Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Strapontin premiere classe


Messages recommandés

Bonjour à tous,

Je n'ai pas encore trouvé l'endroit pour se présenter donc je le fais rapidement ici avant de poser une question. Je suis abonné forfait et je fais tous les jours lille roissy depuis bientot 1,5ans... Je bosse sur l'aeroport et je profite de la rapidité du transport pour rester sur Lille... (bien pratique).

Bref, jusqu'à maintenant je n'avais jamais eu aucun problème avec les chefs de train, j'ai toujours pris le train dans les règles avec les réservations et les abonnements qui conviennent. Malheureusement pour moi, ce matin, le chef de train m'a fait une remarque assez bizarre sur laquelle je n'ai pas trop su quoi dire.

En fait, j'ai manqué le train pour lequel j'avais une réservation, j'ai donc pris le train suivant comme me l'autorise mon abonnement sans changer de billet. Je me suis assis sur un strapontin (banquette à l'etage) entre la voiture bar et la voiture de premiere classe. On m'a alors demandé de partir en seconde mais comme il n'y avait pas de place j'ai du retourner sur la banquette. Le chef de train m'a fait remarqué que je n'etais pas venu le voir au début et m'a bien demandé si j'étais sur de ne pas être en premiere...

Vous aurez compris que j'étais un peu surpris de sa remarque et je suis parti m'installer à la voiture bar. Mais, finalement est ce que le chef de train avait raison? Je me suis déja assis sur les strapontins en premiere et aucun chef de train ne m'a fait de remarque...

Qui a raison? Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

Je n'ai pas encore trouvé l'endroit pour se présenter donc je le fais rapidement ici avant de poser une question. Je suis abonné forfait et je fais tous les jours lille roissy depuis bientot 1,5ans... Je bosse sur l'aeroport et je profite de la rapidité du transport pour rester sur Lille... (bien pratique).

Bref, jusqu'à maintenant je n'avais jamais eu aucun problème avec les chefs de train, j'ai toujours pris le train dans les règles avec les réservations et les abonnements qui conviennent. Malheureusement pour moi, ce matin, le chef de train m'a fait une remarque assez bizarre sur laquelle je n'ai pas trop su quoi dire.

En fait, j'ai manqué le train pour lequel j'avais une réservation, j'ai donc pris le train suivant comme me l'autorise mon abonnement sans changer de billet. Je me suis assis sur un strapontin (banquette à l'etage) entre la voiture bar et la voiture de premiere classe. On m'a alors demandé de partir en seconde mais comme il n'y avait pas de place j'ai du retourner sur la banquette. Le chef de train m'a fait remarqué que je n'etais pas venu le voir au début et m'a bien demandé si j'étais sur de ne pas être en premiere...

Vous aurez compris que j'étais un peu surpris de sa remarque et je suis parti m'installer à la voiture bar. Mais, finalement est ce que le chef de train avait raison? Je me suis déja assis sur les strapontins en premiere et aucun chef de train ne m'a fait de remarque...

Qui a raison? Merci

Hélas si votre abonnement forfait est en deuxième classe... j'ai bien peur que l'on fasse respecter la différence de classe, même pour un strapontin :) La logique étant que des voyageurs "première classe" en sur-réservation - ou "fréquence 1ère classe" dans le même cas que vous - auront droit, prioritairement, à ces strapontins...

Vécu ce week-end : le contrôleur sur un train Inter-Cités bondé (retour de Pentecôte) qui sourit largement à des voyageurs de deuxième classe assis par terre dans la voiture de première et qui demandaient à payer la différence : "je ne vais tout de même pas vous faire payer le supplément pour voyager par terre...". Très commercial... mais dans l'absolu ils auraient du voyager par terre... en seconde ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Noooon... C'est quand même bizarre car ça n'était pas la première fois que je le faisais. Je trouve ça quand même regrettable d'en arriver à ce niveau d'illogisme.

Je poserai la question dorénavant au chef de train...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Noooon... C'est quand même bizarre car ça n'était pas la première fois que je le faisais. Je trouve ça quand même regrettable d'en arriver à ce niveau d'illogisme.

Je poserai la question dorénavant au chef de train...

Pour le coup, c'est justement très logique :un strapontin de 1ère est en... 1ère, voilà tout.

Après, qu'aucun contrôleur avant celui-là n'ait pas fait de remarque, c'est un autre problème.

Problème d'ailleurs récurrent : prenons une part de contrôleurs "plutôt cools" d'environ 80% (chiffre purement indicatif, hein !), et une part d'agents qui veulent faire leur travail à la lettre (20% donc). Qui passent pour des mauvais vis à vis de la clientèle ?

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour le coup, c'est justement très logique :un strapontin de 1ère est en... 1ère, voilà tout.

Après, qu'aucun contrôleur avant celui-là n'ait pas fait de remarque, c'est un autre problème.

Problème d'ailleurs récurrent : prenons une part de contrôleurs "plutôt cools" d'environ 80% (chiffre purement indicatif, hein !), et une part d'agents qui veulent faire leur travail à la lettre (20% donc). Qui passent pour des mauvais vis à vis de la clientèle ?

Je suis d'accord avec toi, je n'ai jusqu'à maintenant jamais eu aucun problème. A part qq contrôleurs un peu échaudés quand on leur pose une question, mais ca reste très minoritaire... Surtout que l'on a le droit de ne pas être en forme un jour...

La prochaine fois je pose la question en direct au controleur avant de rentrer dans le train, ca sera plus simple...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me suis assis sur un strapontin (banquette à l'etage) entre la voiture bar et la voiture de premiere classe.

Bonsoir,

Le strapontin, il était "entre" les deux voitures, dans l'anneau d'intercirculation? Ou plutôt dans l'extrémité de la voiture de première, c'est à dire... en première!

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Le strapontin, il était "entre" les deux voitures, dans l'anneau d'intercirculation? Ou plutôt dans l'extrémité de la voiture de première, c'est à dire... en première!

C'était sur une rame à deux étages. Entre la voiture bar et la voiture 3 (première classe)...

Il y avait aussi des "stagiaires" ou des débutants contrôleurs a qui on apprenait certaines manœuvres. Ceci explique peut être cela...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A partir du moment ou le strapontin est en première, vous êtes considérés en première, et, au vu de la pratique de certaines personnes , la chasse aux personnes, munis d'un billet seconde et assis sur strapontin première est effectuée régulièrement car quelques personnes en profitent pour aller s'installer en première.

Voilà pourquoi mon collègue vous a fait la remarque.

Pour la prochaine fois, présentez vous au contrôleur ou chef de bord, ça dépend du gus, et demandez lui où il y a de la place, et peut-être sur strapontin première.

Vous vous y installerez en fonction de sa réponse, pas pas de votre propre chef, ça, on aime pas.

Bon voyage.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A partir du moment ou le strapontin est en première, vous êtes considérés en première, et, au vu de la pratique de certaines personnes , la chasse aux personnes, munis d'un billet seconde et assis sur strapontin première est effectuée régulièrement car quelques personnes en profitent pour aller s'installer en première.

Voilà pourquoi mon collègue vous a fait la remarque.

Pour la prochaine fois, présentez vous au contrôleur ou chef de bord, ça dépend du gus, et demandez lui où il y a de la place, et peut-être sur strapontin première.

Vous vous y installerez en fonction de sa réponse, pas pas de votre propre chef, ça, on aime pas.

Bon voyage.

Je suis d'accord mais comme il ne m'a pas donné d'explications précises ("réservées aux sureservations de première), j'étais donc vraiment surpris de la réaction du contrôleur...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'était sur une rame à deux étages. Entre la voiture bar et la voiture 3 (première classe)...

Il y avait aussi des "stagiaires" ou des débutants contrôleurs a qui on apprenait certaines manœuvres. Ceci explique peut être cela...

Bonjour,

Ce que je vous faisais remarquer, c'est que le strapontin n'est pas situé "entre" les voitures, comme vous le mentionnez à nouveau, mais à l'extrémité d'une voiture de première.

Une voiture ne comprend pas que les compartiments et/ou les salles, mais aussi le couloir, les plateformes et les toilettes.

Vous étiez donc en première.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ce que je vous faisais remarquer, c'est que le strapontin n'est pas situé "entre" les voitures,

comme vous le mentionnez à nouveau, mais à l'extrémité d'une voiture de première.

Une voiture ne comprend pas que les compartiments et/ou les salles, mais aussi le couloir, les plateformes et les toilettes.

Vous étiez donc en première.

S'il s'agit de l'espace détente situé entre la fenêtre isolée 61 et les

toilettes des voitures 3/13 (niveau supérieur) c'est fatalement en première

Un site intéressant pour les schémas des voitures TGV lapleunicheuse

http://www.tgv-lyria.com/main/FCK/File/sit...es_voitures.asp

C'est contrôlable à tout instant sur le lien ci-dessus: choisir votre parcours (Lyria Duplex)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En théorie, il est absolument dans son droit : des strapontins des voitures en 1ere sont et restent des strapontins 1ère classe !

Après, si vous en faîtes la demande avant le contrôle des billets, au contrôleur, et que tous les voyageurs de 1ere classe ont été servie (dans le cas d'un train rempli) et qu'il reste des strapontins, il y a peu de chance qu'on vous refuse pour des "strapontins" mais il reste absolument dans son droit en cas de refus. revoltages

Un jour, j'ai pris un Teoz entre Marseille et Toulon : archi-plein en 2nde, on était nombreux debout dans la voiture Service et c'était quasi vide en première. Je demande aimablement à la contrôleuse, contenu de la situation si je pouvais aller en 1ere. Elle m'a répondu "Non, la première classe est reservé uniquement ayant acheté un billet de première classe". Elle était dans son droit, je n'ai pas insisté. Il est sur que j'aurais preféré voyager assis ! bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Note concernant les strapontins 1ere classe :

Il arrive parfois que des gens achètent tardivement des places en 1ère dans des trains en hyper-pointe (veille de vacances) et se retrouvent avec des billets "Classe 1 - 01 Place selon disponibilité". Cela signifie que le train est plein et que la cliente a acheté un billet première en strapontin, les gens n'apprécient guère de payer de la première pour du strapontin. Je le concède ! Mais parfois il n'ont pas le choix, même seconde

, c'est complet y compris les places en strapontins - il ne reste que de la 1ere en strapontins !!!!

Et parfois, les clients ne peuvent acheté AUCUN billet car le train est TOTALEMENT complet, strapontin compris !! Comme quoi, les strapontins, même peu confortables peuvent être bien utiles pour des gens ne pouvant reporter leur départ... (c'est relatif bien sur)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Note concernant les strapontins 1ere classe :

Il arrive parfois que des gens achètent tardivement des places en 1ère dans des trains en hyper-pointe (veille de vacances) et se retrouvent avec des billets "Classe 1 - 01 Place selon disponibilité". Cela signifie que le train est plein et que la cliente a acheté un billet première en strapontin, les gens n'apprécient guère de payer de la première pour du strapontin. Je le concède ! Mais parfois il n'ont pas le choix, même seconde

, c'est complet y compris les places en strapontins - il ne reste que de la 1ere en strapontins !!!!

Et parfois, les clients ne peuvent acheté AUCUN billet car le train est TOTALEMENT complet, strapontin compris !! Comme quoi, les strapontins, même peu confortables peuvent être bien utiles pour des gens ne pouvant reporter leur départ... (c'est relatif bien sur)

Perso, je trouve qu'émettre des billets en surréservation (*) en 1ère n'est pas normal. Il ne faut pas d'étonner qu'on se fasse appeler Arthur après !

(*) En admettant que la surréservation est un phénomène "normal"... :dry:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, je trouve qu'émettre des billets en surréservation (*) en 1ère n'est pas normal. Il ne faut pas d'étonner qu'on se fasse appeler Arthur après !

(*) En admettant que la surréservation est un phénomène "normal"... okok

Je suis d'accord avec toi, Roukmoute, y compris en seconde à partir du moment où le durcissement des règles de remboursement fait diminuer les annulations de dernière minute.

C'est une question de "curseur" comme on dit.

Ce qui ne me parait pas normal par contre c'est que dans certains un peu trop surbookés, on s'asseoit par terre parceque le nombre de surreservation est supérieur au nombre de strapontin.

Ou alors, on ne rend pas la réservation obligatoire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, d'un point de vue commercial, je pense qu'il faudrait faire une ristourne de 10 à 20 % sur les places "strapontins" sur le tarif proposé au client. (Mais je ne pense pas que ce soit faisable sinon les gens demanderait souvent le tarif strapontin meme si le train n'est pas rempli pour des raisons éco et surtout sur de petites distances)

Mais d'un point de vue purement rentable, les dernières places sont toujours les plus chères car très limitée (yield mgt) ! Dans notre cas, à défaut d'augmenter encore les prix, c'est le confort qui baisse... :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, je trouve qu'émettre des billets en surréservation (*) en 1ère n'est pas normal. Il ne faut pas d'étonner qu'on se fasse appeler Arthur après !

(*) En admettant que la surréservation est un phénomène "normal"... :blush:

Attention ! On n'est pas en "sur-réservation" mais en "place selon disponibilité".

J'ai l'air de jouer sur les mots ? C'est vrai mais, mais, mais en aucun cas il ne s'agit de "surbooking" (sur-réservation) comme dans l'aérien mais bien la vente de titres de transport correspondant à :

- places assises + strapontins

et, jamais, plus. Sinon le train est complet et il n'y a même plus de places "selon disponibilités".

Faisons atttention aussi aux mots que nous employons : contrairement à l'aérien nous ne vendons pas plus de places que de disponibles dans le train (ceci pour les trains à réservation obligatoire).

Après... commercialement... expliquer à un voyageur qu'il a le droit de voyager sur un strapontin en ayant payé le prix d'un siège 1ère classe "normal" c'est que du bonheur (que je vis tous les jours). On pourrait, à la rigueur, reprocher à nos collègues vendeurs de ne pas toujours être limpides au moment de la vente : ce serait injuste car sur internet le problème ne se pose pas ! La mention est claire et lisible... Et les clients hurlent quand même (et je maintiens que je peux comprendre).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le problème est de savoir ce qu'est une "billet 1ère classe" :

- 1 billet donnant le droit à une une place 1ère classe" (donc siège confortable, avec un espace bien dimensionné, etc...), d'où la justification de la différence de prix,

- 1 billet donnant le droit de voyager dans une voiture qui a la mention 1ère classe imprimée sur sa carrosserie (donc sans garantie d'un confort supplémentaire qui aurait été justifiée par la hausse de prix du billet).

Un beau casse-tête que certains juristes finiront par résoudre un jour, et au détriment de la si vieille et grande maison, bien sûr.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout le problème est de savoir ce qu'est une "billet 1ère classe" :

- 1 billet donnant le droit à une une place 1ère classe" (donc siège confortable, avec un espace bien dimensionné, etc...), d'où la justification de la différence de prix,

- 1 billet donnant le droit de voyager dans une voiture qui a la mention 1ère classe imprimée sur sa carrosserie (donc sans garantie d'un confort supplémentaire qui aurait été justifiée par la hausse de prix du billet).

Un beau casse-tête que certains juristes finiront par résoudre un jour, et au détriment de la si vieille et grande maison, bien sûr.

on avait déjà le même débat en 1980 avec les TEE: tu pouvais avoir le billet 1ère + le supplément TEE, sans réservation de place associé, pas de garantie de confort assis mais garantie de voyager et d'arriver à l'heure désirée.

Dans l'aérien un surréservation liée au yield management ne garantit même pas le départ dans le vol acheté; AirFrance propose un dédommagement aux clients refusés à l'embarquement et fais son possible pour leur trouver une place dans un vol suivant, mais sans garantie.

Et cela se passe pas trop mal.

Evidemment chez nous, on a toujours nos raleurs alors que les conditions de vente sont clairement indiquées et implicitement consentit lors de l'achat; si un client ne veut pas de "surréservation en 1ère", il peut au moins redescendre de game et demander en 2e pour obtenir une "surréservation 2e" moins chère: il aura l'assurance de voyager aux heures désirées et ce n'est pas si mal car si on appliquait le yield comme dans l'aérien, on dégagerait de juteux bénef à moindre coût. Un concurrent aurait certainement moins de scrupules.

Le choix de la 1ère est aussi un choix d'environnement (espace, revue TGV) et de clientèle plus réservée et calme (chacun son segment).

On oublie un peu trop vite le siècle dernier où des hordes de joyeux bidasses occupaient les couloirs et étaient souvent délogés des voitures de 1ère, incompatibles avec les chants rituels zéro-zéro ou la quille bordel !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on avait déjà le même débat en 1980 avec les TEE: tu pouvais avoir le billet 1ère

+ le supplément TEE, sans réservation de place associé, pas de garantie

de confort assis mais garantie de voyager et d'arriver à l'heure

Bizarre comme situation ?

Les TEE étaient tous à réservation obligatoire

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Pour le coup, c'est justement très logique :un strapontin de 1ère est en... 1ère, voilà tout.

Décidément, le bon sens commercial n'est pas dans la culture SNCF. C'est quoi la différence entre un stap 1ère et un strap 2nde ?

Ah, puis si on pousse la logique jusqu'au bout : sur les TGV Lacroix, en voiture 1 : les straps sur la plateforme donnant accès d'un côté à la grande salle 1ère, de l'autre au petit compartiment 2nde... Ils sont de quelle classe ?

Z.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Décidément, le bon sens commercial n'est pas dans la culture SNCF. C'est quoi la différence entre un stap 1ère et un strap 2nde ?

Ah, puis si on pousse la logique jusqu'au bout : sur les TGV Lacroix, en voiture 1 : les straps sur la plateforme donnant accès d'un côté à la grande salle 1ère, de l'autre au petit compartiment 2nde... Ils sont de quelle classe ?

Z.

J'adore ! La critique est facile, l'art est difficile... :cool:

La différence, c'est que tu as un billet de 1ère sans place attribuée (*), donc, si tu n'en trouves pas, tu te dégotes un strapontin en voiture de 1ère. Idem en 2nde.

Maintenant, si tu as un billet de 2nde sans place dispo ni strapontin, tu peux voir avec le contrôleur pour t'installer sur un strapontin de 1ère.

Et (pour pousser la logique jusqu'au bout, comme tu dis) si l'envie t'en prend dans les Lacroix, tu peux t'installer sur un strapontin de la R1 de ton propre chef et essayer d'entamer un débat philosophique avec le contrôleur au moment du contrôle. Au moins ça t'aura distrait pendant le voyage ; et, compte tenu du service que t'aura rendu le contrôleur, tu pourras accepter l'aimable transaction qu'il te proposera, à savoir un surclassement au tarif contrôle... nonmaisnonmais nonmais

C'est toujours pareil, il y a des gens qui essaient de tirer sur la corde, à croire qu'ils veulent savoir quand elle va casser.

Ça me rappelle une saynète à laquelle j'ai assisté récemment : une dame qui se sentait mal dans un CIC demanda au contrôleur si elle pouvait se poser 10 minutes en 1ère, histoire de se remettre. Le contrôleur, de bonne grâce, accepte... Et la retrouve 1h30 plus tard, juste avant l'arrivée du train, toujours bien installée en 1ère ! Il lui réclame donc un surclassement...

Et là, c'est le drame... Scandale, insultes et tutti quanti...

La morale de l'histoire, la prochaine fois, le contrôleur sera service-service et enverra péter quiconque lui fera une requête de ce genre.

(*) Et je n'ai pas dit que je cautionnais, voir mon opinion juste au-dessus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...