Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Et maintenant quoi ?


Messages recommandés

Résultats nationaux élections SNCF

CGT 39,30% - 0,84

UNSA 18,06 + 3,58%

SUD-Rail 17,67% + 2,7%

CFDT/FGAAC 11,59 - 3,03%

FO/CGC 7,98 + 0,34%

CFTC 5,40 - 2,74%

Loin de moi l'idée de créer un topic pour commenter les résultats des uns ou des autres car de toute façon, c'est bien connu, tout le monde a gagné.

Non, mais l'envie de savoir, d'imaginer l'après.

Car "quid" des conséquences de ce vote.

Aujourd'hui, ne peuvent prétendre signer un accord que ceux qui font 30% ou plus. Bien entendu, c'est faisable par alliance.

La CGT le peut seule.

Les autres non.

Aussi, que va signer la CGT ?

Les accords "réformistes" seront ils directement zappés sous peine de se voir dépasser par la gauche par sud rail ?

La CGT va t'elle petit à petit assumer sa nouvelle position de syndicat qui localement se veut contestataire mais qui au niveau national se voudrait plus réformiste qu'avant (sans pour autant l'être comme l'UNSA) ?

Et si elle ne signe pas ces accords, comment fera t'elle pour assumer sachant qu'avant elle avait beau jeu de ne pas signer sans pour autant dénoncer.

Mon avis :

La CGT va devoir choisir ou exploser. On peut imaginer le combat dans les hautes sphères entre réformistes et contestataires.

SUD RAIL, UNSA, CFDT/FGAAC eux vont suivre leur ligne habituelle.

Et tout ça risque de nous donner un bateau ivre qui un coup signera, un coup signera pas suivant les influence ponctuelles d'un pôle ou l'autre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 78
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

On peut penser que la CGT ne signera jamais seule un accord : risque que toutes les autres OS (SUD, UNSA, CFTDT-FGAAC) le dénonce ensemble

Donc il y aura recherche d'alliances

soit CGT vers l'UNSA

soit CGT Vers CFDT-FGAAC

soit CGT vers SUD ... pourquoi pas...

(pour empêcher les éventuels opposants d'atteindre 30%

(toutefois attendons les résultats officiels ...)

je vois mal une recherche d'alliance

de SUD vers l'UNSA ou la CFDT-FGAAC considérées comme totalement libérales-réformistes par sud

Il est clair aussi que pour signer des accords CFDT-FGAAC et UNSA devront faire des concessions à la...CGT sur le contenu des accords.

A mon avis ce qui va donc y gagner assez rapidement c'est ...le contenu des accords...

donc la balle est dans le camp de la direction...

Pour obtenir un accord en particulier sur les salaires par exemple il va falloir qu'elle y mette du ...Grain.

A mon sens FO a très mal joué le coup au niveau de son recherche d'alliance...

je ne comprends d'ailleurs pourquoi ils ont choisi cette voie.

Ceci dit cela confirme mes anciennes analyses sur le forum : nous sommes au coeur d'un remodelage syndical.

le paysage syndical va se concentrer

et tout compte fait c'est très bien pour les cheminots...

Il serait intéressant de voir s'opérer un rapprochement CGT-SUD y compris structurel.

mais les dirigeants de ces deux OS, leurs militants, leurs syndiqués et les cheminots en ont-ils l'envie ...???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien moi je soutiendrai l'idée que sud et cgt se rassemble sur beaucoup de sujet,je ne pense pas qu'il puisse y avoir des convergences entre la cgt ou sud et la cfdt ( et oui la fgaac est morte hier à 17h00 ) et surtout les unsaïste qui ne valent pas grand chose

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On peut penser que la CGT ne signera jamais seule un accord : risque que toutes les autres OS (SUD, UNSA, CFTDT-FGAAC) le dénonce ensemble

Donc il y aura recherche d'alliances

soit CGT vers l'UNSA

soit CGT Vers CFDT-FGAAC

soit CGT vers SUD ... pourquoi pas...

(pour empêcher les éventuels opposants d'atteindre 30%

(toutefois attendons les résultats officiels ...)

je vois mal une recherche d'alliance

de SUD vers l'UNSA ou la CFDT-FGAAC considérées comme totalement libérales-réformistes par sud

Il est clair aussi que pour signer des accords CFDT-FGAAC et UNSA devront faire des concessions à la...CGT sur le contenu des accords.

A mon avis ce qui va donc y gagner assez rapidement c'est ...le contenu des accords...

donc la balle est dans le camp de la direction...

Pour obtenir un accord en particulier sur les salaires par exemple il va falloir qu'elle y mette du ...Grain.

A mon sens FO a très mal joué le coup au niveau de son recherche d'alliance...

je ne comprends d'ailleurs pourquoi ils ont choisi cette voie.

Ceci dit cela confirme mes anciennes analyses sur le forum : nous sommes au coeur d'un remodelage syndical.

le paysage syndical va se concentrer

et tout compte fait c'est très bien pour les cheminots...

Il serait intéressant de voir s'opérer un rapprochement CGT-SUD y compris structurel.

mais les dirigeants de ces deux OS, leurs militants, leurs syndiqués et les cheminots en ont-ils l'envie ...???

Compte tenu de certains tracts UNSA , juste avant les élections , concernant la gestion des CE (et en réponse au syndrome bi-céphale, la cgt a peut être trouvé un allié

* Tract cfdt dénonçant les dépenses des CE

* Réponse de 'l'unsa ......?

cohiba écrit :

"Et bien moi je soutiendrai l'idée que sud et cgt se rassemble sur beaucoup de sujet,je ne pense pas qu'il puisse y avoir des convergences entre la cgt ou sud et la cfdt ( et oui la fgaac est morte hier à 17h00 ) et surtout les unsaïste qui ne valent pas grand chose "

Moi:

Cela a certaine valeur sans doute ?Mais j'en connais certains , même majoritaire qui vont être satisfaits de les avoir come alliés.......

Modifié par MarcM
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et surtout les unsaïste qui ne valent pas grand chose

Je recadre direct avant de voir les tirs de représaille reprendre :

On est pas là pour dire que sud est beau ou extrémiste, que l'unsa est merveilleux ou minable ... mais pour chercher à imaginer les conséquences donc merci de ne pas commencer avec les attaques sur les uns ou les autres.

Ceci dit, je ne vois pas, mais alors pas du tout un rapprochement national entre CGT et SUD car là où la CGT semble depuis quelques temps se recentrer, SUD prend le chemin inverse avec des mouvements toujours plus radicaux.

Pourtant, la CGT si elle veut exister ne peut se couper de son pôle radical. Aussi, ça va à mon avis pas être simple de tendre la main à l'unsa tout en prouvant qu'on est pas si loin de SUD.

Modifié par Nipou
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais SUD ne peut rien tout seul

sinon se positionner que comme contestatire tout azimuts...

Je pense que les dirigeants de SUD-rail et de la CGT-Cheminots sont suffisamment intelligents pour réfléchir et évoluer dans les mois qui viennent.

Historiquement la confrontation CFDT / CGT a ouvert des brêches ....

une confrontation CGT / SUD aurait certainement les mêmes conséquences.

Sûrement BandaBono pourra nous donner son analyse sur ce sujet intéressant.

ceci dit la situation actuelle va aussi remettre sur la place centrale le "pouvoir de mobilisation des cheminots actifs et retraités" face à la direction...

Donc la CGT et SUD ont à y gagner ensemble sur leur créneau respectif

en terme de renforcement de leur activité (contestation, opposition, revendications, propositions, actions, renforcement et syndicalisation...)

Maintenant il faudra aussi prouver aux cheminots (non syndiqués en particulier soit 75/80% des cheminots) l'utilité du syndicalisme comme outil de défense des intérêts professionnels et sociaux des salariésdans l'entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je recadre direct avant de voir les tirs de représaille reprendre :

On est pas là pour dire que sud est beau ou extrémiste, que l'unsa est merveilleux ou minable ... mais pour chercher à imaginer les conséquences donc merci de ne pas commencer avec les attaques sur les uns ou les autres.

Ceci dit, je ne vois pas, mais alors pas du tout un rapprochement national entre CGT et SUD car là où la CGT semble depuis quelques temps se recentrer, SUD prend le chemin inverse avec des mouvements toujours plus radicaux.

Pourtant, la CGT si elle veut exister ne peut se couper de son pôle radical. Aussi, ça va à mon avis pas être simple de tendre la main à l'unsa tout en prouvant qu'on est pas si loin de SUD.

En théorie , je pourrais te rejoindre mais...la cgt doit penser à la gestion des CE.........(je préfère ne pas dévellopper)

Elle ne peut pas compter sur Sud

..........................ni sur le bi-céphale

il reste qui ?

Et on peut écrire : la cgt s'est recentrée " ...sans problème .Mais sa base ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maintenant il faudra aussi prouver aux cheminots (non syndiqués en particulier

soit 75/80% des cheminots) l'utilité du syndicalisme comme outil de défense des

intérêts professionnels et sociaux des salariésdans l'entreprise.

Unité ou monopole ?

13 % des cheminots vont-ils se retrouver ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En théorie , je pourrais te rejoindre mais...la cgt doit penser à la gestion des CE.........(je préfère ne pas dévellopper)

Elle ne peut pas compter sur Sud

..........................ni sur le bi-céphale

il reste qui ?

Et on peut écrire : la cgt s'est recentrée " ...sans problème .Mais sa base ?

Le gros soucis là dedans est à mon avis le décalage entre base et direction nationale CGT.

La base se voit encore comme un pôle contestataire alors que là haut, ils envisagent plus un syndicalisme évolutif.

Pourtant dans cette base, beaucoup voient SUD comme un organe de pure blocage et seront contre un rapprochement qui viendrait de fait renforcer l'image de syndicats là que pour être contre.

On peut, et on doit, à mon avis oublier les derniers tracts et autres communications syndicales qui se voulaient plus propagandes électorales que véritables lignes de conduite.

Mais je suis assez pressé de voir qu'elles seront les déclarations à venir (après les "on a gagné !")

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le gros soucis là dedans est à mon avis le décalage entre base et direction nationale CGT.

La base se voit encore comme un pôle contestataire alors que là haut, ils envisagent plus un syndicalisme évolutif.

Pourtant dans cette base, beaucoup voient SUD comme un organe de pure blocage et seront contre un rapprochement qui viendrait de fait renforcer l'image de syndicats là que pour être contre.

On peut, et on doit, à mon avis oublier les derniers tracts et autres communications syndicales qui se voulaient plus propagandes électorales que véritables lignes de conduite.

Mais je suis assez pressé de voir qu'elles seront les déclarations à venir (après les "on a gagné !")

on a gagné les doigts dans le nez , on a perdu , les doigts dans le C.l !

Certe , à suivre .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Résultats nationaux élections SNCF

CGT 39,30% - 0,84

UNSA 18,06 + 3,58%

SUD-Rail 17,67% + 2,7%

CFDT/FGAAC 11,59 - 3,03%

FO/CGC 7,98 + 0,34%

CFTC 5,40 - 2,74%

Reste donc que 4 gros syndicats qui vont réellement peser à la SNCF...

La CGT est "majoritaire" et à mon avis et c'est donc elle qui a certainement le rôle le plus difficile en ces temps de restructuration....Et en gros maintenant, c'est surtout elle qui a le plus à perdre...

Et quelque soit l'alliance...Elle à pas fini de tendre des mains...et pas uniquement à SUD-RAIL croyez moi...et même si au début cette alliance semble évidente, sur certain sujet capitaux (FRET,statut,ect...) elle aura plus la petite Fgaac (R.I.P.) pour lui servir d'excuse en plus...

Les élections déterminantes seront les prochaines...Et d'ici deux ans y'aura de l'eau qui sera passé sur le pont...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

cohiba écrit :

"Et bien moi je soutiendrai l'idée que sud et cgt se rassemble sur beaucoup de sujet,je ne pense pas qu'il puisse y avoir des convergences entre la cgt ou sud et la cfdt ( et oui la fgaac est morte hier à 17h00 ) et surtout les unsaïste qui ne valent pas grand chose "

Ah Bon ???

pourquoi la fgaac est morte hier à17h00 ??

je ne comprends pas, qui peut m'expliquer s'il vous plait !!!!

d'avance merci

@+nelsonlink

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Reste donc que 4 gros syndicats qui vont réellement peser à la SNCF...

La CGT est "majoritaire" et à mon avis et c'est donc elle qui a certainement le rôle le plus difficile en ces temps de restructuration....Et en gros maintenant, c'est surtout elle qui a le plus à perdre...

Et quelque soit l'alliance...Elle à pas fini de tendre des mains...et pas uniquement à SUD-RAIL croyez moi...et même si au début cette alliance semble évidente, sur certain sujet capitaux (FRET,statut,ect...) elle aura plus la petite Fgaac (R.I.P.) pour lui servir d'excuse en plus...

Les élections déterminantes seront les prochaines...Et d'ici deux ans y'aura de l'eau qui sera passé sur le pont...

Effectivement , en plus , il y a de fortes poussées à la cgt de la part d'un certain nombre de militants de base qui lorgnent vers Montreuil , car ils ne comprennent pas tout (du moins , ils se refusent à voir ...par affection!)

Ce jeu de poker menteur est-il encore tenable pour cette os ?

Surtout que dans certains sites ,Sud prend de l'assurance , de l'envergure et s'étoffent de militants comptétents souvent déçus de leurs ex-os...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah Bon ???

pourquoi la fgaac est morte hier à17h00 ??

je ne comprends pas, qui peut m'expliquer s'il vous plait !!!!

d'avance merci

@+nelsonlink

Si je comprend bien, pas d'élus au CE, pas de représentativité donc pas de possibilité de signer un accord suite à des négociations locales (voir de déposer une DCI-grève) ?

En d'autre terme pour (cfdt-)fgaac, plus de grève ni de signatures possibles d'accord type fgaac pour les régions de Marseille, Lyon, Amiens, Bordeaux, Paris SudEst, Toulouse, Rouen,...?

Ben le réveil va être dur pour les adc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aves ces élections, c'est désormais le rapport de force établi à l'intérieur de l'entreprise qui a complètement été redessiné. La nouvelle configuration syndicale devrait faire les affaires de la direction : d'abord, la CGT-Cheminots qui a toujours été un interlocuteur privilégié de la direction depuis la présidence de Louis Gallois conserve une position forte à l'intérieur de l'entreprise. Avec près de 40 %, l'organisation de Didier Le Reste, le secrétaire général, va rester le pivot social de l'entreprise et aura un rôle-clef dans les futures négociations. Mais elle devra prendre ses responsabilités. A elle seule, elle sera en mesure de signer les accords, et elle pourra, avec l'aide d'une autre organisation syndicale, les refuser ou les dénoncer, ce que d'ailleurs, elle ne faisait que très rarement. Pour mémoire en 2008, la CGT avait signé six accords sur quinze.

L'autre bonne nouvelle dont la direction doit se féliciter est la progression de l'UNSA. De tous les scénarios imaginés par la direction à la veille du scrutin, il était plus probable que l'on assiste à une percée de SUD-Rail en raison de la posture radicale adoptée par l'organisation au cours des derniers mois. L'avancée de SUD-Rail démontre que son action n'a pas été vaine même si une partie des votes des cheminots s'est portée vers les organisations réformistes. "Nous n'imaginions pas que le "pôle réformiste" puis atteindre près de 30 %. Toutes les estimations que nous avions le donnaient plutôt aux alentours de 26 % ou 27 %" reconnaît François Nogué, directeur des ressources humaines à la SNCF. La direction de la SNCF est apparemment confiante dans le nouveau rôle qui échoit à la CGT. Elle rappelle même que la confédération avait déclaré à propos de la représentativité syndicale que les nouvelles règles ne faisaient pas courir de risque de "glaciation conventionnelle", pour reprendre l'expression de la CGT, car un syndicat majoritaire qui ne signerait pas d'accord perdrait de son influence.

Source : http://www.lemonde.fr/economie/article/200...73302_3234.html

J'ai coupé le début de l'article qui ne faisait que reprendre les résultats.

La direction heureuse (ou presque) de voir la CGT forte. Certains vont s'en retourner dans leur tombe.

En tout cas, cela étaye l'idée que CGT et SUD ne devraient pas se rapprocher car si sud monte, unsa monte bien plus encore et devient le deuxième syndicat cheminot.

Aussi si la CGT veut pas se couper d'une idéologie responsable (et non de blocage à tout va), elle devra faire avec l'unsa.

SUD ne signe rien, or il apparait que la CGT signe elle. Pas tout certe (et heureusement) mais elle signe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Source : http://www.lemonde.fr/economie/article/200...73302_3234.html

J'ai coupé le début de l'article qui ne faisait que reprendre les résultats.

La direction heureuse (ou presque) de voir la CGT forte. Certains vont s'en retourner dans leur tombe.

En tout cas, cela étaye l'idée que CGT et SUD ne devraient pas se rapprocher car si sud monte, unsa monte bien plus encore et devient le deuxième syndicat cheminot.

Aussi si la CGT veut pas se couper d'une idéologie responsable (et non de blocage à tout va), elle devra faire avec l'unsa.

SUD ne signe rien, or il apparait que la CGT signe elle. Pas tout certe (et heureusement) mais elle signe.

bon article !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le gros soucis là dedans est à mon avis le décalage entre base et direction nationale CGT.

La base se voit encore comme un pôle contestataire alors que là haut, ils envisagent plus un syndicalisme évolutif.

[...]

Je ne suis pas du tout d'accord. Pour avoir vu D. Le Reste lors de son passage à l'UO Fret de Rennes récemment, et surtout pour l'avoir écouté, je n'ai pas entendu une seule proposition de sa part. Beaucoup de critiques, dont certaines à mon avis très justifiées, mais aucune proposition, ou alors je ne suis pas resté assez longtemps pour les entendre...

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas du tout d'accord. Pour avoir vu D. Le Reste lors de son passage à l'UO Fret de Rennes récemment, et surtout pour l'avoir écouté, je n'ai pas entendu une seule proposition de sa part. Beaucoup de critiques, dont certaines à mon avis très justifiées, mais aucune proposition, ou alors je ne suis pas resté assez longtemps pour les entendre...

Gom

T'inquiète , il suffira de mettre de l'huile dans les rouages !

Quand des cégétistes partent , des cfdtistres arrivent donc à ton avis ...qui change le plus ? Les ex cfdt ou ???? !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BOnjour à tous.

Tout d'abord il faut reconnaitre la victoire de la CGT qui reste 1ère OS loin devant l'UNSA.

UNSA, 2ème OS, peux s'expliquer par le fait que certains cheminots votant généralement pour la CFDT n'ont pas cru en l'adossement avec la FGAAC et se sont reporTés vers l'UNSA.

SUD progresse de 3 pts, ce qui met dans une position difficile la CGT,car comme d'autres l'ont déjà dit avant moi, elle va devoir faire des choix.

Le choix de signer des accords pour les cheminots, ce qu'elle fait très rarement.

Le choix de ne pas signer ces accords mais là, et ce qui change tout, elle devra le justifier.

SUD quand à lui a encore le beau rôle à jouer: il ne signera rien car il aura l'excuse de ne pas pouvoir le faire avec son pourcentage, ne dénoncera jamais rien pour les mêmes excuses et continuera son bonhomme de chemin dans l'entreprise...

FO et CFTC disparaissent, il n'y a pas là de grande surprise.

Pour la FGAAC, contrairement à beaucoup ici, je ne pense pas du tout qu'elle soit morte.

La FGAAC va augmenter le nombre de ses militants au sein des CE avec leur collègue de la CFDT.

Elle garde des bastions très puissant à la conduite par exemple la région de Lille. Elle progresse même par endroit comme à Villeneuve St Georges ou Nantes. Bien évidemment il y a des déceptions, mais c'est aussi çà la démocratie.

Pour finir les OS se sont entredéchirées pendant 1 mois, demain les dossiers vont ressortir des placards, comme par exemple le RH0077 FRET.

La direction a maintenant, une OS pour négocier, mais la question est que va faire la CGT ? Négocier ou bloquer. Ce matin, la direction n'a rien trouver de mieux que de distribuer dans tous les casiers de mon UT une info sur la perte du trafic Vallourec en faveur de ECR. NOus sommes 20% plus chers !

Ce qui m'inquiète c'est que je n'ai vu aucune proposition venant de ces OS majoritaires concernant un plan de sauvegarde du FRET. D'ailleurs, pour info, le CE FRET National sera composé de 7 CGT pour 15 sièges.

Pour le FRET il y a urgence, les collègues se posent des questions.

Modifié par toz59
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas du tout d'accord. Pour avoir vu D. Le Reste lors de son passage à l'UO Fret de Rennes récemment, et surtout pour l'avoir écouté, je n'ai pas entendu une seule proposition de sa part. Beaucoup de critiques, dont certaines à mon avis très justifiées, mais aucune proposition, ou alors je ne suis pas resté assez longtemps pour les entendre...

Gom

Le truc c'est que les propos récents ne sont pas ou peu représentatifs d'une ligne directrice : y'a encore quelques heures, la CGT avait grand peur de se faire doubler à gauche par SUD, donc le discours se voulait sans doute assez "ça peu plus durer, ça va péter".

Et puis bon, entre tracts ou meeting et cuisine interne, y'a souvent un gouffre car les électeurs ne sont pas les décideurs (et inverse) donc le discours est adapté au public :

Des gars remontés comme des pendules avec le fret, pas de problème on y va et on gueule très fort contre tout. On est comme vous les gars : fachés !

Des accords à négocier avec la direction, pas de problème on y va et on discute en se gardant du temps pour trouver l'argumentaire qu'on servira à la base.

Pour le moment, la CGT arrivait à tenir cette double position mais à présent, elle va devoir s'afficher et là, elle risque de devoir faire un grand écart tellement large que ça va craquer au milieu (comme un jean lol)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BOnjour à tous.

Tout d'abord il faut reconnaitre la victoire de la CGT qui reste 1ère OS loin devant l'UNSA.

UNSA, 2ème OS, peux s'expliquer par le fait que certains cheminots votant généralement pour la CFDT n'ont pas cru en l'adossement avec la FGAAC et se sont reporTés vers l'UNSA.SUD progresse de 3 pts, ce qui met dans une position difficile la CGT,car comme d'autres l'ont déjà dit avant moi, elle va devoir faire des choix.

Le choix de signer des accords pour les cheminots, ce qu'elle fait très rarement.

Le choix de ne pas signer ces accords mais là, et ce qui change tout, elle devra le justifier.

SUD quand à lui a encore le beau rôle à jouer: il ne signera rien car il aura l'excuse de ne pas pouvoir le faire avec son pourcentage, ne dénoncera jamais rien pour les mêmes excuses et continuera son bonhomme de chemin dans l'entreprise...

FO et CFTC disparaissent, il n'y a pas là de grande surprise.

Pour la FGAAC, contrairement à beaucoup ici, je ne pense pas du tout qu'elle soit morte.

La FGAAC va augmenter le nombre de ses militants au sein des CE avec leur collègue de la CFDT.

Elle garde des bastions très puissant à la conduite par exemple la région de Lille. Elle progresse même par endroit comme à Villeneuve St Georges ou Nantes. Bien évidemment il y a des déceptions, mais c'est aussi çà la démocratie.

Pour finir les OS se sont entredéchirées pendant 1 mois, demain les dossiers vont ressortir des placards, comme par exemple le RH0077 FRET.

La direction a maintenant, une OS pour négocier, mais la question est que va faire la CGT ? Négocier ou bloquer. Ce matin, la direction n'a rien trouver de mieux que de distribuer dans tous les casiers de mon UT une info sur la perte du trafic Vallourec en faveur de ECR. NOus sommes 20% plus chers !

Ce qui m'inquiète c'est que je n'ai vu aucune proposition venant de ces OS majoritaires concernant un plan de sauvegarde du FRET. D'ailleurs, pour info, le CE FRET National sera composé de 7 CGT pour 15 sièges.

Pour le FRET il y a urgence, les collègues se posent des questions.

Ah bon??? Ca peut pas aussi s'expliquer par des deçus de la FGAAC et de son "avalement" par un syndicat ANTI CATEGORIEL NOTOIRE ET DECLARE qui auraient voté pour l'UNSA????

Malheureusement j'ai peur qu'avec ce score national,la CFDT ne vous laisse que des miettes....

Mais bon si la manoeuvre d'adossement ne visait qu'à assurer quelque mandat national à certains,il devraient s'en contenter....

Sale temps pour les adc!!!! bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah bon??? Ca peut pas aussi s'expliquer par des deçus de la FGAAC et de son "avalement" par un syndicat ANTI CATEGORIEL NOTOIRE ET DECLARE qui auraient voté pour l'UNSA????

Malheureusement j'ai peur qu'avec ce score national,la CFDT ne vous laisse que des miettes....

Mais bon si la manoeuvre d'adossement ne visait qu'à assurer quelque mandat national à certains,il devraient s'en contenter....

Sale temps pour les adc!!!! :blush:

Ce que je comprend vraiment pas est que depuis 1 mois beaucoup d'entre-vous ne souhaitez que la disparition de la FGAAC

Ce n'est pas le cas, respectez au moins le verdique des urnes, c'est la démocratie.

La CFDT a, je pense, aussi eu chaud. Elle doit en partie sa représentativité à la FGAAC, car, il n'y a que les petits esprits qui croient que la FGAAC ne fait plus que 0,01% au niveau national.

Donc, je ne suis pas si sur que toi concernant l'attitude de la CFDT envers la FGAAC.

L'avenir nous le dira bien assez vite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ok avec toi chris13, le peu de militant ex-fgaac engloutis par la cfdt vont se faire dévorer tout crûs, certains se sont placés ainsi va la vie de permanent !

la CGT fera en son âme et conscience, laissons aller les choses, elle a des propositions faut être de mauvaise foi pour pas le reconnaître et je les ai entendus de la part de DIDIER LE RESTE mais ce dernier ne dirige pas la CGT, il y a le collectif traction ( pour les adc ) qui marche fort, et si SUD veut bien mettre un peu d'eau dans son vin ( ses résultats font suite à la pub que SUD s'est fait ) mais va falloir aussi confirmer pour eux et sa va pas être aussi une mince affaire .

Les dossiers lourds vont revenir au galop, les élections sont passées alors tous en rangs serrés pour y faire face .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ok avec toi chris13, le peu de militant ex-fgaac engloutis par la cfdt vont se faire dévorer tout crûs, certains se sont placés ainsi va la vie de permanent !

la CGT fera en son âme et conscience, laissons aller les choses, elle a des propositions faut être de mauvaise foi pour pas le reconnaître et je les ai entendus de la part de DIDIER LE RESTE mais ce dernier ne dirige pas la CGT, il y a le collectif traction ( pour les adc ) qui marche fort, et si SUD veut bien mettre un peu d'eau dans son vin ( ses résultats font suite à la pub que SUD s'est fait ) mais va falloir aussi confirmer pour eux et sa va pas être aussi une mince affaire .

Les dossiers lourds vont revenir au galop, les élections sont passées alors tous en rangs serrés pour y faire face .

Salut cohiba, pourquoi devrait elle ( SUD ) mettre de l'eau dans son vin? Explique voir?

On le sait tous très bien que pour faire réellement changer les choses, il faudra errêter de se bra.ler la nouille et faire l'épreuve de force. Et c'est un pt'it gar de la cgt qui te le dis. UUUUUUUUUUUUUUUU

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Les résultats détaillés sont-ils consultables quelque part ?

D'autre part, une question me taraude depuis un moment alors je me lance : Pourquoi tout le monde déteste la FGAAC la FGAAC est-elle aussi décriée ? L'interrogation peut paraître naïve, mais n'étant pas dans l'entreprise depuis longtemps, je souhaiterais savoir pourquoi ce syndicat crée tant de réactions épidermiques.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.