Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour à tous !

Quelqu'un aurait des informations (montages, mise en place, prix) sur ce type de rail spécial (avec traverse spéciale : plus épaisse), censé éviter le déraillement et disposés généralement sur des ouvrages d'art? Ou même la référence de la notice IN peut-être ?

a+

Modifié par Philippe 44
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hum il me semble que ce qu'on appel communément le 3ème rail, c'est le rail qui sert d'alimentation électrique sur les lignes équipées.

Concernant l'usage du rail de sécurité, il ne permet en rien d'éviter un déraillement, tout au plus il en limite les conséquences, en évitant par exemple une chute (lorsqu'il est placé sur un viaduc) ou encore éviter que le train déraillant n'aille tapé la pile d'un OA, l'affaiblissant par la même occasion.

Concernant le rail en lui même c'est souvent du rail de réemploi, assemblé par éclissage (même sur voie équipée de LRS), coudé aux extrémités.

Concernant la fixation, sur TBA monoblocs, ce sont des traverses spéciales avec une réservation pour la fixation du rail de sécurité, sur TBA bi-blocs il est fixé avec des entretoises (un peu à la manière des CF), sur traverse bois j'ai plus trop de souvenir mais je pense que ca doit se fixer comme les deux files de rails de circulation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a aussi des contrerails de sécurité dans les courbes très serrées, par exemple sur le parcours d'Austerlitz à Quai d'Orsay. Là c'est un montage du type des contrerails d'aiguilles, avec de la cornière dépassant du plan de roulement mais sur toute la longueur de la courbe. Il s'agit alors d'éviter toute sortie de voie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)sur traverse bois j'ai plus trop de souvenir mais je pense que ca doit se fixer comme les deux files de rails de circulation.

C'est fixé très simplement, juste avec un tirefond de chaque côté de la semelle du rail, et pas sur toutes les traverses (1 sur 2 ou 3).

En block automatique, ce contre-rail est régulièrement interrompu (tous les 100 m ?) pour pouvoir placer une barre de court-circuit en cas de protection d'obstacle.

Les extremités du contre-rail sont peintes en blanc de part et d'autre de ces lacunes pour en faciliter le repèrage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous !

Quelqu'un aurait des informations (montages, mise en place, prix) sur ce type de rail spécial (avec traverse spéciale : plus épaisse), censé éviter le déraillement et disposés généralement sur des ouvrages d'art? Ou même la référence de la notice IN peut-être ?

a+

Dans le menu de recherche par mot clé de syspres tu tapes

rail,conséquences,déraillement

et hop magie la référence de l'IN apparait!

Super cheminot.net on apprend même à se servir des logiciels ... la formation continue! bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

J'espère pour toi que tu vas poser ça sur Tba monobloc ou Tb car sur Tba bi-bloc c'est la m...

Il y a pas mal de quincaillerie isolante afin d'éviter de shunter le CdV. Si tu as le malheur d'oublier la moindre plaquette isolante, la zone reste basse et tu passes pas mal de temps à rechercher l'origine du dérangement (surtout si ton OA est assez long). Bonjour la régularité ! ! !

Je sais de quoi je cause... bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

J'espère pour toi que tu vas poser ça sur Tba monobloc ou Tb car sur Tba bi-bloc c'est la m...

Il y a pas mal de quincaillerie isolante afin d'éviter de shunter le CdV. Si tu as le malheur d'oublier la moindre plaquette isolante, la zone reste basse et tu passes pas mal de temps à rechercher l'origine du dérangement (surtout si ton OA est assez long). Bonjour la régularité ! ! !

Je sais de quoi je cause... bigbisous

Et pourtant, il y a pas d'endroit où le rail de sécurité est posé sur TBA bi-bloc.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

J'espère pour toi que tu vas poser ça sur Tba monobloc ou Tb car sur Tba bi-bloc c'est la m...

Il y a pas mal de quincaillerie isolante afin d'éviter de shunter le CdV. Si tu as le malheur d'oublier la moindre plaquette isolante, la zone reste basse et tu passes pas mal de temps à rechercher l'origine du dérangement (surtout si ton OA est assez long). Bonjour la régularité ! ! !

Je sais de quoi je cause... :)

+1 lotrela

Sans compter le cheminement des entretoises, mais aussi leurs tutoiements par des bourreuses à haut rendement!

Quand cela provoque un battement de zone ... on n'est pas rendu pour trouver le défaut! bigbisous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces infos... Il ne s'agit pas de dispositif pour OA dans mon cas, mais de mesures susceptibles d'être prises sur un site classé SEVESO, suite au déraillement du train de marchandises près de la gare de Viareggio... Les responsables du site cogitent afin d'être parés à toutes éventualités et ne pas réitérer la catastrophe italienne. Mieux vaut prévenir que guérir. Pour les traverses, il s'agit de M453 il me semble... :Smiley_58:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf erreur, j'ai déjà vu ce type de rail dans deux cas: sur ouvrage d'art pour éviter la chute du convoi en cas de déraillement, mais également sous certains ouvrages pour éviter qu'un matériel déraillé ne heurte par exemple des piliers de soutènement. Je crois qu'il y en a dans certaines gares souterraines de RER pour ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour toutes ces infos... Il ne s'agit pas de dispositif pour OA dans mon cas, mais de mesures susceptibles d'être prises sur un site classé SEVESO, suite au déraillement du train de marchandises près de la gare de Viareggio... Les responsables du site cogitent afin d'être parés à toutes éventualités et ne pas réitérer la catastrophe italienne. Mieux vaut prévenir que guérir. Pour les traverses, il s'agit de M453 il me semble... revoltages

Installer un contre-rail sur les voies de desserte d'un site "Seveso" est une initiative louable, mais est inutile si la voie est bien posée et entretenue.

D'autre part, les déraillements sur embranchements se produisent essentiellement sur les appareils de voie à la suite d'une fausse manoeuvre (bivoie, talonnage, ...), et la présence d'un contre-rail n'y changera rien.

Enfin, aux dernières nouvelles, l'accident de Viareggio est dû à une rupture d'essieu, la voie ne serait pas en cause.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Rampe de Cize - Bolozon vers Nurieux, entre Bourg en Bresse et Bellegarde. Ceci est l'ancienne voie, mais les nouvelles traverses sont faites pour en recevoir un.

Photo : Pascal Marion, 04/03/07.

Modifié par cc6572
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Très pratique pour contrôler l'efficacité du serrage des attaches ! revoltages

Mais vue le profil très pentu et son tracé très serré, la hauteur du viaduc ... il vaut mieux que l'ornière soit la plus petite possible!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 semaines plus tard...
  • 1 année plus tard...

Bonsoir !

Petite question :

J'ai entendu parler d'un dispositif empêchant les trains de basculer, d'un pont par exemple.

Appremment ça s'appelle un "contre-rail" et j'ai effectivement remarqué la présence de ces bestioles sur un pont assez impressionnant près d'Avignon TGV.

Cela dit, la profane que je suis se demande comment cette "simple" barre métallique peut empêcher un mastodonte en mouvement de se retrouver dans les eaux du Rhône en cas de déraillement :ph34r: !!

D'ailleurs j'ai remarqué que l'allure était réduite sur ce pont, mais comme il est en courbe et proche d'une gare je ne sais pas si ça a un réel rapport avec le pont et ledit système de sécurité.

J'espère avoir droit à vos explications éclairées sur le sujet okok

Bonne soirée

Nonoe

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si l'allure est réduite sur ce pont c'est peut-être qu'il y a une courbe serrée qui impose une limitation de vitesse à cet endroit.

Il y a aussi des contre-rails dans les courbes serrées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il s'agit de rail de sécurité. Les ponts rail ou viaducs en sont équipés lorsque l'ouvrage a une longueur supérieure à 50 m. Les voies en surplomb soutenues par des murs de soutènement, les sauts de mouton en sont également équipés. Il peut y avoir un rail de sécurité ou deux rails de sécurité ; l'objet de cette installation est de guider un véhicule déraillé de telle sorte qu'il ne soit pas précipité dans le vide.

Voir également ce sujet :

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir !

Appremment ça s'appelle un "contre-rail" et j'ai effectivement remarqué la présence de ces bestioles sur un pont assez impressionnant près d'Avignon TGV.

Cela dit, la profane que je suis se demande comment cette "simple" barre métallique peut empêcher un mastodonte en mouvement de se retrouver dans les eaux du Rhône en cas de déraillement :ph34r: !!

D'ailleurs j'ai remarqué que l'allure était réduite sur ce pont, mais comme il est en courbe et proche d'une gare je ne sais pas si ça a un réel rapport avec le pont et ledit système de sécurité.

Nonoe

Bonjour, si le pont que tu évoques est un des deux viaducs de la LGV Méditerrannée; l'allure réduite d'un TGV sur le pont n'a rien à voir avec la présence des contre-rails.

La "bifurcation des Angles" et la gare d'AVIGNON TGV sont à proximité (2 ou 3 km) et le(s) train(s) que tu as apperçu sur le pont devait(ent) être en séquence d'arrêt en gare.

Pour info la vitesse limite est de 300 Km/h pour le viaduc Nord (Paris/Marseille) et de 160 Km/h pour le viaduc Sud (Nîmes/Marseille) , vitesse permise pour les TGV sans arrêt en gare d'AVIGNON.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a aussi des contre-rails dans les courbes serrées.

il ne faut pas confondre contre-rail et rail de sécurité. Les contre-rail est très proche du rail, il dépasse en hauteur et la face interne des roues vient s'y caler. Exemple : aiguillages, ou bien Auterlitz et St-Michel où des contre-rails sont posés sur plusieurs dizaines de mètres.

ici sur cette photo "bien connue", on voit que le contre-rail au niveau du coeur est régulièrement en contact avec les roues. Dans ce cas, il évite que l'essieu ne s'engage sur la mauvaise ornière du coeur ou monte sur le rail au niveau de la lacune.

et maintenant, capture d'écran du DVD 28 de RP, c'est l'entrée de St-Michel-Notre Dame. On voit le contre-rail collé contre le rail intérieur de la courbe, sur les deux voies. Il évite que la roue extérieure monte sur le rail.

Au contraire, le rail de sécurité est posé à 20 ou 30 cm. Il ne sert qu'en cas de déraillement.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le rail de sécurité est posé à 20 ou 30 cm. Il ne sert qu'en cas de déraillement.

En BAL, il est interrompu à intervalles réguliers pour permettre la pose éventuelle d'une barre de court circuit.

Ces lacunes de 50 cm environ sont repèrées par de la peinture blanche.

La BCC pouvant être posée en passant sous le contre-rail qui est surélevé, ce dernier n'est pas interrompu.

Modifié par Ae 8/14
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...