Aller au contenu
Le Web des Cheminots

gros accident MD en italie


Messages recommandés

Salut à tous...

ca passe limite inapercu du fait d'un nouvel airbus disparu..

Déraillement d'un train et explosion de deux wagons remplis de gaz en Italie: au moins dix morts et 50 blessés

Au moins 10 personnes ont été tuées et 50 autres blessées après le déraillement d'un train de marchandises et l'explosion de deux wagons remplis de gaz naturel liquéfié près de la gare de Viareggio, dans le nord de l'Italie, au cours de la nuit de lundi à mardi, selon un responsable de la police.

Sept personnes dont un enfant ont péri dans les flammes ou l'effondrement de leur maison, a précisé Raffaele Gargiulo, un porte-parole de la police de la ville voisine de Lucca chargée de la sécurité de Viareggio. Deux autres personnes qui circulaient sur la route située le long de la voie ferrée ont été tuées quand le train a déraillé. Une dixième victime, un jeune homme, est mort à l'hôpital.

"L'état des corps est tel qu'il sera très difficile de les identifier", a souligné Gargiulo.

Le préfet de région Carmelo Aronica a déclaré à la chaîne nationale RAI qu'au moins 50 personnes ont été blessées dont 35 ont été hospitalisées avec des brûlures sévères dans le drame qui s'est produit peu avant minuit dans cette station balnéaire de Toscane.

Les deux wagons ont violemment heurté plusieurs maisons situées à proximité immédiate de la gare et les déflagrations qui ont suivi ont entraîné l'effondrement d'un bâtiment et provoqué un incendie dans un vaste secteur.

Antonio Gambardella, le chef des pompiers de Viareggio, a déclaré à la RAI que le sinistre était contenu mais qu'il y avait encore un risque d'explosion en raison de la présence de gaz dans les autres citernes du train. Des équipes spécialisées en matières dangereuses traitant notamment des risques nucléaires, bactériologiques et chimiques ont été dépêchées sur place.

Selon l'agence ANSA, les explosions ont eu lieu après le passage en gare du train composé de 14 wagons, qui assurait la liaison entre La Spezia et Pise, a précisé l'agence italienne.

Des vidéos mises en ligne sur YouTube ont montré un immense brasier dans la nuit, au milieu du bruit de sirènes et des explosions. AP

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est triste pour les victimes... Heureusement que les autres wagons n'ont pas eu le même sort...

Imaginez ce que ca donnera le jour ou un camion fera pareil, en ville... et ca arrivera, forcément...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Imaginez ce que ca donnera le jour ou un camion fera pareil, en ville... et ca arrivera, forcément...

C'est arrivé à Sain-Amand les Eaux en 1972. Un camion de propane a explosé en pleine ville : 12 morts et un quartier qui avait l'apparence d'une zone bombardée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourquoi cet accident là fait moins "causer" ? revoltages

Parceque ce sont des Italiens ? Et qu'aprés tout, c'est hors Frontières ? zzz

Parcequ'un pamphlet Anti EF sur le reseau Français est plus "vendeur" ? cartonrougecartonrouge

C'est et reste avant tout de la securité ferroviaire, et nous concerne TOUS. Des wagons MD identiques à ceux ci, il en circule des centaines par jour sur le réseau...

Des hypothèses sont emises sur la rupture d'un essieu d'un de ces wagons..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Imaginez ce que ca donnera le jour ou un camion fera pareil, en ville... et ca arrivera, forcément...

C'est en toute lettres, ce que m'avait indiqué un responsable d'un site de MD situé au Blanc (36), qui ne comprenait pas pourquoi Fret SNCF avait abandonné la desserte de la ligne Argenton-Le Blanc, qui lui permettait de recevoir directement ses citernes puisqu'il était embranché via un EP.

Certes son trafic était modeste, et que Fret n'y trouvait plus son compte. Néanmoins, bilan de l'opération la ligne fut déposée, et transformée en "voie verte"...

Ce genre de trafic aurait pu être du domaine de compétence d'une OFP.

Tant de précipitation à tout detruire.....

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est en toute lettres, ce que m'avait indiqué un responsable d'un site de MD situé au Blanc (36), qui ne comprenait pas pourquoi Fret SNCF avait abandonné la desserte de la ligne Argenton-Le Blanc, qui lui permettait de recevoir directement ses citernes puisqu'il était embranché via un EP.

Ce genre de trafic aurait pu être du domaine de compétence d'une OFP.

Dans cet exemple précis, dis nous ce qu'elle aurait fait exactement ton OFP ? Quelle desserte ? Quelle fréquence, de où à où ??

perso je ne vois pas ce qu'on aurait fait de la citerne, une fois délivrée sur le réseau principal à Argenton, ni l'intérêt pour la dite OFP d'entretenir un ADC apte au RFN à ne rien faire entre deux citernes. Ni à payer à RFF un sillon entre deux trains complets ou deux TER pour la tirer jusqu'à Châteauroux ou Vierzon.

Je crois qu'il y a de la part des décideurs une certaine confusion. La voie ferrée n'est pas la route. Un ADC n'est pas un conducteur de poids lourd.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est en toute lettres, ce que m'avait indiqué un responsable d'un site de MD situé au Blanc (36), qui ne comprenait pas pourquoi Fret SNCF avait abandonné la desserte de la ligne Argenton-Le Blanc, qui lui permettait de recevoir directement ses citernes puisqu'il était embranché via un EP.

Certes son trafic était modeste, et que Fret n'y trouvait plus son compte. Néanmoins, bilan de l'opération la ligne fut déposée, et transformée en "voie verte"...

Ce genre de trafic aurait pu être du domaine de compétence d'une OFP.

Tant de précipitation à tout detruire.....

Fabrice

Tout est dit : pourquoi Fret Sncf devrait s'appuyer des trafics modestes et à perte sous prétexte qu'ils sont dangereux et que cela profite à la collectivité nationale s'ils sont bien gérés ???

Si la collectivité nationale estime que le fret ferroviaire est une activité commerciale (et c'est le cas dans les textes) alors on ne peut pas lui reprocher de ne pas assurer des missions de service public puisqu'elles n'ont pas été définies comme telles...

Vu les risques parfois, l'intérêt général de l'autre, je suis intimement convaincue que le fret ferroviaire - toutes EF confondues - mérite largement que l'on le transforme en service public.

(Je n'ose écrire "Grenelle de l'Environnement, aménagement du territoire, taxe carbone, et autres insanités...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans cet exemple précis, dis nous ce qu'elle aurait fait exactement ton OFP ? Quelle desserte ? Quelle fréquence, de où à où ??

perso je ne vois pas ce qu'on aurait fait de la citerne, une fois délivrée sur le réseau principal à Argenton, ni l'intérêt pour la dite OFP d'entretenir un ADC apte au RFN à ne rien faire entre deux citernes. Ni à payer à RFF un sillon entre deux trains complets ou deux TER pour la tirer jusqu'à Châteauroux ou Vierzon.

Je crois qu'il y a de la part des décideurs une certaine confusion. La voie ferrée n'est pas la route. Un ADC n'est pas un conducteur de poids lourd.

Ai je seulement dit que cette ligne eut pu être le seul domaine d'une OFP "Departementale", je ne crois pas....

Les sillons englobent, entre autre, les tonnages transportés, non en DA ou DRS, mais en DC, me semble t'il..Et ce poste est bien le droit principal...du moins tant qu'il n'y a profusion de circulations sur la ligne principale envisagée: Limoges Chateauroux dans cet exemple ( on aurait aussi pu ajouter Issoudin, par ex...)

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout est dit : pourquoi Fret Sncf devrait s'appuyer des trafics modestes et à perte sous prétexte qu'ils sont dangereux et que cela profite à la collectivité nationale s'ils sont bien gérés ???

Si la collectivité nationale estime que le fret ferroviaire est une activité commerciale (et c'est le cas dans les textes) alors on ne peut pas lui reprocher de ne pas assurer des missions de service public puisqu'elles n'ont pas été définies comme telles...

Vu les risques parfois, l'intérêt général de l'autre, je suis intimement convaincue que le fret ferroviaire - toutes EF confondues - mérite largement que l'on le transforme en service public.

(Je n'ose écrire "Grenelle de l'Environnement, aménagement du territoire, taxe carbone, et autres insanités...)

Ai je là aussi dit qu'il était vraiment du ressort de Fret SNCF de continuer à exploiter ce qui lui coûte...

c'est toujours l'eternel débat entre les tenants du service public d'acheminement des marchandises, et ceux qui le voient comme un service commercial. Je pensais tout de même que l'acheminement MD RESTAIT un service public...la preuve avec cet exemple que non....

Je critique, et celà ne change pas, le jusqu'au boutisme de ceux qui depuis la Direction jusqu'à la Base, ne voyaient que cette première notion, faisant fi des demandes diverses qui auraient souhaité le maintien, sous une autre forme, des dessertes... cette fin de non recevoir, de compliquer les situations à outrance ne dessert que le chemin de fer, et en definitive ses cheminots, qui perdent le crédit de ceux qui pensaient que le bon sens puisse prendre le dessus ( au delà donc des étiquettes Politiques...)

Je critique encore RFF, et les services de l'époque ( composés de cheminots ?), qui ont enterinés ces choix, pourquoi ? pression politique ? terre brulée ? lobby routier ? "accoquinances" ? peut être un peu de tout ça....

Au chapitre des risques, il ne faut pas oublier que l'on fait la part belle au contournements routiers...les habitants d'agglomerations peuvent dormir (presque partout) tranquiles, les ensembles routiers s'ecraserons entre eux ou contre les véhicules legers, mais en dehors des villes, ni vu , ni connu....

La seule notion de profit ne suffit, évidement pas, pour l'acheminement des marchandises, de là à en (re)devenir un service public avec la lourdeur organisationnelle que l'on a connu...c'est plus d'époque.

Mais effectivement, la lourdeur n'est pas l'unique fardeau que l'on affublerait volontiers et (trop) facilement à la SNCF...D'autres s'y prennent les pattes....

Encore une histoire de culture et de schémas, ...de bilans sans doute aussi...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut à tous...

ca passe limite inapercu du fait d'un nouvel airbus disparu..

Déraillement d'un train et explosion de deux wagons remplis de gaz en Italie: au moins dix morts et 50 blessés

Au moins 10 personnes ont été tuées et 50 autres blessées après le déraillement d'un train de marchandises et l'explosion de deux wagons remplis de gaz naturel liquéfié près de la gare de Viareggio, dans le nord de l'Italie, au cours de la nuit de lundi à mardi, selon un responsable de la police.

Sept personnes dont un enfant ont péri dans les flammes ou l'effondrement de leur maison, a précisé Raffaele Gargiulo, un porte-parole de la police de la ville voisine de Lucca chargée de la sécurité de Viareggio. Deux autres personnes qui circulaient sur la route située le long de la voie ferrée ont été tuées quand le train a déraillé. Une dixième victime, un jeune homme, est mort à l'hôpital.

"L'état des corps est tel qu'il sera très difficile de les identifier", a souligné Gargiulo.

Le préfet de région Carmelo Aronica a déclaré à la chaîne nationale RAI qu'au moins 50 personnes ont été blessées dont 35 ont été hospitalisées avec des brûlures sévères dans le drame qui s'est produit peu avant minuit dans cette station balnéaire de Toscane.

Les deux wagons ont violemment heurté plusieurs maisons situées à proximité immédiate de la gare et les déflagrations qui ont suivi ont entraîné l'effondrement d'un bâtiment et provoqué un incendie dans un vaste secteur.

Antonio Gambardella, le chef des pompiers de Viareggio, a déclaré à la RAI que le sinistre était contenu mais qu'il y avait encore un risque d'explosion en raison de la présence de gaz dans les autres citernes du train. Des équipes spécialisées en matières dangereuses traitant notamment des risques nucléaires, bactériologiques et chimiques ont été dépêchées sur place.

Selon l'agence ANSA, les explosions ont eu lieu après le passage en gare du train composé de 14 wagons, qui assurait la liaison entre La Spezia et Pise, a précisé l'agence italienne.

Des vidéos mises en ligne sur YouTube ont montré un immense brasier dans la nuit, au milieu du bruit de sirènes et des explosions. AP

Pour revenir à l'accident en Italie. Je ne suis pas cheminot, mais la question que je me pose est celle de l'entretien. Dans la course au profit du fret ferrovière ne néglige t'on pas l'entretien et la sécurité?

En Italie c'était un train des FS avec 2 conducteurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ai je seulement dit que cette ligne eut pu être le seul domaine d'une OFP "Departementale", je ne crois pas....

Les sillons englobent, entre autre, les tonnages transportés, non en DA ou DRS, mais en DC, me semble t'il..Et ce poste est bien le droit principal...du moins tant qu'il n'y a profusion de circulations sur la ligne principale envisagée: Limoges Chateauroux dans cet exemple ( on aurait aussi pu ajouter Issoudin, par ex...)

Fabrice

départementale ou régionale, soit. Bien que la proximité ne soit plus aussi proche dans le 2° cas. Peux-tu expliciter ce que sont tes DA, DRS ou DC, ça me permettrait de bien comprendre.

je te demande ça sans aucun esprit polémique. La notion d'OFP, si elle est appliquée aux USA avec un certain succès, parce qu'il s'agit en général dès le départ, de trains complets (céréales, mines) me paraît ici plutôt une torpille de plus contre le statut des cheminots et contre la SNCF. Mais ça ne m'empêche pas de chercher à comprendre ce qu'on pourrait en tirer ... dans le cadre d'un système ferroviaire revenu à des fondamentaux qu'il n'aurait jamais dû quitter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir à l'accident en Italie. Je ne suis pas cheminot, mais la question que je me pose est celle de l'entretien. Dans la course au profit du fret ferrovière ne néglige t'on pas l'entretien et la sécurité?

En Italie c'était un train des FS avec 2 conducteurs.

Les malheureux conducteurs, même s'ils étaient deux, ne pouvaient pas grand chose face à la rupture d'un essieu, s'il s'avère que celà soit bien là la cause du drame.

Pour la philosophie sécurité et entretien, que ce passe t'il à la SNCF où des mesures de reduction de personnel et d'optimisation des pièces sont de mise: le materiel est entretenu aux critères sécurité, sans doute au detriment d'autres critères, les agents parrant au plus impératif, sinon ça ne roule pas.....

Dans le privé, le materiel est entretenu aussi dans des ateliers spécialisés avec des budgets sans doute au plus juste aussi....alors si un chef d'atelier accepte certaines "choses", le garde fou pourrait tomber.

Je n'ai que trop connu le cas en Aéro, eh oui..!!!!!, où certains ateliers "acceptaient" de laisser repartir des appareils avec pannes non résolues ( pannes rentrant dans les critéres de la MEL, mais enfin quand même...)

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

départementale ou régionale, soit. Bien que la proximité ne soit plus aussi proche dans le 2° cas. Peux-tu expliciter ce que sont tes DA, DRS ou DC, ça me permettrait de bien comprendre.

je te demande ça sans aucun esprit polémique. La notion d'OFP, si elle est appliquée aux USA avec un certain succès, parce qu'il s'agit en général dès le départ, de trains complets (céréales, mines) me paraît ici plutôt une torpille de plus contre le statut des cheminots et contre la SNCF. Mais ça ne m'empêche pas de chercher à comprendre ce qu'on pourrait en tirer ... dans le cadre d'un système ferroviaire revenu à des fondamentaux qu'il n'aurait jamais dû quitter.

Tu as raison, si nos avis divergent, on est pas obligé non plus de se prendre la tête à tous nos post...

Le site de RFF sera plus complet que mes explications mais en gros:

DA droit d'accès

DRS droit de reservation des sillons

sont des droits systematiques pour toute demande de sillon, puis:

DC droit de circulation, qui est du si le train circule et fonction de certains critères, et notement tonnage.

La Short Line US fait sans doute aussi du TC et celà doit, là bas aussi, rapporter, mais son fondement est bien la desserte capilaire et le wagon isolé. Attention cependant, chez les Yankees, les possibilités du transport routier sont plus encadrés que chez nous, c'est un peu paradoxal, non? Ou est ce vraiment le poids de toute une structure (La SNCF et ses marchandises), rapporté à la Nation, qui a dit stop au rail?

Les US etaient trop morcelès en compagnies diverses pour qu'un seule, voire d'autres "deviantes" ne suffisent à faire pencher la balance....

Une OFP peut elle être une torpille anti statut: pourquoi pas, tout dépend de la "philosophie"de départ qu'auront defini les dirigeants. Tout comme les EF aujourd'hui. Il existe des EF "négrières" et d'autres beaucoup plus acceptables. Puis la part des choix de chacun importe beaucoup: l'argent, la localisation, le temps disponible, les avantages. Il existe finalement autant de profils que de personnels, et la verité des uns ne sera pas forcement celle des autres...

Une chose est sure: du personnel fatigué, et qui le reste surtout, n'est pas gage de sécurité.....

C'est bien pour celà que je parle là de "philosophie" de la boutique, et j'espère bien, si OFP il y a, et je le souhaite, une déontologie applicable, et de vrais dirigeants "responsables", pas des portes parapluies....

Mais ce ne sont que mes "naives" idées...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon, en dehors de ça, j'aimerais que tu nous illustres l'activité de ton OFP, peu importe son statut, dans l'exemple que tu donnes.

je reprends mes questions. Encore une fois sans polémique

Dans cet exemple précis, dis nous ce qu'elle aurait fait exactement ton OFP ? Quelle desserte ? Quelle fréquence, de où à où ??

C'est-ce qu'on fait de la citerne, une fois délivrée sur le réseau principal à Argenton si c'est un conducteur local ?

ou alors d'un ADC apte au RFN entre deux citernes ?

quel genre de tarif à payer à RFF pour la tirer jusqu'à Châteauroux ou Vierzon, même en sachant que la ligne n'est pas archi-chargée ?

je doute fort que la conclusion soit très différente de celle qu'a déjà tiré la SNCF alors que ces différents coûts étaient noyés dans la masse .. mais je suis intéressé à tes réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon, en dehors de ça, j'aimerais que tu nous illustres l'activité de ton OFP, peu importe son statut, dans l'exemple que tu donnes.

je reprends mes questions. Encore une fois sans polémique

je doute fort que la conclusion soit très différente de celle qu'a déjà tiré la SNCF alors que ces différents coûts étaient noyés dans la masse .. mais je suis intéressé à tes réponses

L'ADC décharge le train comme dans le transport routier cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si l'OFP n'avait à traiter que ce seul trafic d'une citerne MD toutes les semaines, c'est trés simple: elle n'existerait pas.....

Pour en revenir au cas de la ligne citée, il y avait à traiter aussi du chimique, du bois et des produits de carrières. Ce alors qu'une prospection plus profonde était à l'époque inutile, le sort de la ligne déjà réglé...

Tu parlais de Chateauroux, là aussi, il y avait conjonction des moyens avec des trafics locaux ou departementaux interressants.

Donc de quoi occuper franchement un OFP. Ce cas semble transposable dans pas mal d'autres endroits....

Est ce la fonction conduite, et uniquement celle ci qui te préoccupes dans cette activité ? (c a d uniquement traction, et non exploitation entretien, autre variante d'OFP sur ligne concédée ?)

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'ADC décharge le train comme dans le transport routier cartonrouge

Y a t'il quelquechose de dégradant aux fonctions de la manutention ? Si le temps de conduite est franchement en dessous du temps d'occupation, pourquoi cette idée ne serait pas une piste pour un PETIT OFP vivant sur un ou deux trafics ?

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si l'OFP n'avait à traiter que ce seul trafic d'une citerne MD toutes les semaines, c'est trés simple: elle n'existerait pas.....

Pour en revenir au cas de la ligne citée, il y avait à traiter aussi du chimique, du bois et des produits de carrières. Ce alors qu'une prospection plus profonde était à l'époque inutile, le sort de la ligne déjà réglé...

Tu parlais de Chateauroux, là aussi, il y avait conjonction des moyens avec des trafics locaux ou departementaux interressants.

Donc de quoi occuper franchement un OFP. Ce cas semble transposable dans pas mal d'autres endroits....

S'il y avait tous ces trafics, qu'est-ce qui gênait alors que ce soit la SNCF qui s'en occupe. Il me semble quand même que les décisions de fermetures de lignes ont été relativement peu fréquentes, par rapport au régime de trafic restreint, parfaitement adapté à une desserte terminale purement marchandises. Un genre d'OFP en quelque sorte !

Est ce la fonction conduite, et uniquement celle ci qui te préoccupes dans cette activité ? (c a d uniquement traction, et non exploitation entretien, autre variante d'OFP sur ligne concédée ?)

ce qui m'interpelle là dessus, c'est qu'au moment où on clame l'intérêt de la polyvalence conduite-entretien EM - entretien infra - facturation, on met un terme à la polyvalence des conducteurs en les ultra-spécialisant dans leurs activités au sein de filiales ou de futures filiales (TER)

Par ailleurs, payer un ADC ayant la compétence pour rouler sur le réseau national à balayer la cour de la gare ne me semble pas du meilleur goût question économique ...

sans compter ce que j'ai vu de mes propres yeux, un déménageur qui, après avoir fait la route depuis la Vendée sur l'IdF, vidé son camion, a renversé et tué un gamin à vélo tout de suite après avoir repris le volant pour rentrer .... ça ne s'oublie pas !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

S'il y avait tous ces trafics, qu'est-ce qui gênait alors que ce soit la SNCF qui s'en occupe. Il me semble quand même que les décisions de fermetures de lignes ont été relativement peu fréquentes, par rapport au régime de trafic restreint, parfaitement adapté à une desserte terminale purement marchandises. Un genre d'OFP en quelque sorte !

ce qui m'interpelle là dessus, c'est qu'au moment où on clame l'intérêt de la polyvalence conduite-entretien EM - entretien infra - facturation, on met un terme à la polyvalence des conducteurs en les ultra-spécialisant dans leurs activités au sein de filiales ou de futures filiales (TER)

Par ailleurs, payer un ADC ayant la compétence pour rouler sur le réseau national à balayer la cour de la gare ne me semble pas du meilleur goût question économique ...

sans compter ce que j'ai vu de mes propres yeux, un déménageur qui, après avoir fait la route depuis la Vendée sur l'IdF, vidé son camion, a renversé et tué un gamin à vélo tout de suite après avoir repris le volant pour rentrer .... ça ne s'oublie pas !

C'est bien les lignes TR justement, qui sont en ligne de mire pour les prochaines fermetures, avec celle UIC 7 à 9 SV.....

La SNCF etendait elle se positionner en OFP: la réponse eut pu être VFLI, avec un autre "management", entre autres...

Polyvalence des fonctions en conduite pure: uniquement en EF et avec plusieures activités....

Polyvalence des fonctions en OFP: en fonction des dessertes réalisées. Au dessous d'un faible niveau de temps conduite, celà semble évident.

Que vient faire le malheureux cas que tu cites.?..tu aurais pu aussi bien dire aussi Bourguignon, Auvergnat, celà n'aurait rien changé à l'affaire. Les dangers du TRM, on en parle ici souvent, non?

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est bien les lignes TR justement, qui sont en ligne de mire pour les prochaines fermetures, avec celle UIC 7 à 9 SV.....

La SNCF etendait elle se positionner en OFP: la réponse eut pu être VFLI, avec un autre "management", entre autres...

Polyvalence des fonctions en conduite pure: uniquement en EF et avec plusieures activités....

Polyvalence des fonctions en OFP: en fonction des dessertes réalisées. Au dessous d'un faible niveau de temps conduite, celà semble évident.

Que vient faire le malheureux cas que tu cites.?..tu aurais pu aussi bien dire aussi Bourguignon, Auvergnat, celà n'aurait rien changé à l'affaire. Les dangers du TRM, on en parle ici souvent, non?

Fabrice

La provenance du camion n'était bien évidemment qu'une illustration du temps de conduite ayant précedé l'accident, qui n'en était pas un au final. La Vendée ce n'est pas la porte d'à côté de l'IdF ...

ensuite, comme tu le souligens, maintenant, on assiste à une vague de fermeture de lignes TR par ... RFF. Tu soulignes a contrario que la SNCF toute intégrée qu'elle était, a su être un bon acteur de proximité, en gardant des dessertes très locales et très peu utilisées pendant de longues années.

La naissance de nouveaux acteurs dans le domaine n'est donc pas une condition à la renaissance de cette activité à la SNCF. Il serait beaucoup plus simple d'exiger un bon coup de balai en haut lieu !

Polyvalence des fonctions en OFP: en fonction des dessertes réalisées. Au dessous d'un faible niveau de temps conduite, celà semble évident.

c'est évident si tu considères le tout petit monde d'une toute petite entreprise. A l'échelle du pays, la multiplication de l'usage de personnes qualifiées à des travaux qui ne le sont pas est un vrai gâchis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

. Tu soulignes a contrario que la SNCF toute intégrée qu'elle était, a su être un bon acteur de proximité, en gardant des dessertes très locales et très peu utilisées pendant de longues années

Un bon acteur, je ne dirais pas....un bon conservateur, sans doute, qui veillait à ne pas solliciter ces petites lignes afin d'y effectuer un entretien minimum, et sans doute, espérer en un avenir meilleur..( vu les profils de certains chez vous, moins il y a de trains, mieux ils se portent et ..s'exportent...)

Le fait que le "sale boulot" soit desormais effectué par RFF, n'est pas gage du desinterêt de cette structure pour le ferroviaire, c'est seulement l'image d'une vision économique à court terme, inspirée par la faible réactivité commerciale de la SNCF sur ces dites lignes....

On est completement, mais completement, HS pour ceux qui veulent revenir à l'initial: l'accident MD en Italie, avec des soucis évoqués d'essieux hors normes ( bouffés par la rouille).

On parlera OFP ailleurs, 5121, si ça ne te deranges pas. :Smiley_17:

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'accident MD en Italie, avec des soucis évoqués d'essieux hors normes ( bouffés par la rouille).

au moins le patron des FS joue son rôle:

"nos trains sont les plus sûrs et je ne répond pas des autres".

le vice-président de la Commission européenne et commissaire aux transport:

"autrefois, les wagons appartenaient soit au FS, soit à la SNCF, aujourd'hui le leasing est devenu la norme"

le directeur de l'Agence nationale de la sécurité ferroviaire:

"il s'agit d'une défaillance structurelle du véhicule"; il est impératif des respecter les normes internationales en sécurité; la société GATX propriétaire des wagons est à l'évidence responsable de la défaillance, puisqu'il lui en revenait d'en assurer la maintenance.

Le wagon était récent 2004.

Cela a le mérite d'être clair et de ne pas jeter de confusion sur qui fait-quoi en ferroviare dans la population italienne.

Chacun a sa place.

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.