Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Prendre des photos du materiel roulant est interdit ?


Messages recommandés

Voilà la réponce d'un responsable :

C’est avec intérêt que j’ai pris connaissance de votre courriel.

Je comprends votre démarche et souhaite vous apporter quelques explications.

Au titre 3 "disposition spéciales de police et de sécurité" de l'affiche “Mode d'Emploi” qui est apposée dans toutes les gares et stations du réseau, il est précisé clairement à l'article 8 :

Il est interdit à toute personne de prendre des vues photographiques ou cinématographiques, sauf autorisation de la Régie.

Je ne peux donc que confirmer la décisions de mes collègues, vous interdisant de prendre des photos.

Je vous prie d'agréer mes salutations distinguées.

Service clientèle.

Gilles Hoffmann

Prendre des photos est donc interdit ???

Modifié par Anthony95
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Prendre des photos est donc interdit ???

à la RATP sur le réseau urbain, oui. Pour les sections RATP du RER, c'est à voir, il n'est pas chemin de fer urbain. A la SNCF, c'est en principe autorisé, sauf prescriptions contraires du style Vigipirate, auquel cas, c'est à la discrétion des agents sur place, en particulier de la SUGE (Surveillance générale)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ah bon ??

Je suis allé à la gare de l'est recemment avec un ami et aucun probleme. ( :Smiley_04: les motrices du V150 ).

Il y avait au moins 5 ou 6 personnes qui faisaient de meme .

Les policiers en patrouille nous ont rien dit ainsi que les controlleurs qui etaient au debut du quai pour controler le train qui devait partir .

Nous avons demandé tout de meme par politesse s'il etait possible de prendre des photos et aucun refus ne nous a été présenté.

( meme pris une photo d une cabine de 72100 merci au conducteur )

Je pense que cela doit etre le cas pour eviter que certains se mettent sur les voies ou bien à des endroits sur les lignes qui peuvent etre dangeureux ou bien vu le plan vigipirate ...

Après tant que tu restes sur les quais ou dans une zone ou tu ne mets pas ta vie en danger, fais l'ignorant si on vient te voir et dis simplement que tu ne savais pas que c'etait pas autorisé.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A la SNCF, les prises de vue sont autorisée depuis les parties accessibles au public, sans utiliser de trépied, et pour un usage strictement personnel.

Toutes photos faites dans un dépot, atelier, triage, etc.... ne doivent l'être que sur accord écrit.

C'est, en gros, ce qui m'avait été dit..... donc ce n'est pas une réponse "officielle"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Depuis le 01.01.1990, il n'est plus interdit d eprendre en photo du matériel SNCF (avant, c'était du matériel dit sensible pour la défense nationale). Mais certains collègues n'aiment pas trop être pris en photo et font ch... leur monde quel que soit leur grade ou fonction... Le mieux, c'est de demander poliment et c' est bien rare qu'il y ait un refus catégorique (sauf si quelque chose de spécial est en cours comme un essais, quelque chose de pas clair ou pas trop autorisé... Sauf que maintenant, eh bien on doit se protéger de pas mal de petits malins qui profitent du soi disant "pationné de chemin de fer" pour nous piquer nos savoir faire pour l'appliquer dans leur entreprise... Et puis, certains transports nécessitent de pas trop montrer les règles de sécurité qu'on doit adopter: Je me rappelle par exemple qu'on approchait pas comme ça du "train de l'Euro" et qu'il ne fallait même pas penser à le prendre en photo... Petite anecdote, contrairement à ce qu'a fait je ne sais plus quel fabriquant, ce n'était pas des 66000 qui encadraient le ou les wagons blindés mais des 67400 et pas non plus des bar corails mais 2 bonnes vieilles voitures clubs car elles sont autonomes en énergie...

Pour en revenir aux photos, il faut aussi garder à l'esprit qu'il vaut mieux rater la photo de sa vie que réussir celle ce sa mort... En quelque sorte, faits gaffe à vous et ne prenez aucun risque....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)Pour en revenir aux photos, il faut aussi garder à l'esprit qu'il vaut mieux rater la photo de sa vie que réussir celle ce sa mort... En quelque sorte, faits gaffe à vous et ne prenez aucun risque....

Je plussoie !!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi l'usage de trépied n'est pas autorisée ?

Elle ne gêne personne koiquesse ??!

J'ai entendu dire que cette mesure avait été prise notamment

pour ne pas gêner le cheminement des voyageurs sur les quais

Si quelq'un peut confirmer ou infirmer ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Depuis le 01.01.1990, il n'est plus interdit de prendre en photo du matériel SNCF (avant, c'était du matériel dit sensible pour la défense nationale). Mais certains collègues n'aiment pas trop être pris en photo...

Sauf erreur, les collègues ne sont pas du matériel !

Sauf dans le cas d'une foule (et encore), le "droit à l'image" protège chaque individu!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité technicentre

Sauf erreur, les collègues ne sont pas du matériel !

Sauf dans le cas d'une foule (et encore), le "droit à l'image" protège chaque individu!

Oui bon j'avoue que je n'ai pas été très habile dans la formulation de ma phrase. ce que je voulais dire c'est que certains ont toujours peur qu'on les voit dans le reflet du parebrise ou de la vitre... Faut dire qu'ils peuvent-être identifiés à un endroit où ils n'ont rien à faire ou en train de faire des trucs pas trop catholiques...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Alors, pour clarifier les choses:

Côté RATP:

- photos et vidéos des bus et trams autorisées puisque ces deux modes de transport circulent sur le domaine public,

- Photos et vidéos interdites sans autorisation sur l'ensemble du réseau ferré (Métro + RER),

- autorisation de prise de vues à demander au Service de Presse de la RATP, à son siège rue de Bercy (s'adresser à la boutique du rez de chaussée qui vous redirigera). Attention, l'autorisation délivrée ne sera valable que pour la journée indiquée par vos soins, cette autorisation ne tenant pas lieu de titre de transport (c'est marqué en toutes lettres en bas du papier délivré).

La RATP vous demandera le motif de cette demande (pour moi, c'était dans le cadre de la rédaction d'un article sur les 100 ans du métro, donc en retour je leur ai fait envoyer une dizaine de numéros de la revue dans laquelle l'article était paru).

Dans tous les cas, utilisation du flash interdite (pour ne pas éblouir les conducteurs).

Côté SNCF:

- prises de vues libres depuis le 01er janvier 1986 (avant, il fallait renouveler une autorisation annuelle auprès de la Direction de la Communication) dans tous les endroits normalement accessibles au public (gares, quais, parties "voyageurs" des trains).

- les personnes figurants sur les prises de vue doivent avoir donné leur accord ou bien ne pas être reconnaissables (on "floutte" les visages par un temps de pose approprié ou lors d'un traitement par informatique).

- Pieds photos interdits (plus pour des risques électriques qu'autre chose, certains photographes baladant sur leur épaule leur pied photo déployé); l'astuce dans les grandes gares: le chariot à bagages; pour un Euro, récupérable en fin de séance, on dispose d'un support d'appareil sans rien pouvoir nous repprocher ! Sinon, pour faire quelquefois des photos de nuit dans les gares, il suffit de demander gentiment aux personnels d'accueil ou au chef de service et de dire à quel endroit on compte s'installer et on obtient un sézame verbal.

- vidéos interdites sans autorisation du service de communication et présence d'un accompagnateur SNCF; ça, c'est parce que la SNCF veut avoir un "droit de regard" sur l'image qui pourrait être diffusée au travers des médias télévisés.

- Vigipirate: ça, c'est le motif à la mode actuellement qui fait les choux gras de la SUGE pour emm***der les photographes / amateurs qui trainent dans les gares pour assouvir leur passion. Cette interdiction verbale n'a aucune valeur, car une interdiction, quelle qu'elle soit, doit être dûment signalée comme c'est le cas dans les musées avec l'autocollant ad hoc circulaire bordé de rouge représentant un appareil photo et / ou une caméra barrée de rouge. Donc, après, c'est le jeu du chat et de la souris (mieux vaut avoir un titre de transport en règle quand même pour éviter de se faire épingler pour un autre grief).

Bon, ensuite, que l'on tombe sur un personnel mal luné qui ne veut pas que l'on prenne son train ou sa machine en photo, cela arrive aussi; dans ce cas là, mieux vaut ne pas insister plutôt que de voir débarquer "les bleus" et de se faire virer de la gare...

Pendant que j'y suis:

- A Bordeaux, Grenoble, Marseille, Lyon, Nantes, Rouen et Toulouse: bus, tram et métro (pour les villes équipées) => idem RATP.

- A Lille:

=> Tram idem RATP sauf le terminus souterrain de la gare SNCF de Lille Flandres qui est assimilé à une propriété privée,

=> Métro: photos interdites et lorsque vous écrivez à l'exploitant pour demander une autorisation, celui-ci ne prend même pas la peine de vous répondre ...

- A La Rochelle: bah oui, il y a une ligne de tram ... mais c'est un site qui est la propriété d'Alstom pour tester les rames sorties de fabrication donc mieux vaut demander avant au personnel présent sur place.

VB

Modifié par bertrand
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En ce qui me concerne, je vais parler en tant que "amateur" et "professionnel de l'image"

Difficile d'avoir les 2 côtés, car amateur (pour mon site et aussi éventuellement vous en faire profiter sur cheminots.net) et professionnel lorsqu'il s'agit de faire des images pour notamment le Conseil Régional de Picardie.

Dans les gares :

Amateur : pas de demande particulière à faire, nous sommes autorisé uniquement dans les parties "publiques" et comme les agents en gare me le disent gentiment, de pas s'approché des voies afin de ne se faire happé par un train

Prise de vue de personnes, le droit à l'image s'applique que ce soit amateur comme professionnel, et que dit la loi, si la personne est seule il faut demander son accord pour la diffusé sur un journal, presse electronique..., quand aux photos de foules, pas besoin de demander d'autorisation.

Attention !!! pour les enfants mineurs pouvant être reconnaissable, l'autorisation écrite des parents est requis.

Professionnel, besoin d'une autorisation de la direction régionale SNCF dont dépend la gare.

Dans les dépôts et autres lieux "non public"

Amateurs & professionnel : demande d'autorisation auprès du service communication "ou similaire" de la direction régional SNCF dont dépend le ou les lieux à prendre pour des prises de vue.

Cependant dans les dépots, si vous avez un agents extrêmement sympa, il vous laissera prendre des photos, seules conditions, respecté strictement les sécurités

Voilà

Thierry

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.