du privé, l'amour qu'ils nous vouent depuis des lustres ne s'efface pas d'un coup de baguette magique.

Concernant ce qui a été écrit plus haut, mon souhait serait plutôt (utopie je sais...) de voir le travail revenir à nouveau aux cheminots comme avant que de soutenir la concurrence qui nous l'a piqué.

Pour toi "cheminot" est forcément un salarié de la SNCF?............

concernant EFFIA il vient d'avoir un conflit à Toulouse

http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=16722

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Surtout que Eiffia est filiale a 100% de la SNCF , seul propriétaire du capital

ce qui est rare dans SNCF participation :blink:

les revendications des salariés d'EFFIA sont sûrement très légitimes mais il ne faut pas se tromper d'adversaires qui est sommes toute leur dirigeant d'entreprise même si c'est une filiale 100 % sncf il y a un dirigeant responsable de son personnel;à la tête. La convention collective prévoit le minimum mais les cheminots sont-ils responsables ??

Les négociations ne doivent pas être leur fort chez EFFIA,( en plus ce week, il n'y avait aucun dirigeant pour aider l'équipe alors que nous étions sur un grand départ), et certains syndicalistes anti chef ne font pas avancer les revendications.

Des contrats en CDI, des salaires décents, augmentation du pouvoir d'achat, conditions de travail c'est ce que tous nous revendiquons ...non ??????????????

Quelqu'un a dit qu'avant c'était du travail effectué par les cheminots, mais qu'est-ce qui a été fait lorsque ce travail est parti à la sous traitance ??? A l'époque certains le souhaitaient même car pas valorisant !!!

on ne refera pas l'histoire mais de la à violenter des dirigeants SNCF tant verbalement que physiquement .......

Toute cause est légitime mais il est préférable de la maitriser

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les revendications des salariés d'EFFIA sont sûrement très légitimes mais il ne faut pas se tromper d'adversaires qui est sommes toute leur dirigeant d'entreprise même si c'est une filiale 100 % sncf il y a un dirigeant responsable de son personnel;à la tête. La convention collective prévoit le minimum mais les cheminots sont-ils responsables ??

Les négociations ne doivent pas être leur fort chez EFFIA,( en plus ce week, il n'y avait aucun dirigeant pour aider l'équipe alors que nous étions sur un grand départ), et certains syndicalistes anti chef ne font pas avancer les revendications.

Des contrats en CDI, des salaires décents, augmentation du pouvoir d'achat, conditions de travail c'est ce que tous nous revendiquons ...non ??????????????

Quelqu'un a dit qu'avant c'était du travail effectué par les cheminots, mais qu'est-ce qui a été fait lorsque ce travail est parti à la sous traitance ??? A l'époque certains le souhaitaient même car pas valorisant !!!

on ne refera pas l'histoire mais de la à violenter des dirigeants SNCF tant verbalement que physiquement .......

Toute cause est légitime mais il est préférable de la maitriser

Ce sont des dirigeants SNCF ou des agents d'escale (comme ecrit plus haut) qui ont été "bousculés???

Et si ce sont des dirigeants c'est pour quel motif,parce que je les vois mal porter les valises des usagers quand meme???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens d'apprendre qu'un collègue d'Effia sur Paris Gare de Lyon a été transporté à l'hôpital Saint Antoine de Paris après avoir été violemment percuté par un chariot automoteur conduit par un dirigeant de la SNCF sur la gare! Le collègue a eu 10 jours d'ITT et souffre d'une fracture au pied.

Sans doute c'est cela, ce que krisamv appelle "reprendre ses droits"?!

Solidarité avec le collègue d'Effia!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens d'apprendre qu'un collègue d'Effia sur Paris Gare de Lyon a été transporté à l'hôpital Saint Antoine de Paris après avoir été violemment percuté par un chariot automoteur conduit par un dirigeant de la SNCF sur la gare! Le collègue a eu 10 jours d'ITT et souffre d'une fracture au pied.

Sans doute c'est cela, ce que krisamv appelle "reprendre ses droits"?!

Solidarité avec le collègue d'Effia!

Mouais, le DET en personne pourchasse et écrase les agents d'Effia en roulant en 5e, on y croit tous. J'veux bien une photo d'un dirigeant sur un Fenwick, c'est pas tous les jours qu'on doit en voir !

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.... parce que je les vois mal porter les valises des usagers quand meme???

Celà arrive plus souvent que tu peux le croire ...  

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens d'apprendre qu'un collègue d'Effia sur Paris Gare de Lyon a été transporté à l'hôpital Saint Antoine de Paris après avoir été violemment percuté par un chariot automoteur conduit par un dirigeant de la SNCF sur la gare! Le collègue a eu 10 jours d'ITT et souffre d'une fracture au pied.

Sans doute c'est cela, ce que krisamv appelle "reprendre ses droits"?!

Solidarité avec le collègue d'Effia!

Pour avoir été témoin de ces "évènements", je suis assez étonné d'apprendre ça...J'ai plutôt vu un greviste courir derrière un cadre de l'établissement qui conduisait un charriot bagage et le faire arrêter violemment en lui faisant une cravate.

Les agents d'Effia se sont mis en grève, ce qui est leur droit (enfin, sans préavis et un week-end de grand départ), et peut se comprendre.

Ce qui se comprend moins, et est même scandaleux, est qu'ils se sont opposés par tous les moyens (y compris physiquement) aux dirigeants et agents d'escale qui assuraient ces prestations bagages.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce sont des dirigeants SNCF ou des agents d'escale (comme ecrit plus haut) qui ont été "bousculés???

Et si ce sont des dirigeants c'est pour quel motif,parce que je les vois mal porter les valises des usagers quand meme???

Agent ou cadre ça ne change rien au probleme, ce n'est pas acceptable !

Je viens d'apprendre qu'un collègue d'Effia sur Paris Gare de Lyon a été transporté à l'hôpital Saint Antoine de Paris après avoir été violemment percuté par un chariot automoteur conduit par un dirigeant de la SNCF sur la gare! Le collègue a eu 10 jours d'ITT et souffre d'une fracture au pied.

Sans doute c'est cela, ce que krisamv appelle "reprendre ses droits"?!

Solidarité avec le collègue d'Effia!

Tu n'es pas curieux de savoir se qui s'est vraiment passé, vu que le chariot etait conduit par un dirigeant SNCF, il est coupable avant même de savoir ce qui s'est passé. Et bien moi j'ai la sagesse d'attendre d'en savoir plus avant de me prononcer. il me semble que c'est le minimun.

Pour avoir été témoin de ces "évènements", je suis assez étonné d'apprendre ça...J'ai plutôt vu un greviste courir derrière un cadre de l'établissement qui conduisait un charriot bagage et le faire arrêter violemment en lui faisant une cravate.

Les agents d'Effia se sont mis en grève, ce qui est leur droit (enfin, sans préavis et un week-end de grand départ), et peut se comprendre.

Ce qui se comprend moins, et est même scandaleux, est qu'ils se sont opposés par tous les moyens (y compris physiquement) aux dirigeants et agents d'escale qui assuraient ces prestations bagages.

D'ailleurs voici une autre version de la part d'un temoin, et là pas de condamnation du salarié d'Effia ?

Vous avez une curieuse conception de la justice pour certains

Modifié par Jo.H
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quoiqu'il en soit, car les versions des uns et des autres s'affronteront encore un moment, il n'empèche qu'il est bien délicat de se retrouver - comme agent Sncf en premier et comme être humain en deuxième oui je prends cet ordre puisqu'il s'agit d'une affaire professionnelle - devant des voyageurs handicapés devant prendre le train ou des colonies devant partir à la neige et de dire "solidarité avec nos collègues grévistes d'Effia".

C'est à la fois leur force et leur faiblesse...

Si d'aucuns se sentent d'expliquer à la vieille dame en fauteuil, à l'enfant en fauteuil, aux 36 gosses partant en colo : "ah ben non vous n'allez pas pouvoir prendre le train pour lequel vous avez réservé votre place et une prestation d'assistance parce que les conditions dans lesquelles le personnel d'Effia vient à votre aide sont inacceptables donc : prenez votre mal en patience ; attendez que les négociations aient abouties et que le service reprenne (nous en sommes à 4 jours d'interruption et j'ai cru comprendre que cela durerait encore jusqu'à dimanche inclus minimum), :

Qui s'y colle pour leur dire ??? Et qui, sans vouloir "briser la grève" pousse le fauteuil, porte les bagages, etc... ???

La force et la faiblesse : celle de faire grève en pleine période de grands départs où les choses vont être terriblement compliquées à gérer sans Effia (force), celle de planter littéralement des gens qui ont déjà bien des soucis dans la vie ou qui ont juste l'occasion de prendre l'air de la montagne (faiblesse vis-à-vis de laquelle même des agents Sncf soutenant le mouvement donneront un coup de main pour permettre à ceux-là de partir aussi)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Quoiqu'il en soit, car les versions des uns et des autres s'affronteront encore un moment, il n'empèche qu'il est bien délicat de se retrouver - comme agent Sncf en premier et comme être humain en deuxième oui je prends cet ordre puisqu'il s'agit d'une affaire professionnelle - devant des voyageurs handicapés devant prendre le train ou des colonies devant partir à la neige et de dire "solidarité avec nos collègues grévistes d'Effia".

C'est à la fois leur force et leur faiblesse...

Si d'aucuns se sentent d'expliquer à la vieille dame en fauteuil, à l'enfant en fauteuil, aux 36 gosses partant en colo : "ah ben non vous n'allez pas pouvoir prendre le train pour lequel vous avez réservé votre place et une prestation d'assistance parce que les conditions dans lesquelles le personnel d'Effia vient à votre aide sont inacceptables donc : prenez votre mal en patience ; attendez que les négociations aient abouties et que le service reprenne (nous en sommes à 4 jours d'interruption et j'ai cru comprendre que cela durerait encore jusqu'à dimanche inclus minimum), :

Qui s'y colle pour leur dire ??? Et qui, sans vouloir "briser la grève" pousse le fauteuil, porte les bagages, etc... ???

La force et la faiblesse : celle de faire grève en pleine période de grands départs où les choses vont être terriblement compliquées à gérer sans Effia (force), celle de planter littéralement des gens qui ont déjà bien des soucis dans la vie ou qui ont juste l'occasion de prendre l'air de la montagne (faiblesse vis-à-vis de laquelle même des agents Sncf soutenant le mouvement donneront un coup de main pour permettre à ceux-là de partir aussi)...

D'autant plus que les gens ont acheté un billet de train SNCF pour prendre un train SNCF, la situation est délicate, pour les voyageurs ce n'est pas leur problème que ces services soient assurés par EFFIA, ils ont payé "du SNCF" pour faire "du SNCF".

En tant qu'agent SNCF je me verrai mal dire à la mamie où à la personne en fauteuil de se débrouiller si elle veut prendre le train ; d'un côté j'aurais mauvaise conscience de faire le boulot des grévistes, mais d'un autre j'aurais encore plus mauvaise conscience de laisser en plan des gens qui ont besoin d'aide bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

D'autant plus que les gens ont acheté un billet de train SNCF pour prendre un train SNCF, la situation est délicate, pour les voyageurs ce n'est pas leur problème que ces services soient assurés par EFFIA, ils ont payé "du SNCF" pour faire "du SNCF".

En tant qu'agent SNCF je me verrai mal dire à la mamie où à la personne en fauteuil de se débrouiller si elle veut prendre le train ; d'un côté j'aurais mauvaise conscience de faire le boulot des grévistes, mais d'un autre j'aurais encore plus mauvaise conscience de laisser en plan des gens qui ont besoin d'aide bigbisous

Et tu ne te pose même pas la question de savoir pourquoi l'on en est arrivé là?

Il me semble qu'il serait temps que les gens prennent conscience que l'on s'est bien foutu d'eux en démolissant l'entreprise intégrée SNCF et qu'ils n'en sont qu'au début de la chienlit, les gens! Les gens qui hurlent avec les loups quand la campagne de casse systématique de la SNCF envahit le petit écran et les journaux 'bien pensant", les gens à qui l'on fait croire qu'il suffit de briser les cheminots à statut pour que tout marche à merveille...

Quand on méprise à ce point une profession, quand on déchaine à ce point la haine contre les salauds de cheminots, il ne faut pas s'attendre à des miracles. Manque de pot les travailleurs d'EFFIA n'ont pas le statut, eux, mais ils sont en gréve quand même!

Je comprends très bien le dilemme de beaucoup d'agents écartelés entre le dégout et la volonté du travail bien fait, mais les travailleurs privés d'EFFIA luttent pour leurs droits! Les personnels de la SNCF et d'EFFIA se retrouvent confrontés au resultat catastrophiques de la politique menée depuis des années par G. Peppy et ses sbires, j'espèrent que d'un coté comme de l'autre ils ne répondront pas aux provocations de leurs Directions respectives. Public, privé, qu'importe, il faut se serrer les coudes au lieu de se déchirer pour faire rire les patrons.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En tous cas, certains "défenseurs du service public" de chez nous (SNCF) n'ont absolument strictement aucun scrupules de laisser planté un train au départ, gamins, grands mères et belles mères ou pas, parce que leur journée dépasse de quelques minutes et qu'elle est hors RH.

Ensuite, ça s'appelle de la conscience.

J'avoue que pour Effia, c'est assez délicat. Ca rappelle un peu Germinal.

Je rappelle également que des boulots comme cela que faisaient les cheminots, y'en à des milliers qui sont dorénavant sous traités. Il suffit de regarder les RVB!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rappelle également que des boulots comme cela que faisaient les cheminots, y'en à des milliers qui sont dorénavant sous traités. Il suffit de regarder les RVB!

il y a belle lurette .. c'est même de voir comment étaient traités les travailleurs algériens sur le chantier du RVB devant chez moi vers 1959 qui a déterminé mon engagement politique !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.