Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Site Troc de Prem's


Messages recommandés

Salut à tous,

J'ai juste une petite question car ma soeur n'arrive plus à trouver de billet abordable pour un trajet en juin. Direction donc le site Troc de Prem's, elle trouve son bonheur, mais je voulais savoir si le billet Prem's est nominatif et si l'ASCT peut lui demande une pièce d'identité pour vérifier que les noms correspondent ?

Je sais que les billets imprimés à domicile sont nominatifs, mais les Prem's type billet SNCF ne le sont pas il me semble.

Est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner...qu'elle ne soit pas dans l'illégalité.

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

J'ai juste une petite question car ma soeur n'arrive plus à trouver de billet abordable pour un trajet en juin. Direction donc le site Troc de Prem's, elle trouve son bonheur, mais je voulais savoir si le billet Prem's est nominatif et si l'ASCT peut lui demande une pièce d'identité pour vérifier que les noms correspondent ?

Je sais que les billets imprimés à domicile sont nominatifs, mais les Prem's type billet SNCF ne le sont pas il me semble.

Est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner...qu'elle ne soit pas dans l'illégalité.

Merci

grand utilisateur de prem's, quitte à bouger mes dates s'il n'y en a plus, ceux que tu imprimes à domicile, comme ceux que tu reçois par courrier sont nominatifs.

Pour l'instant, on ne m'a jamais demandé mon identité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous,

J'ai juste une petite question car ma soeur n'arrive plus à trouver de billet abordable pour un trajet en juin. Direction donc le site Troc de Prem's, elle trouve son bonheur, mais je voulais savoir si le billet Prem's est nominatif et si l'ASCT peut lui demande une pièce d'identité pour vérifier que les noms correspondent ?

Je sais que les billets imprimés à domicile sont nominatifs, mais les Prem's type billet SNCF ne le sont pas il me semble.

Est-ce que quelqu'un pourrait me renseigner...qu'elle ne soit pas dans l'illégalité.

Merci

Effectivement, les billets imprimés à domicile sont nominatifs.

En cas d'utilisation, si le contrôleur vérifie l'identité (ça arrive parfois), elle risque de prendre un amende et de devoir s'acquitter du prix du billet plein tarif.

qu'elle se renseigne sur le site de troc, pour savoir si le billet qu'elle souhaite prendre est nominatif ou non.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut Niko,

Donc pour te répondre,

Si le billet est un billet imprimé en ligne, la pièce d'identité est systématiquement demandé et vérification de l'identité du voyageur;

Si le billet est un billet au format IATA (format billeterie ou guichet) pas d'identité exigé

Sinon c'est le cas d'une utilisation par une tierce personne 118 € + prix du billet (+ éventuellement frais de dossier, en cas de PV d'un montant de 38 €)

Qu'elle fasse attention de bien emprunter le train, et dans la classe, pour lequel son billet est réservé, car il n'y a aucune tolérance.

Bon voyage pour elle :)

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je faisais paris brest avec un copain militaire qui n'avait pas de billets et qui voulait aller voir le controleur pour faire un billet.. quand une cliente qui avait deux preum's lui en a proposé un a 10euros.. on a demandé au controleur si le nom était verifié il nous a répondu que non... je pense que chaque controleur à sa manière de faire..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le billet à imprimer soi même peut l'être juste avant le départ, tant qu'il n'est pas imprimé, il n'est pas encore nominatif, ce qui fait le beau jour des sites comme celui cité plus haut et ça rend bien service.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je faisais paris brest avec un copain militaire qui n'avait pas de billets et qui voulait aller voir le controleur pour faire un billet.. quand une cliente qui avait deux preum's lui en a proposé un a 10euros.. on a demandé au controleur si le nom était verifié il nous a répondu que non... je pense que chaque controleur à sa manière de faire..

Le billet devait être un format IATA, ce sont les titres que tu reçoit sur les bornes ou au guichet. Non ?

Car sur les billets imprimés en ligne c'est indiqué qu'ils sont personnel et incessible.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 8 mois plus tard...

Un article de E24.fr concernant la revente de billets de train

http://www.e24.fr/entreprises/transport/ar...r-internet.html

SNCF: le boom de la revente de billets sur internet

Les prix de la SNCF augmentent en moyenne de 1,9% à partir de mardi. Une politique tarifaire qui fait le bonheur des sites spécialisés dans la revente des billets de train sur internet.

Comme annoncé il y a une semaine, la SNCF augmente le prix de ses billets de 1,9% en moyenne à partir de mardi. Il faudra désormais compter 0,70 euro supplémentaire pour un Paris-Lille au tarif loisirs standard en 1ère et 2nde classes et 1,5 euro pour un Paris-Marseille.

Et si cette augmentation des tarifs ne fait pas le bonheur des usagers, elle devrait en revanche profiter aux deux principaux sites spécialisés dans la revente de billets d'occasion. Le nombre de tickets de train vendus par ce biais a plus que doublé entre 2008 et 2009, a-t-on appris auprès de ces sites lundi 4 janvier.

Zepass.com a vendu en 2009 113.200 billets contre 52.900 en 2008, soit une croissance de 114%, selon son créateur Quentin Schaepelynck. La hausse est encore plus significative sur kelbillet.com: près de 110.000 billets ont été achetés l'année dernière contre près de 50.000 en 2008 (+120%), a indiqué Yann Raoul, fondateur du site.

Tarifs en hausse et plus complexes

"Cette augmentation est liée à plusieurs facteurs: tout d'abord la politique tarifaire de la SNCF qui augmente ses prix chaque année, la hausse des billets promotionnels, et le bouche à oreille des sites de revente qui fonctionne bien", a estimé Quentin Schaepelynck.

La complexité des tarifs pourrait aussi expliquer le succès de ces sites spécialisés, selon Arnaud Deblauwe, journaliste à UFC-Que choisir."Depuis le changement de tarification de la SNCF, les gens savent qu'ils peuvent accéder à des billets moins chers. Dans un même train, les prix des places varient énormément, ce qui contribue" à aller regarder du côté des tickets d'occasion.

Et cet engouement pour la revente de billets de train sur internet ne semble pas prêt de s'arrêter. Pour cette année, "étant donné la stratégie commerciale de la SNCF qui ne devrait pas changer, nous prévoyons encore entre 30 et 50% d'augmentation ", pronostique Yann Raoul. Zepass.com table quant à lui sur le doublement de son volume de transactions.

Les 2 sites évoqués de revente de billets sont :

http://www.kelbillet.com/

http://www.zepass.com/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui oui oui...

Mais qui dit aux acheteurs de faire preuve de la PLUS GRANDE prudence... ??? Entre les billets nominatifs non échangeables - cela reste gérable - et la revente de billets à 0 euros car devant être présentés avec un titre à tarif trèèèès spécial (un pass carmillon, une carte Sénateur ou autre...) : il y a des plumés dans l'affaire.

Pour les plumeurs la Suge est saisie : faudrait quand même voir à pas trop prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui oui oui...

Mais qui dit aux acheteurs de faire preuve de la PLUS GRANDE prudence... ??? Entre les billets nominatifs non échangeables - cela reste gérable - et la revente de billets à 0 euros car devant être présentés avec un titre à tarif trèèèès spécial (un pass carmillon, une carte Sénateur ou autre...) : il y a des plumés dans l'affaire.

Pour les plumeurs la Suge est saisie : faudrait quand même voir à pas trop prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages !!!

Sans penser si loin ('Taing, j'aurais jamais pensé à revendre des billets à 0 euro ! koiquesse ), est-ce qu'on peut imaginer que des gens mal intentionnés fassent une razzia sur les billets Prem's de chaque jour dans le but de les revendre avec une (faible) marge qui leur permettrait de rester compétitif par rapport aux autres tarifs de la SNCF ?

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans penser si loin ('Taing, j'aurais jamais pensé à revendre des billets à 0 euro ! :Smiley_33: ), est-ce qu'on peut imaginer que des gens mal intentionnés fassent une razzia sur les billets Prem's de chaque jour dans le but de les revendre avec une (faible) marge qui leur permettrait de rester compétitif par rapport aux autres tarifs de la SNCF ?

Légal ou pas légal tout ça ? Des précisions sur Le Post.fr

http://www.lepost.fr/article/2010/01/05/18...-est-legal.html

Succès pour les sites de revente de billets de train: légal?

Vous pouvez y vendre des billets inutilisés ou trouver des billets pas chers. Mais avez-vous le droit?

Un voyage annulé ? Et des billets sur les bras ? La SNCF qui ne vous rembourse pas ou ne vous échange pas gratuitement ?

Vous voilà bien embêtés !

Mais il existe, depuis quelques années, des sites sur lesquels il est possible de revendre vos billets de train.

En 2009, ils ont connu un vrai succès, selon les responsables de Zepass.com et Kelbillet.com : +114% d'activité pour l'un, +120% pour l'autre, selon Le Figaro.

D'autres existent par ailleurs, comme Trocdeprems devenu Trocdetrains.com.

Mais cette pratique est-elle bien légale ?

A-t-on le droit de revendre ses billets de train sur ces sites ?

Peut-on voyager avec des billets achetés par ce biais ?

"La revente de billets de train n'est pas illégale. Ce qui pourrait l'être en revanche, c'est de revendre les billets à un prix plus élevé que le prix d'achat", explique au Post Anne-Sophie Trcera, juriste à la FNAUT (fédération nationale des associations d'usagers des transports).

En revanche, attention au type de billets que l'on achète !

"Il faut rester vigilant sur 2 points. D'abord, il faut s'assurer que le billet vendu corresponde bien au voyage que l'on souhaite effectuer (lieu, date, horaires...). Ensuite et surtout, il faut que le billet ne soit pas nominatif", précise la juriste.

Et c'est là que les choses se compliquent...

Un billet standard, édité en gare ou en distributeur automatique par la SNCF, peut être utilisé par des voyageurs, même s'il porte le nom de l'acheteur dans le cadre en haut à droite.

En revanche, un billet édité à domicile et portant le nom du voyageur (comme pour les IDTGV, les IDNight, les Prem's à imprimer...) est strictement nominatif. C'est-à-dire qu'il ne peut pas être cédé à un autre voyageur que celui dont l'identité est indiquée sur le titre de transport.

Et que risque un voyageur qui prendrait le train avec ce type de billet ?

"En cas de contrôle, il devra s'acquitter d'une somme correspondant du prix du billet au tarif plein, de frais de dossier et d'une indemnité forfaitaire. Cela peut aller d'une cinquantaine d'euros à plus de 100€ sur des trajets comme Paris-Marseille", explique la juriste de la FNAUT. :Smiley_33: :Smiley_33:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

est-ce qu'on peut imaginer que des gens mal intentionnés fassent une razzia sur les billets Prem's de chaque jour dans le but de les revendre avec une (faible) marge qui leur permettrait de rester compétitif par rapport aux autres tarifs de la SNCF ?

pour Marseille, 22 € le prem's, plus de 80 € au tarif "normal", ça laisse de la marge. Mais ce serait sûrement assez difficile à gérer, d'autant que depuis Internet, quasiment seule possibilité d'avoir des Prem's, chaque résa est limitée à 6 places. Donc, ça ne devrait pas pouvoir dépasser le stade du petit trafic. Heureusement pour ceux qui se dopent aux Prem's, dont je suis .. :Smiley_33:

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans penser si loin ('Taing, j'aurais jamais pensé à revendre des billets à 0 euro ! cartonrouge ), est-ce qu'on peut imaginer que des gens mal intentionnés fassent une razzia sur les billets Prem's de chaque jour dans le but de les revendre avec une (faible) marge qui leur permettrait de rester compétitif par rapport aux autres tarifs de la SNCF ?

Il est interdit de revendre des billets plus cher que leur valeur d'origine, c'est marqué dans les CGV des sites de revente. Mais à mon avis ça peut se faire.

Par contre la revente de billets à 0€ j'ai vu ça ! Un billet sénateur, je me demande bien comment l'acheteur l'a obtenu ... La SUGE s'était déplacée mais je ne connais pas la suite de l'histoire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 années plus tard...

Bonjour,

J'ai revendu mon billet de train intercité en format classique cartonné (reçu par la poste) avec mon nom en haut à droite (je l'avais payé par internet donc il demande le nom mais c'est considéré comme non nominatif)). La personne m'a appelé après le voyage me disant qu'elle avait eu une amende parce que le contrôleur lui aurait dit "billet nominatif". Je me suis rendu compte qu'elle n'avait pas pris le bon train (elle avait pris le train d'après). Je lui ai donc répondu qu'elle avait eu l'amende parce qu'elle était dans le mauvais train. De plus, elle devait se retrouvé à côté de moi dans le train (je lui avais précisé ceci) puisue je lui ai revendu le billet de ma mère qui devait se retrouver à côté.

Est-ce que je suis en tord ? N'a t'-elle pas eu l'amende parce qu'elle n'avait pas le bon billet ?

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un billlet au format classique n'est pas nominatif et il est donc cessible. Les e-billets et les billets imprimés à domicile sont nominatifs en revanche.

Si l'intercité était à réservation obligatoire, il n'était valable que sur le train concerné sauf modification si le tarif le permettait...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Même sur les Intercités qui ne sont pas à réservation obligatoire, le voyageur qui a un billet Prem's doit rester sur le train prévu sur son billet. S'il emprunte un autre train, il est consideré sans titre de transport.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.