Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Filialiser le fret


Messages recommandés

Des députés au chevet de l’activité fret de la SNCF

Le député du Val-d’Oise Yanick Paternotte (UMP) propose de filialiser le fret de la SNCF pour sauver l’activité.

Pour sauver le fret de la SNCF, la solution, c’est de filialiser cette activité. C’est ce que préconise le député du Val-d’Oise Yanick Paternotte (UMP), dans le rapport qu’il devait présenter hier devant la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale.

Il s’agirait de créer un établissement public qui emploierait les cheminots afin de garantir leur statut et leur rémunération. Parallèlement, comme cela s’est fait à France Télécom, il serait possible de recruter sous un statut privé. C’est un système analogue mis en place en Allemagne, après la réunification, lorsque ses deux compagnies ferroviaires pour donner naissance à l’actuelle Deutsche Bahn. Celle-ci ne rembourse l’État qu’à hauteur de sa propre grille de rémunération, moins avantageuse. Comme le rappelle Yanick Paternotte, la SNCF a déjà une filiale fret, VFLI, qui emploie du personnel sous statut privé.

De telles propositions ne pourront que heurter les syndicats. Il faut pourtant «savoir si l’on veut sauver le fret en France ou si l’on veut camper sur ses positions», souligne le député. Le transport de marchandises devrait dégager cette année 600 millions de pertes (après avoir perdu 350 millions en 2008). L’État ne pourra plus venir à la rescousse en subventionnant le fret comme il a l’a fait en 2004, en vain. Il avait alors fallu convaincre la Commission européenne qui cette fois s’y opposerait.

Source : Le figaro.fr

Lancer ce genre d'idée alors qu'une réflexion est en cours avec conclusions en septembre c'est soit vouloir savonner la planche à pepy, soit préparer les mentalités aux futures conclusions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le but avoué, c'est de monter une multitude de filiale avec des statuts s'approchant le plus des besoins inhérents à chaque type de marchandises transportées.... On commence par le combiné avec un statut proche de Naviland, puis suivront les céréales, et par la suite, les autres branches du Fret...... La filialisation sera aussi totale.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De telles propositions ne pourront que heurter les syndicats. Il faut pourtant «savoir si l’on veut sauver le fret en France ou si l’on veut camper sur ses positions»

Tandis que la direction, elle, dans un comportement extrêmement constructif, évolue en permanence sur ses positions. Alors que les syndicats, caca !...

On peut critiquer la rigidité des OS, mais de l'autre côté, c'est pas triste non plus !!! okok

Ceci dit, pour moi, comme je l'ai déjà dit ailleurs, la Direction (*) a gagné : le Fret SNCF est déjà mort... :blush:

(*) dont le seul but est de démanteler la SNCF et de faire disparaitre le statut cheminot, conformément à des directives gouvernementales.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi creer une filiale , puisque votre filiale fret est déja en place et s'appelle VFLI !

Ca fait longtemps qu'ils ne font pas que de " la proximité " mais du national,

avec des locos encore "logotées FRET SNCF " pour passer inaperçu ...

Et pourquoi vos syndicats sont muets la dessus ? :blush:

Il faudrait aussi expliquer aux politiques , qui semblent decidement ne rien connaitre

( ou ne cherchent pas a savoir ) de l'etendue du groupe SNCF .

Multiplier les structures et par le fait multiplier les couts ... tant que cette logique

sera le dogme de la SNCF , le FRET sera dans le meme etat !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Multiplier les structures et par le fait multiplier les couts ... tant que cette logique

sera le dogme de la SNCF , le FRET sera dans le meme etat !

Tu apportes de l'eau à mon moulin : le but final n'est pas de diminuer les couts ou augmenter l'efficacité ; la seule finalité est de faire disparaitre le statut cheminot.

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu apportes de l'eau à mon moulin : le but final n'est pas de diminuer les couts ou augmenter l'efficacité ; la seule finalité est de faire disparaitre le statut cheminot.

ha bon , on nous mentirais ? controleursncf

Si la boite voudrait améliorer l'éfficacité .....ça se saurait .Or , ce n'est pas le cas !

Et puis diminuer les coups.....aie ouille

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ha bon , on nous mentirais ? controleursncf

Si la boite voudrait améliorer l'éfficacité .....ça se saurait .Or , ce n'est pas le cas !

Et puis diminuer les coups.....aie ouille

Il y a surtout trop de personnes dans les échelons intermédiaires qui tiennent trop à leur place, et feront tout pour se la garder. Comment expliquer que le volontariat ne touchait que les conducteurs et personne parmi les sédentaires?

L'éventuelle "Frégate" aurait au moins cet avantage (et çà serait bien le seul): sédentaire ET roulants seraient touchés par les réformes.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a surtout trop de personnes dans les échelons intermédiaires qui tiennent trop à leur place, et feront tout pour se la garder. Comment expliquer que le volontariat ne touchait que les conducteurs et personne parmi les sédentaires?

L'éventuelle "Frégate" aurait au moins cet avantage (et çà serait bien le seul): sédentaire ET roulants seraient touchés par les réformes.

et gérer par Dumas et Devier JOncourt......car ils s'y connaissent en Frégattes , !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et gérer par Dumas et Devier JOncourt......car ils s'y connaissent en Frégattes , wouarf !

Dans ce cas, je veux bien toucher les pots de vins: 25 millions d'engrangés, pour 1 an de prison et 1 million d'amende!

Après une année à "La santé" moins les remises de peine pour bonne conduite, il reste 24 millions pour se détendre, farniente, Australie ("C'est l'jeu ma pauv' Lucette"), etc..... controleursncfokok lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui est Yannick Paternotte. Les affaires de transport seraient sont dada. Son site web :

http://www.paternotte.fr/

Côté affaire d'héritage il connait également un rayon. Il a d'ailleurs passé une nuit en taule pour une histoire pas très claire cestachier :

http://www.vonews.fr/article_1148

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui est Yannick Paternotte. Les affaires de transport seraient sont dada. Son site web :

http://www.paternotte.fr/

Côté affaire d'héritage il connait également un rayon. Il a d'ailleurs passé une nuit en taule pour une histoire pas très claire koiquesse :

http://www.vonews.fr/article_1148

Tu connais un homme politique qui n'a pas fait de zonzon ou qui n'est pas impliqué dans une affaire "pas claire"? Moi pas....... cestachier

Coluche disait: "Il y a une différence entre les oiseaux et les hommes politiques: de temps à autres, les oiseaux s'arrêtent de voler" :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui l'Etat est incapable d'apporter quoique ce soit à la SNCF.

pour exemple, en GB, l'Etat paie les sillons sous le tunnel, qui coûtent une fortune, en Allemagne, l'Etat paie une partie de la solde des agents du public (depuis 1994) quand les nouveaux embauchés le sont sous le droit privé (en gros l'Etat allemand va subventionner la DB pendant en gros 30 ans).

Aujourd'hui, ce qu'il faut se poser comme question, c'est pourquoi l'Etat français ne veut pas subventionner de manière détournée la SNCF?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aujourd'hui, ce qu'il faut se poser comme question, c'est pourquoi l'Etat français ne veut pas subventionner de manière détournée la SNCF?

Peut-être, tout simplement, parce que l'Etat français (ou plutôt le gouvernement) ne veut plus de la SNCF dans le paysage national pour des raisons politico-doctrinaire.

Si on l'aide à se noyer, ça va plus vite.

Date limite : Mai 2012...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être, tout simplement, parce que l'Etat français (ou plutôt le gouvernement) ne veut plus de la SNCF dans le paysage national pour des raisons politico-doctrinaire.

Si on l'aide à se noyer, ça va plus vite.

Date limite : Mai 2012...

Qui sont les administrateurs de Véolia? La réponse est là

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peut-être, tout simplement, parce que l'Etat français (ou plutôt le gouvernement) ne veut plus de la SNCF dans le paysage national pour des raisons politico-doctrinaire.

Si on l'aide à se noyer, ça va plus vite.

Date limite : Mai 2012...

aujourd'hui les conducteurs roumains apprennent à conduire des locomotives française demain ils viendront les conduire en France au tarif roumain dans ces filiales et chez les privés comme dans le transport routier. Un seul conducteur pourra faire Lille Perpignan d'une traite et on fera des économies. Ce n'est pas de la sciences fiction

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

aujourd'hui les conducteurs roumains apprennent à conduire des locomotives française demain ils viendront les conduire en France au tarif roumain dans ces filiales et chez les privés comme dans le transport routier. Un seul conducteur pourra faire Lille Perpignan d'une traite et on fera des économies. Ce n'est pas de la sciences fiction

J'ai ces mêmes craintes, d'autant que la cession de materiel aux CF roumains et marocains se fait dans le cadre d'un partenariat.

Qui dit partenariat dit échange : "je t'envoie gratos mes machines, tu m'envoies gratos tes conducteurs au prochain conflit social serieux".

La vérité n'est peut-être pas si lointaine, hélas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai ces mêmes craintes, d'autant que la cession de materiel aux CF roumains et marocains se fait dans le cadre d'un partenariat.

Qui dit partenariat dit échange : "je t'envoie gratos mes machines, tu m'envoies gratos tes conducteurs au prochain conflit social serieux".

La vérité n'est peut-être pas si lointaine, hélas.

il me semble qu'une des firmes roumaines (GTR) est une filiale de filiale de la SNCF. C'est bien caché dans l'organigramme, mais j'avais réussi à le trouver à l'époque des premières livraisons de machines à cette firme. mais Alzheimer passant par là ....

j'ai cherché un peu, GTR se prétend être à 100 % de capitaux privés, mais RégioTrans est une filiale du "groupe" Kéolis (filiale de "SNCF Proximités"). Ils ont des 25500 et des Caravelles ... à suivre

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il me semble qu'une des firmes roumaines (GTR) est une filiale de filiale de la SNCF. C'est bien caché dans l'organigramme, mais j'avais réussi à le trouver à l'époque des premières livraisons de machines à cette firme. mais Alzheimer passant par là ....

j'ai cherché un peu, GTR se prétend être à 100 % de capitaux privés, mais RégioTrans est une filiale du "groupe" Kéolis (filiale de "SNCF Proximités"). Ils ont des 25500 et des Caravelles ... à suivre

à quoi peut servir une 25500 en Roumanie. Ils n'ont pas de 1500 volts. sinon à former des conducteurs. Surtout que c'est très facile pour un roumain d'apprendre le francais.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

à quoi peut servir une 25500 en Roumanie. Ils n'ont pas de 1500 volts. sinon à former des conducteurs. Surtout que c'est très facile pour un roumain d'apprendre le francais.

La Roumanie est électrifiée en 25000V, pas de problème pour nos 25500.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... Surtout que c'est très facile pour un roumain d'apprendre le francais.

D'autant plus facile que le Roumain est la seule langue latine d'Europe de l'Est, et que jusqu'a une date récente le Français était la première langue étrangère enseignée dans les collèges roumains.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Source : Le figaro.fr

Lancer ce genre d'idée alors qu'une réflexion est en cours avec conclusions en septembre c'est soit vouloir savonner la planche à pepy, soit préparer les mentalités aux futures conclusions.

La proposition de ce député UMP ne me surprend pas. Leurs objectif est de remettre en cause tous les acquis du XXème siècle notamment ceux à partir de 1936 (1936, 1945, 1968 et un peu 1981). Dans ce cas c'est la nationalisation du chemin de fer qu'ils veulent remettre en cause. Ils ont créés une fausse concurrence dans le fret pour diviser les travailleurs ( ceux du privé et ceux de la SNCF).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai ces mêmes craintes, d'autant que la cession de materiel aux CF roumains et marocains se fait dans le cadre d'un partenariat.

Qui dit partenariat dit échange : "je t'envoie gratos mes machines, tu m'envoies gratos tes conducteurs au prochain conflit social serieux".

La vérité n'est peut-être pas si lointaine, hélas.

Juste une remarque : quand les conducteurs roumains maîtriseront les 16500, 17000, 25500,25100/200 généreusement fournies , plus aucune de ces machines ne sera utilisée par Fret SNCF. Si l'idée est de briser les grèves des cheminots français à peu de frais, il faut alors leur vendre des 22200 et des 26000 dès aujourd'hui !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...